tab 1 FERMER
Un hiver en Floride

Lise et moi avons repris la route, cette fois pour la Floride. Après avoir parcouru l'Amérique du Nord pendant un an et demi, à bord de notre Grande bleue, nous voulons explorer le royaume des «snowbirds», que nous connaissons peu. Joignez-vous à nous pour ce nouveau périple.
Articles récents
Archives
le 13 février,2016
Bye, bye, Florida !
le 6 février,2016
Record de pluie et docteur $US
le 30 janvier,2016
Un mois au même endroit
le 23 janvier,2016
Trois excellents romans
le 16 janvier,2016
Soixante et onze ans
le 9 janvier,2016
Premières impressions de Naples
le 2 janvier,2016
Enfin aux Keys !
le 26 décembre,2015
Le plaisir de lire en voyage
le 19 décembre,2015
Le pauvre dollar canadien
le 12 décembre,2015
Alligators, pythons et pluie
le 5 décembre,2015
Le choc de Miami
le 28 novembre,2015
Un village québécois en Floride
le 20 novembre,2015
Un astronouille chez les astronautes
le 14 novembre,2015
Savannah la magnifique!
le 7 novembre,2015
Le charme de la route
le 31 octobre,2015
Vivement le Sud !
le 18 octobre,2015
Au royaume des «snowbirds»
le 9 mai,2015
Les voyages forment la vieillesse
le 2 mai,2015
Revivre à Montréal
le 25 avril,2015
La «route des pionniers»
le 18 avril,2015
Une journée perdue !
le 10 avril,2015
Une semaine texane
le 4 avril,2015
Déjà-vu et découverte
le 27 mars,2015
Sur le chemin du retour
le 21 mars,2015
Indian Wells : retour au tennis
le 14 mars,2015
État de grâce à Borrego
le 7 mars,2015
Le bonheur est à l’épicerie
le 20 février,2015
Le caravaning zen
le 14 février,2015
Adios Los Barriles !
le 7 février,2015
Les habitués de Martin Verdugo’s
le 31 janvier,2015
Nos adieux à la caravane
le 24 janvier,2015
Sous le chaud tropique du Cancer
le 19 janvier,2015
Le choc de la Baja California
le 10 janvier,2015
Eh oui ! 70 ans déjà !
le 1 janvier,2015
La côte et la civilisation
le 27 décembre,2014
L’éternité sous les palmiers
le 19 décembre,2014
Perdus dans le canyon
le 12 décembre,2014
Pépés tranquilles, enfants criards
le 6 décembre,2014
Une pause bienvenue
le 29 novembre,2014
De Silicon Valley à Big Sur
le 22 novembre,2014
San Francisco sans magie
le 15 novembre,2014
Les grands parcs : Yosemite, Kings Canyon et Sequoia
le 8 novembre,2014
Le coût de la vie à Napa et Sonoma
le 1 novembre,2014
Retrouvailles à Reno
le 27 octobre,2014
La côte Ouest sous la pluie
le 17 octobre,2014
Presque en panne sèche
le 11 octobre,2014
Plein sud !
le 4 octobre,2014
Pluie, soleil et vertige
le 27 septembre,2014
Retour dans la vallée de l’Okanagan
le 20 septembre,2014
Un an déjà !
le 13 septembre,2014
Vancouver, prise 2
le 6 septembre,2014
Vancouver sous la pluie et le soleil
le 30 août,2014
Jours heureux à Victoria
le 23 août,2014
Pour soigner ma tourismophobie
le 16 août,2014
Long Beach : au bout du mythe
le 9 août,2014
Repos à Nanaimo
le 2 août,2014
Beau et chaud !
le 26 juillet,2014
Quelques jours en Alaska
le 20 juillet,2014
Marche avec les ours
le 12 juillet,2014
Premières impressions du Yukon
le 4 juillet,2014
Direction : Yukon
le 28 juin,2014
Les Rocheuses quasi inchangées
le 21 juin,2014
Une petite déprime
le 14 juin,2014
Le charme discret de Kelowna
le 7 juin,2014
Marché, soleil et factures
le 31 mai,2014
Un jour de bonheur !
le 23 mai,2014
Déceptions, découvertes et plaisirs
le 17 mai,2014
Le coup de foudre, enfin !
le 10 mai,2014
Besoin d’une pause
le 3 mai,2014
La boucle est bouclée
le 26 avril,2014
Bryce Canyon, la merveille !
le 19 avril,2014
Zion : beau et bondé
le 12 avril,2014
La bonne humeur de retour
le 4 avril,2014
Seuls avec la poisse
le 28 mars,2014
De retour à Sedona
le 21 mars,2014
De retour de la Vallée de la Mort
le 16 mars,2014
Voir Las Vegas et partir
le 6 mars,2014
Bye-bye Arizona !
le 28 février,2014
Je voulais voir Yuma…
le 22 février,2014
Dans un village de retraités
le 14 février,2014
L’Arizona tient promesse
le 6 février,2014
L’Arizona, enfin!
le 1 février,2014
Le sud du Texas
le 24 janvier,2014
Bye, bye Florida !
le 18 janvier,2014
69 ans dans les sources chaudes
le 9 janvier,2014
35 ans d’amour et d’humour
le 4 janvier,2014
Un Jour de l’An sans Skype
le 27 décembre,2013
Noël en Floride
le 20 décembre,2013
Drôle de cadeau de Noël
le 14 décembre,2013
Floride 2, Texas 0
le 7 décembre,2013
La douce chaleur du Sud
le 30 novembre,2013
À la guerre comme à la guerre
le 23 novembre,2013
Demain l’hiver, je m’en fous…
le 16 novembre,2013
À la veille du grand départ
le 9 novembre,2013
À demi rassurés
le 26 octobre,2013
En attendant le Sud
le 17 octobre,2013
Pépins et autres pépins (2)
le 15 octobre,2013
Pépins et autres pépins (1)
le 10 octobre,2013
Caravaning automnal et bipolaire
le 8 octobre,2013
L’appart est loué pour… 20 mois
le 2 octobre,2013
Notre vie sur la route
le 29 septembre,2013
Le choix d’une autocaravane
le 25 septembre,2013
Le tour de l’Amérique du Nord
le 28 novembre,2015

Un village québécois en Floride

village1

Nous nous sommes arrêtés une semaine à Pompano pour y rencontrer deux couples d’amis qui y passent une partie de l’hiver. Nous y avons pris un camping un peu au hasard, il faut bien le dire, et le hasard n’a pas vraiment bien fait les choses. On se doutait que le Breezy Hill serait un gros «resort», mais on espérait qu’il soit, disons, moins banal.

Dans sa partie ouest, il est vrai, on trouve un coin réservé aux chalets plutôt coquet. Les deux piscines aussi sont jolies, de même que la réception dont le bâtiment est accueillant. Mais ailleurs, l’aménagement paysager est minimaliste alors que l’asphalte et le béton sont omniprésents. Ses résidants toutefois, installés ici pour l’hiver, ne semblent pas s’en plaindre, bien au contraire.

Ce sont très majoritairement des Québécois. Pas étonnant quand on sait que la Floride, de Pompano à Miami, devient une région de la Belle Province pendant la saison froide. C’est le Québec sous les palmiers. En se promenant dans les ruelles du Breezy Hill Resort, par exemple, on entend parler plus français que chez nous à Montréal. Les gens que l’on croise ne vous lancent pas un «Hi» hésitant mais un «Bonjour» rempli d’assurance. J’en suis resté bouche bée. C’est une expérience que Lise et moi n’avions jamais vécue pendant les 18 mois où nous avons sillonné l’ouest des États-Unis et du Canada.

«Ont parlent français», peut-on d’ailleurs lire dans la publicité du Breezy Hill. Heureusement, on le parle mieux qu’on l’écrit. Dans ces lieux où les Québécois dominent, il est indispensable en effet d’offrir des services dans notre langue. «Beaucoup de gens qui vivent ici l’hiver ne parlent pas anglais», me confirme une amie parfaitement bilingue, dont les services de traductrice et d’interprète sont souvent requis.

Cette présence québécoise n’est pas déplaisante, bien sûr. Mais pour moi qui cherche le dépaysement en voyage, c’est trop. Je pense que j’aurais du mal à vivre un hiver complet dans un lieu où j’aurais l’impression d’être resté à la maison.

Il y a un autre aspect qui me chiffonne un peu, c’est le côté gros club de l’Âge d’or, de résidence Soleil sous les palmiers. L’aérobie en piscine le matin, la danse en ligne avant le dîner, les jeux de cartes l’après-midi, la pétanque le soir avant de s’endormir devant la télé québécoise, c’est le bonheur sans doute. Mais c’est un bonheur qui m’échappe. Je n’ai pas eu besoin de trois jours pour m’en rendre compte. Lise aussi, qui en était même un peu déprimée.

À la recherche d’un café

Quand nous avons quitté Cap Canaveral pour Pompano, Lise a suggéré que nous nous arrêtions prendre un café à Melbourne, dont le guide Lonely Planet vantait le centre-ville. Mais ce centre, nous ne l’avons jamais trouvé. Faut dire qu’il est souvent difficile de trouver un centre-ville aux États-Unis. Madame Tomtom nous a menés dans un quartier rempli de concessionnaires automobiles et de centres commerciaux. De café, nous n’avons vu qu’un Starbucks dont le stationnement était bondé. Pas moyen d’y garer notre Grande bleue. En désespoir de cause, nous avons repris la 95. Nous nous sommes finalement arrêtés dans une halte où la distributrice de café n’offrait même pas le cappuccino. J’ai dû me contenter d’un vulgaire café noir, si mauvais que j’en ai pris seulement quelques gorgées. Lise l’a regardé dédaigneusement sans même y toucher. Une amie parisienne aurait dit que c’était du pipi de chat. Comment aimer un pays où on peut rouler sur 300 kilomètres sans trouver un bon café?

Téléphone et internet

Une lectrice me demande comment je me débrouille pour le téléphone et l’internet pendant ce voyage. Pour le premier, j’ai opté pour le forfait américain de Vidéotron, appels et textos illimités. Le Go de données me permet de recevoir mes courriels partout. Le coût est inférieur à 70$ avec mon propre appareil. Pour l’internet, j’ai apporté mon point d’accès Verizon, mais je ne compte pas m’en servir. À 60$US par mois pour deux petits Go, j’estime que c’est trop cher. Je me sers donc du Wi-Fi des campings. Le résultat est rarement excellent, malgré mon antenne nano qui amplifie le signal, mais je m’en contente. Il faut bien économiser quelque part. Au Breezy Hill, en particulier, le signal était carrément mauvais. Quand j’ai besoin d’une qualité supérieure, par exemple pour mettre ce carnet en page, je me rends dans un café (le Wi-Fi des Starbucks est excellent, bien meilleur en fait que leur café) ou dans une bibliothèque.

Lise vous fait ses amitiés. On se revoit samedi prochain.

P.-S. Vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous ou m’écrire à paul.roux@live.ca. Je n’ai pas toujours le temps de répondre, mais je prends toujours le temps de vous lire.

 

14 réponses à Un village québécois en Floride

  • J’aime bien le choix de café dans les Flying J. Mais seulement en voyage, parce qu’à la longue, assez gras, merci si vous utilisez les petits pots de crèmes aromatisés!

  • Dumoulin dit :

    Nous avions également remarqué tout comme vous et surtout sur la Côte Est de la Floride à la hauteur d’Hollywood, qu’on se croyait au Québec. Même que pour certains Américains nous sommes des envahisseurs à leurs grands regrets. C’est pour cette raisons que nous préférons la Côte Ouest qui est plus accueillante et paisible, mais cela reste une question de goût propre à chacun.

    Pour le café, nous emportons notre propre machine à expresso, alors…

    Pour les communications nous utilisons uniquement le WiFi gratuit et on s’en accommode, n’ayant pas à produire des textes obligatoirement, ce n’est donc pas un problème pour nous.

  • Michel Bousquet dit :

    Bonjour, avez-vous entendu parlé de ce plan de Roam mobility?

    https://www.roammobility.com/snowbird-plans

  • Denis Cayer dit :

    Quand vous parlez de la grande bleu .je présume que c’est votre vr de quel marque et modèle et quel est votre satisfaction . Je vous suit vous et M Laquerre et j’aime bien vos expériences je sais que M Laquerre à un nouveau safari condo

  • michel jean dit :

    je suis nouveau snowbird et j aimerai partir pour la floride pour l hiver existe t il des groupes pour se suive j usquen floride et avoir des conseils pour des prix abordables de camping pour 5 a6 mois merci

  • Josée dit :

    je voudrais savoir combien pour deux semaines en décembre au Pompano au Breezy Hill pour deux personnes mes parents passe tout l hiver

  • DEMARS dit :

    Je m’apprete à prendre ma retraite en Floride. Je voudrais savoir dans quelle ville se trouve la plus grande concentration de Québecois.
    Merci pour la ou les réponses.
    alexddemus@yahoo.com

  • Etienne dit :

    je recherche site pour fift weel 39′ en Floride ,du 01 Novembre 2019 au 01 Avril 2020 (terrain avec bonne espaces)

  • Yvan Poisson dit :

    Bonjour j’aimerais savoir les terrains de camping pour Québécois sont situé dans quel région cote est, et si l’accueil est en français , et pas trop dispendieux environ $400.00 par mois merci

  • NADEAU SYLVIE dit :

    JE ME CHERCHE UN TERRAIN DE CAMPING DANS LE COIN DE PORT ST-LUCIEOU FORT PIERCE SI VOUS AVEZ DES SUGGESTION JE PARS FIN JANVIER ET RETOUR EN AVRIL LE 6 OU VERS LE

  • sylvain charlebois dit :

    je me cherche une roulotte a louer sinon je peux avoir une roulotte dans le coin pompano etc au moins deux mois min

  • Denise Grenier dit :

    Bonjour Mrs Paul je voudrais savoir si il y as des roulotte à louer sur votre camping pour une période de 45 nuit Et le prix que ça coûte ça serait pour l’hiver 2023 merci de votre réponse au plaisir

  • Stephane Routhier dit :

    Svp me recommander un parc de rv quebecois sur la cote ouest de la Floride

  • Gaétan L'Espérance dit :

    SVP me recommander un parc de RV Québécois sur la cote ouest de la Floride pour 2 ou 3 mois.

    Merci,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *