tab 1 FERMER
Un hiver en Floride

Lise et moi avons repris la route, cette fois pour la Floride. Après avoir parcouru l'Amérique du Nord pendant un an et demi, à bord de notre Grande bleue, nous voulons explorer le royaume des «snowbirds», que nous connaissons peu. Joignez-vous à nous pour ce nouveau périple.
Articles récents
Archives
le 13 février,2016
Bye, bye, Florida !
le 6 février,2016
Record de pluie et docteur $US
le 30 janvier,2016
Un mois au même endroit
le 23 janvier,2016
Trois excellents romans
le 16 janvier,2016
Soixante et onze ans
le 9 janvier,2016
Premières impressions de Naples
le 2 janvier,2016
Enfin aux Keys !
le 26 décembre,2015
Le plaisir de lire en voyage
le 19 décembre,2015
Le pauvre dollar canadien
le 12 décembre,2015
Alligators, pythons et pluie
le 5 décembre,2015
Le choc de Miami
le 28 novembre,2015
Un village québécois en Floride
le 20 novembre,2015
Un astronouille chez les astronautes
le 14 novembre,2015
Savannah la magnifique!
le 7 novembre,2015
Le charme de la route
le 31 octobre,2015
Vivement le Sud !
le 18 octobre,2015
Au royaume des «snowbirds»
le 9 mai,2015
Les voyages forment la vieillesse
le 2 mai,2015
Revivre à Montréal
le 25 avril,2015
La «route des pionniers»
le 18 avril,2015
Une journée perdue !
le 10 avril,2015
Une semaine texane
le 4 avril,2015
Déjà-vu et découverte
le 27 mars,2015
Sur le chemin du retour
le 21 mars,2015
Indian Wells : retour au tennis
le 14 mars,2015
État de grâce à Borrego
le 7 mars,2015
Le bonheur est à l’épicerie
le 20 février,2015
Le caravaning zen
le 14 février,2015
Adios Los Barriles !
le 7 février,2015
Les habitués de Martin Verdugo’s
le 31 janvier,2015
Nos adieux à la caravane
le 24 janvier,2015
Sous le chaud tropique du Cancer
le 19 janvier,2015
Le choc de la Baja California
le 10 janvier,2015
Eh oui ! 70 ans déjà !
le 1 janvier,2015
La côte et la civilisation
le 27 décembre,2014
L’éternité sous les palmiers
le 19 décembre,2014
Perdus dans le canyon
le 12 décembre,2014
Pépés tranquilles, enfants criards
le 6 décembre,2014
Une pause bienvenue
le 29 novembre,2014
De Silicon Valley à Big Sur
le 22 novembre,2014
San Francisco sans magie
le 15 novembre,2014
Les grands parcs : Yosemite, Kings Canyon et Sequoia
le 8 novembre,2014
Le coût de la vie à Napa et Sonoma
le 1 novembre,2014
Retrouvailles à Reno
le 27 octobre,2014
La côte Ouest sous la pluie
le 17 octobre,2014
Presque en panne sèche
le 11 octobre,2014
Plein sud !
le 4 octobre,2014
Pluie, soleil et vertige
le 27 septembre,2014
Retour dans la vallée de l’Okanagan
le 20 septembre,2014
Un an déjà !
le 13 septembre,2014
Vancouver, prise 2
le 6 septembre,2014
Vancouver sous la pluie et le soleil
le 30 août,2014
Jours heureux à Victoria
le 23 août,2014
Pour soigner ma tourismophobie
le 16 août,2014
Long Beach : au bout du mythe
le 9 août,2014
Repos à Nanaimo
le 2 août,2014
Beau et chaud !
le 26 juillet,2014
Quelques jours en Alaska
le 20 juillet,2014
Marche avec les ours
le 12 juillet,2014
Premières impressions du Yukon
le 4 juillet,2014
Direction : Yukon
le 28 juin,2014
Les Rocheuses quasi inchangées
le 21 juin,2014
Une petite déprime
le 14 juin,2014
Le charme discret de Kelowna
le 7 juin,2014
Marché, soleil et factures
le 31 mai,2014
Un jour de bonheur !
le 23 mai,2014
Déceptions, découvertes et plaisirs
le 17 mai,2014
Le coup de foudre, enfin !
le 10 mai,2014
Besoin d’une pause
le 3 mai,2014
La boucle est bouclée
le 26 avril,2014
Bryce Canyon, la merveille !
le 19 avril,2014
Zion : beau et bondé
le 12 avril,2014
La bonne humeur de retour
le 4 avril,2014
Seuls avec la poisse
le 28 mars,2014
De retour à Sedona
le 21 mars,2014
De retour de la Vallée de la Mort
le 16 mars,2014
Voir Las Vegas et partir
le 6 mars,2014
Bye-bye Arizona !
le 28 février,2014
Je voulais voir Yuma…
le 22 février,2014
Dans un village de retraités
le 14 février,2014
L’Arizona tient promesse
le 6 février,2014
L’Arizona, enfin!
le 1 février,2014
Le sud du Texas
le 24 janvier,2014
Bye, bye Florida !
le 18 janvier,2014
69 ans dans les sources chaudes
le 9 janvier,2014
35 ans d’amour et d’humour
le 4 janvier,2014
Un Jour de l’An sans Skype
le 27 décembre,2013
Noël en Floride
le 20 décembre,2013
Drôle de cadeau de Noël
le 14 décembre,2013
Floride 2, Texas 0
le 7 décembre,2013
La douce chaleur du Sud
le 30 novembre,2013
À la guerre comme à la guerre
le 23 novembre,2013
Demain l’hiver, je m’en fous…
le 16 novembre,2013
À la veille du grand départ
le 9 novembre,2013
À demi rassurés
le 26 octobre,2013
En attendant le Sud
le 17 octobre,2013
Pépins et autres pépins (2)
le 15 octobre,2013
Pépins et autres pépins (1)
le 10 octobre,2013
Caravaning automnal et bipolaire
le 8 octobre,2013
L’appart est loué pour… 20 mois
le 2 octobre,2013
Notre vie sur la route
le 29 septembre,2013
Le choix d’une autocaravane
le 25 septembre,2013
Le tour de l’Amérique du Nord
le 6 février,2014

L’Arizona, enfin!

 

Daniel, les deux Lise et moi-même, dans un sentier du parc Catalina.
Daniel, les deux Lise et moi-même, dans un sentier du parc Catalina.

N.B. –  Comme je n’aurai pas accès à l’internet demain, j’ai tout de suite mis en ligne mon nouveau carnet.

Au moment où je vous ai quittés la semaine dernière, nous étions sur le point de fuir Mission pour l’Arizona dans l’espoir de devancer une nouvelle vague de froid et de temps maussade. Mais on a eu beau rouler sur près de 600 kilomètres le premier jour, le froid nous est tombé dessus dès le lendemain matin. Au lever à Del Rio, on a senti le souffle des glaciers du Canada. Dehors, il y avait un vent à pousser les motorisés hors des routes.

Le temps était très gris, mais par chance, il ne pleuvait pas. Il avait plu cependant, comme en témoignait la chaussée mouillée. Le froid qui avait suivi était si intense que les arbres et les arbustes avaient givré. Les camions venus du nord laissaient tomber des plaques de glace sur la route en nous dépassant.

Nous avons roulé ainsi jusqu’à El Paso, 750 kilomètres plus loin. J’aurais préféré m’arrêter plus tôt, mais il fallait rouler jusque-là pour éviter un gel nocturne. Les montagnes de l’ouest du Texas s’étaient transformées en congélateurs.

Le jour 3, nous avons décidé de filer jusqu’à Tucson. Plus question de s’arrêter à Las Cruces, une ville du Nouveau-Mexique qui nous avait plu il y a trois ans. Ras-le-bol du froid et de la pluie! On rêvait de l’Arizona ensoleillé.

Mais en arrivant enfin au pays où il ne pleut pas, nous avons été accueillis par quoi, croyez-vous? Eh oui, par la pluie! Pas des cordes, pour être honnête, mais quelques gouttes, qui nous ont rappelé que, même dans l’État du soleil, il vaut mieux avoir des essuie-glaces qui fonctionnent bien et un parapluie.

Le temps est resté frisquet le reste de la semaine et le célèbre ciel bleu de l’Arizona avait plus la couleur de nos cheveux que celle de la Côte d’Azur. Pourtant, on n’a pas râlé.

montsPrimo, le temps est sur le point de revenir à la normale. Notre ami Daniel nous le prédit depuis quelques semaines déjà. Et les dernières prévisions de la météo semblent conforter ses oracles. À partir de samedi, en effet, on nous annonce des jours radieux.

Secundo, nous sommes dans un endroit merveilleux, le Catalina Park. On est à deux pas du Tucson, et pourtant on se croirait perdus dans la nature. Ce parc est bordé par de belles montagnes que le soleil de fin du jour, quand il daigne paraître, vient colorer de rouge.

Tertio, sans même à avoir en sortir en autocaravane, on a accès à de beaux sentiers de montagne. Mercredi, on a escaladé pendant quelques kilomètres le mont Lemmon. Lise m’a dit : «Je ne suis pas une fille de mer. Je suis une fille de montagne. C’est ça que j’aime faire.» Daniel n’arrêtait pas de répéter : «Comme c’est beau!» Quant à l’autre Lise, elle ne parlait pas, mais il fallait voir son sourire pendant qu’elle tirait le quatuor vers les sommets.

Le carnet du caravanier

Dans l’État du pétrole, j’ai craint de me retrouver en panne sèche. C’est que, sur les interminables routes du Texas, on peut rouler pendant des dizaines de kilomètres sans croiser une seule station-service. Quand on a fini par en trouver une, La grande bleue était sur le point de rouler sur sa réserve. J’ai fait ouf! Donc prudence : mieux vaut faire le plein plus tôt que trop tard.

routeRestons dans le diesel. Nous avons franchi récemment le cap des 8000 kilomètres. J’en ai profité pour mesurer la consommation de carburant de notre Sprinter Mercedes. Elle se situait près de 14,5 litres au 100 km (16 milles au galon). Ce chiffre m’a déçu; j’espérais mieux.

Il faut dire que les limites de vitesse des autoroutes américaines incitent à écraser le champignon. Au Texas, on peut même rouler jusqu’à 128 km/h dans certains comtés. Au cours des jours suivants, j’ai levé le pied, me limitant à 100/105 km/h, même sur les voies rapides. La consommation s’est aussitôt améliorée, descendant à 13 litres au 100 km (environ 18 milles au galon).

Daniel, qui conduit aussi un Sprinter, un Safari Condo plus petit, n’a besoin que de 12 litres au 100 km.

Soulignons enfin qu’aux États-Unis, l’avantage du diesel est en partie annulé par son coût. En général, le litre de diesel coûte de 15 à 20 cents de plus. C’est apparemment une taxe indirecte sur le camionnage, qui pèse lourd sur l’état de la chaussée. Il faut dire que, sur les grandes routes, près d’un véhicule sur deux est un poids lourd.

Toutefois, je ne me plains pas trop, car le prix du diesel est d’environ un dollar US du litre. Dans certains coins, le coût peut même descendre à 90 cents. Même avec le taux de change, qui a chuté, c’est bien moins cher que chez nous.

Lise vous fait ses salutations. À samedi prochain!

3 réponses à L’Arizona, enfin!

  • Bonjour à vous deux,

    Je vous souhaite que le froid glacial du Canada soit chose du passé et que vous profiterez que de belles et bonne choses maintenant comme ces belles montagnes rougies par le soleil.Bonne route et contente que vous ayez des amis avec vous.

    À la prochaine;

    Madeleine

  • ClaudeL dit :

    Je ne veux pas contredire Madeleine Gendron, mais le froid des États ne vient pas du Canada. Ce serait plutôt le contraire. Disons qu’il vient de l’ouest!
    Il est vrai que l’Arizona est réputé pour avoir 300 jours de ciel bleu sur 365! Ils vont bien finir par arriver!

  • Jean Guy Rioux dit :

    Une très belle ville a viseter en Arixona est la ville de Sédona de très beau rochers,a voir. Merci de partager votre voyage avec nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *