tab 1 FERMER

Récit de caravaniers à la conquête de l’Ouest

Articles récents
Archives
le 17 mai 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 20 avril 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 31 mars 2022
Nouveau-Brunswick
le 16 mars 2022
Nouveau-Brunswick
le 10 février 2022
Nouveau-Brunswick / Fundy… Une baie avec vues
le 27 janvier 2022
Nouveau-Brunswick / Baie de Fundy
le 12 janvier 2022
Nouveau-Brunswick / Baie de Fundy
le 9 décembre 2021
Nouveau-Brunswick / Baie de Fundy
le 25 novembre 2021
La tournée Alantique : Grand Manan et l’Acadie
le 10 novembre 2021
LA TOURNÉE ATLANTIQUE : Sur la route du Nouveau-Brunswick (3)
le 21 octobre 2021
La tournée Atlantique : de Forillon à Percé (2)
le 12 octobre 2021
La tournée Atlantique
le 30 septembre 2021
Un bonheur simple, mais une expérience inoubliable
le 8 septembre 2021
Minganie : La nouvelle route
le 26 août 2021
Minganie : Le bout du pays
le 24 août 2021
La Moyenne-Côte-Nord et la Minganie
le 27 juillet 2021
La Haute Côte-Nord
le 20 juillet 2021
Côte-Nord
le 25 juin 2021
Alberta – Région des Badlands
le 22 juin 2021
Alberta – la vallée de Drumheller
le 12 mai 2021
Alberta – Les Rocheuses dans toute leur splendeur
le 26 avril 2021
Alberta – Deux sites touristiques… Deux mondes différents !
le 15 avril 2021
Alberta francophone – Rivière-la-Paix : Le nouveau pays
le 7 avril 2021
Alberta francophone – Route de prairies et de forêt
le 11 mars 2021
L’Alberta francophone – Legal : L’histoire en images
le 25 février 2021
L’Alberta francophone
le 12 février 2021
Itinéraires de rêve : l’Alberta
le 25 janvier 2021
Ontario — Lac Supérieur : finale en Harmony et conclusion en nuances
le 8 janvier 2021
Lac Supérieur – Sur le chemin du retour…
le 15 décembre 2020
Ontario/Lac Supérieur – Vue d’en haut…
le 27 novembre 2020
Lac Supérieur/Ontario – Le Géant endormi
le 13 novembre 2020
Ontario — Lac Supérieur Les arrêts se multiplient
le 22 octobre 2020
Sur la Transcanadienne
le 16 octobre 2020
Le long de la rive du lac Supérieur
le 29 septembre 2020
En route vers le lac Supérieur
le 2 septembre 2020
Labrador et Terre-Neuve – Le quad, un mode de vie
le 27 août 2020
De St John’s jusqu’à la fin…
le 25 août 2020
Gros-Morne et autres beautés naturelles…
le 10 août 2020
Fogo Inn, un modèle unique de développement
le 7 juillet 2020
Terre-Neuve : Péninsule Nord et St Anthony
le 23 juin 2020
Fabuleuse Basse-Côte-Nord
le 12 juin 2020
Labrador et Côte atlantique
le 1 juin 2020
Road trip au Labrador et Terre-Neuve – On quitte Manic V vers la côte du Labrador
le 6 mai 2020
Labrador et Terre-Neuve Les icebergs… une pure merveille !
le 17 avril 2020
Road trip au Labrador, Basse-Côte-Nord et Terre-Neuve – Un moment de réflexion avant le départ…
le 6 avril 2020
Côte-Nord — Labrador et Terre-Neuve : Les routes d’un nouveau monde !
le 18 mars 2020
Yellowstone : Un univers en ébullition
le 3 mars 2020
Lac Salé (Utah) — Yellowstone (Wyoming – Montana) : une route d’émerveillement !
le 20 février 2020
Utah… Grand Lac Salé, l’amorce du retour !
le 5 février 2020
Spectacle à grand déploiement en Utah !
le 18 décembre 2019
Capitol Reef — Utah
le 4 décembre 2019
Route 12 vers Torrey – Utah : LA route à découvrir
le 20 novembre 2019
Bryce Canyon National Park – Le plus extraordinaire entre tous
le 8 novembre 2019
Navajo National Monument et Zion
le 16 octobre 2019
Monument Valley… un des moments forts !
le 25 septembre 2019
La région du lac Powell
le 13 septembre 2019
Le Grand Canyon dans tous ses états
le 21 août 2019
Les gorges du Rio Grande
le 7 août 2019
Les villes du nord du Nouveau-Mexique
le 24 juillet 2019
Le désert blanc du Nouveau-Mexique
le 8 juillet 2019
Quelques étapes urbaines…
le 19 juin 2019
Route 66 — Revenons au début !
le 5 juin 2019
Get your kicks on Route 66…
le 22 mai 2019
Sous le charme de Chicago…
le 17 avril 2019
Se préparer avec méthode
le 27 mars 2019
Encore sur la route…
le 21 mars 2019
À venir
le 27 janvier 2022

Nouveau-Brunswick / Baie de Fundy

Van Horne, le roi de St-Andrews by-the-Sea

William Van Horne découvre l’endroit en 1890 et décide d’y élever son « chalet », Covenhoven.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a eu son roi en la personne de William Price. Le Nouveau-Brunswick a eu K.C. Irving. Et plusieurs petits coins de villégiature sont marqués par le nom d’une riche famille.

Les Molson à Tadoussac. Les Reford à Métis sur Mer. Les Cabot à Cap-à l’Aigle. Roberval a eu Horace Beemer. L’histoire de Kamouraska, Murray Bay, Sainte-Agathe et de bien d’autres paradis de villégiature remonte à l’arrivée de riches familles anglophones qui y ont érigé leurs résidences d’été lorsque ces régions sont devenues accessibles par bateau ou par train durant le 19e siècle.

À St Andrew by-the-Sea, au sud-est du Nouveau-Brunswick et aux abords de la baie de Fundy, ce personnage déterminant s’appelle Sir William Van Horne. Il n’a pas eu trop de problèmes à se rendre à son domaine de Covenhoven, sur Ministers Island, en voyageant par train puisque, la voie ferrée, c’est lui qui l’a déroulée d’un bout à l’autre du Canada.

Ministers Island est reliée au continent par un estran qui se dégage à marée basse.

L’argent n’était pas un frein pour le premier président du Canadian Pacific Railways qui a  aménagé ici son château d’été ainsi qu’une ferme modèle et tous les équipements les plus modernes de l’époque lui permettant de vivre sur Ministers Island en autarcie et en totale autonomie.

Une histoire unique

Cette ile de 500 acres, qui n’est reliée au continent que par l’estran intertidal qui se dégage durant quelques heures à marée basse, a longtemps été inhabitée avant que les Indiens Passamaquoddy ne la fréquentent puis que les Loyalistes ne s’y installent après la Révolution américaine, en 1777. C’est ensuite que le Révérend Samuel Andrews y construit, en 1790, une belle maison de pierre qui a toujours fière allure et qui est considérée comme l’une des plus anciennes maisons du Nouveau-Brunswick. C’est d’ailleurs à la mémoire du religieux que l’ile porte le nom Ministers Island.

Van Horne a fait ériger plusieurs bâtiments étonnants qui démontrent son avant-gardisme.

William Van Horne découvre l’endroit en 1890 lors d’une expédition de repérage pour le futur chemin de fer. Dès l’année suivante, il décide d’y élever son « chalet » de 12 000 pieds carrés, Covenhoven,  dont les dimensions sont plutôt modestes initialement, mais qui finit  par compter 50 pièces, dont 17 chambres. On y trouvait le quartier des serviteurs, mais ce sont naturellement les immenses pièces qui retiennent l’attention. Une salle à manger grandiose avec son foyer monumental, la salle de billard avec une table de 12 par 6 pieds, qui trône encore au milieu de la pièce. On y trouve également une salle de dessin gigantesque et un meuble de rangement impressionnant puisque Sir Van Horne était un artiste dans l’âme et qu’il adorait peindre les paysages qu’il admirait à St-Andrews. Ce qui contraste avec son caractère que l’on sait dominateur, calculateur et extrêmement contrôlant. La province a acquis 21 de ses tableaux dont plusieurs sont suspendus aux murs de Covenhoven.

Le domaine

Pour dessiner Covenhoven, Van Horne a recours à l’architecte montréalais le plus en vue à l’époque, Edward Maxwell, à qui l’on doit plusieurs édifices du CP dont  rien de moins que le Château Frontenac. Pour la construction il utilise le grès rouge qui provient des environs de l’ile, mais qui n’est pas sans rappeler la couleur du Château Frontenac et de plusieurs grandes gares du CP.

Sur la pointe de l’île, une tour de pierre était réservée aux baigneurs.

De plus, Van Horne a fait ériger plusieurs bâtiments étonnants qui démontrent son avant-gardisme. Sur la pointe de l’ile, devant le cottage, on trouve par exemple une tour de pierre qui était réservée aux baigneurs. L’étage supérieur, avec vue sur 360 degrés, était la salle de repos. L’étage inférieur était la salle de déshabillage d’où l’on sortait directement sur le rivage pour se baigner dans une piscine creusée à même le roc et qui s’emplissait à chaque marée haute. Derrière Covenhoven, on voit un magnifique moulin à vent en pierre qui servait à pomper l’eau dans d’immenses réservoirs souterrains. Tout près,  une superbe petite grange cachait les équipements qui assuraient l’autonomie énergétique des installations.

Jardinier et fermier

William Van Horne était aussi passionné d’horticulture et d’agriculture. Il a d’abord fait construire ce qui serait encore la plus grande grange en bois du continent, un bâtiment colossal qu’on peut visiter. Il y élevait des chevaux de race et plusieurs autres animaux tout en produisant le lait et les œufs qu’il se faisait envoyer par train à Montréal lorsqu’il quittait son ile. Le cottage était entouré de jardins floraux extraordinaires et il faisait également pousser les meilleures vignes anglaises, des pêches, des nectarines, des cerises et des concombres en plus de nombreux autres fruits et légumes dont il contrôlait la production de façon maniaque (tout ce qui était produit était compté, pesé et archivé).

Malgré qu’il n’ait jamais été considéré comme un philanthrope,  Van Horne ouvrait son ile aux visiteurs et aux touristes qui pouvaient y circuler librement. Il a aussi invité son cercle d’amis richissimes à venir le rejoindre à St Andrews où ils ont érigé de somptueuses demeures et établi la réputation du village comme lieu de villégiature.

Aujourd’hui

Malgré le fait que le cottage ait été dépouillé d’une bonne part de son luxueux mobilier, de la plupart de ses boiseries et qu’il ne reste que 11 des 22 bâtiments initiaux, cette visite s’avère fascinante. Effectivement, la plupart des meubles ont été vendus à l’encan à la fin des années 1970 par les anciens propriétaires qui ont tenté sans succès d’y implanter une pourvoirie de luxe. Heureusement, une campagne de récupération a donné quelques bons résultats et a permis de retrouver des pièces importantes. L’état de délabrement des lieux reste quand même saisissant. Il faudrait au moins 10 M $ pour restaurer le cottage.

On accède à l’ile en voiture et en autocar par l’estran qui se dégage à marée basse. Un petit bateau-passeur est en opération à marée haute. Des visites guidées sont proposées.

Infos : www.ministersisland.net / 1 506 529-5081

Les commentaires sont fermés.