Untitled Document
tab 1 FERMER

Récit de caravaniers à la conquête de l’Ouest

Articles récents
Archives
le 22 octobre 2020
Sur la Transcanadienne
le 16 octobre 2020
Le long de la rive du lac Supérieur
le 29 septembre 2020
En route vers le lac Supérieur
le 2 septembre 2020
Labrador et Terre-Neuve – Le quad, un mode de vie
le 27 août 2020
De St John’s jusqu’à la fin…
le 25 août 2020
Gros-Morne et autres beautés naturelles…
le 10 août 2020
Fogo Inn, un modèle unique de développement
le 7 juillet 2020
Terre-Neuve : Péninsule Nord et St Anthony
le 23 juin 2020
Fabuleuse Basse-Côte-Nord
le 12 juin 2020
Labrador et Côte atlantique
le 1 juin 2020
Road trip au Labrador et Terre-Neuve – On quitte Manic V vers la côte du Labrador
le 6 mai 2020
Labrador et Terre-Neuve Les icebergs… une pure merveille !
le 17 avril 2020
Road trip au Labrador, Basse-Côte-Nord et Terre-Neuve – Un moment de réflexion avant le départ…
le 6 avril 2020
Côte-Nord — Labrador et Terre-Neuve : Les routes d’un nouveau monde !
le 18 mars 2020
Yellowstone : Un univers en ébullition
le 3 mars 2020
Lac Salé (Utah) — Yellowstone (Wyoming – Montana) : une route d’émerveillement !
le 20 février 2020
Utah… Grand Lac Salé, l’amorce du retour !
le 5 février 2020
Spectacle à grand déploiement en Utah !
le 18 décembre 2019
Capitol Reef — Utah
le 4 décembre 2019
Route 12 vers Torrey – Utah : LA route à découvrir
le 20 novembre 2019
Bryce Canyon National Park – Le plus extraordinaire entre tous
le 8 novembre 2019
Navajo National Monument et Zion
le 16 octobre 2019
Monument Valley… un des moments forts !
le 25 septembre 2019
La région du lac Powell
le 13 septembre 2019
Le Grand Canyon dans tous ses états
le 21 août 2019
Les gorges du Rio Grande
le 7 août 2019
Les villes du nord du Nouveau-Mexique
le 24 juillet 2019
Le désert blanc du Nouveau-Mexique
le 8 juillet 2019
Quelques étapes urbaines…
le 19 juin 2019
Route 66 — Revenons au début !
le 5 juin 2019
Get your kicks on Route 66…
le 22 mai 2019
Sous le charme de Chicago…
le 17 avril 2019
Se préparer avec méthode
le 27 mars 2019
Encore sur la route…
le 21 mars 2019
À venir
le 2 septembre 2020

Labrador et Terre-Neuve – Le quad, un mode de vie

Pour terminer cette série sur le Labrador et Terre-Neuve, j’ai pensé qu’il y avait certainement parmi vous des amateurs de quad. Probablement que vous n’apportez pas votre quad derrière votre VR, mais il y a quand même moyen de se faire plaisir.

Pour les résidents de ces territoires extraordinaires que sont le Labrador et Terre-Neuve, le quad est beaucoup plus qu’un véhicule utilitaire ou un loisir. Dans cet environnement aussi vaste que sauvage ou dans ce chapelet de petits villages côtiers qui sortent de l’isolement total, le quad est indissociable de la vie de chaque jour… Presque un membre de la famille !

Labrador... Un quad devant chaque maison.
Labrador… Un quad devant chaque maison.

Regard de quadiste

Outre toutes les merveilles naturelles ahurissantes que nous offrent le Labrador et Terre-Neuve, qu’est-ce que ces régions peuvent avoir de particulièrement intéressantes pour un adepte de quad ? Au moins deux choses. D’abord l’opportunité d’observer l’importance vitale du quad pour ces populations. Comment et pourquoi ils l’utilisent ? Puis, pour ajouter un élément de plaisir et de découverte, la chance de vivre une expérience de quad en compagnie de quelques pourvoyeurs mordus de Terre-Neuve qui se font un plaisir immense à offrir des excursions pour découvrir leurs magnifiques régions, la faune abondante, la flore nordique étonnante et nombre de paysages à couper le souffle.

Un territoire ouvert

La situation du Labrador est particulière en ce sens que, pour une grande part de sa population, le quad a plus d’importance que l’auto ou le pick up. Plusieurs communautés ne sont pas encore reliées par la route alors que, de Carthwright à Red Bay, le transport routier n’existe que depuis quelques années. On ne s’étonne donc pas de voir un ou plusieurs quads dans chaque cour de maison. Ou de croiser constamment des quads sur les rues des villages. Avouons d’ailleurs que, au Labrador comme sur la Basse-Côte-Nord, le port du casque n’est pas fréquent et que, comme dans maintes communautés isolées, le quad se transforme parfois en véhicule de transport en commun. Comme on n’a que de courtes distances à franchir du quai à la maison ou d’un voisin à l’autre, on saute sur le quad qui est toujours prêt à démarrer.

C’est le cas de Garland Nadeau, de Rivière-Saint-Paul, Basse-Côte-Nord, qui, lorsqu’il n’est pas dans sa chaloupe, circule sans arrêt dans les rues du village, comme un bourdon dans une talle de fleurs, avec ses écouteurs d’insonorisation sur les oreilles. Ce personnage totalement investi dans sa communauté ne cesse de courir d’un bord à l’autre, du musée qu’il dirige au quai et de la maison jusqu’à ses meilleures fosses à saumon.

D’autre part, au Labrador, quand on arrive aux abords d’un village, on se surprend d’observer partout, de part et d’autre du chemin, des motoneiges oubliées dans la toundra aux côtés de cométiques renversés. On ne se casse pas la tête pour l’entreposage ici. L’hiver, on va couper le bois de chauffage à motoneige dans les rares boisés et on le transporte sur le bord de la route avec le cométique. L’été, le quad prend la relève pour aller chercher le bois et le rapporter à la maison.

Un réseau infini de sentiers.
Un réseau infini de sentiers.

Et, que ce soit à Terre-Neuve, au Labrador ou sur la Basse-Côte-Nord du Québec, le quad est également le véhicule indispensable pour se rendre au chalet. Sur ces immenses territoires ouverts, tout le monde a un chalet de pêche, bâtiment souvent sommaire, mais confortable, ou il faut parfois 10, 15 heures ou plus pour se rendre à travers les pistes, les sentiers de chasse, les chemins forestiers ou ceux ouverts pour les développements hydroélectriques. C’est le cas de Philippe Labadie, éleveur de pétoncles de Blanc-Sablon, pour qui l’expédition annuelle au camp de pêche avec les amis et la famille est une coutume sacrée.

Terre-Neuve : Pirates’s Haven Adventures

La Mecque du tourisme quad à Terre-Neuve s’appelle Pirate’s Haven et se trouve sur la côte ouest de Terre-Neuve, entre Port-aux-Basques, où le traversier arrive, et la ville de Corner Brook. Dans la municipalité de Robinson, les gens de Pirates Haven sont des mordus de quad et de pêche qui savent parfaitement conjuguer les deux tout en offrant aux quadistes l’hébergement en camping spacieux ou en superbes chalets près de la rivière et pas très loin de la mer.

Pirate's Heaven nous fait découvrir le plateau montagneux.
Pirate’s Heaven nous fait découvrir le plateau montagneux.

C’est ce genre d’endroit plutôt unique où vous arrivez avec votre quad et où vous pouvez facilement passer une semaine à explorer un environnement complètement différent de ce à quoi vous êtes habitué. Et si vous n’avez pas votre quad, vous en louez un sur place. Pirate’s Haven offre une panoplie de sorties guidées, organisées ou sur mesure, qui vont de la journée d’initiation à la semaine pleine. Celle à ne pas rater, c’est la sortie exploratoire qui permet la découverte du territoire et de son réseau de sentiers. Ensuite, vous pourrez vous amuser librement sur cet immense terrain de jeu, ses plages, ses falaises vertigineuses, ses sommets montagneux et ses espaces forestiers regorgeant d’orignaux. Si la pêche au saumon atlantique vous tente, le pourvoyeur dispose de 5 rivières excitantes pour la pêche à la mouche et d’étangs pour la truite. Oui, il faut vraiment une bonne raison pour traîner son quad jusqu’à Terre-Neuve, mais Pirates Haven Adventures est la meilleure possible.

Sur la côte ouest avec Pirate's Heaven.
Sur la côte ouest avec Pirate’s Heaven.

Rob Clarke Motorsport

Rob Clarck senior et Rob junior
Rob Clarke senior et Rob junior

Rob Clarke est le spécialiste du côte-à-côte et du quad au cœur de Terre-Neuve. Il faut comprendre 2 choses par rapport à la géographie de l’île. C’est que la très grande majorité de la population vit le long des milliers de kilomètres de côte et que l’intérieur du pays est le royaume de la forêt, de la toundra, des orignaux, des caribous, des cerfs et de l’ours noir. L’expérience à laquelle convient Rob Clarke et ses guides est la révélation du plateau montagneux sauvage ainsi que de l’incroyable réseau de pistes et de chemin forestiers formant une toile sur laquelle il serait risqué de s’aventurer seul.

Le père de Rob, Rob Senior, et son cousin, Dike Oxford, nous accueillent au quartier général situé à l’entrée de la ville de Sprindale, pour une journée d’excursion sur leur terrain de jeu. Dike connaît le territoire comme le fond de sa poche et il semble ne jamais se fatiguer de rouler sur son quad en empruntant une nouvelle piste, puis une autre. C’est sans fin ! Son objectif reste de nous révéler la diversité de cet environnement très particulier et, avec un peu de chance, de nous permettre d’observer des groupes de caribous à partir des belvédères naturels où il nous amène. Malheureusement, nous n’avons pas eu ce bonheur, mais nous avons quand même croisé le chemin de magnifiques orignaux et réalisé une très agréable excursion sur des sentiers qui feront le bonheur de tous ceux et celles qui veulent vivre une expérience inoubliable de sport motorisé à Terre-Neuve.

Joanne est conduite par Rob, mais ça ne semble pas la rassurer.
Joanne est conduite par Rob, mais ça ne semble pas la rassurer.

Informations

Pirates Haven Adventures : pirateshavenadventures.com / 1 709 645-2169

Rob Clarke Motorsports : robclarkemotorsports.com/1 709 673-2688

Info Tourisme Terre-Neuve et Labrador : tourismetnl.ca

Info traversier : marineatlantic.ca

Info tourisme Labrador : tourismlabrador.com/francais

Info Basse-Côte-Nord : voyagescoste.ca

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *