tab 1 FERMER
Les glacières, garder son cool

À bien y regarder, il y a de quoi s’étonner. Le prix des glacières offertes sur le marché s’étire de 40 $ à près de 2 000 $. Mais qu’est-ce qui explique une si grande différence et comment choisir l’équipement qui nous convienne ?

Une glacière a pour but premier de garder les éléments périssables au frais, cela va de soi. Toutefois, certaines glacières électriques vont plus loin et font même office de congélateur portatif, ce qui offre une option intéressante. La glacière est un accessoire presque indispensable pour qui fait du camping avec une tente ou un petit véhicule récréatif spartiate. Mais plusieurs caravaniers qui possèdent un véhicule récréatif équipé d’un réfrigérateur/congélateur choisissent eux aussi de s’en procurer une. Les raisons sont multiples. Sachant que le volume des réfrigérateurs des petits véhicules est souvent restreint, c’est une bonne façon d’augmenter le volume total de l’espace réfrigéré.

De plus, dans le cas des amateurs de pêche ou de chasse, c’est probablement le seul endroit où mettre ses prises afin de ne pas « contaminer » le frigo contenant la nourriture de tous les jours. Enfin, et c’est un point particulièrement important, plusieurs frigos à deux ou trois modes (AC, propane et DC) sont des appareils à absorption. Ils doivent être maintenus au niveau et surtout, refroidissent lentement et avec une capacité limitée. Ainsi, s’il fait 38 °C à l’extérieur, l’intérieur du frigo sera d’environ 15 °. C’est nettement insuffisant pour la conservation des aliments fragiles. Les réfrigérateurs domestiques, quant à eux, fonctionnent à l’aide d’un compresseur et à l’aide de courant alternatif (120 V) et n’ont pas ces limites de performance.

Types de glacières

Il y a les petites glacières aux parois souples qui sont plus aptes à trimballer notre lunch pour un pique-nique que pour autre chose étant donné leur faible performance. Celles qui nous intéressent ici ont de meilleures qualités isolantes et un volume plus grand. On regarde donc vers les glacières aux parois rigides. Ce sont des glacières, comme leur nom l’indique, qui font usage de glace ou de blocs réfrigérants comme élément refroidissant. Et il y a les petits réfrigérateurs/congélateurs électriques. Ne nécessitant pas de glace, ils doivent toutefois être connectés à une source d’énergie comme du courant continu fourni par une pile ou un panneau solaire (12 ou 24 V) ou alternatif (120 V) lorsque branchés au secteur.

Caractéristiques à considérer

Le volume est souvent indiqué en litres, en gallons ou même en équivalent de cannettes. Pour l’usage considéré, un volume entre 40 et 70 litres représente un juste compromis entre volume pour l’entreposage, poids et coût. La qualité de l’isolation, une évidence, aura un grand impact sur la performance de la glacière. Il est toutefois bien difficile de l’évaluer… Il faudra se fier au fabricant, à l’épaisseur des parois et aux matériaux utilisés (oui oui, il y a encore des glacières en styromousse et même en carton recyclé). Mais outre l’isolant et son épaisseur, la qualité des joints d’étanchéité (il y en a ou pas ?) et des fermoirs (tellement mieux qu’un simple couvercle qui se dépose simplement sur la base !) ont une grande influence sur la performance. Revenons aux matériaux. Si le plastique a la cote, on remarque que les glacières en plastique rotomoulé sont tout à la fois plus robustes, lourdes, dispendieuses et efficaces. Plusieurs, équipées de trous pour barrer le couvercle, sont même approuvés par le Interagency Grizzly Bear Committe comme étant à l’épreuve de l’attaque des ours. Mais avouons-le, ça peut aussi être pratique contre les gros ratons laveurs ! La qualité des charnières n’est pas à négliger non plus. Des charnières robustes et faites d’un matériau qui résiste à la corrosion est souhaitable. Et comme il faut la déplacer souvent, on doit prendre en considération non seulement son poids à vide mais aussi la position et le type de poignées utilisées. Certaines glacières sont munies de roulettes. Ça facilite évidemment le transport sur une surface dure et lisse, mais augmente le poids, le volume, le prix…et est carrément désagréable à tirer dans le sable ou le gravier. L’intérieur doit être facile à nettoyer, sans recoins difficiles d’accès et le fond équipé d’un drain qui vide toute l’eau produite par la glace qui fond, et ce, sans avoir à incliner exagérément la glacière. Le bouchon du drain sera étanche et facile à opérer. Enfin, en bonus, certaines glacières offrent la possibilité d’installer des cloisons pour séparer les aliments. D’autres optent pour des paniers, ce qui permet tout à la fois de surélever les aliments comme le pain qui pourraient craindre l’eau qui s’accumule au fond et de faciliter la gestion des aliments, alors que l’on peut refermer rapidement le couvercle et fouiner dans le panier qui a été retiré.

 

Pour ce qui est des unités électriques, on pourrait tenter de faire la différence entre les glacières qui n’ont pour but que de tenir au frais (et souvent avec difficulté), et les réfrigérateurs/congélateurs. Les premières sont les moins dispendieuses et sont souvent thermoélectriques. Bien que le principe soit performant et consomme peu de courant, leur performance de refroidissement est très limitée (au mieux, elles abaissent de 20 °C la température intérieure). Ces unités sont les plus légères et les moins dispendieuses. Les réfrigérateurs et/ou congélateurs portatifs quant à eux utilisent un compresseur qui permet dans certains cas, d’abaisser la température entre -22 et 10 °C, peu importe la température extérieure (ou presque). Comme dans toute chose, la qualité du compresseur aura un grand impact sur la performance, le niveau sonore et la durabilité de l’équipement. Certaines de ces unités électriques présentent l’option d’avoir deux zones. Soit l’appareil fonctionne en mode frigo, soit en mode congélo. D’autres offrent les deux zones simultanément. Souvent, une connectivité BlueTooth ou wifi permet de gérer le fonctionnement de l’appareil, ce qui très pratique. Dans tous les cas, une source d’alimentation multiple est à privilégier. Ainsi, en plus du courant continu (12 V) disponible via une prise cigarette ou même un panneau solaire, il est très pratique de pouvoir brancher la glacière au secteur en le faisant fonctionner avec du courant alternatif.

Gestion de la glacière

Dans le cas d’une glacière traditionnelle utilisant de la glace, une bonne gestion de l’utilisation fait beaucoup pour augmenter les performances. Ainsi, la veille du départ, il est important de refroidir la glacière en y déposant des contenants hermétiques dans lequel on a fait geler de l’eau au préalable. Lors du voyage, on utilisera de préférence des blocs de glace plutôt que des glaçons en raison de leur « durée de vie » plus longue et ce, en quantité suffisante. On fait tous l’erreur de ne mettre que le minimum de glace afin de sauver de l’espace pour les aliments, mais alors, la durée et l’importance du refroidissement sont compromis. Il nous faut, tant que faire se peut, remplir la glacière au maximum, afin de ne pas laisser de grands espaces d’air. Ouvrir le couvercle doit se faire le moins souvent et le moins longtemps possible. La glacière aura avantage à être rangée à l’ombre et même, emmitouflée dans une grosse couverture isolante aux couleurs pâles. Maintenant, il suffit de drainer l’eau régulièrement et de remplacer la glace, au besoin. La gestion d’un frigo électrique est plus simple. Il faudra le faire partir plusieurs heures, voir une journée à l’avance et n’ouvrir son couvercle qu’au besoin. Sur certains modèles, l’isolation des parois est moindre, ce qui fait que la température intérieure montera rapidement si l’appareil est débranché.

Marques et modèles

Coleman et Igloo ont fait leur marque avec des glacières en plastique injecté d’entrée de gamme. Pour moins de 40$, la Coleman Polylite de 45 L fera le bonheur des campeurs de fin de semaine. Mieux isolés, des modèles chez Coleman, Igloo et Woods seront plus performants, mais il faudra alors débourser une centaine de dollars et peut-être plus, s’ils sont équipés de roulettes. Pour les campeurs recherchant durabilité, performance et robustesse, le choix se porte alors sur le plastique rotomoulée. Des compagnies comme Yeti, Woods, Pelican offrent plusieurs modèles aux dimensions variées dans une fourchette de prix située entre 200 et… 1000$.

Pour ce qui est de l’électrique, on retrouve des glacières thermoélectriques chez MobiCool, par exemple, pour environ 200$. Il faudra débourser un peu et même pas mal plus pour des appareils plus performants fonctionnant à l’aide d’un compresseur. MobiCool, Koolatron, Costway et Alpicool, pour n’en nommer que quelques-uns offrent des modèles entre 400 et 1000$ alors que Dometic et Truma proposent des machines haute performance truffés d’accessoires et de fonctionnalités, mais à un prix…qui refroidit. Il faudra en effet payer de 1000 à 2000$ pour ces appareils haut de gamme.

Glacières traditionnelles ou petits réfrigérateurs portatifs, la gamme de produits est impressionnante et couvre tous les types de besoins et de budgets. Si manger des produits lyophilisés a sa place lors d’expéditions minimalistes, avouons que manger des aliments frais est un plaisir dont on ne saurait se passer. Et après tout, une glacière, c’est cool…

Par Dany Coulombe
Camper au Québec 2023

À lire aussi
● Les pots Masson
● Pour garder au frais et congeler
● Glacière : pour éviter que les objets y flottent
● La congélation des aliments
● Sacs, contenants de plastique, pellicules alimentaires
● La salubrité des aliments en camping
Voyager avec des restrictions alimentaires

Les commentaires sont fermés.

Carnet d'adresses

Les glacières Truma
truma.net

Les glacières Mobicool
mobicool.com
dometic.com

Les glacières Yeti
yeti.ca

Les glacières Coleman
colemancanada.ca

Les glacières Woods
woods.ca

Les glacières Pelican
pelican.com

Autres articles dans cette catégorie
    Bloc sanitaire

    Qui dit camping léger dit bien souvent passages obligés au bloc sanitaire. Pour les […]

    Vive la pâte dentifrice !

    La pâte dentifrice ne sert pas seulement à vous offrir un sourire immaculé, elle […]

    Le citron et ses secrets

    On connaît bien ses vertus bénéfiques pour la santé, mais le citron peut aussi […]

    Une urgence survient !

    Voici quelques conseils qui vous assureront que vos vacances ne soient pas complètement gâchées, […]

    Trousse de premiers soins

    Rien ne vient plus gâcher une sortie de camping qu’une situation d’urgence médicale. Si […]

    En caravane avec chaton Cider

    À peine 36h après l’adoption inattendue de notre chaton Cider, il partait en camping […]

    Glacières

    Que ce soit pour le lunch, un piquenique ou un séjour en camping rustique, […]

    Attention, ça pique !

    Pourquoi les moustiques, les guêpes et les « mouches à chevreuil » nous piquent-ils […]

    Camp touristique Pointe à David

    Dans la tête de bien des gens, les pourvoiries sont réservées aux chasseurs et […]

    Des tentes pour tous les goûts

    Dans l’esprit populaire, on ne peut dissocier la tente du camping. Tout comme le […]

    Matériel de camping

    Vous appréciez le bon et le beau matériel qui fonctionne bien, et ce, longtemps. Afin […]

    56 trucs pour camper sous la tente

    Voici quelques idées et trucs que nous avons glanés aux cours de nos années […]

    Sur le Chemin du Roy

    Le Chemin du Roy, première véritable route de Nouvelle-France, met les campeurs sur la […]

    moncampingprefere.ca

    Depuis 2010, la communauté des campeurs peut partager, en français, les bonnes (et mauvaises) […]

    Craquante noix de coco !

    Les journées tristounettes au camping sont, en fait, le meilleur moment pour faire un […]

    On s’installe en 5 étapes

    Bien entendu, on peut y aller freestyle et installer son campement de la façon […]

    Baie-des-Rochers

    Baie-des-Rochers est un petit village qui fait partie de la municipalité de Saint-Siméon dans Charlevoix. […]

    8 activités à faire lors des interdictions de feux

    Les interdictions de feux à ciel ouvert peuvent entrer en vigueur au cours d’une […]

    Traiter l’eau

    Notre corps est constitué de près de 60 % d’eau. Une eau qui assure […]

    Faire face aux insectes

    Donner de son sang est un acte altruiste qui doit être encouragé. Mais avouons-le, […]

    Bien installer son campement en 14 trucs

     

    Camper avec de jeunes enfants

    En plein air on s’amuse souvent à dire que la réussite d’une sortie dépend […]

    Cochez avant de partir

    Elle n’est pas facile à faire la première fois, mais tellement pratique et utile […]

    Les produits Biovert

    Cette entreprise, née en 1984, fait office de pionnière dans le domaine au Québec. […]

    J’aime observer les oiseaux

    Et moi qui pensait que tous les oiseaux du Québec étaient noirs et faisaient […]

    Et si on jouait au mississippi ?

    Dans la salle communautaire de bien des campings se trouve une table de mississippi. […]

    On passe l’été au même camping

    Le saviez-vous ? Plus de 50 % des emplacements de camping du Québec sont […]

    Le jeu de balles en échelle

    Connaissez-vous le jeu de balles en échelle ? On le connait également sous le […]

    Modes de cuisson et matériel

    Manger cru a ses vertus. Certains aliments ont tout avantage à être ainsi dégustés, […]

    La plongée sous-marine

    Beaucoup de vacanciers en voyage dans le Sud renouent avec le plaisir enfantin de jouer […]

AFFICHER PLUS D'ARTICLES