tab 1 FERMER
White Springs, en Floride
La Belle du Sud

Si la côte est de la Floride et ses nombreuses plages attirent des milliers de caravaniers québécois, le nord-est de l’État, plus particulièrement sa partie centrale, est moins couru. La région immédiate de White Springs, bien qu’elle ait été à une certaine époque une attraction touristique majeure, demeure aujourd’hui une agglomération plutôt rurale où vivent moins de 1 000 habitants.

Loin de la mer et des infrastructures touristiques modernes, vous n’y trouverez pas les habituelles chaines d’hôtels ou de restaurants. Le village a su préserver son charme d’autrefois. On y marche tranquillement comme on le faisait dans les années 1950…

Située à près de 2 200 kilomètres au sud de Montréal, mais à seulement 115 kilomètres à l’ouest de Jacksonville, en Floride, la petite ville de White Springs est confortablement lovée dans un méandre du mythique fleuve Suwannee, près de la jonction entre les autoroutes 10 et 75. L’ingrédient clé a été nommé : le fleuve Suwannee. Visiter White Springs, c’est donc entrer en contact avec ce fleuve historique et mystérieux. C’est aussi découvrir l’histoire méconnue des bains thérapeutiques qui ont fait pendant longtemps la renommée de l’endroit. Enfin, marcher dans le village pour admirer tout au long du parcours de nombreuses maisons historiques bien préservées et, encore mieux, explorer les parcs d’État environnants complètent la série d’attraits.

Le fleuve Suwannee

Le Suwannee est un long cours d’eau calme et méandreux qui prend sa source dans l’immense marais d’Okefenokee en Géorgie, plus au nord, pour se déverser quelque 396 kilomètres plus loin, dans le golfe du Mexique, à la hauteur de la ville de… Suwannee, bien entendu. C’est un fleuve mystérieux en raison de ses eaux opaques de couleur thé. Les tanins dégagés par la décomposition végétale teintent fortement cette eau qui abrite alligators, serpents, tortues et esturgeons du golfe.

Le fleuve peut se découvrir à pied, en marchant sur ses rives. Plusieurs options s’offrent au randonneur. Parmi les plus accessibles, le sentier de White Springs peut se prendre à partir de la jonction des US 41 et CR 136, juste sous le pont. Un petit parc ainsi qu’un bon stationnement permettent d’y laisser le véhicule. Il est alors recommandé de longer la rivière en se dirigeant vers le sud-ouest. Pour une rencontre plus « intime » avec le cours d’eau, rien ne vaut une sortie en canot ou en kayak. À l’entrée du village, un sympathique pourvoyeur d’aventure (American Canoe Adventure) pourra vous procurer les embarcations nécessaires pour une sortie de quelques heures ou même de quelques jours, avec service de navette, si nécessaire.

White Sulphur

Si le Suwannee représente un attrait naturel important et un moyen de transport historique qui explique, entre autres, la riche histoire de la région, ce sont toutefois les nombreuses sources thermales et sulfureuses qui ont donné pendant un certain temps une notoriété touristique au coin. La source White Sulphur, située à l’entrée du village, lui a d’ailleurs valu son nom.

110 lieux historiques

Dans notre exploration des lieux, il faut faire un arrêt obligé au bureau touristique du village pour se procurer le petit dépliant White Springs, the historic walking tour. Armé de cette information, on peut déambuler lentement dans l’agglomération à la découverte de près de 110 lieux historiques dignes de mention. Ainsi, sur la rue River, on pourra admirer la très jolie maison de style Queen Anne de Sophia Jane Adams, construite en 1893, ou l’hôtel Telford, rare survivant des 14 hôtels de luxe qui avaient pignon sur rue à une autre époque. Le bâtiment, recouvert de briques rouges et datant de 1903, rappelle la prospérité du début du 20e siècle. Un peu plus loin, on pourra s’intéresser aux églises méthodistes ou baptistes, simples et toutes de blanc vêtues. Près du réservoir d’eau, la maison McCallum a été érigée dans le style méditerranéen en 1925 et détonne par son architecture inusitée dans la région. Recouverte de tuiles d’argile de style espagnol, elle était chauffée par huit foyers au bois, rien de moins.

Les quelques country stores et autres magasins affichent encore leur devanture de bois malmenée par les intempéries et des publicités d’un autre temps. Décidément, marcher dans les rues de White Springs, c’est faire un tour dans le passé. Se replonger dans une époque où le rythme de vie était plus lent…  

 

En camping

Si vous aviez pris soin de réserver l’un des 45 emplacements de camping et que vous avez la chance de coucher au très beau Stephen Foster Folk Culture Center State Park, vous avez déjà à portée de main une foule d’attraits. Sinon, il suffira de vous y rendre pour y passer une journée agréable à explorer les lieux. Ce parc de 360 hectares (888 acres) est bordé au sud par le Suwannee et à l’est par le village de White Springs lui-même. Unique, ce parc n’offre pas que des attraits naturels, mais se veut aussi un éloge à la musique folk américaine, tout particulièrement à celle de l’auteur-compositeur-interprète Stephen Foster, à qui l’on doit la chanson Old Folks at Home qui met en avant-plan le fleuve et la région. C’est d’ailleurs la chanson officielle de l’État. Ainsi, une tour de 200 pieds, équipée de 93 cloches tubulaires (les plus imposantes au monde, semble-t-il), sert à faire résonner quotidiennement plusieurs de ces mélodies.

Plusieurs autres bâtiments d’intérêt se trouvent sur le site. On peut penser par exemple au très intéressant Craft Square, où plusieurs artistes font la démonstration de leur savoir-faire artisanal, ou aux établissements de restauration comme le Nelly Bly’s Kitchen. Un parc très humain, donc, aux pelouses bien entretenues et aux larges sentiers.

Il ne faudrait cependant pas oublier les attraits naturels. En effet, plusieurs kilomètres de sentiers polyvalents (randonnée à vélo, à pied ou même à cheval) s’offrent pour explorer les coins les plus « sauvages » du parc. L’un des plus intéressants est sans contredit celui qui longe le Suwannee. Faisant partie de la célèbre Florida Trail, ce sentier linéaire relié à plusieurs autres sentiers secondaires est plutôt plat et permet vraiment de découvrir l’écosystème propre à ce lieu unique.

Dans les environs

Aussi intéressant qu’il puisse être, il faudra bien sortir du village un jour pour découvrir un peu plus la région. Parmi les points d’intérêt naturels à proximité, il faut mentionner le parc Big Shoals. Situé à quelques kilomètres au nord-est de la ville, c’est un grand parc qui doit son nom à l’unique rapide de la Floride. Il est vrai que tout l’État étant très plat, parler de rapide en Floride est tout à fait particulier. Selon le débit de l’eau, le rapide peut atteindre un respectable niveau de difficulté de classe III en raison de la dénivelée importante en certains endroits, comme le laisse présager la présence de falaises de calcaire qui offrent leur blanc en contraste au brun du cours d’eau. Bien que certaines gens du cru puissent s’y amuser à l’occasion selon le niveau de l’eau, le potentiel de jeu est faible et l’opacité de l’eau combinée à la présence d’alligators saura en refroidir plus d’un. Pour le randonneur, le cycliste ou même le cavalier, les sentiers qui longent le fleuve et à certains endroits traversent de majestueuses forêts de pins, plus droits les uns que les autres, l’endroit offre certainement un terrain de jeu des plus intéressants.

Tant qu’à prendre la route pour explorer le coin, les déplacements peuvent se faire sur le thème du fleuve lui-même, grâce au Suwannee River Wilderness Trail. Ce parcours à effectuer en canot, à pied ou en automobile mène le long du fleuve tout en traversant parcs, villages et autres points d’intérêt. On pourrait ainsi coucher à d’autres endroits en aval, comme au camping privé Spirit of the Suwannee Music Park, qui offre plusieurs services, ou dans les parcs d’État, plus naturels, comme le parc Suwannee. À ce rythme, seul le golfe du Mexique nous arrêtera… plusieurs, plusieurs kilomètres plus loin !

Texte et photos : Dany Coulombe
Magazine Camping Caravaning, vol. 19/no 8, décembre 2013-janvier 2014.


À lire aussi

● Trop chère, la Floride ?
 ● Récession aux États-Unis : Au sud du 35e parallèle, on attend les Québécois
 ● Incursion en Floride
● South Beach, Miami
● Partir dans le Sud sans souci
● L’hiver en Floride

 

Les commentaires sont fermés.

PROMOTION ABONNEMENT
no posts

Du nouveau au parc national du Bic

Le parc national du Bic est sans contredit l’un des joyaux du Bas-Saint-Laurent. En […]

Du nouveau au Camping H2o

L’été 2019 s’annonce rafraichissant au Camping H2O, situé à Trois-Rivières. L’établissement apprécié des familles, […]

Une nouvelle option à Bromont

Une nouvelle option est maintenant offerte aux caravaniers désirant acheter leur propre emplacement dans […]

Argile du frêne : à prendre au sérieux

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a émis, depuis le 1er avril 2014, une nouvelle […]

Le parc régional de la Rivière Gentilly

Tous ses emplacements sont boisés et offrent un espace intime, à bonne distance des autres […]

Un nouveau parc voit le jour

Le 23 juin 2018 avait lieu l’ouverture partielle du parc national d’Opémican en Abitibi-Témiscamingue. […]

Des investissements au Camping Lausanne

La nouvelle équipe en place depuis l’an dernier au Camping Lausanne voit grand pour […]

Encore améliore ses infrastructures

Pour bien des campeurs, le temps est venu de planifier son hiver au soleil. […]

Réduction pour grand-papa et grand-maman

Grand-papa et grand-maman auront du plaisir à camper en tente ou en VR avec leurs petits-enfants dans […]

Plus d’emplacements de camping au parc national du Mont-Mégantic

Les campeurs québécois et étrangers adorent le parc national du Mont-Mégantic, très reconnu pour […]

On composte au Domaine des Dunes

Plusieurs campings offrent le recyclage à leurs campeurs, mais peu offrent aussi le service de compostage. […]

Huttopia : une troisième destination en Amérique du Nord

On connaissait déjà les campings Huttopia de Sutton, dans les Cantons-de-l’Est, et de North […]

Le camping des Voltigeurs

Même si le camping des Voltigeurs a l’air d’un jardin de géants avec ses […]

Au Nebraska, le service à la clientèle va plus loin

Les clients de Blue Ox qui doivent faire entretenir leur produit de cette marque peuvent visiter l’usine […]

Yourtes 5 étoiles, au sud du Nouveau-Brunswick

Les Dream Domes sont au camping ce que les palaces sont à l’hôtellerie : de […]

Le Camping Pointe-aux-Oies améliore encore son offre

Le Camping Pointe-aux-Oies de Montmagny investit beaucoup dans la bonification de ses installations depuis […]

Un nouveau camping écolo en Outatouais

Cet été, un tout nouveau camping ouvrira ses portes : le Camping Lac 31 Milles. Sous la […]

Sur le bord de la mer

C’est dans la très belle région de Charlevoix, au village de Saint-Siméon, qu’est sis […]

Une nuit à la belle étoile… dans un hamac !

Le Havre Familial, situé à Sainte-Béatrix dans Lanaudière, est un centre de vacances 4 […]

Du nouveau en Beauce

Il y a du nouveau au Camping La Vallée Beauceronne, situé à 10 minutes […]

Un petit bijou dans le Pontiac

Le parc Leslie est un parc naturel de 405 ha (1 000 acres) qui […]

Installations inusitées – camper différemment

La route des vacances fourmille de campeurs qui ont déployé beaucoup d’énergie, mais peu […]

200 lots pour voyageurs s’ouvrent en Chaudière-Appalaches

Un nouveau camping classé 4 étoiles ouvre ses portes à la mi-juin dans la […]

-->