tab 1 FERMER
Le lac des superlatifs
La région du lac Supérieur, en Ontario

LacSuperieurAccueil

Il n’y a que des superlatifs pour décrire le plus gigantesque des Grands Lacs canadiens. Sa découverte subjugue et les campings érigés sur ses rives étonnent. Préparez-vous pour un voyage en VR mémorable !

Il faut rappeler que le lac Supérieur fait partie d’un groupe de cinq immenses lacs qui, ultimement, se déversent dans le Saint-Laurent. On les désigne sous le nom de « Grands Lacs d’Amérique du Nord ».

Pour ce qui est du lac Supérieur, le plus grand des cinq, le tiers de sa superficie (28 750 km²) se trouve au Canada. Il contient 10 % des réserves d’eau douce du monde. Si certains assurent qu’il s’agit du plus grand lac d’eau douce du monde, il s’en trouve pour nuancer cette affirmation.

Le tour du lac

Depuis déjà très longtemps, ma conjointe et moi nourrissions le projet de faire le tour du lac Supérieur, dont la plus grande partie se trouve au sud, en territoire américain. La portion nordique se situe entièrement en Ontario. Le tour du plan d’eau représente 2 092 kilomètres de route. Toutefois, la fermeture de la frontière des États-Unis et le contexte politique carrément rébarbatif nous forcent à nous tenir loin de nos voisins pour un bout de temps.

L’itinéraire en quelques mots

Nous pensons rouler sur environ 4 000 kilomètres de routes à partir de notre Royaume au Saguenay. Pas de presse ! Nous nous donnons au moins trois semaines pour explorer cette destination en pratiquant nos activités de plein air préférées.

Notre stratégie consiste à nous diriger d’abord vers la décharge du lac Supérieur, à Sault-Sainte-Marie, puis de suivre la côte vers l’ouest jusqu’à Thunder Bay, aller-retour.

Sault-Sainte-Marie

Après avoir voyagé d’Ottawa à Sault-Sainte-Marie dans la même journée (850 kilomètres sur la route Transcanadienne 17), nous nous arrêtons aux portes de la ville, dans un camping le long de la rivière Sainte-Marie : Bell’s Point Beach Campsite. Les gens y sont charmants, mais il s’agit d’un camping de pêcheurs, parfois négligé. Tout de même, l’endroit est superbe.

Le lendemain, nous traversons la ville jusqu’à la frontière américaine et au très long pont international qui relie les États-Unis et le Canada. Inutile de dire que les douanes sont très, très tranquilles. Non loin se trouve le lieu historique national du Canal-de-Sault Ste. Marie avec son écluse qui, lors de son inauguration en 1895, fut considérée comme la plus moderne au monde.

En franchissant l’écluse, on se retrouve sur deux iles, dont Whitefish Island qui, pendant des millénaires, a été un site extrêmement important pour les Premières Nations ojibwées. Aujourd’hui, Whitefish Island compte trois kilomètres de sentiers pédestres dans un environnement naturel absolument éblouissant. La faune ailée y est d’une abondance et d’une diversité renversantes.

Plus à l’est le long de la rivière, le Canadian Bushplane Heritage Centre présente une fascinante collection d’hydravions. La promenade urbaine sur la rive est très agréable et rend hommage à la plus célèbre citoyenne de la ville, l’astronaute Roberta Bondar.

Pancake Bay

Le parc provincial de Pancake Bay est l’un des premiers lieux d’intérêt sur le lac Supérieur. Le camping compte plus de 300 emplacements ombragés disposés entre la route Transcanadienne et le rivage. Avec sa plage de sable et ses eaux bleues, l’endroit est loin d’être désagréable.

Le mauvais temps nous oblige à sauter le parc provincial Lac Supérieur. Nous avançons sur une route reconnue pour son isolement. « C’est comme 750 kilomètres de parc des Laurentides », me dit mon épouse. D’autant que les petites localités que nous traversons s’avèrent pour le moins dévitalisées. Ne cherchez pas ici les petits villages pittoresques et les produits du terroir.

Marathon

Nous roulons jusqu’à la petite ville de Marathon (3 300 habitants) pour trouver enfin l’endroit qui redonnera le sourire à ma conjointe. Voisine d’une très grande mine, la situation économique de cette communauté semble passablement plus glorieuse. Son petit camping municipal Penn Lake Park s’ajoute au très agréable parc et à la plage municipale sur le bord du lac. Un endroit vraiment exceptionnel avec seulement 26 emplacements.

Parc provincial Neys

L’escale suivante nous amène au parc provincial Neys pour découvrir un vaste camping qui épouse la rive du lac Supérieur, mais dont tous les emplacements sont sous couvert forestier, sauf ceux avec électricité, plus ensoleillés, qui donnent sur le lac. La superbe plage de sable blond, qui s’étire sur plusieurs kilomètres, se trouve à quelques pas seulement des emplacements. La rivière Little Pic coule en méandres entre les falaises sur lesquelles s’accroche un réseau ferroviaire où passent l’un après l’autre des convois sans fin.

Une série de courts sentiers pédestres permet d’apprécier l’environnement forestier. Sur le sentier The Point, on observe même quelques vestiges d’embarcations rappelant la présence d’un ancien camp de prisonniers érigé pendant la Seconde Guerre mondiale. 

 

Nipigon

Je ne sais pas ce qui nous a fait entrer dans la municipalité de Nipigon. Cette petite localité n’a rien de spécial avec ses minuscules maisons vieillottes. Nous suivons les panneaux annonçant la marina, au bord de la rivière Nipigon. Toute une surprise ! L’endroit se révèle vraiment plaisant avec une belle marina et un réseau de sentiers pédestres. En plus, on y trouve huit emplacements de camping ombragés. Il y a même quelques emplacements avec services sur le site d’entreposage des bateaux. Nous nous installons donc à quelques mètres de la rivière, avec vue sur l’audacieux pont qui l’enjambe.

Sleeping Giant

Court arrêt sur le site du canyon Ouimet, dont les parois extrêmement abruptes plongent vers un lit rocailleux qui s’est affaissé par-dessus un long couloir souterrain creusé par la fonte des glaciers. Un phénomène naturel des plus captivants.

Quant au parc provincial Sleeping Giant, il est considéré comme l’un des plus spectaculaires en Ontario et même au Canada. Il occupe le coeur de la longue péninsule Sibley entre la baie Thunder et le lac Supérieur. On s’installe sur un immense emplacement ensoleillé sans services, près de la rive du lac Marie Louise. C’est véritablement un magnifique camping boisé avec beaucoup d’intimité.

Le départ des sentiers de randonnée se situe à environ deux kilomètres de l’entrée du camping. Nous réservant pour une journée complète de marche le long sentier vedette qui grimpe au sommet du géant endormi, nous nous engageons plutôt sur le court sentier privilégié par tous les visiteurs puisqu’il fait à peine un kilomètre et mène directement à la formation rocheuse emblématique nommée Sea Lion. C’est le « rocher Percé » de l’endroit. Le point de vue est d’autant plus remarquable qu’on y observe simultanément le rocher et l’ensemble de la mésa du Sleeping Giant avec sa tête et tout son corps étendu. C’est là que nous grimpons ensuite sur un sentier qui fait 22 kilomètres de longueur et… qui nous déçoit par son manque de diversité, n’offrant que deux points de vue au sommet. Nous y avons croisé deux ours cependant. Ca réveille !

La suite sera consacrée à une première excursion en kayak sur le mythique lac Supérieur. Nous partons du hameau voisin de Silver Islet pour une sortie mémorable. L’eau est glaciale. Sa couleur émeraude enchante. Dès les premiers coups de pagaie, nous accédons à ce qui fait la majesté et la magie du lac Supérieur. Son immensité assurément. Toute la dimension sauvage de ses rivages escarpés. Nous naviguons tout près du fameux Sea Lion et nous approchons au point de nous risquer à passer sous son arche étroite.

Thunder Bay

La ville de Thunder Bay, au bout de notre circuit, ne nous a pas impressionnés. On en retient l’incontournable chute du parc Kakabeka, à 30 minutes du centre-ville. Le monument à Terry Fox se trouve à l’entrée de la ville. La promenade de la marina municipale peut s’avérer plaisante par beau temps. Pour le reste, c’est l’endroit où refaire ses provisions.

Rossport – Parc provincial Rainbow Falls

Le chemin du retour s’annonce ponctué d’étapes importantes. Nous avons choisi le parc provincial Rainbow Falls comme première escale. Google Maps nous montre toutefois un petit village irrésistible pour le kayak de mer : Rossport. Nous y ferons une sortie extraordinaire d’ile en ile.

Le parc Rainbow Falls compte deux secteurs, dont notre camping, Rossport Campground, qui donne directement sur une très belle plage de sable et de petits galets. Son spectaculaire sentier Rainbow Falls est à faire.

Parc provincial Lac Supérieur et Harmony Beach

Nous finissons là où nous devions commencer. En entrant sur le territoire du parc après Wawa, nous croisons une plage extraordinaire au pied de falaises extrêmement impressionnantes, de 200 mètres de hauteur. Old Woman Bay déroule sur près de trois kilomètres un ruban de sable blond bordé d’une eau cristalline. On trouve le Rabbit Blanket Lake Campground près de ce site grandiose.

Nous atteignons le camping d’Agawa Bay, à l’autre bout du territoire du parc. La beauté des lieux nous ravit. Une autre plage fabuleuse et un camping dont plusieurs emplacements sont situés directement sur la plage. Sans services, ils sont occupés par des tentes, mais des autocaravanes de classe B peuvent s’y installer sans problème. L’attrait vedette du parc, le court sentier Agawa Rock Indian Pictographs Trail, donne à voir aux visiteurs des pictogrammes préhistoriques peints par les premiers occupants du pays.

Harmony Bay en finale

En terminant, Google Maps nous révèle une baie qui a l’air sublime, Harmony Bay. Nous tombons effectivement sous le charme au premier coup d’oeil. Il y aurait bien quelques endroits extraordinaires à squatter, mais presque tous les arbres sont placardés d’affiches interdisant le camping, alors… Comme le camping Harmony Beach Lakeview Resort trône de l’autre côté de la rue, c’est là que nous nous réfugions. Il fait si beau que ma conjointe décide de gonfler sa planche à pagaie pour la première fois pour aller se balader sur les eaux transparentes du grand lac. Une finale en beauté.

Conséquemment, ce long voyage en vaut-il la peine ? Personnellement, j’ai adoré le lac Supérieur et je suis très heureux d’y être allé. C’est coché sur ma liste ! Mais il n’y a rien d’autre à voir que cet environnement sauvage, ce qui peut s’avérer très décevant pour certains. Je vous laisse juger de la pertinence d’y aller.

Texte et photos : Yves Ouellet
Magazine Camping Caravaning, vol. 27 no 1, mars-avril 2021

À lire aussi
● Ontario : les parcs provinciaux de la baie Georgienne
● La péninsule Bruce
● Parc provincial Samuel-de-Champlain
● Niagara : au-delà des chutes, le vin
● Lac Érié : j’ai parcouru l’ile Pelée
●  Ontario : le parc Algonquin, un oasis
●  Prescott-Russel – Ontario
●  Niagara : plus que des chutes
●  Montréal – Kingston – Ottawa : en VR comme en bateau
●  Péninsule Bruce – Les eaux cristallines de la baie Georgienne

Les commentaires sont fermés.

POUR INFO

LES ARRÊTS CAMPINGS
Il est fortement conseillé de communiquer avec les établissements avant de vous y rendre.

Bell’s Point Beach Campsite
158 autoroute 17B, Garden River, Sault-Sainte-Marie
705-946-7781

Parc provincial Pancake Bay
12729 autoroute 17B, Batchawana Bay
705-882-2209, ontarioparks.com

Penn Lake Park
61 Penn Lake Road, Marathon
807-229-1340, marathon.ca

Parc provincial Neys
1004 autoroute 17N, Terrace Bay
807-825-3403, ontarioparks.ca

Nipigon Marina Campground
807-887-3040, nipigon.net

Parc provincial Sleeping Giant
R.R. 1, Pass Lake
807-977-2726, ontarioparks.com

Parc provincial Kakabeka Falls
Kakabeka Falls
807-473-9231, ontarioparks.com

Parc provincial Rainbow Falls
Autoroute Transcanadienne, Rossport
1-888-668-7275, ontarioparks.com

Parc provincial Lac Supérieur
(les terrains de camping Rabbit Blanket et Agawa Bay se trouvent le long de l’autoroute 17)
705-882-2026, ontarioparks.com

Harmony Beach Lakeview Resort
128 Harmony Beach Road, Goulais River
705-649-3322, l’établissement a une page Facebook.

À VISITER
Canadian Bushplane Heritage Centre
50 Pim Street, Sault-Sainte-Marie
705-945-6242, bushplane.com

Parc provincial Canyon Ouimet
R.R. 1, Pass Lake
807-977-2726, ontarioparks.com

PROMOTION ABONNEMENT
no posts

Argile du frêne : à prendre au sérieux

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a émis, depuis le 1er avril 2014, une nouvelle […]

Sur le bord de la mer

C’est dans la très belle région de Charlevoix, au village de Saint-Siméon, qu’est sis […]

Le camping des Voltigeurs

Même si le camping des Voltigeurs a l’air d’un jardin de géants avec ses […]

Yourtes 5 étoiles, au sud du Nouveau-Brunswick

Les Dream Domes sont au camping ce que les palaces sont à l’hôtellerie : de […]

Réduction pour grand-papa et grand-maman

Grand-papa et grand-maman auront du plaisir à camper en tente ou en VR avec leurs petits-enfants dans […]

Du nouveau au parc national du Bic

Le parc national du Bic est sans contredit l’un des joyaux du Bas-Saint-Laurent. En […]

Un nouveau parc voit le jour

Le 23 juin 2018 avait lieu l’ouverture partielle du parc national d’Opémican en Abitibi-Témiscamingue. […]

200 lots pour voyageurs s’ouvrent en Chaudière-Appalaches

Un nouveau camping classé 4 étoiles ouvre ses portes à la mi-juin dans la […]

Plus d’emplacements de camping au parc national du Mont-Mégantic

Les campeurs québécois et étrangers adorent le parc national du Mont-Mégantic, très reconnu pour […]

Un petit bijou dans le Pontiac

Le parc Leslie est un parc naturel de 405 ha (1 000 acres) qui […]

Du nouveau en Beauce

Il y a du nouveau au Camping La Vallée Beauceronne, situé à 10 minutes […]

Du nouveau au Camping H2o

L’été 2019 s’annonce rafraichissant au Camping H2O, situé à Trois-Rivières. L’établissement apprécié des familles, […]

Un nouveau camping écolo en Outatouais

Cet été, un tout nouveau camping ouvrira ses portes : le Camping Lac 31 Milles. Sous la […]

Des investissements au Camping Lausanne

La nouvelle équipe en place depuis l’an dernier au Camping Lausanne voit grand pour […]

Au Nebraska, le service à la clientèle va plus loin

Les clients de Blue Ox qui doivent faire entretenir leur produit de cette marque peuvent visiter l’usine […]

Une nouvelle option à Bromont

Une nouvelle option est maintenant offerte aux caravaniers désirant acheter leur propre emplacement dans […]

Dormir dans un cocon

Vous rêvez d’être dans votre bulle ? C’est chose faite avec Cocoon Tree. Cette […]

Le parc régional de la Rivière Gentilly

Tous ses emplacements sont boisés et offrent un espace intime, à bonne distance des autres […]

Encore améliore ses infrastructures

Pour bien des campeurs, le temps est venu de planifier son hiver au soleil. […]

Huttopia : une troisième destination en Amérique du Nord

On connaissait déjà les campings Huttopia de Sutton, dans les Cantons-de-l’Est, et de North […]

Une nuit à la belle étoile… dans un hamac !

Le Havre Familial, situé à Sainte-Béatrix dans Lanaudière, est un centre de vacances 4 […]

On composte au Domaine des Dunes

Plusieurs campings offrent le recyclage à leurs campeurs, mais peu offrent aussi le service de compostage. […]

Installations inusitées – camper différemment

La route des vacances fourmille de campeurs qui ont déployé beaucoup d’énergie, mais peu […]

-->