Untitled Document
tab 1 FERMER
Le jeu de balles en échelle

Accueil

Connaissez-vous le jeu de balles en échelle ? On le connait également sous le nom de « golf à échelle », « bolaball », « jeu de gosses » ou encore « jeu de couilles » (décidément !). On peut y jouer à peu près partout à l’extérieur (plage, camping, etc.). Comme il n’est pas nécessaire de se casser la tête pour en comprendre les règlements et qu’il stimule juste assez l’esprit de compétition, c’est le jeu parfait pour les après-midis en famille.

L’équipement requis pour jouer au jeu de balles en échelle est minimal. Il suffit d’avoir deux échelles à trois barreaux et six bolas, généralement trois rouges et trois bleus. Qu’est-ce qu’un bola ? Il s’agit de deux balles – bien souvent des balles de golf ou encore des balles de tennis – liées par une cordelette de nylon. On peut se procurer tout cela sous forme d’ensemble un peu partout (voir encadré).

Comment y jouer

C’est simple. On commence par former deux équipes de deux joueurs ou encore on y joue à deux. On place les deux échelles face à face, à une distance correspondant environ à six pas. Lorsqu’on joue en équipe, un joueur de chaque équipe doit se placer devant chacune des échelles. Lorsqu’on joue de façon individuelle, les deux adversaires font face à la même échelle.

C’est fait ? On détermine alors au hasard quel joueur commence. Par la suite, ce sera toujours le gagnant de la dernière partie qui aura le privilège de commencer. Le premier joueur de chaque équipe lance ses trois gosses, tout en s’assurant que son pied ne dépasse pas l’échelle.

Compter les points

Pour marquer des points, il faut que le duo de balles tienne sur l’un des barreaux de l’échelle par un demi-tour ou plus. Si la « couille » touche le sol avant de s’enrouler sur l’un des barreaux, pas de chance, elle est éliminée. On doit la retirer du jeu. Si deux gosses de couleurs différentes s’enroulent sur le même barreau, pas de chance, là non plus : les deux sont aussitôt éliminées.

À vos calculs ! Le barreau le plus haut vaut 1 point, celui du milieu, 3 points et le plus bas, 5 points. Les parties sont d’exactement 21 points. Lorsque les deux premiers adversaires ont lancé leurs trois bolas et qu’on a calculé leurs points, c’est au deuxième joueur de l’équipe qui a marqué le plus de points de commencer ses lancers. Il y a eu égalité ? C’est à la dernière équipe ayant marqué le plus de points de commencer.   

 

Le calcul des points devient particulièrement intéressant à cette étape du jeu. Lorsque le pointage d’une équipe dépasse 21, celle-ci doit soustraire les points qu’elle vient tout juste de marquer du pointage qu’elle avait avant. Par exemple : l’équipe bleue a 17 points et c’est au tour du deuxième joueur de lancer son bola. Celui-ci marque 5 points, pour un total d’équipe de 22 points. Elle doit alors soustraire 5 points de son pointage initial, qui descend alors à 12 points.

Égalité : comment désigner un gagnant ?

OK ! Tous les joueurs ont lancé leurs gosses et les deux équipes ont obtenu un score parfait de 21 points. Comment faire, alors ? Une prolongation, bien sûr ! À tour de rôle, les premiers joueurs des deux équipes lancent leurs gosses. Cette fois, on calcule les points sans que les gosses sur le même barreau s’annulent. Les deuxièmes joueurs font la même chose. L’équipe qui obtient le plus de points après ces deux tours de lancers remporte la partie.

Où trouver le jeu de balles en échelle

Il est possible de se procurer le jeu dans les magasins à grande surface du Québec, pour environ 40 $. Les modèles vendus à ce prix sont faits de polychlorure de vinyle (PVC) durable et leur base est alourdie pour leur donner de la stabilité. Le jeu comprend trois bolas rouges et trois bleus, de même qu’un sac de  transport. Des modèles fabriqués en bois massif se trouvent aussi sur le marché. Ils sont vendus à des prix allant de 70 $ à 200 $.

Un peu d’histoire

Le jeu de balles à échelle trouverait son origine dans le « Horsey Golf » qui se jouait sur les terrains de camping américains dans les années 1990.

Par Sophie Marsolais
Magazine Camping Caravaning, vol. 24 no 2, mai 2018

À lire aussi
● Au jeu
● Le lancer du fer
● La géochachette
● La pétanque simplifiée

Les commentaires sont fermés.

Autres articles dans cette catégorie
AFFICHER PLUS D'ARTICLES