tab 1 FERMER
Utile ou superflu?
Le système de surveillance de pression des pneus

Même le caravanier qui suit religieusement toutes les recommandations sur l’entretien et la surveillance des roulements de roues, des freins et des pneus de son VR tracté n’est pas à l’abri d’un problème dans ce domaine. Notre journaliste explique ici les particularités du SSPP, un système de surveillance qui alerte le conducteur afin de prévenir plusieurs bris en temps opportun.

Les systèmes de surveillance de pression des pneus (SSPP) ont beaucoup évolué au cours des dernières années. Avec l’arrivée sur le marché de capteurs qui se posent directement sur la valve de chaque roue, il n’est plus nécessaire de démonter les pneus pour installer ces systèmes. Communément appelés TPMS (de l’anglais Tire Pressure Monitoring System), les SSPP sont beaucoup plus faciles à utiliser que par le passé. Leur programmation est relativement aisée  pourvu que l’on suive à la lettre les étapes décrites dans le manuel d’utilisation. De plus, les écrans des systèmes les plus récents possèdent une résolution améliorée, sont en couleur et fournissent plus d’information au conducteur.

Nous avons souvent entendu des histoires d’horreur au sujet de caravaniers qui n’avaient réalisé qu’après plusieurs kilomètres (et après en avoir été avertis par un autre conducteur), qu’un des pneus de leur véhicule tracté était dégonflé ou avait éclaté. De nos jours, plusieurs véhicules tracteurs et autres véhicules automobiles sur le marché possèdent déjà leur propre SSPP d’origine, posé en usine, avec des capteurs internes aux pneus. Les systèmes de surveillance offerts par les commerces de pièces automobiles trouvent donc leur plus grande utilité sur les véhicules tractés, qu’il s’agisse de remorques, de caravanes ou de caravanes à sellette, en complémentarité des systèmes d’origine sur les véhicules tracteurs. En raison de la distance entre le conducteur et les essieux des véhicules tractés, il est très difficile, voire impossible, de percevoir les signes annonciateurs de problèmes. Par exemple, un roulement de roue qui commence à gronder, ce qui annonce la fin de sa vie utile, ou la perte de pression d’un pneu, peut-être à cause d’un clou, ce qui le fera chauffer et éventuellement éclater.

Le SSPP que l’auteur a mis à l’essai, de marque TireMinder, permet de programmer jusqu’à 22 roues, ce qui est plus que suffisant pour les besoins de tout caravanier. Il est relativement facile d’utilisation, quoique la programmation requise au départ présente une certaine complexité. Il faut donc s’assurer de conserver le petit manuel d’exploitation dans un endroit sûr et accessible pour référence. Une note dans le manuel est d’ailleurs sans équivoque : « Ce document contient des informations importantes. SVP ne pas l’égarer – nous garantissons que vous en aurez besoin dans le futur. »

Le moniteur, qui est le cerveau du système, possède trois modes de fonctionnement : neutre (ou normal), programmation et apprentissage. Il faut au préalable programmer dans le moniteur la pression cible des pneus du véhicule. Il est important de retenir qu’une fois les capteurs de chacune des roues programmés, on ne peut intervertir leur position. Pour ce faire, il faudra procéder à une nouvelle programmation. Le système permet également de modifier l’affichage à l’écran pour indiquer la pression en kPa, bar, lb/po2 (psi) ou kgf/cm2, et la température en degrés Fahrenheit ou Celsius.

Chaque capteur se visse sur une valve de roue. Chacun possède une petite pile au lithium CR1632, un format que l’on trouve dans la plupart des magasins. Celles-ci durent neuf mois ou plus, selon l’utilisation. Les capteurs ne pèsent que 8,5 g (0,3 oz) et n’affectent donc pas l’équilibrage des roues. Le moniteur, quant à lui, possède une pile rechargeable dont l’autonomie dure jusqu’à 30 jours moyennant 4 heures de conduite par jour. Il se recharge dans l’allume-cigarette.

 

Lorsqu’il est en fonction, le SSPP contrôle de façon continue (environ toutes les 6 secondes) la température et la pression de chacun des pneus programmés. Afin de ménager les piles, les données considérées « normales » sont mises à jour toutes les 20 minutes sur le moniteur. Cependant, dans le cas d’une anomalie, le moniteur réagira à l’intérieur de ces 6 secondes. Dans ces situations, les alertes varient en style et en intensité en fonction de l’importance de l’anomalie. Les situations suivantes font l’objet d’une alerte :

• Perte rapide d’air
• Perte soutenue semi-rapide d’air (de 6 lb ou plus sur une période de 2 à 10 minutes)
• Perte normale de pression (de 15 % à 25 % sur une longue période)
• Haute température #1, excédant 75 °C (167 °F)
• Haute température #2, excédant 85 °C (185 °F)
• Haute pression (excédant de 20 % la pression programmée)

À ce jour, l’auteur a mis le SSPP à l’essai durant deux saisons. Les problèmes rencontrés se sont limités à la perte intermittente du signal d’un des capteurs, due à de l’interférence électronique dans le véhicule tracteur, probablement causée par l’utilisation simultanée de plusieurs téléphones cellulaires et tablettes. Pour pallier ce problème, le fabricant recommande d’utiliser l’amplificateur de signal inclus avec le système. Conçu pour se brancher sur la batterie 12 V du véhicule tracté, il est recommandé lorsque la distance entre le moniteur et le capteur excède 7,6 m (25 pi).

Par ailleurs, la fiche technique de ce SSPP indique que le niveau de précision de la lecture de la pression est de plus ou moins 4 lb, ce qui est énorme. Ainsi, pour un pneu dont la pression réelle est de 65 lb, le système pourrait lire une pression entre 61 lb et 69 lb. L’auteur a effectivement noté des différences de lecture de pression de cet ordre entre ses quatre pneus de caravane minutieusement ajustés au préalable à 65 lb avec un manomètre précis. Pour ce qui est de la température, le niveau de précision est de plus ou moins 2,78 °C (5 °F).

Pour conclure, l’auteur apprécie son SSPP. Celui-ci lui apporte une certaine tranquillité d’esprit sur la route, sachant qu’une situation anormale lui sera rapidement rapportée. Cependant, compte tenu de son niveau de précision, ce système n’est pas conçu pour remplacer un entretien rigoureux, une vérification manuelle (au toucher) de la température des pneus et des roues lors des arrêts dans les haltes routières, et la vérification de la pression des pneus avant chaque voyage, avec un manomètre précis, ce que tout caravanier devrait faire de toute façon.

Pour plus de détails sur le TireMinder : minderresearch.com/tireminder

Texte et photo : François Martel
Magazine Camping Caravaning, vol. 27 no 6, septembre 2021

À lire aussi
● Le pneu LTX m/S2 de Michelin
● Les pneus ! Tout ce qu’il faut savoir pour bien chausser son véhicule
● À la balance !  Votre camionnette est-elle surchargée ?
● Rouler en toute sécurité
Une pression adéquate pourrait vous faire économiser de l’essence

Les commentaires sont fermés.

PROMOTION ABONNEMENT

On composte au Domaine des Dunes

Plusieurs campings offrent le recyclage à leurs campeurs, mais peu offrent aussi le service de compostage. […]

Un nouveau parc voit le jour

Le 23 juin 2018 avait lieu l’ouverture partielle du parc national d’Opémican en Abitibi-Témiscamingue. […]

Des investissements au Camping Lausanne

La nouvelle équipe en place depuis l’an dernier au Camping Lausanne voit grand pour […]

Une nuit à la belle étoile… dans un hamac !

Le Havre Familial, situé à Sainte-Béatrix dans Lanaudière, est un centre de vacances 4 […]

Argile du frêne : à prendre au sérieux

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a émis, depuis le 1er avril 2014, une nouvelle […]

Le Camping Pointe-aux-Oies améliore encore son offre

Le Camping Pointe-aux-Oies de Montmagny investit beaucoup dans la bonification de ses installations depuis […]

Au Nebraska, le service à la clientèle va plus loin

Les clients de Blue Ox qui doivent faire entretenir leur produit de cette marque peuvent visiter l’usine […]

Sur le bord de la mer

C’est dans la très belle région de Charlevoix, au village de Saint-Siméon, qu’est sis […]

Une nouvelle option à Bromont

Une nouvelle option est maintenant offerte aux caravaniers désirant acheter leur propre emplacement dans […]

Des objets champions de la polyvalence

Il y a un constat qui fait généralement l’unanimité chez les campeurs : on […]

Le camping des Voltigeurs

Même si le camping des Voltigeurs a l’air d’un jardin de géants avec ses […]

200 lots pour voyageurs s’ouvrent en Chaudière-Appalaches

Un nouveau camping classé 4 étoiles ouvre ses portes à la mi-juin dans la […]

Yourtes 5 étoiles, au sud du Nouveau-Brunswick

Les Dream Domes sont au camping ce que les palaces sont à l’hôtellerie : de […]

Le parc régional de la Rivière Gentilly

Tous ses emplacements sont boisés et offrent un espace intime, à bonne distance des autres […]

Du nouveau au parc national du Bic

Le parc national du Bic est sans contredit l’un des joyaux du Bas-Saint-Laurent. En […]

Réduction pour grand-papa et grand-maman

Grand-papa et grand-maman auront du plaisir à camper en tente ou en VR avec leurs petits-enfants dans […]

Installations inusitées – camper différemment

La route des vacances fourmille de campeurs qui ont déployé beaucoup d’énergie, mais peu […]

Plus d’emplacements de camping au parc national du Mont-Mégantic

Les campeurs québécois et étrangers adorent le parc national du Mont-Mégantic, très reconnu pour […]

Huttopia : une troisième destination en Amérique du Nord

On connaissait déjà les campings Huttopia de Sutton, dans les Cantons-de-l’Est, et de North […]

Ce que j’aurais aimé savoir dès le départ

Le blogue du réseau de camping KOA, publié en anglais sur le site koa.com, […]

Du nouveau en Beauce

Il y a du nouveau au Camping La Vallée Beauceronne, situé à 10 minutes […]

Du nouveau au Camping H2o

L’été 2019 s’annonce rafraichissant au Camping H2O, situé à Trois-Rivières. L’établissement apprécié des familles, […]

Un petit bijou dans le Pontiac

Le parc Leslie est un parc naturel de 405 ha (1 000 acres) qui […]

7 façons de camper de façon écoresponsable

Camper « vert », c’est la chose à faire. Voici quelques bonnes idées pour […]

Encore améliore ses infrastructures

Pour bien des campeurs, le temps est venu de planifier son hiver au soleil. […]

Un nouveau camping écolo en Outatouais

Cet été, un tout nouveau camping ouvrira ses portes : le Camping Lac 31 Milles. Sous la […]

-->