Paul Houde | Camping Caravaning
tab 1 FERMER
Paul Houde
Animateur, acteur, imitateur et maintenant… caravanier !

Accueil

Paul Houde est un passionné aux multiples talents. Impossible de résumer sa carrière en évoquant un seul emploi. Tour à tour et parfois simultanément journaliste, commentateur sportif, concepteur de jeu-questionnaire, animateur à la télé, imitateur et acteur, Paul est également homme de radio depuis plus de 40 ans. Aujourd’hui, il entreprend une 14e saison aux commandes d’une émission du weekend très écoutée à la station 98,5 FM. Voilà en quelques mots ce touche-à-tout que nous avons rencontré pour qu’il nous parle de son tout nouveau champ d’intérêt : le caravaning.

 

Géographe de formation, Paul a voyagé partout dans le monde. Personnage peu commun, cet érudit adore surprendre par la diversité de ses aventures. En voici d’ailleurs un exemple frappant. Il y a quelques années, échangeant en ondes avec ses collègues un lundi matin sur ce que chacun avait fait durant le weekend, il répondit avec désinvolture qu’il avait fait le tour du monde.

Devant l’incrédulité générale autour de la table, il expliqua avoir effectivement fait le tour du monde durant le weekend. Au total, environ 45 heures dans les airs, cela sans compter les escales en attente d’un vol devant le mener dans un aéroport encore plus loin sur la grosse boule. Inutile de préciser que ses visites touristiques du weekend se sont limitées aux seules salles d’attente aéroportuaires. Ça, c’est du Paul Houde à l’état pur.

En plus d’adorer surprendre les gens, Paul possède également un cerveau qui, pour utiliser le langage informatique, dispose d’un disque dur de très grande capacité. Il est capable de mémoriser une quantité phénoménale de données sur tout et sur rien. Ainsi, à propos d’un match de hockey survenu il y a 10, 20 ou 30 ans, il peut instantanément en donner la date, dire qui a marqué le but gagnant, préciser le moment de la joute où cela est arrivé et même ajouter le nom des autres joueurs présents sur la patinoire. Ne lui posez pas une question sur le baseball, le golf ou les exploits olympiques, il est absolument incollable. Véritable encyclopédie sur deux jambes, il retient tout sans effort apparent. N’allez surtout pas conclure qu’il ne fait ça que pour épater la galerie. Absolument pas, car se souvenir de tout est profondément inscrit dans son ADN. Par contre, intérieurement, il doit surement s’amuser de voir les yeux de ses interlocuteurs qui s’écarquillent et les mâchoires qui tombent sur le tapis.

Sa découverte du caravaning

Un peu blasé de ses nombreux périples en avion ou en bateau et des séjours en hôtel, Paul Houde aspirait à voyager d’une façon différente qui pourrait stimuler son propre étonnement. C’est au contact de ses voisins, un couple de caravaniers, que sa curiosité a été piquée. Intrigué de les voir souvent partir à bord de leur autocaravane de classe B Safari Condo avec leurs vélos à l’arrière et par le grand intérêt qu’ils portaient à cette façon de voyager, il a décidé d’en apprendre plus sur le caravaning. Il s’est donc mis à dévorer tout ce qu’il pouvait trouver comme renseignement en matière de véhicules récréatifs. Carburant à la passion, il venait d’en découvrir une nouvelle… et de grande taille.

Depuis deux ans, chaque fois qu’il en a l’occasion, il s’informe, consulte, lit, discute et navigue sur le web pour en apprendre plus. Attention cependant, même s’il est passionné, Paul est pleinement conscient que pour s’épanouir correctement, une passion doit être encadrée par une démarche rationnelle. Sa curiosité du départ pour le caravaning s’est donc rapidement transformée en une véritable réflexion sur le sujet.

Plutôt que de se lancer tête baissée et acheter un véhicule récréatif sans savoir si cette façon de voyager lui plairait vraiment, Paul a jugé prudent de louer un VR. Il voyait dans cette solution un moyen intéressant de se familiariser avec la conduite, le gabarit, les accessoires et les contraintes d’un tel véhicule, mais aussi avec le style de vie qui vient avec.

Il se lance !

Pour une première expérience, il lui a semblé aussi plus à propos de s’en tenir à un véhicule récréatif moins encombrant qu’une grosse autocaravane de classe A et dont la conduite serait plus près de celle d’une automobile. Plus il visitait des concessionnaires, plus son attirance pour une autocaravane de classe B grandissait. Esprit aussi intense que curieux, il a poussé encore ses recherches, furetant sur le web et lisant tout article pertinent lui tombant sous la main. Son intérêt était tel que ses collègues de travail avec qui il partageait ses découvertes lui ont attribué le surnom de Monsieur classe B.   

 

À l’été 2015, une première location de quelques semaines, pendant lesquelles il s’est rendu dans plusieurs États du centre-nord des États-Unis, a été pour lui une véritable révélation. À bord d’un véhicule dans lequel il se sentait comme à la maison, il a pris gout à la maniabilité de ce petit VR qui lui permettait d’aller partout. Éprouvant un sentiment de grande liberté, il a savouré chaque instant de son périple et en est revenu plus convaincu que jamais que voyager en VR était la solution. Sa solution.

Au moment de notre rencontre, en aout dernier, il s’apprêtait à rapporter son deuxième véhicule loué auprès de l’entreprise VR St-Cyr. Deux mois pendant lesquels il a poussé encore plus vers l’ouest ses vacances annuelles, avec un plaisir encore plus intense que celui de l’année précédente.

D’autres projets de voyage

Preuve qu’il a véritablement été séduit par ce style de voyage, il nous a longuement parlé de l’expédition qu’il fera l’an prochain et de la caravane qu’il organise avec quelques amis. Pour lui, 2017 sera l’occasion d’un voyage exceptionnel, placé sous le signe de l’astronomie. Rarement dans la lune, Paul Houde est cependant un fin observateur de la grande voute. Pour lui, l’astronomie représente un volet à très grande échelle de la géographie qui, rappelons-le, constitue sa formation universitaire de base.

Il faut l’entendre parler de l’éclipse solaire qui, dans une grande diagonale, traversera les États-Unis d’ouest en est, le lundi 21 aout 2017. Avec son bagout habituel, il raconte avoir déjà déterminé où il sera à ce moment et avoir effectué une visite de reconnaissance de l’endroit. Selon lui, l’apogée de l’éclipse aura lieu à Hopkinsville, au Kentucky, et il y sera. Conscient que le phénomène ne durera que 2 minutes 40 secondes, son plus grand souhait reste un ciel sans nuages.

Après la location, l’achat !

En plus de planifier cette expédition, Paul doit également poser un autre geste important pour le caravanier en devenir qu’il est. Après avoir loué deux ans de suite, il sait maintenant qu’il doit passer à la prochaine étape : le choix et l’acquisition du véhicule récréatif qui satisfera ses besoins.

Dans les prochains mois, son défi sera d’autant plus compliqué qu’il lui faudra concilier ses propres attentes et préférences avec celles de sa conjointe de longue date, Francine Audette. Alors qu’il affiche une nette attirance pour une autocaravane de classe B ou B+, son épouse opterait plutôt pour une classe A dont le volume intérieur et le confort sont nettement supérieurs. Celle-ci bénéficie d’ailleurs de l’appui des belles-soeurs de la famille qui peinent à concevoir la vie dans un espace si minime. Il sera intéressant de voir le résultat de cette négociation.

Une chose est cependant très claire. Paul Houde assume pleinement sa personnalité de caravanier. Déterminer quand, quoi et comment tient presque de l’accessoire et ce processus devrait trouver son dénouement d’ici l’été prochain. Enthousiaste et communicatif comme il l’est, on peut s’attendre à ce que ses auditeurs soient parmi les premiers informés. D’ici là, Paul continuera à faire consciencieusement ses devoirs et, preuve de son sérieux, il se propose de faire deux démarches essentielles dans la vie d’un caravanier : devenir membre de la FQCC et s’abonner à Camping Caravaning.

Texte et photos : Paul Laquerre
Magazine Camping Caravaning, vol. 22/no 8, décembre 2016-janvier 2017.

À lire aussi
● Partir dans le Sud sans souci
● Santé et médicaments
● Campeurs sans attache
● Maladie ou accident aux États-Unis

● Séjour aux États-Unis
● Diane et Paolo Noël
● Louise Girard et Raynald Pelletier

Les commentaires sont fermés.

Autres articles dans cette catégorie
    Paul Houde

    Paul Houde est un passionné aux multiples talents. Impossible de résumer sa carrière en […]

    Ronan Lombardi : le boulanger des campeurs

    Imaginez-vous au camping, une camionnette franchit la guérite, son conducteur s’arrête et soulève le […]

    Personnalités et camping

    Le côté nature de Brigitte Boisjoli Depuis que les projecteurs se sont braqués sur […]

    Chuck Hughes et Danny Smiles

    À l’été 2016, le sympathique chef et personnalité télé bien connue, Chuck Hughes, a […]

AFFICHER PLUS D'ARTICLES