tab 1 FERMER

Récit de caravaniers à la conquête de l’Ouest

Articles récents
Archives
le 25 novembre 2021
LA TOURNÉE ATLANTIQUE : GRAND MANAN ET L’ACADIE
le 10 novembre 2021
LA TOURNÉE ATLANTIQUE : Sur la route du Nouveau-Brunswick (3)
le 21 octobre 2021
La tournée Atlantique : de Forillon à Percé (2)
le 12 octobre 2021
La tournée Atlantique
le 30 septembre 2021
Un bonheur simple, mais une expérience inoubliable
le 8 septembre 2021
Minganie : La nouvelle route
le 26 août 2021
Minganie : Le bout du pays
le 24 août 2021
La Moyenne-Côte-Nord et la Minganie
le 27 juillet 2021
La Haute Côte-Nord
le 20 juillet 2021
Côte-Nord
le 25 juin 2021
Alberta – Région des Badlands
le 22 juin 2021
Alberta – la vallée de Drumheller
le 12 mai 2021
Alberta – Les Rocheuses dans toute leur splendeur
le 26 avril 2021
Alberta – Deux sites touristiques… Deux mondes différents !
le 15 avril 2021
Alberta francophone – Rivière-la-Paix : Le nouveau pays
le 7 avril 2021
Alberta francophone – Route de prairies et de forêt
le 11 mars 2021
L’Alberta francophone – Legal : L’histoire en images
le 25 février 2021
L’Alberta francophone
le 12 février 2021
Itinéraires de rêve : l’Alberta
le 25 janvier 2021
Ontario — Lac Supérieur : finale en Harmony et conclusion en nuances
le 8 janvier 2021
Lac Supérieur – Sur le chemin du retour…
le 15 décembre 2020
Ontario/Lac Supérieur – Vue d’en haut…
le 27 novembre 2020
Lac Supérieur/Ontario – Le Géant endormi
le 13 novembre 2020
Ontario — Lac Supérieur Les arrêts se multiplient
le 22 octobre 2020
Sur la Transcanadienne
le 16 octobre 2020
Le long de la rive du lac Supérieur
le 29 septembre 2020
En route vers le lac Supérieur
le 2 septembre 2020
Labrador et Terre-Neuve – Le quad, un mode de vie
le 27 août 2020
De St John’s jusqu’à la fin…
le 25 août 2020
Gros-Morne et autres beautés naturelles…
le 10 août 2020
Fogo Inn, un modèle unique de développement
le 7 juillet 2020
Terre-Neuve : Péninsule Nord et St Anthony
le 23 juin 2020
Fabuleuse Basse-Côte-Nord
le 12 juin 2020
Labrador et Côte atlantique
le 1 juin 2020
Road trip au Labrador et Terre-Neuve – On quitte Manic V vers la côte du Labrador
le 6 mai 2020
Labrador et Terre-Neuve Les icebergs… une pure merveille !
le 17 avril 2020
Road trip au Labrador, Basse-Côte-Nord et Terre-Neuve – Un moment de réflexion avant le départ…
le 6 avril 2020
Côte-Nord — Labrador et Terre-Neuve : Les routes d’un nouveau monde !
le 18 mars 2020
Yellowstone : Un univers en ébullition
le 3 mars 2020
Lac Salé (Utah) — Yellowstone (Wyoming – Montana) : une route d’émerveillement !
le 20 février 2020
Utah… Grand Lac Salé, l’amorce du retour !
le 5 février 2020
Spectacle à grand déploiement en Utah !
le 18 décembre 2019
Capitol Reef — Utah
le 4 décembre 2019
Route 12 vers Torrey – Utah : LA route à découvrir
le 20 novembre 2019
Bryce Canyon National Park – Le plus extraordinaire entre tous
le 8 novembre 2019
Navajo National Monument et Zion
le 16 octobre 2019
Monument Valley… un des moments forts !
le 25 septembre 2019
La région du lac Powell
le 13 septembre 2019
Le Grand Canyon dans tous ses états
le 21 août 2019
Les gorges du Rio Grande
le 7 août 2019
Les villes du nord du Nouveau-Mexique
le 24 juillet 2019
Le désert blanc du Nouveau-Mexique
le 8 juillet 2019
Quelques étapes urbaines…
le 19 juin 2019
Route 66 — Revenons au début !
le 5 juin 2019
Get your kicks on Route 66…
le 22 mai 2019
Sous le charme de Chicago…
le 17 avril 2019
Se préparer avec méthode
le 27 mars 2019
Encore sur la route…
le 21 mars 2019
À venir
le 24 août 2021

La Moyenne-Côte-Nord et la Minganie

LE PAYS IRRÉSISTIBLE

En passant Baie-Trinité, on sort de la Haute-Côte-Nord et on entre sur la Moyenne-Côte-Nord, vers la Minganie. Tout de suite, Rivière-Pentecôte nous lance une invitation irrésistible à quitter la 138 pour emprunter son splendide Sentier patrimonial d’une dizaine de kilomètres sur la rue des Pionniers, par la baie des Homards. Un double rendez-vous avec l’histoire et les panoramas marins bucoliques. À l’entrée du village, on a une vue magnifique sur l’embouchure de la rivière Pentecôte et sur la longue dune qui forme une pointe effilée. On y admire également la charmante petite église et la pittoresque chapelle dédiée à Sainte-Anne, juchée au sommet d’un cap élevé ayant à son pied l’ancien quai et quelques vestiges industriels des frères Gagnon  près de l’agréable camping local. Sur le sentier patrimonial, on croise ensuite la rue du Havre qui conduit à un ancien quai de pêche on ne peut plus romantique, dans la jolie baie Joachim parsemée d’îlots rocailleux. En poursuivant, on arrive sur la plage exceptionnelle de la baie des Homards où se dressait une conserverie en 1895. Un peu plus au large, l’île Caouis fut le refuge des contrebandiers à l’époque de la Prohibition, de 1923 à 1929. Certains résidents font preuve d’un goût marqué pour la décoration de leur terrain et ont installé des personnages de bois peint amusants et fort colorés.

Rivière-Pentecôte
Rivière-Pentecôte

Port-Cartier/Sept-Îles

Si vous avez le goût de vous offrir quelques jours de VTT en forêt, optez alors pour la Réserve faunique de Sept-Îles – Port-Cartier avec son millier de lacs, ses 6 422 km² d’espace et ses sentiers de vélo de montagne. On y campe ou on y loue un chalet paisible. Avant la ville, on croise aussi la Base de plein air et camping Les Goélands qui dispose de dizaines de kilomètres de sentiers de ski de fond que sillonnent les cyclistes en été. Puis il y a Sept-Îles, la capitale de la Côte-Nord, qui s’est dotée d’un circuit cyclable de 25 km faisant pratiquement tout le tour de la ville et conduisant à un enchaînement de plages à n’en plus finir, à la sortie de la ville. On peut facilement louer un vélo sur place. Dans cette ville agréable, il y a de nombreux incontournables comme, le plus accessible, la randonnée sur la promenade en bord de mer et la dégustation des crevettes fraîches ou fumées qu’on achète en petit contenant dans toutes les poissonneries. La visite du Vieux-Poste de Sept-Îles donne un éclairage remarquable sur l’histoire de la région alors qu’une croisière dans le Parc régional de l’Archipel des Sept-Îles permet de découvrir un environnement marin unique ou, en poussant plus loin, de randonner sur l’île La Grande Basque où l’on a aménagé 11,7 km de sentiers en plus d’un camping rustique.

Une sortie en kayak de mer à partir de Hâvre-Saint-Pierre
Une sortie en kayak de mer à partir de Hâvre-Saint-Pierre

Minganie chérie

Et nous voilà au pays des rêves, celui des ravissants villages de pêcheurs, vraies images de cartes postales, du pittoresque et du dépaysement. Nous nous dirigeons vers la Minganie ! Pour bien faire, on devrait prendre le temps de descendre dans chaque village et d’y consacrer au moins une promenade. Voir la réserve montagnaise de Maliotenam que le chanteur Florent Volant a fait connaître. Celle de Mingan aussi et sa population attachante. Essayez des petits chemins comme celui de Rivière-à-la-Chaloupe, de Baleine et tous ceux qu’on croise. À Rivière-Manitou, il ne faut pas manquer la plus impressionnante chute de la région, que l’on devine à peine de la route, mais qu’on peut admirer au bout d’un sentier qui part du poste d’accueil. À Sheldrake, on entre véritablement en Minganie. Que dire du paysage enchanteur et tellement pittoresque de Rivière-au-Tonnerre ? C’est la perle de la côte. Probablement le plus beau village de la côte. On s’y sent bien devant autant de sérénité, avec la mer omniprésente et toutes ses maisons de pêcheurs posées sur le rocher dénudé. Il s’agit toutefois d’anciennes maisons de pêcheurs puisque les résidences des actuels pêcheurs de crabe sont plutôt situées en hauteur et elles détonnent par leur richesse, leur piscine intérieure, leur garage double et leurs grosses voitures. Puis Magpie, Rivière-Saint-Jean et Longue-Pointe de Mingan, des villages séduisants au possible. Longue-Pointe-de-Mingan, en particulier, est de ceux qu’on n’oublie jamais. C’est un bienfait que l’on s’offre en prenant le temps d’apprécier l’ambiance du village et de goûter la cuisine du restaurant voisin, Le Petit Rorqual. Quant à Havre-Saint-Pierre, l’accueil des « Cayens » a déjà fait la réputation de cette communauté d’où l’on accède tant aux îles de l’archipel de Mingan qu’à l’île Anticosti. Il va de soi que la croisière sur les îles de l’archipel est un « must » absolu. On y observe les macareux puis les extraordinaires monolithes que la mer et le vent ont sculptés. Mieux, on y campe dans la paix la plus totale et on les visite en kayak de mer. La route s’arrêtait ici jusqu’en décembre 1996. Elle se poursuit maintenant jusqu’à Kegaska, passant par Natashquan, le merveilleux hameau de Baie-Johan-Beetz et celui d’Aguanish.Chose certaine, chacun y trouvera son compte de plaisir et de découverte.

Archipel de Mingan
Archipel de Mingan
Baie Johan-Beetz
Baie Johan-Beetz
Natasquan
Natasquan

Les commentaires sont fermés.