tab 1 FERMER
Un hiver en Floride

Lise et moi avons repris la route, cette fois pour la Floride. Après avoir parcouru l'Amérique du Nord pendant un an et demi, à bord de notre Grande bleue, nous voulons explorer le royaume des «snowbirds», que nous connaissons peu. Joignez-vous à nous pour ce nouveau périple.
Articles récents
Archives
le 13 février,2016
Bye, bye, Florida !
le 6 février,2016
Record de pluie et docteur $US
le 30 janvier,2016
Un mois au même endroit
le 23 janvier,2016
Trois excellents romans
le 16 janvier,2016
Soixante et onze ans
le 9 janvier,2016
Premières impressions de Naples
le 2 janvier,2016
Enfin aux Keys !
le 26 décembre,2015
Le plaisir de lire en voyage
le 19 décembre,2015
Le pauvre dollar canadien
le 12 décembre,2015
Alligators, pythons et pluie
le 5 décembre,2015
Le choc de Miami
le 28 novembre,2015
Un village québécois en Floride
le 20 novembre,2015
Un astronouille chez les astronautes
le 14 novembre,2015
Savannah la magnifique!
le 7 novembre,2015
Le charme de la route
le 31 octobre,2015
Vivement le Sud !
le 18 octobre,2015
Au royaume des «snowbirds»
le 9 mai,2015
Les voyages forment la vieillesse
le 2 mai,2015
Revivre à Montréal
le 25 avril,2015
La «route des pionniers»
le 18 avril,2015
Une journée perdue !
le 10 avril,2015
Une semaine texane
le 4 avril,2015
Déjà-vu et découverte
le 27 mars,2015
Sur le chemin du retour
le 21 mars,2015
Indian Wells : retour au tennis
le 14 mars,2015
État de grâce à Borrego
le 7 mars,2015
Le bonheur est à l’épicerie
le 20 février,2015
Le caravaning zen
le 14 février,2015
Adios Los Barriles !
le 7 février,2015
Les habitués de Martin Verdugo’s
le 31 janvier,2015
Nos adieux à la caravane
le 24 janvier,2015
Sous le chaud tropique du Cancer
le 19 janvier,2015
Le choc de la Baja California
le 10 janvier,2015
Eh oui ! 70 ans déjà !
le 1 janvier,2015
La côte et la civilisation
le 27 décembre,2014
L’éternité sous les palmiers
le 19 décembre,2014
Perdus dans le canyon
le 12 décembre,2014
Pépés tranquilles, enfants criards
le 6 décembre,2014
Une pause bienvenue
le 29 novembre,2014
De Silicon Valley à Big Sur
le 22 novembre,2014
San Francisco sans magie
le 15 novembre,2014
Les grands parcs : Yosemite, Kings Canyon et Sequoia
le 8 novembre,2014
Le coût de la vie à Napa et Sonoma
le 1 novembre,2014
Retrouvailles à Reno
le 27 octobre,2014
La côte Ouest sous la pluie
le 17 octobre,2014
Presque en panne sèche
le 11 octobre,2014
Plein sud !
le 4 octobre,2014
Pluie, soleil et vertige
le 27 septembre,2014
Retour dans la vallée de l’Okanagan
le 20 septembre,2014
Un an déjà !
le 13 septembre,2014
Vancouver, prise 2
le 6 septembre,2014
Vancouver sous la pluie et le soleil
le 30 août,2014
Jours heureux à Victoria
le 23 août,2014
Pour soigner ma tourismophobie
le 16 août,2014
Long Beach : au bout du mythe
le 9 août,2014
Repos à Nanaimo
le 2 août,2014
Beau et chaud !
le 26 juillet,2014
Quelques jours en Alaska
le 20 juillet,2014
Marche avec les ours
le 12 juillet,2014
Premières impressions du Yukon
le 4 juillet,2014
Direction : Yukon
le 28 juin,2014
Les Rocheuses quasi inchangées
le 21 juin,2014
Une petite déprime
le 14 juin,2014
Le charme discret de Kelowna
le 7 juin,2014
Marché, soleil et factures
le 31 mai,2014
Un jour de bonheur !
le 23 mai,2014
Déceptions, découvertes et plaisirs
le 17 mai,2014
Le coup de foudre, enfin !
le 10 mai,2014
Besoin d’une pause
le 3 mai,2014
La boucle est bouclée
le 26 avril,2014
Bryce Canyon, la merveille !
le 19 avril,2014
Zion : beau et bondé
le 12 avril,2014
La bonne humeur de retour
le 4 avril,2014
Seuls avec la poisse
le 28 mars,2014
De retour à Sedona
le 21 mars,2014
De retour de la Vallée de la Mort
le 16 mars,2014
Voir Las Vegas et partir
le 6 mars,2014
Bye-bye Arizona !
le 28 février,2014
Je voulais voir Yuma…
le 22 février,2014
Dans un village de retraités
le 14 février,2014
L’Arizona tient promesse
le 6 février,2014
L’Arizona, enfin!
le 1 février,2014
Le sud du Texas
le 24 janvier,2014
Bye, bye Florida !
le 18 janvier,2014
69 ans dans les sources chaudes
le 9 janvier,2014
35 ans d’amour et d’humour
le 4 janvier,2014
Un Jour de l’An sans Skype
le 27 décembre,2013
Noël en Floride
le 20 décembre,2013
Drôle de cadeau de Noël
le 14 décembre,2013
Floride 2, Texas 0
le 7 décembre,2013
La douce chaleur du Sud
le 30 novembre,2013
À la guerre comme à la guerre
le 23 novembre,2013
Demain l’hiver, je m’en fous…
le 16 novembre,2013
À la veille du grand départ
le 9 novembre,2013
À demi rassurés
le 26 octobre,2013
En attendant le Sud
le 17 octobre,2013
Pépins et autres pépins (2)
le 15 octobre,2013
Pépins et autres pépins (1)
le 10 octobre,2013
Caravaning automnal et bipolaire
le 8 octobre,2013
L’appart est loué pour… 20 mois
le 2 octobre,2013
Notre vie sur la route
le 29 septembre,2013
Le choix d’une autocaravane
le 25 septembre,2013
Le tour de l’Amérique du Nord
le 12 juillet,2014

Premières impressions du Yukon

yukon-pluie

En conduisant vers le Yukon, j’ai repensé à mon ami Jean-Paul, qui se demandait ce que j’allais faire dans ce territoire reculé, moi qui n’aime ni la pluie ni le froid. C’est qu’il pleuvait depuis quatre jours. Depuis quatre jours donc, nous roulions sur une route parsemée de nids-de-poule. De chaque côté, des arbres, que des arbres sur des centaines de kilomètres. Et dans le pare-brise, des gouttes de pluie qui réapparaissaient dès que les essuie-glaces avaient chassé les précédentes.

Nous comptions nous arrêter le long de la route de l’Alaska pour parcourir quelques sentiers. Mais il aurait fallu des scaphandres, et pour marcher, ce n’est pas terrible.

Il faut avoir la foi pour se rendre au Yukon. Ou une bonne dose d’entêtement. Mais nous étions rendus si près du but qu’il était trop tard pour faire marche arrière. Je me suis dit toutefois : si le mauvais temps persiste, si les chemins restent aussi mauvais, on ne va pas y faire de vieux os.

À notre arrivée à Watson Lake, porte du Yukon, les nuages ont commencé à se fractionner. Même que le lendemain il faisait un soleil splendide. Lise a proposé qu’on reste une journée de plus. Bonne idée d’autant qu’on était un peu fatigués par les longues journées sur la route. On avait besoin de souffler.

Et on avait envie de marcher. Par bonheur, tout à côté du camping, il y avait un sentier autour du lac. Belle balade, sauf que nous n’étions pas seuls. Non, les touristes ne nous avaient pas suivis. Mais les maringouins, si ! Jean-Paul aurait pu les ajouter à ma litanie ; j’aime pas les moustiques. On se serait cru au Québec. Heureusement pour moi, ils préfèrent Lise eux aussi. N’empêche qu’on ne s’est pas trop attardés le long du parcours.

Au retour, nous nous sommes rendus au Sing Post Forest, un endroit où les visiteurs du monde entier laissent des pancartes avec leurs noms et leur lieu d’origine. C’est une curiosité touristique, bien sûr, mais elle ne manque ni d’originalité ni de panache. Nous n’avions pas apporté de pancarte et nous le regrettions. Mais nous avons vu, clouée à un poteau, une semelle où une voyageuse avait laissé ses coordonnées. Sans doute inspirée par la chanson de Félix «Moi mes souliers ont beaucoup voyagé», Lise est revenue avec deux semelles intérieures qui ne servaient plus. Désormais bien vissées dans le parc, elles indiquent fièrement notre passage.

Lundi, nous sommes partis pour Whitehorse, où nous nous sommes installés pour la première fois dans un Walmart. Eh oui, nous nous sommes joints à la communauté des Walmartiens. Nous étions près d’une centaine ce soir-là, sur le grand stationnement du magasin.

Nos impressions? Pas mauvaises du tout. Certes, le lieu est bruyant. Pas à cause des Walmartiens, bien tranquilles, mais à cause des autos et des camions, qui passent tout près. Mais il y a, tout à côté du parking, une station de vidange, un point d’eau potable, des poubelles et un café Starbucks. De plus, on peut capter le Wi-Fi du Walmart. Et c’est gratuit. Avouez qu’il y a pire.

Ah! j’allais oublier : la pluie avait repris à Whitehorse. Mais au moins nous étions sur l’asphalte, pas dans la boue comme sur les campings des jours précédents.

Mercredi, nous avons quitté sans regret les Walmartiens pour le parc Kluane. À l’origine, nous devions passer par Dawson City, l’ex-métropole des chercheurs d’or. Mais la perspective de rouler pendant près de 550 kilomètres sur une route mauvaise et monotone nous a découragés.

Nous aurions ensuite gagné Kluane par la route panoramique du Toit du monde. Mais tous les caravaniers que nous avons croisés nous ont déconseillé de l’emprunter en autocaravane. Le chemin n’est pas asphalté et les pluies des derniers jours l’ont abîmé encore davantage. Les crevaisons et les bris de pare-brise y sont fréquents. De plus, 25 kilomètres sont en travaux.

Un Saskatchewanais a ajouté que cette route n’était pas si belle qu’on le dit. «La plupart du temps, a-t-il raconté, on roule dans une vallée, où la vue est bouchée par les montagnes.» Exagérait-il? Allez savoir! Toujours est-il qu’on a décidé de ne pas courir le risque.

On se revoit donc la semaine prochaine, où on vous parlera, si vous êtes bien sages d’ici là, de Kluane. Lise vous fait ses amitiés. À bientôt.

Une réponse à Premières impressions du Yukon

  • ClaudeL dit :

    Merci de votre billet de cette semaine. Comme on sera dans ce coin-là bientôt, et comme on a des nouvelles de quelques autres caravaniers (dont une au moins a fait une crevaison sur la route Top of the world), ça ne nous tente guère de nous y aventurer.
    Est-ce à dire que vous n’irez pas du tout à Dawson city? Ou au retour selon l’état de la météo et donc de la route?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *