Untitled Document
tab 1 FERMER

Musique

L’été 2015 au Domaine Forget  respire le grand art

Domaine ForgetL’été sera animé au Domaine Forget alors que l’édition 2015 offrira une programmation variée digne de sa renommée!

La 37e saison du Festival international du Domaine Forget se déroulera du 20 juin au 23 août. Voici un aperçu du programme.

La programmation réservera au public son lot de nouveautés : la série CONCERTS-APÉRO, la tenue d’une biennale de sculptures, le début d’un important partenariat avec le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française et l’ajout d’un spectacle de musique populaire qui réunira trois des artistes québécois les plus appréciés du public. L’ambassadrice du Festival, la contralto Marie-Nicole Lemieux, poursuivra sa collaboration pour une quatrième année consécutive et offrira un concert unique le 4 juillet. Fidèle à son habitude, le Domaine réserve au public une succession de rencontres avec des musiciens prodigieux de tous horizons. Que ce soit de grands orchestres, des artistes reconnus, des talents émergents, des virtuoses du jazz ou des danseurs exceptionnels, le Festival en mettra plein la vue, plein les oreilles!

Le week-end d’ouverture des 20 et 21 juin prendra des airs de fête avec une série d’événements qui sauront plaire à tous. Tout d’abord, le vernissage de la biennale de sculptures se déploiera dans le tout nouveau Jardin harmonique de sculptures (20 juin | 16 h) et sera suivi d’une conférence du spécialiste en arts visuels Jim Fuhr (19 h). Puis, dans l’acoustique exceptionnelle de la salle Françoys-Bernier, les mélomanes retrouveront avec bonheur Les Violons du Roy et la soprano Karina Gauvin sous la direction du renommé chef anglais Paul Goodwin, pour présenter une soirée entièrement consacrée à Mozart. Au programme, le Divertimento, K. 136, la Symphonie concertante en mi bémol majeur, K. 297b dans la version de Robert Levin avec des solistes de choix dont le flûtiste Philippe Bernold, le hautboïste Pedro Diaz, le bassoniste Daniel Matsukawa et le corniste Louis-Philippe Marsolais, la Symphonie en ré majeur no.35 « Haffner », ainsi que les plus beaux airs d’opéra et de concert du compositeur (20 juin). Finalement, Luce Dufault, Michel Rivard et Daniel Lavoie uniront leur talent pour présenter un spectacle intime en formule acoustique pour le premier événement de la série JAZZ ET POPULAIRE (21 juin | 16 h).

L’idée de la création d’un Jardin harmonique de sculptures est née du désir de mettre en valeur le magnifique site du Domaine Forget. Cette exposition regroupant seize œuvres sculpturales d’artistes réputés est installée sur les différents plateaux de la propriété. Certaines pièces monumentales dominent le fleuve et sont visibles de la route 362, l’une des plus belles routes panoramiques d’Amérique du Nord. Toutefois, la mission première du Domaine Forget reste sans contr edit la promotion et la diffusion de la musique. C’est ainsi qu’a germé l’idée d’associer cette biennale à la création d’œuvres de compositeurs canadiens.
 
Ainsi, huit compositeurs dont Ana Sokolović, John Rea, Nicolas Gilbert, Denis Gougeon, Jean Lesage, Michael Oesterle, Patrick Carrabré et Jocelyn Morlock ont été invités à imaginer une suite pour quatuor à cordes formée de seize miniatures inspirées par les seize sculptures de l’exposition itinérante. Cette œuvre tout à fait originale sera créée par le Quatuor Molinari. La création se fera en deux temps : durant la journée huit des seize miniatures seront jouées in situ selon un parcours reliant les huit sculptures qui leur sont associées. Puis, en soirée, l’œuvre complète sera interprétée en salle au terme de la journée ARTS SANS FRONTIÈRES (1er août | 15 h et 20 h).

Le Festival International du Domaine Forget entame un partenariat de grande envergure d’une durée de trois ans avec Le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française. Installé à Venise, dans un palais de 1695 restauré spécifiquement pour l’abriter, le centre a pour vocation de favoriser la redécouverte du patrimoine musical français du grand XIXe siècle (1780-1920) en lui assurant le rayonnement qu’il mérite. Pour cette première année de collaboration, le Festival intégrera à ses programmes plusieurs œuvres orchestrales, vocales et de chambre d’Édouard Lalo (26 juin, 17, 24 et 25 juillet, 2, 7 et 15 août).

Dans le cadre de la série ORCHESTRES GRANDEUR NATURE, Les Violons du Roy et la soprano Karina Gauvin sous la direction de Paul Goodwin présenteront un concert d’ouverture tout en finesse dans un programme entièrement consacré à Mozart (20 juin). Puis, la contralto Marie-Nicole Lemieux sera entourée des musiciens d’I Musici sous la direction de Jean-Marie Zeitouni pour offrir en exclusivité un concert sur le thème de la nuit avec entre autres au programme Nuits d’été de Berlioz dans un arrangement de Jean-Marie Zeitouni (4 juillet).

Des moments privilégiés et des rencontres intimes avec des artistes venus de partout, voilà ce que propose la série LES GRANDS RENDEZ-VOUS! Le premier récital permettra un tête-à-tête avec le pianiste français Jean-Efflam Bavouzet qui offrira entre autres les Sonates op. 78, 90 et 101 de Beethoven et Miroirs de Ravel (27 juin). Le violoniste Alexandre Da Costa et l’Ensemble Acacia dresseront la table pour le concert-dégustation autour du thème Un Stradivarius à l’opéra. Une belle occasion pour le public de satisfaire ses sens en savourant les délices du terroir de Charlevoix et les œuvres de Wagner, Strauss, Bizet, Sarasate et Vitali (19 juillet | 15 h).

Présentés à 16 h 30 dans une formule courte d’une heure, les CONCERTS-APÉRO se veulent des occasions privilégiées de riches échanges entre interprètes et mélomanes autour d’un apéro, dès le concert achevé.

La série jazz, qui jusqu’ici a offert au public des rencontres avec les plus grands artistes du milieu, élargit ses horizons et accueille trois productions exclusives dont un concert de musique populaire! C’est dans une formule acoustique que se retrouveront les voix uniques de Luce Dufault, Michel Rivard et Daniel Lavoie. Les artistes puiseront dans leurs vastes répertoires pour présenter les mélodies qui ont charmé le public (21 juin | 16 h)

www.domaineforget.com/