Untitled Document
tab 1 FERMER

Avec plus de quarante ans de camping et de voyages à son actif, Paul Laquerre est considéré par plusieurs comme la référence en matière de caravaning au Québec. Auteur de nombreux articles sur le sujet, conférencier, conseiller technique, rédacteur en chef du magazine Camping Caravaning, ses activités témoignent bien de la passion qui l’anime. Pourtant, ce qui le rend le plus fier, c’est de pouvoir revendiquer le qualificatif de nomade. Pendant dix années consécutives, il a erré sur les routes de l’Amérique du Nord sans autre maison que son véhicule récréatif. Faut-il se surprendre que sa définition de la liberté soit la suivante: «À chaque croisée de chemins, choisir entre le Nord, le Sud, l’Est ou l’Ouest et y aller ».

Articles récents
Archives
le 12 juillet 2020
Une simple prudence
le 5 juillet 2020
Faire peur pour économiser
le 28 juin 2020
Dommages collatéraux méconnus
le 21 juin 2020
Il y a un an…
le 14 juin 2020
Pour vaincre la morosité
le 7 juin 2020
Partir pour les États, deuxième partie
le 31 mai 2020
Un cadeau mal emballé
le 24 mai 2020
Gros dilemme en vue
le 17 mai 2020
Percée dans les nuages
le 10 mai 2020
L’hypothétique saison de camping
le 3 mai 2020
À grande ou à petite échelle, l’histoire se répète toujours
le 26 avril 2020
Adopter un comportement responsable
le 19 avril 2020
Pandémie et VR
le 12 avril 2020
Clarification
le 5 avril 2020
Envie d’une ballade à vélo ?
le 29 mars 2020
Contraintes d’un retour prématuré
le 22 mars 2020
Solidarité
le 15 mars 2020
Covid-19
le 8 mars 2020
Direction Nord
le 1 mars 2020
Faux malaise
le 23 février 2020
Modification génétique
le 16 février 2020
Le progrès a ses contraintes
le 9 février 2020
Le bouton à quatre trous
le 2 février 2020
De la fragilité des privilèges
le 26 janvier 2020
Quand le hasard s’en mêle
le 19 janvier 2020
Tampa et ses VR
le 12 janvier 2020
Soleil, chaleur, revenez, je vous en prie
le 5 janvier 2020
2020, déjà !
le 29 décembre 2019
VÉ, revenir à l’objectif fixé
le 22 décembre 2019
L’obésité routière : vous connaissez ?
le 15 décembre 2019
La panne et pire encore
le 8 décembre 2019
À en devenir gaga
le 1 décembre 2019
Option intéressante
le 24 novembre 2019
Ça refoule à l’entrée
le 17 novembre 2019
Meurtres sur la plage
le 10 novembre 2019
Petit air de violon
le 3 novembre 2019
Saute d’humeur de la météo
le 27 octobre 2019
Comment définir un caravanier
le 20 octobre 2019
Respirer par le nez, une sagesse qui se perd
le 13 octobre 2019
Nécessité de réserver
le 6 octobre 2019
La télé retrouvée, fin de l’histoire… pour le moment
le 29 septembre 2019
Où est passé ce fichu satellite ?
le 22 septembre 2019
Télé, quand tu nous tiens !
le 15 septembre 2019
Conserver son VR longtemps
le 8 septembre 2019
Les VR de l’automne
le 1 septembre 2019
Aujourd’hui, des VR de demain
le 25 août 2019
Prendre racine tout en étant nomade
le 18 août 2019
L’Halloween arrive de plus en plus tôt
le 11 août 2019
Vrai au début, mais faux à la fin
le 4 août 2019
Entre l’époustouflant et le désolant.
le 28 juillet 2019
Belle surprise au détour de la route
le 21 juillet 2019
Aménager son chez soi
le 14 juillet 2019
Alors, on fait quoi ?
le 7 juillet 2019
Tadoussac, la suite
le 30 juin 2019
Encore une tragédie
le 23 juin 2019
Spleen de caravanier
le 16 juin 2019
Danger: fake news
le 9 juin 2019
L’art de marier tourisme et hospitalité
le 2 juin 2019
Museler celui qui ose mordre
le 26 mai 2019
Un objectif louable, mais lequel ?
le 19 mai 2019
Un tour dans les airs salutaire
le 12 mai 2019
Pensacola, la fin du voyage
le 5 mai 2019
Navarre, la suite
le 28 avril 2019
Navarre, FL
le 21 avril 2019
Renaissance
le 14 avril 2019
Fort Walton Beach
le 7 avril 2019
Y a bien pire qu’une tempête de neige
le 31 mars 2019
En voiture !
le 24 mars 2019
Penser à l’été, mais préparer l’hiver
le 17 mars 2019
Virus récurrent
le 10 mars 2019
Triste fin
le 3 mars 2019
Un outil puissant, mais fragile
le 24 février 2019
Key West, la touristique
le 17 février 2019
Sur la route des Keys
le 10 février 2019
Hymer frappé par la foudre
le 3 février 2019
Deux campings du sud de la Floride
le 27 janvier 2019
Électronique et remorquage, dernier de la série
le 13 janvier 2019
La décharge continue
le 6 janvier 2019
Une décharge électrique se prépare
le 30 décembre 2018
Des normes et des hommes
le 23 décembre 2018
Une douce brise venant de la mer
le 16 décembre 2018
Vive l’électronique, la suite
le 9 décembre 2018
Wekiwa, Wekiva, c’est selon
le 2 décembre 2018
Vive l’électronique !
le 25 novembre 2018
Les trois jours de la marmotte
le 18 novembre 2018
Cap sur la chaleur
le 11 novembre 2018
Production et tendances
le 4 novembre 2018
Encore un coup de circuit québécois
le 28 octobre 2018
Grisaille et départ
le 21 octobre 2018
Hésitation automnale
le 14 octobre 2018
Toujours aussi invitante la Floride ?
le 7 octobre 2018
Rappels en grand nombre
le 30 septembre 2018
Attention, piège à l’horizon
le 23 septembre 2018
Ça bouge en grand des deux côté de l’Atlantique
le 16 septembre 2018
Hershey et la ligue du vieux poêle
le 9 septembre 2018
Allers et retours aux États-Unis
le 2 septembre 2018
Dérive, déception et espoir
le 26 août 2018
Forum ou groupe Facebook ?
le 19 août 2018
Deux poids deux mesures
le 12 août 2018
Propane: le doute
le 5 août 2018
Appel à tous
le 29 juillet 2018
Noël en juillet
le 22 juillet 2018
Bonne nouvelle au tunnel
le 15 juillet 2018
20 ans déjà !
le 8 juillet 2018
Se recentrer sur sa mission
le 1 juillet 2018
Erreur de débutant
le 24 juin 2018
Attention aux aires de vérification des freins
le 17 juin 2018
La douceur du foyer
le 10 juin 2018
Précisions et complément d’information
le 3 juin 2018
Chronique de voyage 4
le 27 mai 2018
Alto 2114, bilan provisoire
le 20 mai 2018
Chronique de voyage 3
le 13 mai 2018
Chronique de voyage 2
le 6 mai 2018
Chronique de voyage 1
le 29 avril 2018
En route, enfin !
le 22 avril 2018
Presque sur les blocs de départ
le 15 avril 2018
Enfin guéris, l’aventure peut reprendre
le 8 avril 2018
Remorquage 5
le 1 avril 2018
Encore Walmart
le 25 mars 2018
Quand le courant passe
le 18 mars 2018
Remorquage 4
le 11 mars 2018
Remorquage 3
le 4 mars 2018
Et si l’on passait au salon
le 25 février 2018
Remorquage, volet 2
le 18 février 2018
Parlons remorquage, première partie
le 11 février 2018
La guérison
le 4 février 2018
L’infection
le 28 janvier 2018
À en avoir le tournis !
le 21 janvier 2018
Longue est la route
le 14 janvier 2018
Les keys, tristesse et désolation
le 7 janvier 2018
Chronique frisquette
le 31 décembre 2017
Une simple question d’arithmétique
le 24 décembre 2017
Vie de tournée
le 17 décembre 2017
Louisville et Camping Caravaning
le 10 décembre 2017
Mini tournée
le 3 décembre 2017
Place aux milléniaux
le 26 novembre 2017
Ma grande marche annuelle
le 19 novembre 2017
Le moulin du VR tourne à pleine vitesse
le 12 novembre 2017
Aux urnes !
le 5 novembre 2017
Mexique, assurances et trous noirs
le 29 octobre 2017
L’idéal au quotidien
le 22 octobre 2017
Le chainon manquant
le 15 octobre 2017
La caravane ou l’origine du VR
le 8 octobre 2017
Caravane à sellette, la maison sur roues
le 1 octobre 2017
Autocaravanes et TVQ
le 24 septembre 2017
Calcul de la TVQ lors de la vente, entre particuliers, d’un VR usagé
le 17 septembre 2017
L’agile et polyvalente classe B
le 10 septembre 2017
Classe C ou le VR familial
le 3 septembre 2017
L’autocaravane de classe A
le 27 août 2017
Paiement direct
le 20 août 2017
La mal-aimée
le 13 août 2017
Impossible équation permanente
le 6 août 2017
Oh irritant propane !
le 30 juillet 2017
Prenez à gauche, puis tournez à droite…
le 23 juillet 2017
Durée de séjour aux États-Unis
le 15 juillet 2017
Ce n’est pas moi qui le dis !
le 9 juillet 2017
Le prix du paradis
le 2 juillet 2017
Et un de plus
le 25 juin 2017
Un vieux moulin tournant trop vite
le 18 juin 2017
Comportement routier
le 11 juin 2017
Où irez-vous cet été ?
le 4 juin 2017
Interpréter la loi
le 28 mai 2017
Nouveau débarquement venu d’Europe
le 21 mai 2017
À la recherche de la grosse question
le 14 mai 2017
Que la saison commence !
le 7 mai 2017
Au feu !
le 30 avril 2017
Toujours à propos de la qualité
le 23 avril 2017
Pour mieux choisir
le 16 avril 2017
Changer pour le mieux
le 9 avril 2017
Quand les affinités dictent les choix
le 2 avril 2017
Mon coup de cœur de l’hiver
le 26 mars 2017
Perception ou réalité ?
le 19 mars 2017
Une opinion très sévère
le 12 mars 2017
Hiver, dépêche toi de finir pour que cesse l’envie !
le 6 mars 2017
Pas de panique !
le 26 février 2017
Le Salon des VR de Montréal 2017
le 19 février 2017
Des chiens et des hommes
le 12 février 2017
L’éditorial +
le 5 février 2017
Le camping de vacances
le 29 janvier 2017
Camping urbain
le 22 janvier 2017
Camping rural
le 15 janvier 2017
Camping : un mot à facettes multiples
le 8 janvier 2017
Des visiteurs qui se font attendre
le 25 décembre 2016
Deux continents, deux mondes
le 18 décembre 2016
Séjours hors Québec
le 11 décembre 2016
Des lois et des hommes
le 4 décembre 2016
Carnet de voyage
le 27 novembre 2016
Péages et transpondeurs
le 20 novembre 2016
Sur route des oies blanches
le 13 novembre 2016
Un écueil d’évité
le 6 novembre 2016
Et une norme de plus !
le 30 octobre 2016
Construire son VR… la suite
le 23 octobre 2016
Mathew, enfin parti !
le 16 octobre 2016
Heureux qui, comme Ulysse…
le 9 octobre 2016
La facture
le 2 octobre 2016
Parlons physique
le 25 septembre 2016
La qualité des VR, selon La facture
le 18 septembre 2016
À lieux différents, situations différentes
le 10 septembre 2016
La facture et… La facture
le 4 septembre 2016
Répit
le 28 août 2016
Oser déranger
le 21 août 2016
Voir le Québec autrement
le 14 août 2016
Merci à toi soleil !
le 7 août 2016
Gaspésie, le retour
le 31 juillet 2016
Gaspésie 2
le 24 juillet 2016
Direction la Gaspésie
le 17 juillet 2016
Questions
le 10 juillet 2016
Que la parade commence !
le 3 juillet 2016
Acquisitions et intégration
le 26 juin 2016
Allo, allo, grrisshhh, 10-4 !
le 19 juin 2016
Rectifications et mise au point
le 12 juin 2016
Autonomie électrique, partie 2
le 5 juin 2016
Autonomie électrique, partie 1
le 29 mai 2016
Vers le futur
le 22 mai 2016
Mais où est donc passée la sécurité?
le 15 mai 2016
La confusion
le 8 mai 2016
La saga du PCI en Géorgie: c’est FINI !
le 1 mai 2016
Intermède
le 24 avril 2016
So-So-So… (sur un air connu)
le 17 avril 2016
Tout vient à point à…
le 10 avril 2016
L’appel du retour
le 3 avril 2016
Contagieux, l’oubli ?
le 27 mars 2016
Naissance d’un géant
le 20 mars 2016
Tous aux barricades !
le 13 mars 2016
Taux et frais de change
le 6 mars 2016
Il faut souvent payer pour apprendre
le 28 février 2016
Sept ans déjà
le 21 février 2016
Fin d’une tempête dans un verre d’eau?
le 14 février 2016
Le pétard mouillé
le 7 février 2016
0,38 $ pour un plein de carburant
le 31 janvier 2016
Quand il le faut…
le 24 janvier 2016
Une appli utile et prometteuse
le 17 janvier 2016
Courir sa chance
le 10 janvier 2016
Les côtes: de l’anticipation à la réalité
le 3 janvier 2016
Douce pédale
le 27 décembre 2015
Ho Ho Ho !
le 20 décembre 2015
Construire son VR
le 13 décembre 2015
Réponses à vos questions
le 6 décembre 2015
Miami sous la pluie
le 30 novembre 2015
Questions pour Louisville, KY
le 22 novembre 2015
Décompte en cours
le 15 novembre 2015
Allergique au biodiesel ?
le 8 novembre 2015
Voie de gauche
le 1 novembre 2015
Recherche et développement
le 25 octobre 2015
Floride, rumeur et $
le 18 octobre 2015
Nouvelle heure, nouvelle ère ?
le 11 octobre 2015
Déjà l’heure du départ ?
le 4 octobre 2015
Brouillard administratif
le 27 septembre 2015
Jours de migration aux États-Unis
le 20 septembre 2015
Politesse et respect : toujours de mise
le 13 septembre 2015
Une nouvelle appli pour caravaniers
le 6 septembre 2015
Assouplissement et durcissement
le 30 août 2015
À vous de jouer
le 23 août 2015
Chaleur intense dans le tunnel
le 16 août 2015
Séjours et absences
le 9 août 2015
Des hommes et des normes
le 2 août 2015
Boondocking certes, mais où?
le 26 juillet 2015
Au hasard des routes
le 19 juillet 2015
Va pour l’histoire, mais laquelle ?
le 12 juillet 2015
Court ou long, c’est selon
le 10 juillet 2015
CAPTION TEST
le 5 juillet 2015
Touriste et méchoui
le 28 juin 2015
Chronique d’épinettes et de moustiques
le 21 juin 2015
Quand Transcanadienne s’écrit avec un s
le 14 juin 2015
Propane et États-Unis
le 7 juin 2015
Yoyo à la pompe
le 31 mai 2015
Propane, tunnels et confusion
le 24 mai 2015
La crise de doute
le 17 mai 2015
Déterminer ses besoins en électricité
le 10 mai 2015
En finir avec les fenêtres embuées
le 3 mai 2015
Le petit nouveau
le 26 avril 2015
Zip, une solution en vue ?
le 19 avril 2015
Petit bilan
le 12 avril 2015
L’éditorial
le 5 avril 2015
Nouvelle génération
le 29 mars 2015
Une journée, devenir un campeur saisonnier
le 22 mars 2015
Essence ou diesel, la suite
le 15 mars 2015
Essence ou diesel ?
le 8 mars 2015
Bilan de mi-saison
le 1 mars 2015
GPS pour caravanier
le 22 février 2015
Pas données les données
le 15 février 2015
Heritage Village, Okeechobee, FL
le 8 février 2015
Ocean Breeze, Jensen Beach, FL
le 1 février 2015
Jonathan Dickinson State Park
le 25 janvier 2015
Jouer les G.O.
le 18 janvier 2015
Bonnes nouvelles du sud de la Californie
le 11 janvier 2015
Service, suite et fin
le 4 janvier 2015
Service de c…
le 28 décembre 2014
Autocaravane ou porcherie?
le 21 décembre 2014
Vivre à l’étroit
le 14 décembre 2014
Cap au Sud
le 7 décembre 2014
Zipzut
le 30 novembre 2014
Encore le Zip Code
le 23 novembre 2014
Essai de définition
le 16 novembre 2014
Téléphonie et internet
le 9 novembre 2014
Entreposage et pneus
le 2 novembre 2014
Corvée
le 27 octobre 2014
De l’Alaska au Texas
le 19 octobre 2014
L’hiver qui vient
le 12 octobre 2014
Le magasin de bonbons
le 5 octobre 2014
Avez-vous fait l’essai de ce véhicule ?
le 28 septembre 2014
L’heureux dénouement
le 21 septembre 2014
L’impasse
le 14 septembre 2014
Prudence et retenue
le 7 septembre 2014
Retour à la normale
le 31 août 2014
Une nouvelle mouture du Code de la sécurité routière ?
le 24 août 2014
Encore les kangourous
le 17 août 2014
Encore les squatteurs
le 10 août 2014
Partir à la conquête de territoires impossibles
le 3 août 2014
L’art de crever sa «balounne»
le 27 juillet 2014
Statistiques et clarification
le 20 juillet 2014
Bouffée de vacances
le 13 juillet 2014
Un peu d’histoire et d’évolution
le 6 juillet 2014
Une importante clé du succès: oser
le 29 juin 2014
Chronique d’une mort annoncée
le 22 juin 2014
Payer cher et économiser
le 15 juin 2014
Journées portes ouvertes
le 8 juin 2014
L’heureux dénouement
le 1 juin 2014
Au voleur !
le 25 mai 2014
Une bonne affaire, pas certain !
le 18 mai 2014
Hee Haw !
le 11 mai 2014
Assumer sa folie
le 4 mai 2014
Que faites-vous ce dimanche ?
le 27 avril 2014
Grosse semaine
le 20 avril 2014
Chronique d’un retour
le 13 avril 2014
En auto sur la plage
le 6 avril 2014
La bonne fée
le 30 mars 2014
Myakka River State Park
le 23 mars 2014
Accident, soins et assurances
le 16 mars 2014
Malchance
le 9 mars 2014
Vous avez de l’influence
le 2 mars 2014
Du centre de la Floride
le 23 février 2014
Le vaccin
le 16 février 2014
La bonne nouvelle
le 9 février 2014
Encore dans l’esprit des vacances
le 2 février 2014
Courtes vacances
le 26 janvier 2014
Nomade et gouvernement, partie 3
le 19 janvier 2014
Nomade et gouvernement, partie 2
le 12 janvier 2014
Nomade et gouvernement
le 5 janvier 2014
Téléphonie moderne
le 29 décembre 2013
Le cadeau
le 22 décembre 2013
L’indigestion
le 15 décembre 2013
Ave César !
le 8 décembre 2013
Louisville, KY
le 4 décembre 2013
Le faux départ
le 24 novembre 2013
Georgia on My Mind
le 17 novembre 2013
L’hiver s’en vient, parlons pneus
le 10 novembre 2013
Le canular géorgien
le 3 novembre 2013
Plaque d’immatriculation
le 27 octobre 2013
Une mauvaise et une bonne…
le 20 octobre 2013
Illusion et réalité
le 13 octobre 2013
Risques des essais routier
le 6 octobre 2013
Au pays de l’ultra léger
le 29 septembre 2013
Attaque virale
le 22 septembre 2013
Escapade à la mer
le 15 septembre 2013
Remonter le temps
le 8 septembre 2013
Granby, la magnifique
le 1 septembre 2013
La fausse tuile
le 27 août 2013
Nouvelles brèves
le 18 août 2013
Essais routiers
le 11 août 2013
Le comité
le 4 août 2013
La poisse
le 28 juillet 2013
Et hop, les vacances !
le 21 juillet 2013
Patience et bureaucratie
le 14 juillet 2013
Le faux camping
le 7 juillet 2013
La bonne nouvelle
le 30 juin 2013
Qui sont les caravaniers ?
le 23 juin 2013
Ils sont beaux les villages-relais
le 16 juin 2013
Boondocking à Times Square (deuxième partie)
le 9 juin 2013
Shaw Direct à l’étranger
le 2 juin 2013
Boondocking à Times Square (première partie)
le 26 mai 2013
Chambardements en vue
le 19 mai 2013
Quand plastique et environnement font bon ménage
le 12 mai 2013
D’hier à demain
le 5 mai 2013
Suivi des commentaires
le 28 avril 2013
L’entre-deux
le 21 avril 2013
Mutation
le 17 avril 2013
Retour
le 7 avril 2013
Essence ou diesel ?
le 31 mars 2013
Une fédération idéale
le 24 mars 2013
Doutes et économies
le 17 mars 2013
Maudit virus
le 10 mars 2013
Caravanier un jour, caravanier toujours
le 3 mars 2013
L’épée de Damocles
le 24 février 2013
Nouvelles fourgonnettes à l’horizon
le 17 février 2013
Cupidon et le pétard mouillé
le 10 février 2013
Parlons de vous
le 3 février 2013
Cohabitation diversifiée
le 27 janvier 2013
Le modèle européen
le 20 janvier 2013
Villages-relais
le 13 janvier 2013
Les Flying J encore une aubaine ?
le 6 janvier 2013
2013, de bon augure
le 30 décembre 2012
Viva la révolution
le 23 décembre 2012
Là où petit = mieux
le 16 décembre 2012
Écolo le caravanier?
le 9 décembre 2012
Triste Louisville
le 2 décembre 2012
Nomade, l’épilogue
le 25 novembre 2012
La décision
le 18 novembre 2012
Contraintes de la vie nomade
le 11 novembre 2012
Un mode de vie
le 4 novembre 2012
Les Québécois débarquent en Floride
le 28 octobre 2012
Mon trajet préféré vers la Floride
le 21 octobre 2012
Sésame, ouvre-toi!
le 14 octobre 2012
Le beau rêve
le 7 octobre 2012
Le poids des mots
le 30 septembre 2012
Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage…
le 23 septembre 2012
Préjugé ou réalité
le 16 septembre 2012
Au voleur!
le 9 septembre 2012
Aires de camping
le 3 septembre 2012
Düsseldorf, la fin
le 2 septembre 2012
Düsseldorf, jour 8
le 1 septembre 2012
Düsseldorf, jour 7
le 31 août 2012
Düsseldorf, jour 6
le 30 août 2012
Düsseldorf, jour 5
le 29 août 2012
Düsseldorf, jour 4
le 28 août 2012
Düsseldorf, jour 3
le 27 août 2012
Dusseldorf, jour 2
le 26 août 2012
Düsseldorf 2012-1
le 25 août 2012
Et c’est parti!
le 19 août 2012
En route vers le vieux continent
le 12 août 2012
Je me souviens
le 5 août 2012
Dix jours de plaisir
le 29 juillet 2012
Nuitées doublées ou triplées: la réponse
le 22 juillet 2012
Réservations, la suite
le 15 juillet 2012
L’art de se tirer dans le pied
le 8 juillet 2012
Carnet estival
le 1 juillet 2012
Préjugés et ouverture
le 24 juin 2012
Le faux carnet
le 17 juin 2012
Good Sam
le 10 juin 2012
Primeurs
le 3 juin 2012
Une belle invention
le 27 mai 2012
Les préjugés ne sont pas toujours vrais
le 20 mai 2012
Errer ou non?
le 13 mai 2012
Village Royal
le 6 mai 2012
Journée de sécurité
le 29 avril 2012
Traumatisme
le 22 avril 2012
Un autre retour au pays
le 15 avril 2012
La niaiserie, le coupe-ongle et l’expert
le 8 avril 2012
Les migrateurs
le 1 avril 2012
Soleil, Québec ou Floride?
le 25 mars 2012
Les grosses vaches
le 18 mars 2012
Au royaume de la voiturette de golf
le 11 mars 2012
Encore le fisc
le 4 mars 2012
L’agace-camping
le 26 février 2012
Le ruban asphalté
le 19 février 2012
Oasis chaleureuse
le 12 février 2012
Retraite fermée
le 5 février 2012
Aztec, prise 2
le 29 janvier 2012
Luxe paradisiaque
le 22 janvier 2012
Sourire et cordialité
le 15 janvier 2012
Imagination et créativité
le 8 janvier 2012
Clonage
le 1 janvier 2012
Que la lumière soit !
le 25 décembre 2011
Le Noël du campeur
le 22 décembre 2011
Cadeau d’avant Noël
le 18 décembre 2011
Économique la Sun Pass?
le 11 décembre 2011
Folle, cette météo
le 4 décembre 2011
Coup de coeur à Louisville, KY
le 27 novembre 2011
Isolement et caravaning ne sont pas synonymes
le 20 novembre 2011
Un esprit d’enfant
le 13 novembre 2011
Pitou, Fido et les autres
le 6 novembre 2011
La Florida, film ou réalité?
le 30 octobre 2011
Camping vide et amasseur compulsif
le 23 octobre 2011
Encore Walmart
le 16 octobre 2011
3-2-1-Zéro
le 9 octobre 2011
La générale
le 2 octobre 2011
L’appel des oies
le 25 septembre 2011
Anniversaire anticipé
le 18 septembre 2011
L’arrière scène
le 11 septembre 2011
La chaise musicale
le 4 septembre 2011
L’essence du boondocking
le 28 août 2011
Dérapage
le 21 août 2011
Le téléphone arabe
le 14 août 2011
Allergie géographique
le 7 août 2011
Méfiance et effet pervers
le 31 juillet 2011
Les resquilleurs
le 24 juillet 2011
Le petit joyau
le 17 juillet 2011
La force de l’image
le 10 juillet 2011
L’alternative
le 3 juillet 2011
Et c’est reparti de plus belle!
le 26 juin 2011
Analogique ou numérique
le 19 juin 2011
Classes sociales
le 12 juin 2011
En attendant le soleil
le 5 juin 2011
Les liens du sang
le 29 mai 2011
Mauvaise température et plaisir
le 22 mai 2011
Réveil brutal
le 15 mai 2011
Je craque pour toi mon VR
le 8 mai 2011
Frôler la délinquance
le 1 mai 2011
Le cornac et son éléphant
le 24 avril 2011
Parlons d’argent
le 17 avril 2011
Deuil et renaissance
le 10 avril 2011
Les reptiles
le 3 avril 2011
Sortie d’autoroute
le 27 mars 2011
Guéguerre
le 20 mars 2011
SunPass
le 13 mars 2011
Guérison en vue
le 6 mars 2011
Récidive du VCVR-11
le 27 février 2011
Sexologie 101
le 20 février 2011
La roulotte à patates
le 13 février 2011
Biscayne National Park
le 6 février 2011
Attention au VCVR-11
le 30 janvier 2011
Mauvaise rencontre
le 23 janvier 2011
Progrès
le 15 janvier 2011
Nawlins 2
le 9 janvier 2011
Nawlins
le 2 janvier 2011
Complicité
le 26 décembre 2010
Noël ?
le 19 décembre 2010
Détour
le 12 décembre 2010
Grosse semaine
le 5 décembre 2010
Obésité et hallucinations
le 28 novembre 2010
La droite roule à gauche
le 21 novembre 2010
Lueur d’espoir
le 14 novembre 2010
Expliquez-moi quelqu’un!
le 7 novembre 2010
Peu concluant
le 31 octobre 2010
Cyber dépendance
le 24 octobre 2010
Adios Mexique
le 17 octobre 2010
Soleil et bermuda
le 10 octobre 2010
Changement de plan???
le 3 octobre 2010
Contradiction
le 26 septembre 2010
Peu d’avenir pour les dinosaures
le 19 septembre 2010
Une étoile montante
le 12 septembre 2010
Agenda chargé
le 5 septembre 2010
Articles et météo
le 29 août 2010
Réveil brutal
le 22 août 2010
Visite de famille
le 15 août 2010
Walmart, un camping ? NON!
le 8 août 2010
Fin du suspense
le 1 août 2010
Gros ou petit, gros dilemme!
le 25 juillet 2010
Séjour inoubliable
le 18 juillet 2010
Élucubrations
le 11 juillet 2010
À chaque jour suffit sa peine
le 6 juillet 2010
Carpe Diem
le 5 juillet 2010
Avant dernier
le 4 juillet 2010
Saturation
le 3 juillet 2010
Camping ou stationnement?
le 2 juillet 2010
Natchez ou Blue Ridge?
le 1 juillet 2010
La monotonie des arbres
le 30 juin 2010
Home Sweet Home!
le 29 juin 2010
Rouler, encore rouler
le 28 juin 2010
Merde au calendrier
le 27 juin 2010
I went to the market, un p’tit panier sous mon bras…
le 26 juin 2010
Une journée bien remplie
le 25 juin 2010
Collines et chaleur
le 24 juin 2010
Boulets de canons et trous dans le sol
le 23 juin 2010
Là où la terre rejoint le ciel
le 22 juin 2010
La beauté de la campagne
le 21 juin 2010
Digression
le 20 juin 2010
Enfin partis
le 19 juin 2010
Que vienne le départ!
le 13 juin 2010
Vive les vacances
le 6 juin 2010
La Relâche
le 30 mai 2010
Le noyau dur
le 23 mai 2010
Au pays des géants
le 16 mai 2010
Bilan d’un beau et long voyage
le 9 mai 2010
L’écurie
le 2 mai 2010
Turbulences à bord
le 25 avril 2010
Belle surprise au détour
le 21 avril 2010
Moab et sa faune
le 11 avril 2010
À s’en décrocher la mâchoire
le 4 avril 2010
Vivement le retour
le 28 mars 2010
La grande mare
le 21 mars 2010
Pauvre Robidoux
le 14 mars 2010
Combien ça coute?
le 7 mars 2010
Altitude négative
le 28 février 2010
Montagnes et désert
le 21 février 2010
Lake Havasu City
le 14 février 2010
Les quatre saisons
le 7 février 2010
Yuma et Quartzsite
le 31 janvier 2010
Le déluge, où ça?
le 24 janvier 2010
La météo
le 17 janvier 2010
Tortilla Flat
le 10 janvier 2010
Apache Junction, AZ
le 4 janvier 2010
Arizona me voici!
le 27 décembre 2009
Carnet de voyage 11
le 20 décembre 2009
Carnet de voyage 10
le 13 décembre 2009
Carnet de voyage 9
le 6 décembre 2009
Carnet de voyage 8
le 29 novembre 2009
Carnet de voyage 7
le 22 novembre 2009
Carnet de voyage 6
le 15 novembre 2009
Carnet de voyage 5
le 8 novembre 2009
Carnet de voyage 4
le 1 novembre 2009
Carnet de voyage 3
le 25 octobre 2009
Carnet de voyage 2
le 18 octobre 2009
Carnet de voyage 1
le 11 octobre 2009
À quelque chose, malheur est bon
le 4 octobre 2009
La bousculade annuelle
le 19 septembre 2009
Bientôt le grand départ
le 12 septembre 2009
Un autre tour de roue s’amorce
le 31 août 2009
Encore mieux que les festivals
le 24 août 2009
Camping, caravaning et médias
le 17 août 2009
Le Nobel d’économie
le 5 août 2009
La peur d’avoir peur
le 22 juillet 2009
Belle aussi l’Ontario
le 9 juillet 2009
À la bonne vôtre
le 1 juillet 2009
Camping à l’heure du wi-fi
le 22 juin 2009
Que c’est compliqué
le 9 juin 2009
Errare humanum est!
le 25 mai 2009
Mésaventure
le 15 mai 2009
Mobilisation = résultats
le 8 mai 2009
Une question de rodage
le 26 avril 2009
Enfin une bonne nouvelle
le 18 avril 2009
Exit Irman Bolduc
le 11 avril 2009
Réveil brutal
le 4 avril 2009
Montréal, Québec: deux villes, deux cultures
le 26 mars 2009
Conduisez-vous un poids lourd ?
le 20 mars 2009
Relancer l’industrie du VR
le 12 mars 2009
Faire mentir les pessimistes
le 4 mars 2009
Le printemps arrive cette semaine
le 15 décembre 2019

La panne et pire encore

Même si l’on prend bien soin de son véhicule récréatif et de son entretien tant esthétique que mécanique, partir au loin comporte toujours un facteur de risque plus important que de simplement rouler sur les routes du Québec. Je ne fais pas allusion à un accident qui pourrait arriver en chemin, mais plutôt d’une panne majeure de la bête.

Certes, même au Québec, un tel incident n’est pas sans causer de soucis de taille. Par contre, chez nous, nous sommes toujours à l’intérieur d’une géographie ou règne des valeurs dans lesquelles on baigne depuis notre enfance, ne serait-ce que sur le plan de la langue. S’ajoute au fait d’être en territoire connu, une plus grande facilité à dénicher des ressources pour trouver une solution à imprévu de taille.

Lorsque nous roulons à l’étranger, dans une autre province, mais surtout aux États-Unis, alors là, les choses deviennent plus compliquées. Nos repères si précieux et réconfortants au Québec s’évanouissent d’un trait et, pour la grande majorité d’entre nous, se retrouver dans un environnement anglophone ajoute à la difficulté. Même si, d’une façon générale, on réussit assez bien à s’en tirer dans le quotidien en parlant ce que j’appelle un anglais de survivance, les difficultés peuvent devenir énormes lorsque la situation nous amène de façon imprévue sur la patinoire des termes techniques. Dans un tel moment, le stress émotif causé par le véhicule qui tombe en panne réduit encore plus notre fluidité à s’exprimer dans la langue de Shakespeare. C’est à ce moment que l’on prend conscience que commander un hamburger et un cola au restaurant est infiniment plus simple que d’entamer une discussion avec le conseiller technique d’un concessionnaire automobile qui vous explique l’origine du problème de votre voiture, comment il pourra ou non le réparer, les pièces qu’il lui faudra changer et du temps à consacrer pour le faire. Veut, veut pas, à ce moment les pensées se bousculent dans notre tête et pour plusieurs d’entre nous, la seule question qui nous préoccupe vraiment est le montant que cela va nous coûter.

J’ai vécu un tel moment à la fin de mars dernier, dans l’extrême sud de la Floride, le matin même où nous reprenions la route du nord pour être à la maison à la mi-avril. À peine venions-nous de nous engager sur la Florida’s Turnpike que Michelle me dit « C’est quoi la fumée blanche que je vois dans mon miroir de côté ? ».

Immédiatement, mon cerveau se met en mode urgence, un coup d’œil dans mon propre miroir de côté me permet de voir la boucane blanche. Sur le champ j’élimine une première cause potentielle. Si un nouveau pape avait été choisi, il me semble que j’en aurais entendu parler. Passons à du plus sérieux !

Au tableau de bord, je vois que le témoin lumineux « check engine » est viré à l’orange mais que la température du moteur est toujours normale. Cela me rassure un peu. Habituellement dans une voiture Mercedes, cette alarme témoigne d’un mauvais fonctionnement du système antipollution. Souvent sans gravité, par exemple le bouchon du réservoir de carburant mal fermé, visser correctement le bouchon permet de corriger la situation. Puisque j’avais fait le plein la veille au soir, peut-être qu’une petite distraction de ma part. Pourtant…

Je me range sur l’accotement, coupe le moteur, allume les clignotants d’urgence et sors de la voiture. Pouach, une forte odeur d’ammoniaque me monte aux narines. Par acquit de conscience et par prudence, je fais le tour de l’auto avant de revenir à l’intérieur. Michelle avait déjà le nez dans le manuel du propriétaire pour tenter d’en apprendre plus sur la fonction du témoin lumineux orange.

De mon côté, j’appelle mon concessionnaire à Boucherville pour lui expliquer le problème et m’enquérir sur ce que je dois faire. Bien que cela soit le fruit de mon imagination, lorsque je lui mentionné l’odeur d’ammoniaque qui sortait des deux pots d’échappement, je suis à peu près certain l’avoir entendu s’étouffer — non, non, pas de rire, mais d’asphyxie. Reprenant son souffle, il me dit qu’il est très difficile de poser un diagnostic à distance et me suggère de rendre visite au concessionnaire le plus près. Heureusement, il s’en trouve un à moins de dix kilomètres d’où nous sommes. Puisque le moteur tourne rondement et ne semble pas manquer de puissance, il m’annonce que je peux sans doute éviter un coûteux remorquage (tracteur et remorque) en m’y rendant prudemment, ce que je fais.

En arrivant chez le concessionnaire, un premier employé me demande de placer ma caravane dans le stationnement pour visiteurs, de lui ramener la voiture, mais surtout de couper le moteur. Un conseiller technique ouvre alors un dossier et m’indique qu’un des techniciens va vérifier la nature du problème, une tâche d’environ 90 longues, très longues minutes. N’ayant d’autre choix, je lui remets les clés et lui permets de procéder. Je retourne vers Michelle faire du camping autonome dans le stationnement.

Deux heures plus le type frappe à la porte pour me demander de le suivre à son bureau. Il m’apprend alors qu’un capteur d’azote a fait défaut et cessé de fonctionner, entrainant une réaction en chaîne qui a détruit deux ou trois autres capteurs — à ce moment, je n’écoutais déjà plus, obsédé par la calculatrice budgétaire qui paniquait dans mon cerveau — et obstrué les deux convertisseurs calatytiques qui avaient brulé. Bref, il ajoute que mon problème représentait la plus onéreuse des réparations sur une Mercedes. Selon lui, la facture allait se chiffrer aux environs de 9 500 $. Très fort le bonhomme, puisque le réel ne sera différent que de 31 $. Comme nous parlions alors en dollars américains, j’avoue que j’étais plutôt heureux d’être assis.

Sans doute pour me faire digérer la nouvelle, il me dit être en mesure de recevoir les pièces dès le lendemain matin et qu’après y avoir travaillé toute la journée, la voiture serait probablement prête en fin d’après midi. Cependant, afin de respecter ce délai, il me fallait prendre une décision sur le champ pour que ses mécanos commencent immédiatement à démonter les pièces défectueuses. Comment dire non à une telle offre ?

De retour dans la caravane, j’apprends la nouvelle à Michelle en lui spécifiant que nous avons dépassé les limites de temps et de kilomètres autorisés par la garantie de base. Par contre, avant que celle-ci se termine, j’avais souscrit à une prolongation valide jusqu’à 160 000 km, offerte par Mercedes.

Nouveau coup de fil à mon concessionnaire pour lui faire part du diagnostic et des impacts. Lorsque je lui demande si cette réparation sera couverte par la garantie, il me répond que ce sera probablement le cas, mais que ce n’est pas lui qui prendra la décision finale. Toutefois, puisque cette garantie a été contractée au Canada, il me faudra acquitter la facture et, par la suite la soumettre à Mercedes Canada. Ce que je fis dès la réparation effectuée, avant même de quitter le stationnement du concessionnaire floridien. Dans les jours qui suivirent notre retour au pays, un chèque nous parvint par la poste, juste à temps pour que je puisse ramener le solde de ma carte de crédit à zéro, sans devoir payer d’intérêt.

Mais l’histoire ne finit pas là. De retour au pays, je constate que des cristaux se sont formés à la sortie des pots d’échappement. Je me rends donc chez mon concessionnaire qui, après inspection de la voiture et avoir lu les documents relatant la réparation, m’apprend que le concessionnaire de la Floride a bien changé la tubulure d’échappement, mais s’est arrêté juste après les convertisseurs catalytiques. Il fallait donc terminer le travail jusqu’à l’extrémité arrière du véhicule. Heureusement, le travail effectué sous garantie, ce qui m’a évité près de 2 000 $ de dépenses supplémentaires. Depuis ce temps, ma voiture ronronne de plaisir, tout comme moi d’ailleurs.

Si j’ai pensé à vous raconter cette mésaventure, c’est qu’un de mes amis a vécu une aventure similaire alors qu’il quittait le John Prince Park, lundi dernier, pour revenir au Québec à temps pour les Fêtes. Son VR, un Promaster à moteur diesel et transmission manuelle automatisée lui a posé problème. Le diagnostic du concessionnaire fut que sa transmission avait lâché. Selon l’éventualité où elle sera réparable ou non, la facture totale oscillera entre 4 000 et 8 000 $, tout un cadeau de Noël. De plus son véhicule récréatif, hors garantie, ne lui sera rendu que vendredi prochain. Entretemps, lui et sa femme ont réussi à louer un studio dans lequel ils ont transporté leurs effets personnels et la nourriture du frigo. Consolation, derrière leur petit VR, ils remorquaient un petit youyou et n’ont pas eu à se louer une voiture.

Deux exemples qui présentent beaucoup de similarités : imprévisibilité, coûts très élevés, retard de voyage et dans un cas nécessité de louer une autre forme d’hébergement. Plusieurs caravaniers ont déjà été confrontés à des problèmes de cette ampleur, sans doute s’en trouve-t-il même parmi les lecteurs ce blogue. Si c’est le cas, pourquoi ne pas nous en faire part et nous en indiquer le dénouement ?

Je sais, avec un texte aussi long, j’ai sans doute abusé de votre temps, mais, que voulez-vous, j’avais envie d’aborder ce sujet.

18 réponses à La panne et pire encore

  • François Laniel dit :

    Bonjour M. Laquerre.
    Vous vous en êtes bien tiré finalement haha.
    J’avais un Ram 2012 de 4,000 km et fifth wheel 36′ derrière. Knoxville (TN) I-40 O. 17h30 en plein trafic la lumière “check engine” s’allume en jaune. Je prends immédiatement la sortie suivante et vérifie le manuel du propriétaire et quand c’est jaune pas de panique quand c’est rouge..ça va mal à la shop. Vérification sur le GPS un concessionaire Ram est à 2 min. d’où je me trouve. Je my rends et ils me prennent tout de suite en charge. C’était seulement un senseur d’oxygène qui faisait des siennes. Super service. mais quand ça arrive on se demande comment ça va finir même si je savais mon Ram sur la garantie mais quel “taponnage” nous attend, on ne le sais pas… haha.

    Un été au camping le Ranch du Fjord à Baie Ste-Catherine un attelage pick up fifth wheel se retrouve dans le fond de l’allée des sites presque à l’entrée des randonnées équestres. En reculant et en cassant trop, arrive ce qui devait arriver la fifth wheel accote sur le camion et la vitre arrière éclate en éclat. Imaginant comment le pauvre gars se sentait désemparé loin de chez lui et ne connaissant pas nos commerces pour ce genre de réparations je lui ai offert de faire les démarches pour lui. Appel chez Lebeau et Vitro Plus pour prendre rendez vous pour lui le lendemain à l’endroit le plus prêt.. Il était bien content le Monsieur haha,

    Pour faire suite à votre expérience (coûts) avec votre Mercedes j’ai également un VUS allemand (Porsche) avec une garantie pare-choc à pare-choc sans limite de km et jamais je ne garderai ce véhicule avec une garantie expirée. C’est super agréable avoir un véhicule comme ça mais ça coûte la peau des fesses de 3 personnes faire réparer ça hahaha.

  • François Laniel dit :

    Dans mon message précédent j’ai oublié de mentionner que le pauvre type à la fifh wheel était du Manitoba.

  • Pierre dit :

    En voyage dans l’ouest canadien avec mon premier motorisé sur base sprinter 5 cylindres….le résonateur du turbo a fendu….perte de pouvoir…imaginez dans les montagnes, l’enfer à me faire dépasser dans les montées par les vans…J’ai réussis avec l’aide d’internet de me faire livrer la pièce pour réparer dans un camping au États-Unis pour le lendemain….et trouvé également un garage pour la faire installer. Je vous dis pas le soulagement loin de chez moi de réussir à faire réparer le véhicule. Parler la langue du pays ne peut pas nuire lors de ce genre de problème.

  • Disons que nous avons beaucoup, beaucoup donné dans la panne fortuite quand nous roulions en Westfalia! Heureusement que Pierrôt est très, très bilingue, qu’il s’y connait en mécanique car effectivement, ça aurait été un stress de plus! J’avais pris l’habitude de me trouver un coin d’ombre, assise avec mon chapeau et un livre, histoire d’attendre. La pire fois, nous avons sauté le moteur en Caroline du nord. Nous avons ramené le tout au QC en louant un cube U-Haul et un trailer. L’année d’après, moteur remis à neuf, nous repartions et encore des problèmes mécaniques. Je nous revois dans la conurbation de Washington, pas capable de rouler plus de 50 miles à l’heure, sortie d’urgence, Pierrôt les deux mains dans l’huile chaude, ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Après 16 ans, nous sommes passés à autre chose!

    Depuis 8 ans, nous avons un Classe C freightliner qui est une mécanique Mercédes. Nous allons dans des garages de camions. Une seule fois nous sommes allés chez un concessionnaire Mercédes, plus jamais!

  • Michel Caron dit :

    Et ben nous l’année dernière ce fut notre moteur Ford Triton 6.8l dans notre classe A 2007.
    À notre retour de Californie nous étions rendus en Albama et le moteur commença à claquer pas mal. Pas de check engine, pas de boucanes, pas de perte de puissance mais un claquement continuelle. J’ai communiqué avec la FQCC pour avoir une recommandation d’un garage Ford qui pouvait recevoir des Vr de classe A. Arrivé au garage recommandé il estimait que le moteur était en train de rende l’âme et remettre un nouveau me coûterait environ 19000$/us avec un temps d’attentes de deux semaines. Ce fut un peu pas mal la panique. J’ai refusé la proposition et options pour un retour le plus vite possible au Quebec. Quatre jours d’angoisse et de prières nous attendaient. Mission réussie.
    Conclusion: Le filtre à l’huile était remplie de copeaux d’acier . J’avais deux choix sortir et ouvrir le moteur pour trouver la où les causes et réparer où sortir le moteur et le remplacer. Donc après 176000km j’ai remplacé le moteur par un flambant neuf pour un peu moins de 13000$/can. et une semaine chez mon garagiste à Drummondville. Tant qu’a y être j’ai fait remettre à neuf l’alternateur et le démarreur pour moins de 225$ chez un spécialiste.
    Voilà, nous repartons pour une nouvelle aventure en décembre.

  • marc dit :

    C’est vrai que ca peut etre angoissant quand notre vehicule fait defaut et qu’on s’y connait peu en mecanique, encore plus avec une mecanique diesel. Mon experience de la sorte fut la perte du liquide de “power steering ” lors d’un voyage au Mexique avec un classe C de GM au gas. Par chance il me restait le “power bras” pour me rendre au village le plus pres et le tout fut repare pour $60 incluant les 2 heures de main-d’oeuvre. Une economie de quelques centaines de dollars compare aux meme travaux au Quebec. La mecanique preventive ne suffit pas toujours. Je conduis maintenant un camion Toyota d’une dizaine d’annees et il m’a ete fidele l’ete dernier pour couvrir les 18000 km aller retour en Alaska. Mais il s’en est fallu de peu car des mon retour un “bearing” de roue avant a du etre change. A force de suivre les groupes de discussion sur different modeles de vehicule, il apparait que tous ont un defaut de conception ou de fabrication a en vouloir lancer la serviette. J’ai bien hate de voir si la “mecanique” des futur camions electriques sera plus previsible et peut etre fiable. Ou bien sera-t-on encore devant l’obsolescense planifiee?

  • Estelle dit :

    Et cela sans parler des risques d’arnaque comme nous venons de le vivre ce matin. Nous avions un jack hydraulique HWH 2 ressorts. Il descendait au sol, mais ne voulait plus remonter. Ici au camping on m’a recommandé
    RV Mobiles Solutions de Stuart. Il est venu, examiné et à conclu que les 2 ressorts étaient trop mous. Je lui ai demandé s’il était certain de cela à au moins 2 reprises. Donc, commande de ressorts + le call 150$. Ce matin, il est revenu pour poser les ressorts. Conclusion: ce n’est pas les ressorts. Facturation de 1,5 heure + ressorts + tx + un autre déplacement pour une 2e facture cette fois à 450$.
    Mon problème n’est pas réglé. Et là il veut me poser un jack neuf… Il peu aller se faire voir. Et je n’ai à peu près pas de recour sauf de lui avoir envoyé il y quelques minutes une belle lettre d’appréciation ou je lui mentionne l’impression d’avoir été arnaqué par un incompétent. J

  • François Laniel dit :

    Salut Estelle,
    Lui as-tu mentionné que c’est le camping qui te l’avait recommandé, que tu vas les aviser de ne plus recommander ce “réparateur” parce qu’il est incompétent, que tu es sur des forums de camping que tu vas leur faire une mauvaise publicité sur le camping et les forums etc…etc…?
    C’est ce que j’avais fait il y a quelques années pour un chauffe-eau et qu’ils étaient venu deux fois sans trouver le problème. J’avais payé la 1ère fois mais pas la 2e. Je me suis rendu à leur bureau pour leur payer la traite et ils m’ont même remboursé la facture de la 1ère fois.
    Pourquoi je payerais vous n’avez rien réglé que je leur disait..

  • Je n’ai encore jamais eu de panne qui nous a causé un problème majeur , sauf un chauffage qui ne voulais pu fonctionné mais on s’est trouvé une chaufferette électrique (pas majeur comme panne hahaha) .

    Nous on débute dans nos sortie a l’extérieur du Québec et beaucoup de chose nous inquiète , la langue est le pire (on possède l’anglais de survie) , et on a plein d’autre inquiétude mais étant mécanicien , celui de la panne est asser bas dans le décompte , nous n’avons pas un véhicule neuf , un classe A 2011 de 60000 km avec une mécanique Ford qui est très commune dans plusieurs produit , cube – pick up – motorisé donc qu’on peut faire réparer presque n’importe ou.

  • gilles corriveau dit :

    Avec mon Tahoe 2007, je craignais la panne parce que j’approchais le 200000 kms.
    Il n’était plus garanti, et je n’aurais pas fait comme Monsieur Laquerre s’il se retrouvait avec une réparation de 9000 pesos. J’Avais pris arrangement avec ma banque pour pouvoir faire transférer rapidement 40000 pesos si le camion niaisait aux USA pour pouvoir le changer comme “dret là”. J’ai eu un un problème avec lui avant d’Arriver à Lumberton, un centre de roue avant était plus chaud que les 3 autres. Le problème s’est transformé assez vite en une sorte de grincement strident, mais j’ai réussi à me rendre chez le concessionnaire GM à Lumberton. Heureusement, il y a des concessionnaires GM partout. Nous sommes le vendredi vers 11heures am. Ils me disent de détacherla roulotte dans le stationnement et de leur amener le camion pour 13heures, ce que je fis.
    Mais tout de suite, pendant qu’ils inspectaient mon Tahoe, nous sommes allés dans la cour avec un vendeur our choisir le prochain Tahoe si la réparation était trop élevée à mon gout ou s’ils n’avaient pas la pièce pour réparer.
    Chanceux, le technicien m’annonce que c’Est juste le “hub assembly” et qu’il l’avait en stock. Pouvez-vous me changer ça cet après-midi? bien sur, mais je ne sais pas le prix exact, c’est dans les environ de 700$. Go, change it! Oui mais vous ne savez pas le prix exact…. Pas de prob, du moment que nous ne passons pas la fin de semaine ici.
    Et j’ai commandé le Tahoe pour remplacer le mien dès mon retour au Canada.
    Mais là, ça fait 3 ans que nous ne pouvons aller nulle part, à cause de la santé de moi-même.
    Bye

  • Louis dit :

    En route vers l’ouest canadien, nous sommes rendus à Sault Ste-Marie, Michigan. Ayant un Dodge Ram diesel assez bruyant (1998, 12 valves), j’arrête le moteur au poste de péage. Au démarrage, avec plusieurs voitures en arrière de moi, le moteur ne démarre pas du premier coup. Je reprends rapidement, trop vite et l’engrenage du démarreur reste engagé et se sépare du démarreur. Bruit bizarre pour finalement avoir l’engrenage du démarreur qui défonce le boitier de transmission (section sèche de la transmission) et se retrouve sur le sol. J’ai pu me rendre à un petit garage le soir même sans bien sûr arrêter le moteur. Le propriétaire, ayant sa maison à côté du garage, vient voir le problème et me dit de détacher ma roulotte à sellette dans la cour, de rentrer mon camion dans le garage et nous allons chez lui afin qu’il fasse quelques téléphones. Finalement, il fait venir un démarreur neuf le soir même et un mécanicien pour installer le nouveau démarreur. Le coût, pour le démarreur, coût normal mais pour le mécanicien, $150 us pour environ 45 minutes de travail (ce qui n’est pas dramatique compte tenu que le travail se fait le soir même). Cependant, sous la recommandation du mécanicien, pas question de continuer notre route dans l’ouest mais plutôt de reprendre la route vers la maison. Le propriétaire du garage de campagne me permet avec plaisir de rester pour la nuit dans la cour du garage. Le lendemain matin 5h, nous reprenons la retour vers la maison, 1400 km dans la même journée pour arriver vers minuit chez nous. Bref, finalement, chanceux dans notre malchance et voyage à reprendre possiblement cet été pour l’ouest canadien.

  • Claude B dit :

    M. Laquerre, la garantie prolongée, elle vous a coûté combien ?
    Les cristaux blancs dans la sortie d’échappement étaient de l’urée (ammoniaque) séché. Rien de grave. Tout ce qui reste après le convertisseur catalytique, c’est un bout de tuyau, le silencieux et l’embout de sortie « tail pipe ». Ils vous l’ont changé, tant mieux puisque c’est couvert par la garantie mais avoir été à votre place et si j’avais eu à payer le $2,000 supplémentaire, je vous assure que j’aurais conservé ces pièces.

  • 48 remi dit :

    Tout ce qui est allemand coute une beurrée à réparer. J’aime bien les voitures allemandes mais je me satisfait de ma Ford Mustang cabriolet et mon VUS Acura RDX… Entretien peu dispendieux.

  • Claude B dit :

    @ 48remi
    Bien, tout est relatif ! À date, je n’ai éprouvé aucun problème avec mon Touareg 2013 TDI (turbo-diesel) qui cumule 105,000 km. Je n’ai même pas fais les freins à date. Et avec le “dieselgate”, VW ont modifié le véhicule pour le rendre conforme aux normes anti-pollution, m’ont donné une garantie supplémentaire de 100,000km sur le moteur, les système d’alimentation de carburant et tout le système anti-pollution. Et la cerise sur le gâteau, j’ai reçu un chèque de $6,500 pour “my pain and suffering” ou encore “sorry money” ! :-)

  • Claude B dit :

    J’oubliais… pour mes voyages en Floride ou Terre-Neuve cet été, avec ma caravane (23’), j’obtiens une moyenne de 13,5 L/100 (combiné pour l’ensemble des voyages).

  • marc dit :

    Claude B : C’est tres impressionant comme consommation. Est-ce que vous tractez une Airstream? Un moteur diesel est plus difficile a justifier en ce moment etant donne le prix eleve de ce carburant depuis quelque temps. Au moins VW vous ont bien servi ce qui n’est pas toujours le cas de tous les manufacturiers. J’ai ete bien servi par Toyota pour ma part. Il s’agit des 2 plus gros manufacturiers sur la planete alors sans doute qu’ils ont les poches plus profondes. Bon voyage a Terre-Neuve . On a bien aime passer par le Labrador pour y aller. Les gens etaient tres accueillants et contrairement a ce que je croyais il y a de bonnes cotes a grimper.

  • Claude B dit :

    Marc, ma caravane est une Gulf Stream Visa 2013. Elle est quand même assez profilée mais jamais autant qu’une Airstream. Oui, le diesel est plus coûteux l’hiver en raison de la demande en huile à chauffage mais au printemps et à l’été, vous remarquerez que le diesel est au même prix que l’essence régulière.

  • Michel Jean dit :

    Bonjour Paul,
    Votre histoire et celle de vos lecteurs me rappellent une bien mauvaise expérience. À l’époque, je conduisais un camion GMC Sierra de l’année 2003, équipé d’un moteur diesel. Le moteur Duramax qui équipait les camions GM à cette époque avait un problème d’injecteurs, qu’il fallait un jour ou l’autre remplacer. Le manufacturier avait même offert aux propriétaires une garantie prolongée pour couvrir le problème amplement reconnu.
    J’avais remarqué une petite fumée blanche à la sortie du silencieux de mon camion. Comme nous partions pour la Floride avec une caravane à sellette de 34 pieds, je n’ai voulu prendre aucun risque et je l’ai fait inspecter par le concessionnaire situé près de chez-nous. On me rassure en me disant que tout était normal en me souhaitant bon voyage.
    Ce qui devait arriver arriva. Nous étions en Georgie. La fumée blanche était beaucoup plus dense, au point ou je me demandais si nous allions nous rendre à notre camping, situé près d’Orlando. Un contact me confirme que je n’aurai pas de problème mais que la consommation d’essence de mon camion en souffrira.
    Arrivé à destination, je me rends chez un concessionnaire local, qui me confirme sans même l’avoir inspecté, que les injecteurs devaient être remplacés. La réparation a pris plus d’une semaine, les pièces n’étant pas disponibles immédiatement. Nous avons donc dû louer une auto pour nos déplacements et annuler certains déplacements prévus à l’agenda. Heureusement, nous avons pu prolonger notre séjour au camping sans obligation de déménager la caravane.
    La réparation du camion a été couverte par la garantie. De plus, mon concessionnaire local a remboursé le coût de location de l’auto et a même ajouté une petite prime pour compenser les problèmes vécus. Il reste cependant que nous aurions de loin préféré éviter cette aventure.
    J’imagine que tous les campeurs vivent une expérience désagréable un jour ou l’autre. Je suis content qu’elle soit derrière moi.

    Michel Jean
    Ste-Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *