Untitled Document
tab 1 FERMER
Réussir la cuisson de son steak

SteakAccueil

Déçu de la cuisson de vos steaks, au point où vous songez à vous résoudre à vous limiter à en commander au restaurant uniquement ? Nous vous invitons à faire un nouvel essai en suivant ces quelques conseils. Cuire des steaks en camping, ce n’est pas si difficile et le résultat peut s’avérer savoureux !

Le choix de la viande

Afin d’éviter qu’elle ne sèche à la cuisson, il faut choisir une pièce assez épaisse (de 1 à 1 ½ po). Idéalement, elle sera de couleur rouge vif et afin de s’assurer qu’elle soit la plus juteuse possible, choisissez-en une persillée (fins filets de gras qui parcourent les fibres de la viande).

Mariner ou assaisonner

L’une ou l’autre de ces options ajoute de la tendreté et de la saveur au steak. Pour la marinade, prévoyez la préparer à l’avance afin de la laisser imbiber la viande quelques heures. Pour les sels à frotter et les marinades sèches, apposez-les juste avant de passer à la cuisson, des deux côtés du steak. Si vous utilisez des herbes fraîches, ajoutez-les à mi-cuisson pour un maximum de saveur.

Du temps de repos, avant et après la cuisson

La pièce de viande à cuire doit être sortie du frigo de 15 à 30 minutes avant la cuisson. Ainsi, vous obtiendrez une cuisson plus rapide et surtout plus uniforme. De la même manière, une fois cuite, déposez la viande loin de la source de chaleur et couvrez-la d’une feuille de papier d’aluminium. Cette technique permet au jus de se répartir dans la viande et aux fibres de se relâcher.

Ça chauffe !

Dix minutes avant la cuisson, préchauffer votre barbecue à puissance élevée, atteignez idéalement 400 oF. Puis, au moment de déposer la viande, réduisez la chaleur à puissance moyenne-élevée. En saisissant la viande ainsi, on s’assure de garder un maximum de jus.  

 

Une grille bien huilée

La grille doit être propre et bien huilée pour assurer une bonne cuisson. Une fois chaude, nettoyez-la et juste avant de déposer la viande, huilez-la à l’aide d’un essuie-tout imbibé d’huile (évitez les huiles en aérosol, elles sont inflammables).

Pas touche !

Laissez la chaleur faire son travail ! Une fois sur la grille, ne touchez pas la viande au moins jusqu’à la mi-cuisson (le moment où on la retourne). Toucher à la viande, avec la spatule par exemple, l’assèche puisque cela en fait sortir le jus. Pour la même raison, manipulez la viande avec une pince et non une fourchette.

Saignante, à point, bien cuite… À l’aide !

Les pros ou les habitués utilisent la technique du toucher pour connaître la cuisson de la viande. En appuyant légèrement sur la viande, on sait qu’elle est saignante si on la sent molle et tendre. S’il y a une légère résistance, elle est à point et lorsque la chair est bien ferme, elle est bien cuite. Pour ceux dont le toucher n’est pas infaillible, le thermomètre mettra fin à la discussion. 60 oC (140 oF) elle est saignante, 63 oC (145 oF) elle est mi-saignante, 71 oC (160 oF) elle est à point et, finalement 77 oC (170 oF) elle est bien cuite.

Camper au Québec 2020

 À lire aussi
● Les barbecues : lequel acheter ?
● Un steak parfait
● Un steak grillé au soleil ?
● Les appétissantes origines du barbecue

Les commentaires sont fermés.

Autres articles dans cette catégorie
AFFICHER PLUS D'ARTICLES