Untitled Document
tab 1 FERMER
La cycloroute de Bellechasse

Accueil

La cyclochasse de Belleroute ? C’est avec un tel lapsus qu’a débuté notre découverte du coin, ainsi que de l’un de ses joyaux touristiques. Tout au long de notre visite, le clin d’oeil à cette erreur nous faisait sourire alors que les kilomètres avalés à vélo nous faisaient respirer de l’air pur. Bienvenue dans la MRC de Bellechasse !

La MRC de Bellechasse est un regroupement de 20 municipalités situées au sud-est de l’agglomération urbaine de Lévis, au sud de Québec. De Beaumont au nord-ouest jusqu’à Saint-Philémon au sud-est en passant par Saint-Malachie tout au sud, ce territoire est grand, avec une superficie de près de 1 800 km², et bucolique, avec ses champs qui s’étendent jusqu’au littoral du Saint-Laurent. Comme elle fait partie de la région touristique de Chaudière-Appalaches, il est facile, en roulant vers l’est sur l’autoroute 20 en provenance de Montréal, de faire un arrêt au bureau d’information touristique, juste avant Québec, pour se procurer les renseignements essentiels.

Justement, c’est en roulant vers l’est, sur l’autoroute 20 un peu après Québec, que j’avais remarqué avec intérêt ce pont qui enjambe la voie et qui arbore des structures décoratives en forme de vélos. Je m’étais dit qu’il devait bien y avoir une piste cyclable dans le coin et, grâce à mes enfants qui demeurent dans la région, j’ai découvert la cyclochasse, oups, la cycloroute de Bellechasse. Inaugurée en 2008, cette piste cyclable de 74 kilomètres est entièrement asphaltée. Mais surtout, elle emprunte d’anciens corridors ferroviaires, ce qui la rend tout à la fois très sécuritaire et peu exigeante pour les mollets, n’ayant qu’une dénivelée de 211 mètres. Il n’y a qu’à quelques endroits, comme à Saint-Anselme ou Saint-Malachie, que l’on doive emprunter la route et partager le bitume avec les automobilistes. D’ailleurs, nous a-t-on dit, plusieurs cyclistes viendraient s’y entrainer dans le but de participer à des courses, n’ayant pas à craindre ici une éventuelle collision avec les autos et pouvant se concentrer sur leur performance.

On commence le parcours !

Le tracé débute au village de Saint-Henri pour se terminer à celui d’Armagh et traverser ainsi huit villages, des champs agricoles et des forêts. La signalisation s’avère tout à la fois utile et instructive, avec ses bornes kilométriques, ses panneaux d’information sur l’histoire ferroviaire et agroalimentaire de la contrée, ainsi que ses croix de chemin à l’ancienne. La piste cyclable emprunte le parcours de trois anciennes voies ferrées, soit celles de Lévis & Kennebec, Québec Central et National Transcontinental. Fort de son histoire et de son environnement champêtre, le parcours ne manque pas non plus de services avec cinq stationnements gratuits, des abris, toilettes, bancs et tables à piquenique.  

 

En partant de Saint-Henri, on met le cap vers le sud. Un peu après avoir traversé le pont de la rivière Etchemin, érigé en 1920, on peut faire un arrêt au parc des chutes Rouillard, question de se reposer (déjà ?) après 17 kilomètres de vélo. Pourtant, c’est au kilomètre 17,23 qu’attend une attraction originale près des culées de l’ancien viaduc du Canadien National où l’on remarque les 70 vélos qui y sont accrochés ! Un peu plus loin, le ponceau en béton vouté (datant de 1908), qui traverse le ruisseau Saint-Gabriel nous indique que déjà 34 kilomètres ont défilé. À Saint-Malachie, au kilomètre 38, c’est le temps d’emprunter le pont Taschereau (1922) et de traverser la rivière Etchemin afin de se diriger vers l’est. Après le pont ferroviaire (1912) enjambant la rivière aux Abénaquis – le plus long de la cycloroute avec 85,55 mètres –, il ne reste plus que 23 kilomètres avant d’arriver à Armagh et de faire une pause bien méritée au parc des Chutes. C’est à ce moment que l’on note l’altitude : 302 mètres. Hum… Même avec une dénivelée de seulement 211 mètres, le parcours en ce sens n’a été qu’une douce montée, l’aventure ayant débuté à 91 mètres d’altitude. La prochaine fois, il nous faudra essayer de le faire en partance d’Armagh, plutôt !

Les différentes façons d’y accéder

Asphaltée, bien située, sécuritaire et campée dans un décor campagnard charmant, la cycloroute de Bellechasse est suffisamment longue pour satisfaire les mollets hyperactifs. De plus, si le temps et le coeur le permettent, il serait agréable de passer quelques jours dans la région afin d’explorer les autres attraits des environs, comme le parc régional du Massif du Sud, la route des vins ou même le littoral du Saint-Laurent. D’ailleurs, qu’en est-il de ce pont enjambant l’autoroute 20 qui avait d’abord attiré notre attention ? Il s’agit d’un lien joignant la cycloroute de Bellechasse à d’autres routes cyclistes, ce qui permet d’aller explorer le littoral et même la ville de Québec ! En empruntant les parcours Harlaka (11 kilomètres) ou des Anses (16 kilomètres), on peut se rendre au parcours des 2 Rives et traverser le fleuve par le pont de Québec. Les possibilités sont nombreuses, les kilomètres s’additionnent… Ce sont les mollets ou la météo qui risquent de nous limiter dans nos explorations. On r’viendra, comme on dit.

Par Dany Coulombe
Magazine Camping Caravaning, vol. 25 no 5, aout 2019

Les commentaires sont fermés.

POUR INFO

Sur la cycloroute : cycloroutedebellechasse.com
Sur la région de Chaudière-Appalaches, sa route des vins et ses autres attraits : chaudiereappalaches.com/fr
Pour trouver les cartes recommandées :
cycloroutedebellechasse.com/cartes%20
cycloroute%20de%20bellechasse.html

OÙ CAMPER
CAMPING LA JOLIE ROCHELLE
221, rue La Petite 3e, Saint-Raphaël, Québec G0R 4C0
info@lajolierochelle.quebeclajolierochelle.quebec
190 emplacements
Animaux de compagnie autorisés

PARC RÉGIONAL DU MASSIF DU SUD
300, route du Massif, Saint-Philémon, Québec G0R 4A0
info@massifdusud.commassifdusud.com
35 emplacements sans services
Animaux de compagnie autorisés

CAMPING LE DOMAINE CHAMPÊTRE
888, montée de la Station Sud, Saint-Vallier, Québec G0R 4J0
info@campingdomainechampetre.com • campingdomainechampetre.com
190 emplacements
Animaux de compagnie autorisés

PROMOTION ABONNEMENT
Un hiver hors Québec