Le lac Massawippi | Camping Caravaning
Untitled Document
tab 1 FERMER
Le lac Massawippi
Faire le tour de la question

D’entrée de jeu, le lac Massawipi mérite une petite présentation. Tout comme son grand frère, le lac Memphrémagog situé un peu plus à l’ouest, il s’étend de tout son long selon un axe nord-sud. Long d’environ 14 kilomètres, il ne fait que 1,9 kilomètre à son plus large, mais présente tout de même une profondeur de 86 mètres. D’ailleurs, en abénaquis, Massawippi signifie « grand lac profond ».

Le village d’Ayer’s Cliff en est la porte d’entrée au sud. La rivière Tomifobia serpente dans la région et vient nourrir le lac. Le village de North Hatley, quant à lui, trône fièrement dans la partie nord, à l’embouchure de la rivière Massawippi qui sert de décharge au lac. Sa rive ouest est abrupte alors que celle à l’est est plutôt plane et même marécageuse par endroit.

Puisqu’il faut bien partir quelque part, notre tournée des lieux débute au très connu Camping du Lac Massawippi, situé à la limite du village d’Ayers Cliff, sur la rive sud-ouest du lac. C’est un point de départ qui s’impose si vous campez dans le coin. On y laisse le véhicule récréatif, trop gros pour les petites routes de campagne, dont certaines sont d’ailleurs en gravier, et on opte pour la voiture (une décapotable, si possible !), la moto ou même – ou mieux, diront certains – pour le vélo. On prévoit un itinéraire de plus de 40 kilomètres qui mène par monts et par vaux et qui prend une journée, ou plus, selon votre degré de curiosité. C’est parti : on descend vers le sud, sur la 141, en direction du village d’Ayer’s Cliff.

Ayer’s Cliff à pied

Avant même d’entrer dans le coeur du village, on trouve à droite une petite halte routière municipale avec un stationnement donnant vue sur le lac. L’attrait principal pour les résidents du coin est l’ancien quai fédéral, devenu l’endroit de prédilection de ceux qui désirent laisser trainer une ligne à l’eau, mais qui n’ont pas de bateau. En outre, la halte est équipée de quelques tables de piquenique et de toilettes.

Les Ayer’s-Cliffois ne sont que 1 200 et le village est vite traversé. Alors, il faut s’arrêter et en faire le tour à pied. La rue principale, la Main Street, regroupe évidemment les principaux attraits. Sur le plan architectural, on admire les très jolies églises qui datent du 19e siècle, mais aussi les belles maisons centenaires des rues Clough et Tyler. Pour se restaurer, on peut arrêter prendre un verre sur la confortable terrasse extérieure du Cliff House, un cornet de crème glacée au Wood’s, un café au Café Main Street, ou même s’approvisionner en produits locaux au marché fermier qui se tient tous les samedis matin sur le rustique et centenaire terrain d’exposition.

Holà, ne partez pas trop vite, sinon vous passerez à côté d’un des plus beaux attraits du coin : l’auberge Ripplecove. C’est un hôtel 5 étoiles doté d’un restaurant 4 diamants, d’un spa et d’une architecture d’époque. À l’entrée du village, il suffit de tourner à gauche sur le chemin… Ripplecove évidemment !

Tours et détours

Au centre du village, on peut garer sa voiture près de la petite bibliothèque (derrière le pavillon) et du restaurant Wood’s et partir à vélo (ou à pied) sur le très, très sympathique sentier nature Tomifobia qui propose plus de 19 kilomètres de fin gravier jusqu’à Beebe (Standstead). Un sentier vraiment nature qui propose des paysages bucoliques et la possibilité d’observer des tortues et des multitudes d’oiseaux. De retour derrière le volant, on reprend la grand-route en tournant à gauche sur la 208 (la rue Tyler) vers le village de Massawippi.

Juste avant d’entrer dans le village et de tourner à gauche sur la route 143, il faut faire un bref arrêt pour admirer l’église Union Church (1861) et, de l’autre côté de la rue, la salle de réunion, toutes deux de blanc vêtues. Le village ne comprend que quelques maisons, mais le restaurant et traiteur Plaisir Gourmand, situé à gauche peut représenter un succulent arrêt pour ceux qui ont pris soin de réserver. Si on le désire, on peut aussi faire un petit détour en tournant à droite sur la 143 en direction de Stanstead.

À quelques kilomètres du village se trouve la charmante ferme Pérignon qui élabore des liqueurs fines au cassis. Les produits sont vendus aux villages de North Hatley et d’Ayer’s Cliff. De retour vers le nord est, c’est la grand-route. Dès la sortie du village de Massawippi, en roulant sur la 143 en direction de North Hatley, il faut jeter un coup d’oeil à gauche où le lac se dévoile dans toute sa splendeur. Après avoir parcouru environ sept kilomètres, on prend à gauche, sur le chemin de Hatley Centre qui deviendra Massawippi un peu avant le village de North Hatley. Pour les amateurs, le terrain de golf offre un parcours de neuf trous méticuleusement entretenu.

North Hatley

Si le lac Massawippi est un joyau, le village de North Hatley est certainement la monture qui a su le mettre en valeur. Malgré une population permanente de moins de 800 âmes, le village a une réputation touristique des plus enviables, et ce, depuis la fin des années 1800.

 

Architecture, brocante, bonne bouffe, activités culturelles ou de plein air s’unissent pour en faire un arrêt obligé. Pour être honnête, une journée d’exploration ne suffit pas, surtout s’il fait beau.

On peut rouler jusqu’au centre du village, traverser le pont sur la rivière et passer devant le restaurant Pilsen Pub pour ensuite tourner à droite sur la 108 afin de stationner l’automobile ($) et d’explorer les lieux à pied. Une marche le long du lac avec de nombreux arrêts pour prendre une pause sur un banc de parc ou dans l’un des deux pavillons permettra de profiter de la beauté du coin, d’explorer les boutiques et de prendre une bière sur la terrasse du Pilsen Pub, qui donne sur la rivière. On peut même louer des kayaks à la boutique située derrière le restaurant et partir en excursion sur le lac. Ou bien marcher, courir ou encore rouler à vélo sur la très appréciée piste cyclable qui  longe la rive ouest de la rivière Massawippi jusqu’à Sherbrooke, en passant par le site des mines de Capelton qui vaut assurément une visite ! Bref, un p’tit parcours de 14 kilomètres des plus intéressants.

C’est en longeant lentement le lac sur la route 108 en direction ouest qu’on quitte le village et ses impressionnantes maisons d’époque, dont plusieurs ont été converties en gites touristiques. En gardant la gauche, on quitte la 108 pour s’engager sur le chemin de North Hatley qui mène devant l’entrée du mines de Capelton. Deuxième établissement de prestige ayant pignon sur le lac, le manoir Hovey est un établissement 5 étoiles de grand renom. Son architecture raffinée, son emplacement à faire rêver et la qualité des services offerts sauront plaire aux plus exigeants. Et hop, de retour derrière le volant, les courbes et les collines se succèdent jusqu’au chemin Simard qu’il faudra emprunter à droite pour se rendre au théâtre Piggery. Un théâtre au milieu de nulle part ! Un théâtre au nom original, capable d’accueillir 250 personnes et qui propose des performances artistiques très variées. Le dimanche, sur le terrain adjacent, un marché fermier prend vie et offre des produits frais de la région.

Sur le retour…

De retour sur le chemin de North Hatley, le prochain arrêt sera le village de Sainte-Catherine-de-Hatley. Fondé en 1901 au sommet d’une colline à faire fondre les mollets des cyclistes les plus endurcis, le village ne compte que 2 500 Catherinois, tous très fiers de l’imposante église de pierre qui domine le paysage. Non seulement l’église construite en 1908 occupe-t-elle un site impressionnant, elle possède aussi une architecture agréable.

Si ce n’est l’auberge située en face, le village offre peu au touriste. On continue donc jusque devant le dépanneur, où un choix s’impose. Ceux qui ne craignent pas le gravier et la poussière pourront tourner immédiatement à gauche pour emprunter le chemin dela Montagne. Sinon, on continue un peu plus loin en gardant la gauche au Y pour prendre le chemin d’Ayer’s Cliff, entièrement pavé.

Le chemin de la Montagne est un chemin qui se parcourt lentement afin d’admirer à droite la vallée qui s’étend jusqu’au mont Orford. Quand on a la chance de le parcourir au soleil couchant, on observe un spectacle grandiose qui force à faire un arrêt, bouche bée. Si le temps le permet, tout juste avant de perdre la vue sur la vallée, on tourne à gauche sur le chemin des Sommets qui, comme il se doit, monte rapidement, afin de se rendre à la ferme de l’Étang aux Bouleaux. Cette petite ferme familiale offre des produits dérivés de l’ail, mais aussi des framboises et quelques légumes. Il est possible de piqueniquer sur les lieux qui sont charmants à souhait. Enfin, c’est la descente vers le village d’Ayer’s Cliff. Après quelques belles courbes, il faut faire attention lorsque la route fait un T et garder sa droite, plutôt que d’emprunter le chemin Fontaine qui mène à l’ensemble résidentiel Waban-Aki, le long du lac. On rejoint bientôt le chemin d’Ayer’s Cliff, que l’on prend en tournant à gauche et qui mène jusqu’àla 141. Unvirage à gauche ramène au Camping du Lac Massawippi, le point de départ.

Ouf… Il y a tant à faire et à voir qu’il faudra peut-être en refaire le tour demain, pour satisfaire votre curiosité. Et pourquoi pas, le coin est beau et vous êtes en vacances, après tout !

Texte et photos : Dany Coulombe
Magazine Camping Caravaning, vol 19/no 3, juin 2013.

 

À lire aussi
● Vélo autour du lac Massawippi
● Les Cantons-de-l’Est : par monts et par vaux
 Cantons-de-l’Est : plein la vue, plein la panse !
● Les Cantons-de-l’Est : hors des sentiers battus
● L’exception Bleu Lavande : une culture unique dans les Cantons-de-l’Est
● Marcher dans les sentiers de l’Estrie

 

Les commentaires sont fermés.

POUR INFO

● Tourisme Cantons-de-l’Est : www.cantonsdelest.com

Où camper

● Camping du Lac Massawipi : www.campingdulacmassawippi.com

Pour visiter et s’amuser

● Sentier nature Tomifobia : www.sentiernaturetomifobia.com
● Boutique Cassis Pérignon : www.cassisperignon.com
● Club de golf North Hatley : www.clubdegolfnorthhatley.com
● Restaurant PilsenPub : www.pilsen.ca
● Théâtre Piggery : www.piggery.com

Autres articles dans cette catégorie
    Jardins Lumières au Centre-du-Québec
    2010JardinsLumire75

    Bien camouflés derrière une famille de pins, les Jardins Lumières nichent à L’Avenir, près

    Le Domaine de Maizerets : un jardin à visiter à Québec
    DomaineMaizerets75

    C’est un oasis de verdure en plein coeur d’un des secteurs les plus populeux

    Lac-Brome s’illumine pour le temps des fêtes

    Tout le mois de décembre, le village de Knowlton à Lac-Brome s’illumine et offre

    Kaleidoscope: visites gratuites de lieux de culte

    Kaleidoscope fête ses 20 ans en proposant des visites guidées gratuites de quelques lieux

    Le lac Massawippi
    Thumb

    D’entrée de jeu, le lac Massawipi mérite une petite présentation. Tout comme son grand

    Jean-Julien Bourgault, témoin de son temps

    Le Musée québécois de culture populaire présente une exposition de l’œuvre de Jean-Julien Bourgault

    Hautes-Laurentides et Cantons-de-l’Est
    Thumb

    Le canotage et le kayakisme en rivière sont souvent perçus comme des activités réservées

    Des circuits-vélo au Centre-du-Québec
    Velo75

    Les amateurs de vélo sont bien servis par Tourisme Centre-du-Québec, car ses nouveaux circuits

    Une passerelle suspendue sur la taïga
    Passerelle75

    Une incontournable virée pour les amoureux de la nature, le parc national du Canada de

    Par-delà la mer…
    ParDelaMer75

    Si vous êtes friand de randonnée, les nouveaux Sentiers entre Vents et Marées sis

    Le parc national des Îles-de-Boucherville le soir

    À moins de 10 minutes de Montréal, dans un décor qui sait toujours surprendre,

    Promenons-nous dans les champs à Compton!

    La Fromage La Station vous invite à prendre le champs pour une dernière expédition

    xxx

    RP Funding Center Lakeland, FL

    Le parc national du Mont-Saint-Bruno plus accessible pour les citoyens

    À partir du 2 février, la Ville de Saint-Bruno-de- Montarville assumera cinquante pour cent

    Les animaux du refuge Pageau
    2010RefugePageau75

    Fondé en 1986 par Michel Pageau, un ancien chasseur et trappeur qui se consacre

    Un vent de nouveautés dans la programmation hivernale du parc de la Gorge de Coaticook!

    L’équipe du Parc de la Gorge réserve de belles surprises à ses visiteurs pour

    La Forêt de Maître Corbeau
    MaitreCorbeau75

    Si vous et votre famille aimez l’hébertisme et les sentiers aériens, vous serez comblés dans

    Les amateurs de vélo sur neige se donnent rendez-vous au Parc de la Gorge de Coaticook!

    Les sentiers de vélo sur neige du Parc de la Gorge sont reconnus parmi

    Les beautés du lac Saint-Pierre
    LacStPierre75

    Le Domaine du lac Saint-Pierre, situé dans un milieu naturel exceptionnel, à Louiseville, en

    Du plaisir en famille en Outaouais
    2009-07-famille-ouatouais75

    Vous planifiez un séjour avec de jeunes enfants dans la région de la Capitale

    Un après-midi au parc régional des Grèves
    ParcRegionaldesGreves75

    Lieu naturel d’exception où la forêt abrite marais, tourbières et pinèdes centenaires aux abords

    Montez à bord d’Exporail
    2010Exporail75

    Situé à Saint-Constant sur la Rive-Sud de Montréal, le Musée ferroviaire canadien permet au

    L’énigmatique valve Schrader
    Plein air en Abitibi-Témiscamingue
    2010AbitibiTemiscamingue75

    Tourisme Abitibi-Témiscamingue a lancé son répertoire de l’offre plein air. Outil unique au Québec,

    Parc national des Îles-de-Boucherville : un parc la nuit

    À moins de 10 minutes de Montréal, dans un décor qui sait toujours surprendre,

    Un économusée du chocolat

    Toutes les raisons sont bonnes pour aller en Outaouais. Et toutes les raisons sont

    Nouveau musée de Louis Cyr
    LouisCyr75

    C’est à Saint-Jean-de-Matha, dans Lanaudière, que se trouve la maison nouvellement restaurée de Louis Cyr.

    Huttopia présente La Trappeur, une nouvelle tente toile et bois avec salle de bains complète, en exclusivité à Sutton

    Les campeurs qui séjourneront au site Huttopia Sutton cet été auront le plaisir de

    Défiez la gravité à Laval
    2009-10-skyventure-laval75

    On dit que l’état d’apesanteur expérimenté en chute libre est une sensation incroyable. Cependant,

    Quatrième édition du « Vélo neige » au Parc de la Gorge de Coaticook

    L’événement « Vélo neige » est toujours très attendu par les amateurs de «

AFFICHER PLUS D'ARTICLES