Untitled Document
tab 1 FERMER
Polyvalents et pratiques
Les aliments à apporter

AlimentsApporter

Planifier une sortie en camping exige d’être rationnel et d’aller à l’essentiel dans plusieurs domaines. Concernant l’alimentation, on veut apporter avec soi des aliments polyvalents, légers et nourrissants, qui se conservent facilement. Voici une liste de ceux qui répondent à ces critères.

Au comptoir des fruits et légumes

FERMETÉ – On choisit des variétés plus fermes, qui résistent bien au transport et qu’on peut consommer entièrement en un repas (une fois entamés, les fruits et les légumes deviennent périssables plus rapidement).

CITRONS – Leur jus et leur zeste sont parfaits pour concocter une vinaigrette ou une marinade. Pratiques aussi pour parfumer l’eau ou le thé.

MÉLANGES DE LÉGUMES FRAIS – Déjà lavés et coupés, ils sont prêts à manger ou à cuire. Idéals pour un accompagnement ou pour ajouter à un sauté, un plat de riz ou de pâtes express.

PETITES POMMES DE TERRE LAVÉES – Pas besoin de les couper ni de les peler : on les cuit à l’eau ou en papillote.

BOISSON DE SOYA EN FORMAT INDIVIDUEL – Comme ces contenants n’ont pas besoin d’être réfrigérés, ils nous font gagner de la place. Pour boire ou ajouter à nos recettes.

FROMAGE RÂPÉ OU EMIÉTÉ – Un incontournable pour plusieurs recettes (les crêpes, les omelettes, les pâtes, etc.)

Des céréales à toutes les sauces

PAINS PLATS OU FERMES – Naan, pita, bagels, pains de seigle… Ils ont l’avantage de pouvoir s’empiler sans s’écraser et de plus, ils permettent de varier les menus.

CRAQUELINS – Moins bouffeur d’espace que le pain, on peut les transformer en chapelure pour le poisson.

PRÉPARATION POUR CRÊPES – On fait le mélange à la maison, on le verse dans 1 ou 2 pots et le tour est joué. Les crêpes se mangent sucrées au déjeuner ou en dessert et salées avec du jambon et du fromage au souper.

SACHETS DE GRAINS OU DE RIZ CUITS Des grains entiers prêts en moins de 2 minutes. Il y a les traditionnels riz sous cette forme, déclinés en une multitude de saveurs. Pour varier, essayer les risottos sous vide.

COUSCOUS – Prêts en seulement 5 minutes après avoir ajouté une quantité égale d’eau bouillante.

PÂTES – Solution polyvalente, les pâtes peuvent être servies à toutes les sauces et même être la base de succulentes salades. 

 

Les fameuses protéines

VIANDES – Les brochettes, poitrines de poulet ou filets de porc qui auront été marinés et mis en sac avant le départ.

SAUCISSES, VIANDES HACHÉES ET BURGERS VÉGÉS – Ils se préparent à l’avance, se congèlent même.

OEUFS – Cuits durs, ils se transportent plus facilement. Sinon, on les met dans un contenant qui les protègera. Pour la fabrication de crêpes, on peut les casser à l’avance et les mettre dans un bol en plastique.

LÉGUMINEUSES – Haricots, lentilles, pois chiches, il suffit de les incorporer à une soupe, une salade de riz ou même à une sauce à spaghetti.

BEURRE DE NOIX – Une source de protéines économique qui ne nécessite pas de réfrigération. Faites-le fondre et il devient une trempette pour les fruits frais.

POISSON EN BOÎTE – On l’incorpore à une salade, à une garniture de sandwich, à un plat de riz ou de pâtes. Pas de réfrigération, pas d’odeur.

Les petits plus

CÉRÉALES GRANOLA – De l’énergie en concentré. Elles se mangent au déjeuner ou en collation ou même comme garniture croquante sur les fruits cuits en papillote.

YOGOURT – Il est naturel au déjeuner, mais peut être utilisé à n’importe quel moment de la journée avec des fruits frais, en trempette de légumes, en sauce dans les hamburgers ou comme marinade pour la viande grillée.

SAUCISSONS SÉCHÉS – En fines tranches à l’apéro, en cubes dans une salade ou dans une omelette. Ils sont cependant gras… À consommer avec modération.

SOUPES – Que vous les choisissiez en sachets ou en carton prêtes à servir, elles ont l’avantage de ne nécessiter aucune réfrigération et se préparent rapidement.

FINES HERBES FRAÎCHES – Avant de partir, enveloppez-les dans un linge à vaisselle, elles se conserveront plusieurs jours.

CONDIMENTS EN SACHETS – De la tapenade, du pesto, de la bruschetta, ils sont délicieux en tartinade, sur la pizza ou sur des grillades et ils ne prennent pas de place.

CRÈME DE CUISSON VÉGÉTALE – On peut l’incorporer aux pâtes et aux pommes de terre. Elle fait une sauce instantanée onctueuse pour le poulet et le poisson et toujours pas besoin de réfrigération. La marque Belsoy se trouve facilement.

Par Louise Gagnon
Camper au Québec 2020

À lire aussi
● Saumon sur buche
● Du homard sur le barbecue
● Une casserole, un repas

Les commentaires sont fermés.

RECETTE

AlimentsApporterSaladaHawaienneSalade de macaroni hawaïenne

Ingrédients
• 500 ml (2 tasses) de macaronis
• 125 ml (1/2 tasse) de mayonnaise
• 20 ml (4 c. à thé) de miel
• 4 oignons verts haché
• 200 g (1/2 livre) de jambon fumé coupé en dés
• 125 ml (1/2 tasse) d’ananas coupé en dés
• 2 branches de céleri coupées en dés
• 500 ml (2 tasses) de carottes taillées en juliennes
• Sel et poivre

Préparation
• Dans une casserole d’eau bouillante salée, cuire les pâtes al dente. Égoutter, puis rincer sous l’eau froide. Égoutter de nouveau.
• Dans un saladier, mélanger la mayonnaise avec le miel et les oignons verts.
• Ajouter les macaronis, le jambon, l’ananas, le céleri et les carottes dans le  saladier. Saler, poivrer et remuer le tout.

Recette sans noix et sans lactose.

Autres articles dans cette catégorie
AFFICHER PLUS D'ARTICLES