Untitled Document
tab 1 FERMER

Récit de caravaniers à la conquête de l’Ouest

Articles récents
Archives
le 27 juillet 2021
La Haute Côte-Nord
le 20 juillet 2021
Côte-Nord
le 25 juin 2021
Alberta – Région des Badlands
le 22 juin 2021
Alberta – la vallée de Drumheller
le 12 mai 2021
Alberta – Les Rocheuses dans toute leur splendeur
le 26 avril 2021
Alberta – Deux sites touristiques… Deux mondes différents !
le 15 avril 2021
Alberta francophone – Rivière-la-Paix : Le nouveau pays
le 7 avril 2021
Alberta francophone – Route de prairies et de forêt
le 11 mars 2021
L’Alberta francophone – Legal : L’histoire en images
le 25 février 2021
L’Alberta francophone
le 12 février 2021
Itinéraires de rêve : l’Alberta
le 25 janvier 2021
Ontario — Lac Supérieur : finale en Harmony et conclusion en nuances
le 8 janvier 2021
Lac Supérieur – Sur le chemin du retour…
le 15 décembre 2020
Ontario/Lac Supérieur – Vue d’en haut…
le 27 novembre 2020
Lac Supérieur/Ontario – Le Géant endormi
le 13 novembre 2020
Ontario — Lac Supérieur Les arrêts se multiplient
le 22 octobre 2020
Sur la Transcanadienne
le 16 octobre 2020
Le long de la rive du lac Supérieur
le 29 septembre 2020
En route vers le lac Supérieur
le 2 septembre 2020
Labrador et Terre-Neuve – Le quad, un mode de vie
le 27 août 2020
De St John’s jusqu’à la fin…
le 25 août 2020
Gros-Morne et autres beautés naturelles…
le 10 août 2020
Fogo Inn, un modèle unique de développement
le 7 juillet 2020
Terre-Neuve : Péninsule Nord et St Anthony
le 23 juin 2020
Fabuleuse Basse-Côte-Nord
le 12 juin 2020
Labrador et Côte atlantique
le 1 juin 2020
Road trip au Labrador et Terre-Neuve – On quitte Manic V vers la côte du Labrador
le 6 mai 2020
Labrador et Terre-Neuve Les icebergs… une pure merveille !
le 17 avril 2020
Road trip au Labrador, Basse-Côte-Nord et Terre-Neuve – Un moment de réflexion avant le départ…
le 6 avril 2020
Côte-Nord — Labrador et Terre-Neuve : Les routes d’un nouveau monde !
le 18 mars 2020
Yellowstone : Un univers en ébullition
le 3 mars 2020
Lac Salé (Utah) — Yellowstone (Wyoming – Montana) : une route d’émerveillement !
le 20 février 2020
Utah… Grand Lac Salé, l’amorce du retour !
le 5 février 2020
Spectacle à grand déploiement en Utah !
le 18 décembre 2019
Capitol Reef — Utah
le 4 décembre 2019
Route 12 vers Torrey – Utah : LA route à découvrir
le 20 novembre 2019
Bryce Canyon National Park – Le plus extraordinaire entre tous
le 8 novembre 2019
Navajo National Monument et Zion
le 16 octobre 2019
Monument Valley… un des moments forts !
le 25 septembre 2019
La région du lac Powell
le 13 septembre 2019
Le Grand Canyon dans tous ses états
le 21 août 2019
Les gorges du Rio Grande
le 7 août 2019
Les villes du nord du Nouveau-Mexique
le 24 juillet 2019
Le désert blanc du Nouveau-Mexique
le 8 juillet 2019
Quelques étapes urbaines…
le 19 juin 2019
Route 66 — Revenons au début !
le 5 juin 2019
Get your kicks on Route 66…
le 22 mai 2019
Sous le charme de Chicago…
le 17 avril 2019
Se préparer avec méthode
le 27 mars 2019
Encore sur la route…
le 21 mars 2019
À venir
le 8 janvier 2021

Lac Supérieur – Sur le chemin du retour…

Après nous être rendu jusqu’au bout de notre circuit sur le pourtour canadien du nord du lac Supérieur, le chemin de retour (le même qu’à l’aller) nous permettra de nous reprendre en arrêtant dans plusieurs endroits où nous avons précédemment dû passer droit à cause de la mauvaise température.

C’est donc sans le moindre regret que nous quittons Thunder Bay. Le froid devrait faire une pause cette semaine et le soleil brille à nouveau, mais c’est le vent qui se manifeste et lorsqu’il vente sur le lac Supérieur, ça s’appelle « attache ta tuque avec de la broche… ! ».

Rossport

Joanne a identifié le parc provincial Rainbow Falls comme première escale de cette étape. Les cartes lui ont toutefois dévoilé que, pour ce qui est du kayak, le camping du parc semble très exposé alors que, tout près, le village de Rossport a l’air protégé par de nombreuses îles. Parlons plutôt du hameau de Rossport avec ses quelques maisons face au lac. La minuscule marina apparaît comme l’endroit parfait pour mettre à l’eau, mais il est évident que les vents puissants nous assailliront dès que nous pointerons le nez hors du mur de protection des îles.

La situation s’apaise heureusement le lendemain et la sortie en kayak que nous y faisons sera classée parmi les inoubliables. Il est effectivement on ne peut plus plaisant de naviguer d’une île à l’autre en longeant les rives rocailleuses auxquelles quelques cèdres bien fourbis ou des peupliers chargés de feuilles s’accrochent sans apparemment trop souffrir de leur position inconfortable. Nous surprenons une loutre qui replonge avec fracas. Canards et autres volatiles sont étonnamment peu nombreux.

Les îles de Rossport
Les îles de Rossport

Une magnifique petite île à vendre retient notre attention. Nous avions vu l’affiche l’annonçant sur le quai avant de partir et nous avons été surpris de la trouver rapidement, après quelques coups de pagaie. Refuge idéal pour écrivain en mal de solitude, asocial en manque d’isolement, anti-masque désirant un confinement sans contrainte ou quiconque voudrait se faire oublier. À 1 211 km de Toronto et environ 1 500 km de Montréal, mais à moins de 1 km de la marina du village de Rossport qui ne compte malheureusement aucun commerce de service. Dimension approximative : 200 mètres X 75 mètres. Boisée. Léger dénivelé. Chalet rustique tout équipé et en bonne condition. Grande bécosse avec remise attenante. Deux kayaks et BBQ presque neuf. Petit quai inclus. Inventaire de la faune locale : une perdrix. Directement du propriétaire. Combien ? Aucune idée ! C’est un pensez-y-bien !

Île et chalet à vendre...
Île et chalet à vendre…
La seule habitante de l'île à vendre.
La seule habitante de l’île à vendre.

Même si vous n’avez pas de kayak de mer ou vous êtes néophyte en la matière. Le pourvoyeur Superior Outfitter, à quelques mètres du quai, peut vous en louer un ou vous amener en sortie guidée pour découvrir cet environnement unique.

Avant de quitter, la curiosité nous amène à fouiner en VR du côté d’une presqu’île voisine nommée « île Nicole ». Une route de terre étroite et pentue qui conduit à quelques chalets sans luxe, mais drôlement bien situés. Les perspectives sur le lac sont spectaculaires.

Rainbow Falls

À quelques kilomètres seulement, le parc Rainbow Falls compte deux secteurs, dont notre camping qui donne directement sur une très agréable plage de sable et de cailloux rondelets. En fait d’exposition au vent, on ne fait pas mieux ! Ça frappe. Quand même, au Rossport Campground, certains emplacements sans services (17 à 25) au bord du lac sont absolument divins comme décor.

Notre emplacement au camping Rossport.
Notre emplacement au camping Rossport.
Emplacement spectaculaire du camping Rossport.
Emplacement spectaculaire du camping Rossport.

Quelques sentiers de courte randonnée prennent leur départ au camping Whitesand Lake, à quelques kilomètres, dont la très photogénique et accessible promenade Rainbow Falls (2,2 km) qui suit la cascade en offrant plusieurs points de vue bucoliques, surtout l’automne.

Sentier Rainbow Falls
Sentier Rainbow Falls

Parc Lake Superior

Au fond, nous terminons par où nous aurions dû commencer après nous être arrêtés à Sault-Sainte-Marie et au parc Pancake Bay. La mauvaise température nous a alors fait filer plus à l’ouest, mais nous avons finalement réservé 3 jours au parc provincial Lake Superior en finale. Sur la route, en entrant sur le territoire du parc, après Wawa, on croise une plage extraordinaire au pied de falaises extrêmement impressionnantes, de 200 mètres de hauteur. Old Woman Bay déroule sur près de 3 km un ruban de sable blond bordé d’une eau cristalline. On trouve le Rabbit Blanket Lake Camground près de ce site spectaculaire.

En passant, c’est une bonne idée que de faire le plein d’essence à Wawa puisqu’il faut rouler près de 200 km avant de croiser une station-service à partir de là. Même chose pour l’épicerie, le vin, la bière et tout ce dont on craint de manquer.

Nous atteignons le camping d’Agawa Bay, à l’autre bout du territoire du parc. Il n’y a personne à l’accueil à l’heure où nous arrivons, ce qui ne nous empêche pas de nous installer sur notre emplacement à quelques pas de la plage. C’est à cette occasion que survient un imprévu qui déstabilisera tout le reste du voyage. Au moment de faire monter le VR sur les blocs pour qu’il soit bien droit, le moteur refuse de démarrer en faisant un bruit de cliquetis comme lorsque la batterie est à plat. Pourtant, la batterie est flambant neuve ! Mon cœur s’arrête… Au deuxième essai, il finit quand même par démarrer. À partir de ce moment, l’obsession de la panne m’accapare. La première ville, Sault-Saint-Marie, est à 120 km. Que va-t-il se passer si nous devons nous faire remorquer ? Cette question va me hanter toute la nuit. Je ne me souviens même plus si mon assurance inclut un plan d’assistance routière.

Malgré l’heure tardive, cette situation ne nous empêche pas d’apprécier la beauté des lieux. Une autre superbe plage et un camping dont plusieurs emplacements sont situés directement sur la plage. Sans services, ils sont occupés par des tentes, mais des VR de Classe B peuvent s’y installer sans problème même si on les dit réservés aux véhicules de 18 pieds et moins.

Le moteur démarrera-t-il demain matin ? Pourrons-nous quitter le parc provincial Lake Superior sans problème ou y poursuivre notre séjour l’esprit libre ? C’est ce que vous saurez dans le prochain blogue !!!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *