tab 1 FERMER
La caravane 12V de Prolite
Pratique de jour comme de nuit

ProliteAccueil

Nous avons eu la chance de mettre à l’essai la p’tite dernière de Prolite pendant deux jours, incluant une nuitée. Qu’avons-nous pensé de ce petit VR conçu au Québec ?

Nous avons pris possession de la caravane à l’usine du fabricant, à Saint-Jérôme même. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut essayer un produit québécois et nous en sommes toujours heureux. Prolite est le rêve devenu réalité de Martin James qui, en 2000, a construit sa première caravane de toutes pièces dans le garage familial. Aujourd’hui, forte d’une équipe de 85 employés, la compagnie produit environ 600 unités par année qu’elle vend partout au Canada et exporte même aux États-Unis.

Une nouveauté se démarque

À l’essai aujourd’hui, la petite nouvelle au gout du jour : la 12V. Avec ses 4 m (13 pi) et son poids modeste de 431 kg (950 lb), elle se classe dans la catégorie des petites caravanes. Elle se veut toutefois différente du fait que l’électricité remplace le propane comme source d’énergie en autonomie.

Lors des manoeuvres pour atteler la caravane, en raison de l’exigüité du lieu, nous avons pu vérifier la facilité avec laquelle elle se manipule. Avec un poids au timon de seulement 54,5 kg (120 lb), il nous a même été facile de déplacer la caravane à la main. Une fois l’arrimage complété, nous avons mis le cap vers le parc national d’Oka, où nous avons pu tester le véhicule en toute tranquillité.

L’extérieur de la 12V

L’extérieur de la plupart des modèles Prolite est semblable et présente un habillage blanc avec découpes noires. L’avant est très profilé et promet une bonne pénétration de l’air, ce qui, en plus de sa petite masse, laisse présager une excellente cote de consommation d’essence. Une grande fenêtre de 114 cm sur 50 cm (45 po x 19,5 po) occupe presque tout l’espace avant et elle est protégée par un volet opaque qui s’actionne de l’extérieur. La béquille d’appui manuelle au timon est facile d’usage. Sous la caravane, on découvre l’existence d’un pneu de secours.

Du côté passager, un auvent Dometic de type « poche » couvre presque la totalité de l’espace. La porte de 51 cm sur 160 cm (20 po x 63 po) est petite, mais elle est montée sur une solide charnière piano. Elle s’ouvre à 180 degrés et tient ouverte grâce à un loquet. Une grande fenêtre en perce la partie supérieure. Une porte moustiquaire indépendante se cache derrière. Un luminaire jaune, à gauche de la porte, éclaire l’extérieur. Une fenêtre de 91 cm sur 45 cm (35,5 po x 18 po) aux côtés affleurants vient compléter de ce côté l’apport en lumière naturelle à l’intérieur. Tout à l’arrière, on découvre les deux pieds stabilisateurs mécaniques, ainsi qu’une autre grande fenêtre de 93 cm sur 45 cm (36,5 po x 18 po). Un panneau de 58 cm sur 26 cm (23 po x 10 po) placé sous la fenêtre donne accès à un espace de rangement sous le lit. Même si ce coffre est aussi accessible de l’intérieur, ce sera de l’extérieur que l’accès sera le plus facile. Du côté conducteur, on trouve une autre bonne fenêtre de 73 cm sur 48 cm (29 po x 19 po), ainsi que les branchements pour l’eau et la vidange.

L’habitacle de la 12V

Il n’y a pas de marche pour aider à faire le saut vers l’intérieur, mais la caravane n’est pas très haute sur pattes. Une fois que l’on est entré, le coup d’oeil révèle l’entièreté de l’espace disponible. À gauche, une banquette de 178 cm (29 po) de largeur est munie d’un dossier coussiné monté sur une planche de contreplaqué amovible. Avec ses 50 cm (19,5 po), nous avons trouvé l’assise un peu haute et trop profonde. En soulevant la banquette, on accède à un pratique coffre de rangement. Le dossier tient en place grâce à deux petits loquets. Il se retire avec un peu d’effort afin de former un lit carré de 178 cm de côté (70 po). Le matelas de mousse est ferme et confortable et ne présente qu’une seule fente, ce qui est toujours apprécié. L’accès au lit se fait par l’extrémité seulement, un compromis fréquent dans des VR de taille réduite.

Outre l’espace de rangement, on trouve sous le lit les réservoirs d’eau (il n’y a pas de réservoir d’eaux noires), la pompe à eau, l’onduleur de 2 000 W et la batterie à électrolyte gélifié (GEL). Au pied de la banquette se trouve une prise électrique standard. Les trois fenêtres à battant s’ouvrent aisément et procurent une belle lumière naturelle à l’espace de vie. Elles sont munies de rideaux (et non de toiles).  

 

De petites armoires aux portes en érable occupent le côté gauche et l’arrière, au-dessus du divan-lit, alors que de l’autre côté, une étagère munie d’un filet permet de ranger de menus objets. Si le plafond offre un dégagement de 180 cm (71 po) au centre, on se rend compte qu’il s’abaisse rapidement vers l’arrière et radicalement vers l’avant, forme aérodynamique oblige… Un ventilateur est installé en plein centre (le climatiseur est offert en option).

Du côté de la cuisinette, un petit comptoir en laminé de 77 cm sur 51 cm (30 po x 20 po) voit la moitié de sa surface occupée par un évier de plastique. Étrangement, nous n’avions pas de réchaud électrique dans notre véhicule à l’essai (un oubli), mais selon le fabricant, une plaque à induction fait partie de l’équipement de série et devrait être déposée sur le comptoir, à gauche de l’évier. On imagine qu’il sera impératif de la débrancher et de la ranger de façon sure lorsqu’on partira sur la route.

La liste des électroménagers inclut aussi un petit four microonde RCA, ainsi qu’un petit réfrigérateur électrique Norcold de 48 L (1,7 pi³). Sur le côté gauche du comptoir sont regroupés une prise électrique standard, une autre de 12 V, deux ports USB, l’interrupteur de la pompe à eau, de même que le module de commande de l’onduleur et des panneaux solaires flexibles de 200 W. L’interrupteur-gradateur pour les luminaires intérieurs, tous à DEL, est situé près de la porte d’entrée.

Tout à l’avant, une petite table de 63 cm sur 70 cm (25 po x 27,5 po) en laminé avec intérieur de mousse est montée sur un pied qui est solidement stabilisé par deux crochets. Toutefois, avec un dégagement de seulement 23 cm (9 po), j’ai eu un peu de difficulté à m’insérer du côté gauche de la table, et ce, même si le coin est coupé afin d’en faciliter l’accès, justement. Heureusement, la grande fenêtre à l’avant donne beaucoup de lumière et, une fois assis, la banquette de 79 cm (31 po) de largeur est confortable. Une petite lampe à faisceau étroit éclaire la table et s’avère très utile le soir. La table s’abaisse aisément pour faire un petit lit de 80 cm sur 177 cm (31,5 po x 70 po), ce qui permet d’affirmer que la caravane peut coucher trois adultes malgré sa taille réduite.

Un modèle à part

Nous l’avons dit, la petite 12V a la même génétique que ses soeurs de la famille Prolite. Sa construction légère repose sur des panneaux de composite au coeur de mousse, une toiture de fibre de verre et une forme aérodynamique. Si elle présente sensiblement les mêmes aménagements que les autres membres du groupe, elle se distingue toutefois par l’élimination complète du propane et par l’inclusion dans l’équipement de série de panneaux solaires, d’un onduleur et d’une batterie plus performante. Elle propose également une petite chaufferette électrique portative de 1 500 W, une plaque à induction portative électrique et un petit frigo, tout électrique. Outre l’absence d’une salle de bain, on remarque aussi celle d’une penderie ou, à tout le moins, de crochets pour les vêtements.

Avec un habillage extérieur moderne (en plus de la couleur et de la forme, vous ai-je mentionné la présence de roues d’alliage de 13 po ?), une certaine autonomie énergétique et une masse aussi petite que son prix, la 12V saura plaire aux couples de campeurs qui ne désirent pas changer de véhicule pour tracter une caravane à l’occasion de courtes escapades. Petite, jolie, économique, écoénergétique et simple, la 12V permet de dormir et de cuisiner à l’abri.

Nous remercions Martin James, de Prolite, de nous avoir gracieusement permis de faire l’essai de cette caravane.

Texte et photos : Dany Coulombe
Magazine Camping Caravaning, vol. 26 no 3, juin 2020

À lire aussi
● Caravane Mini 13 de ProLite
● Classe B Generation de Prolite
● Flagstaff Micro-Lite RK XLT
● Les caravanes poids plume
● Caravane ProLite Plus 2012
● Caravane ultralégère ProLite Évasion 16
● Caravane Alto et Jeep Wrangler Sahara
● Caravane Camplite 16BHB de Livin Lite

Les commentaires sont fermés.

EN SAVOIR PLUS

ProliteFloorPlanPOUR
• Petit prix et petite masse
• Remorquage possible avec
voiture compacte (ce qui est peu commun)
• Facile à manipuler (même à la main !)

CONTRE
• Équipement spartiate, sans salle de bain
• Dossier de la banquette difficile à manipuler
• Accès à la table difficile du côté du comptoir
• Pas de penderie

CARACTÉRISTIQUES
• Longueur hors tout de 3,96 m (13 pi)
• Hauteur hors tout (sans climatiseur) de 2,21 m (7 pi 3 po)
• Hauteur intérieure maximale de 1,80 m (5 pi 11 po)
• Largeur hors tout de 1,85 m (73 po)
• Poids nominal brut (PNBV) de 431 kg (950 lb)
• Poids au timon de 54,5 kg (120 lb)

• Réservoirs
- Eau fraiche : 57 L (15 gal US)
- Eaux usées : 57 L (15 gal US)

• 2 panneaux solaires de 100 W chacun
• Onduleur de 2000 W
• Système de chauffage : chaufferette électrique
portative de 1 500 W
• Climatiseur : optionnel
• Freins électriques : optionnels
• Prix : 21 590 $

POUR INFO
• Compagnie Prolite : roulotteprolite.com/produit/12V

Autres articles dans cette catégorie
    La caravane 12V de Prolite

    Nous avons eu la chance de mettre à l’essai la p’tite dernière de Prolite […]

    Caravane portée Super Lite 770RSL de Travel Lite

    La caravane portée est l’apanage des chasseurs et des pêcheurs et parfois, des grands […]

    Caravane Sonic SN220VRB de Venture RV

    L’intégration d’un lit escamotable au mur (aussi connu sous le nom de lit Murphy) […]

AFFICHER PLUS D'ARTICLES