tab 1 FERMER

Récit de caravaniers à la conquête de l’Ouest

Articles récents
Archives
le 22 septembre 2022
Les Îles-de-la-Madeleine
le 1 septembre 2022
Les Îles-de-la-Madeleine
le 28 juillet 2022
Les Îles-de-la-Madeleine
le 8 juillet 2022
Les Îles-de-la-Madeleine
le 29 juin 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 15 juin 2022
Île-du-Prince-Édouard / Circuit côtier North Cape
le 2 juin 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 26 mai 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 17 mai 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 20 avril 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 31 mars 2022
Nouveau-Brunswick
le 16 mars 2022
Nouveau-Brunswick
le 10 février 2022
Nouveau-Brunswick / Fundy… Une baie avec vues
le 27 janvier 2022
Nouveau-Brunswick / Baie de Fundy
le 12 janvier 2022
Nouveau-Brunswick / Baie de Fundy
le 9 décembre 2021
Nouveau-Brunswick / Baie de Fundy
le 25 novembre 2021
La tournée Alantique : Grand Manan et l’Acadie
le 10 novembre 2021
LA TOURNÉE ATLANTIQUE : Sur la route du Nouveau-Brunswick (3)
le 21 octobre 2021
La tournée Atlantique : de Forillon à Percé (2)
le 12 octobre 2021
La tournée Atlantique
le 30 septembre 2021
Un bonheur simple, mais une expérience inoubliable
le 8 septembre 2021
Minganie : La nouvelle route
le 26 août 2021
Minganie : Le bout du pays
le 24 août 2021
La Moyenne-Côte-Nord et la Minganie
le 27 juillet 2021
La Haute Côte-Nord
le 20 juillet 2021
Côte-Nord
le 25 juin 2021
Alberta – Région des Badlands
le 22 juin 2021
Alberta – la vallée de Drumheller
le 12 mai 2021
Alberta – Les Rocheuses dans toute leur splendeur
le 26 avril 2021
Alberta – Deux sites touristiques… Deux mondes différents !
le 15 avril 2021
Alberta francophone – Rivière-la-Paix : Le nouveau pays
le 7 avril 2021
Alberta francophone – Route de prairies et de forêt
le 11 mars 2021
L’Alberta francophone – Legal : L’histoire en images
le 25 février 2021
L’Alberta francophone
le 12 février 2021
Itinéraires de rêve : l’Alberta
le 25 janvier 2021
Ontario — Lac Supérieur : finale en Harmony et conclusion en nuances
le 8 janvier 2021
Lac Supérieur – Sur le chemin du retour…
le 15 décembre 2020
Ontario/Lac Supérieur – Vue d’en haut…
le 27 novembre 2020
Lac Supérieur/Ontario – Le Géant endormi
le 13 novembre 2020
Ontario — Lac Supérieur Les arrêts se multiplient
le 22 octobre 2020
Sur la Transcanadienne
le 16 octobre 2020
Le long de la rive du lac Supérieur
le 29 septembre 2020
En route vers le lac Supérieur
le 2 septembre 2020
Labrador et Terre-Neuve – Le quad, un mode de vie
le 27 août 2020
De St John’s jusqu’à la fin…
le 25 août 2020
Gros-Morne et autres beautés naturelles…
le 10 août 2020
Fogo Inn, un modèle unique de développement
le 7 juillet 2020
Terre-Neuve : Péninsule Nord et St Anthony
le 23 juin 2020
Fabuleuse Basse-Côte-Nord
le 12 juin 2020
Labrador et Côte atlantique
le 1 juin 2020
Road trip au Labrador et Terre-Neuve – On quitte Manic V vers la côte du Labrador
le 6 mai 2020
Labrador et Terre-Neuve Les icebergs… une pure merveille !
le 17 avril 2020
Road trip au Labrador, Basse-Côte-Nord et Terre-Neuve – Un moment de réflexion avant le départ…
le 6 avril 2020
Côte-Nord — Labrador et Terre-Neuve : Les routes d’un nouveau monde !
le 18 mars 2020
Yellowstone : Un univers en ébullition
le 3 mars 2020
Lac Salé (Utah) — Yellowstone (Wyoming – Montana) : une route d’émerveillement !
le 20 février 2020
Utah… Grand Lac Salé, l’amorce du retour !
le 5 février 2020
Spectacle à grand déploiement en Utah !
le 18 décembre 2019
Capitol Reef — Utah
le 4 décembre 2019
Route 12 vers Torrey – Utah : LA route à découvrir
le 20 novembre 2019
Bryce Canyon National Park – Le plus extraordinaire entre tous
le 8 novembre 2019
Navajo National Monument et Zion
le 16 octobre 2019
Monument Valley… un des moments forts !
le 25 septembre 2019
La région du lac Powell
le 13 septembre 2019
Le Grand Canyon dans tous ses états
le 21 août 2019
Les gorges du Rio Grande
le 7 août 2019
Les villes du nord du Nouveau-Mexique
le 24 juillet 2019
Le désert blanc du Nouveau-Mexique
le 8 juillet 2019
Quelques étapes urbaines…
le 19 juin 2019
Route 66 — Revenons au début !
le 5 juin 2019
Get your kicks on Route 66…
le 22 mai 2019
Sous le charme de Chicago…
le 17 avril 2019
Se préparer avec méthode
le 27 mars 2019
Encore sur la route…
le 21 mars 2019
À venir
le 10 février 2022

Nouveau-Brunswick / Fundy… Une baie avec vues

En remontant la côte néobrunswickoise de la baie de Fundy, on croise plusieurs attraits naturels et des aménagements qui nous permettent d’en apprécier les beautés.

Les visiteurs qui peuvent s’arrêter et d’admirer une nature grandiose.

Le sentier Fundy (Fundy Trail Parkway) est l’un de ceux-là. Il s’agit d’abord d’un parc linéaire qui épouse une section de route côtière de 13 km longeant les escarpements et donnant accès à de nombreux belvédères, aires de piquenique et points de vue saisissants surplombant le littoral qui offre le spectacle des plus hautes marées au monde. Le sentier Fundy se déroule le long de l’une des dernières aires de nature sauvage littorales entre la Floride et le Labrador. Le panorama spectaculaire de l’océan au-dessus des grottes de St. Martins jusqu’aux vallées profondes et aux rapides de la rivière Big Salmon, ne cesse d’émerveiller les visiteurs qui peuvent prendre amplement le temps de s’arrêter et d’admirer une nature grandiose. La route du sentier Fundy est d’ailleurs particulièrement intéressante pour les voyageurs en VR qui peuvent s’y balader à leur rythme et profiter d’espaces de stationnement à chaque arrêt. Nous avons croisé et discuté avec un couple d’Américains circulant dans une autocaravane de classe B et qui descendaient à tous les points de vue, café à la main, sirotant quelques gorgées en discutant et retournant lentement à leur véhicule. Il faut prendre le temps de regarder, de savourer, de vivre quoi !

À pied ou à vélo

Plusieurs courts sentiers pédestres permettent d’accéder aux plages ou aux estuaires des rivières. Des promenades guidées de deux heures ainsi que des randonnées plus longues avec guide ou avec un autoguide sont aussi offertes. Les cyclistes et les marcheurs les plus aguerris peuvent s’offrir la piste qui longe la route en bonne partie. Le sentier en gravier de 13 kilomètres présente de bonnes dénivellations pour les adeptes de VTT. Et si vous n’avez plus les jambes pour revenir, un service de navette est assuré au retour. Ce sentier est aussi accessible aux marcheurs. Il rejoint des chemins et des escaliers qui mènent à de magnifiques plages caractérisées par des chutes vertigineuses et des falaises surplombant le bord de la mer à une hauteur de 150 à 250 m.

Le sentier Fundy (Fundy Trail Parkway) épouse une section de route côtière de 13 km longeant les escarpements.

Plusieurs affirment que la façon la plus extraordinaire et la plus méritoire de vraiment s’imprégner de la nature de la baie de Fundy est de parcourir le sentier pédestre de Fundy. Ce sentier de longue randonnée (4 à 5 jours) en autonomie, avec couchers en refuge, s’étire sur 41 km et franchit un terrain escarpé comptant une douzaine de vallées de 300 m d’altitude. Ce qui en fait un très bon défi à réaliser.

Chemin faisant, le centre d’interprétation de Big Salmon River évoque l’époque où la région était un important fournisseur de bois de pulpe pour l’industrie américaine. On distingue encore les vestiges des quais et du moulin sans l’embouchure de la rivière. Travailleurs forestiers, constructeurs navals et pêcheurs ont donné vie à tout un village.

Au long de la route du Sentier Fundy, les belvédères et les installations sont accessibles aux fauteuils roulants. On compte d’ailleurs ici environ 120 tables de piquenique en 13 km de route, ce qui en fait probablement l’une des plus fortes concentrations au pays ? On encourage aussi les visiteurs à amener leurs chiens et on offre même à ces derniers un biscuit spécial au centre d’interprétation. Des frais d’accès sont exigés.

St Martins

À la porte d’entrée du Sentier Fundy, ne manquez surtout pas l’arrêt photo dans le village on ne peut plus pittoresque de St Martins avec ses deux ponts couverts et son phare qui entrent dans la même image.

Ne manquez surtout pas l’arrêt photo dans le village pittoresque de St Martins.

N’importe quel photographe qui n’est pas « coque l’œil », comme disait ma mère, ressent une sorte d’illumination à l’approche de ce village qui a visiblement été fait pour être photographié ou peint.  Bien que, outre sa carte postale d’entrée, St Martins soit également un charmant petit village de pêcheurs, doublé d’un splendide coin de villégiature et d’une destination de camping particulièrement intéressante. Il invite à la promenade sur des kilomètres de plages tranquilles ou à l’exploration de ses grottes que les grandes marées ont percées dans le grès rouge. Kayakistes, cyclistes et marcheurs ont de quoi s’en mettre plein les yeux ici. On peut aussi s’emplir l’estomac de fruits de mer et de chowder dans les restos locaux. Choisir l’hébergement en B&B, en auberge ou en chalet. Ou s’installer dans un des trois campings du village qui donnent tous sur la mer et réservent certaines de leurs places les plus panoramiques aux campeurs passants.

Alma et le parc national de Fundy

Le village suivant sur la route s’appelle Alma, comme au Lac-Saint-Jean, et il mérite lui aussi une pause afin d’y constater les effets saisissants de la marée sur le paysage. Alors que les bateaux se déposent sur la vase au jusant, on peut marcher près d’un kilomètre au large sur le fond marin et on risque de revenir au pas de course si le montant nous poursuit.

Alma est la porte d’entrée du parc national du Canada Fundy.

Alma est la porte d’entrée du parc national du Canada Fundy qui englobe deux environnements très distincts dont une bonne partie de la côte sauvage de la baie de Fundy ainsi qu’un grand territoire forestier de 206 km² qui comprend les collines calédoniennes où domine la forêt mixte.

Créé en 1948 et reconnu réserve mondiale de biosphère par l’UNESCO, le relief du parc est marqué par sa côte ciselée et ses espaces intérieurs composés de plateaux qui s’élèvent à 300 mètres d’altitude entre les vallées et les trois principales rivières qui les découpent. La végétation y est exceptionnellement luxuriante et la faune (38 mammifères et 260 espèces d’oiseaux) s’avère tout aussi riche.

Le parc possède trois terrains de camping totalisant 569 emplacements. Il offre aussi quatre terrains de camping situés dans l’arrière-pays et accessibles seulement en randonnée pédestre. On peut aussi loger dans le parc en iourte, en motel ou en 24 chalets.

Finalement, le parc est sillonné par 100 km de sentiers de randonnée pédestre qui sont reliés à deux sentiers de longue randonnée, soit le sentier pédestre Fundy et le sentier Dobson qui relie le parc à St Martins et Riverview. Six des sentiers du parc sont accessibles au VTT. Le parc possède aussi un terrain de golf de neuf trous.

Les commentaires sont fermés.