Iles de la Madeleine | Camping Caravaning
Untitled Document
tab 1 FERMER
Iles de la Madeleine
L’exotisme, tout en restant au Québec

Accueil

Au beau milieu du golfe du Saint-Laurent, à plus de 200 kilomètres au large de la pointe extrême de la péninsule gaspésienne et à un peu plus de 100 km de l’ile du Prince-Édouard, émerge un chapelet d’iles, de rochers, de falaises, de buttes et de dunes qui constitue le bastion le plus avancé du Québec en Atlantique. 

Les iles de la Madeleine représentent pour plusieurs voyageurs une destination idyllique où il faut mettre pied au moins une fois dans sa vie. Une sorte depèlerinage qu’on doit absolument effectuer pour prétendre à une connaissance exhaustive du Québec.

En plus de sa culture maritime originale, de sa tradition d’accueil légendaire, de ses saveurs aux arômes de mer et de ses accents d’Acadie, l’archipel développe d’autres attraits qui mettent en valeur ses charmes naturels et son histoire.

« Les Iles », comme on les appelle familièrement, sont devenues une destination exotique et recherchée des amateurs de camping parce que relativement exclusive et terriblement différente malgré notre parenté avec sa population. Des aventuriers en tente et sac à dos aux voyageurs en gros VR, il y a place pour chacun sous le vent, sur des terrains de camping ancrés devant des paysages  sublimes.

D’abord pour sa nature

Sept iles forment l’archipel des iles de la Madeleine, reliées entre elles par des dunes. Plusieurs types d’écosystèmes côtiers caractérisent les Iles. Celui des parois de grès rouge où alternent les tableaux sculptés par l’érosion, avec tunnels, cavernes, pots de fleurs et grands caps qui deviennent monolithes puis chandelles fragiles avant de disparaitre en mer.

Celui des falaises composées d’autres types de roches sédimentaires qui s’inscrivent en alternance dans la palette des couleurs insulaires : calcaire, schiste, albâtre… Celui des plages et des dunes profilées jusque dans un infini vaporeux d’une grande douceur.

Puis, finalement, celui des immenses lagunes qui sont généralement plus à l’abri des vents et fréquentées par des nuées d’oiseaux marins magnifiques. Le panorama déboisé de l’intérieur est modulé par les rondeurs des collines.

Explorer les Iles

L’ile du Cap-aux-Meules accueille tous les visiteurs qui arrivent par la mer sur les bateaux passeurs de la compagnie CTMA, au départ de Souris, Île-du-PrinceÉdouard. Les campeurs s’y retrouvent souvent au parc de Gros-Cap, une avancée rocheuse spectaculaire entièrement occupée par un terrain de camping. Quelques autres campings offrent également des services diversifiés.

Sur le versant nord de l’ile du Cap-aux-Meules se trouve la quintessence des falaises de grès rouge que sont les parois de La Belle-Anse. Ce long rivage escarpé aux formes spectaculaires et audacieuses s’enflamme littéralement sous les rayons du soleil couchant.

L’ile du Havre-Aubert ne manque pas d’endroits époustouflants non plus. Le rivage de l’Anse-à-la-Cabane y est éblouissant. On y trouve aussi l’un des sites les plus extraordinaires des Iles, Sandy Hook, une longue pointe de dunes et de plage prolongeant la dune du Bassin et de la plage du Havre. Au total, on y longe près d’une quinzaine de kilomètres de plages fantastiques sur lesquelles on se retrouve souvent dans la plus bienheureuse des solitudes.

Le haut lieu touristique de l’archipel se trouve aussi au Havre-Aubert. Il s’agit de La Grave, ce site historique qui abrite aujourd’hui un alignement de cafés sympathiques et de boutiques en plus de sa plage de galets où l’on déployait autrefois les vigneaux.

D’autre part, on n’aurait pas assez d’une belle journée d’été pour explorer à fond l’ile du Havre-aux-Maisons et son immense lagune, dont chaque recoin réserve de merveilleuses surprises. Il faut parcourir tous ses chemins, dont la Pointe-Basse dans le spectaculaire panorama du cap Alright, pour admirer ses falaises revêches, les buttes dociles et les superbes maisons aux couleurs pimpantes.

 

En direction de l’extrémité est des Iles, on traverse des dizaines de kilomètres de dunes étroites en enjambant le village de Pointe-au-Loup et sa très belle plage pour se rendre à ce trésor naturel qu’est la réserve nationale de faune de la Pointe-de-l’Est, sur le territoire de Grosse-Île.

On atteint ensuite un endroit émouvant de beauté, la plage Old Harry que fréquentait autrefois un grand troupeau de morses. Sur l’ile de Grande-Entrée, on visite une importante communauté de pêcheurs et son quai où se trouvent quelques boutiques agréables.

En finale… Petit univers clos détaché de l’archipel, recroquevillé sur lui-même, l’ile d’Entrée apparait au loin comme une plaque rocheuse inclinée, surmontée de quelques buttes, dont la plus haute élévation de l’archipel : Big Hill (177 mètres). Quelques maisons y reflètent les rayons du soleil couchant, puis quelques lumières scintillant dans la nuit nous rappellent qu’il s’agit de la seule ile habitée détachée de l’archipel.

Une petite communauté anglophone d’environ 150 personnes, principalement d’origine écossaise, des pêcheurs et des agriculteurs, occupe ce rocher émergé. L’excursion maritime sur l’ile d’Entrée est un incontournable.

Quoi d’autre ?

Quand on voyage en VR, on veut voir du pays et les iles de la Madeleine en ont à offrir. Quoiqu’ici, on ne puisse pas se limiter à rouler parce qu’on aurait vite fait le tour. Il faut donc s’arrêter, descendre, s’accorder du temps, beaucoup de temps, pour marcher et partir à la rencontre des phares et à la découverte de la beauté pure et sauvage.

De plus, les Iles comptent une multitude de musées et de centres d’interprétation fascinants sur l’histoire, les pêches, la chasse aux phoques, le hareng fumé, la Mi-Carême et la simple vie des insulaires. Un monument comme l’église de bois de La Vernière, à L’Étang-du-Nord, a de quoi impressionner.

En plus, les Iles ouvrent l’appétit et savent le satisfaire avec une incroyable variété de produits du terroir et de fruits de la mer. D’excellentes bières artisanales complètent le menu. Des chefs renommés ont développé une gastronomie remarquable et distinctive. Cafés et bistros mettent à l’honneur les produits locaux. Boulangeries, fromageries, producteurs et conserveries vous offrent des produits irrésistibles qui vous donneront indubitablement le gout des Iles.

Vous avez envie de vous faire prendre par la main ? Voyages FQCC organise un circuit-caravane aux Iles de la Madeleine. Le personnel de l’agence effectue pour vous la réservation du traversier, les réservations d’emplacements de camping, planifie des visites… et vous réserve bien du temps libre pour « flagorner », comme dirait les Madelinots ! voyagesfqcc.ca

Par Yves Ouellet
Magazine Camping Caravaning, vol. 22/no 1, mars-avril 2016.

À lire aussi
Les Iles-de-la-Madeleine : découvrez son visage hivernal
De traversier en traversier

Les commentaires sont fermés.

Les Iles en VR

PhotoEncadre● Vous voulez vous rendre aux iles de la Madeleine ? La première chose à faire est de réserver votre traversée en bateau-passeur. La seule option qui se présente est celle du N.M. Madeleine, de la compagnie madelinienne CTMA (traversierctma.ca ou 1-888-986-3278), qui assure un service quotidien l’été à partir de Souris (à l’Île-du-Prince-Édouard) vers Cap-aux-Meules. Durée : 5 heures.

● La distance entre Montréal et Souris est de 1 225 km (environ 12 heures de route).

● 2015, le tarif était de 94,50 $ pour un véhicule de moins de 21 pieds. Pour les VR de plus de 21 pieds : 7,65 $ le pied, véhicule et remorque. Si vous avez quelque chose sur le toit qui dépasse, on calculera du bout du parechoc au bout de l’objet en question.

● Le droit de passage sur le pont de la Confédération (Nouveau-Brunswick–I.P.É) doit être acquitté au retour. Calculé à partir du nombre d’essieux, il est de 45,50 $ pour un VR ou une auto. S’ajoutent 7,50 $ pour chaque essieu supplémentaire en remorque.

● Six terrains de camping peuvent satisfaire les besoins de tous les types de campeurs avec des emplacements dotés ou non de services. Vous trouverez leur description, leurs coordonnées, leurs tarifs et tous les renseignements sur les attraits touristiques sur le site web de Tourisme Îles-de-la-Madeleine au tourismeilesdelamadeleine.com ou en téléphonant au 1-800-363-7777.

● Le youyou n’est pas essentiel aux Iles puisque, si vos déplacements sont bien planifiés, vous parcourrez peu de distance. On trouve des stationnements sur chaque plage et il est préférable de se garer à distance des quais. La voiture vous permettrait d’explorer les petits chemins sablonneux toutefois. Aucun problème en classe B.

●Quand y aller ? Juin est un mois intéressant pour les gourmands, bien que frais, puisque c’est la saison de la pêche au homard. Juillet et aout connaissent une grande affluence touristique. En septembre, le climat est bon et l’ambiance plus décontractée, mais certains campings cessent leurs activités à la mi-septembre.

Autres articles dans cette catégorie
    Deux arrêts gourmands à Saint-Pierre-les-Becquets
    Bleuets75

    Les caravaniers qui parcourent régulièrement l’autoroute 20 entre Montréal et Québec reconnaitront le nom

    Iles de la Madeleine
    Accueil

    Au beau milieu du golfe du Saint-Laurent, à plus de 200 kilomètres au large de

    Parc national des Îles-de-Boucherville: Festival Oiseaux en vue

    Parmi les beautés du printemps, on compte l’arrivée massive des oiseaux. La diversité des

    Percé version 2019
    Thumb

    La première fois que j’ai visité Percé, dans les années 1980, il y avait

    Musée des outils anciens à Saint-Rémy-de-Tingwick
    MuseeAnciensOutils75

    Lors de votre passage dans la région des Bois-Francs, profitez-en pour faire la visite

    Pure lavande, culture et parfumerie
    2010PureLavande75

    Des milliers de fleurs mauves sur un kilomètre de sentier : voilà un jardin

    Chasse aux trésors pour petits et grands
    2010ChasseAuxTrésors75

    En pleine nature, à Saint-Raymond-de-Portneuf dans la région de Québec, se trouve une Vallée

    « Trouve ta plage »
    Plage75

    Jamais l’appel de l’eau ne s’est autant fait ressentir ! Avec cet hiver qui

    La cycloroute de Bellechasse
    Thumb

    La cyclochasse de Belleroute ? C’est avec un tel lapsus qu’a débuté notre découverte

    La géocachette
    photo-3-tHUMB

    Plusieurs formules s’offrent à nous pour découvrir les trésors touristiques d’une région. La géocachette

    Un nouveau circuit touristique dans l’Outaouais
    Outaouais75

    Depuis l’été 2017, un circuit touristique sillonne l’Outaouais : les Chemins d’eau. Ne vous

    Courir sa chance

    Ce vendredi, le dollar canadien a encore une fois continué sa plongée vers les

    Nouveau chef au Gîte du Mont-Albert

    Vous campez dans le coin et vous avez envie de vous faire gâter ? Le

    Quatrième édition du « Vélo neige » au Parc de la Gorge de Coaticook

    L’événement « Vélo neige » est toujours très attendu par les amateurs de «

    Le Zoo de Granby est en mode Hiver

    Beaucoup seront étonnés de découvrir que, pour plusieurs animaux du zoo, l’hiver est une

    Dernières éditions: le Québec et l’ouest américain chez Ulysse

    La collection de guides « Fabuleux », qui propose des panoramas inspirants de destinations

    Les beautés du lac Saint-Pierre
    LacStPierre75

    Le Domaine du lac Saint-Pierre, situé dans un milieu naturel exceptionnel, à Louiseville, en

    Le parc national des Îles-de-Boucherville le soir

    À moins de 10 minutes de Montréal, dans un décor qui sait toujours surprendre,

    Sépaq : début des réservations de la pêche à la journée


    La réservation d’excursions de pêche à la journée dans les réserves fauniques et les

    Canyoning pour tous
    201306Canyoning75

    L’été est presque arrivé, c’est le temps d’essayer de nouvelles activités qui plairont aux

    La route des Sommets en moto
    RouteMoto75

    Allier sa passion du camping à celle de la moto, quel plaisir pour plusieurs

    Dallas a maintenant son CityPass

    Le Dallas CityPass va permettre d’économiser 41% sur le prix des billets combinés achetés

    Le lac Massawippi
    Thumb

    D’entrée de jeu, le lac Massawipi mérite une petite présentation. Tout comme son grand

    Les animaux du refuge Pageau
    2010RefugePageau75

    Fondé en 1986 par Michel Pageau, un ancien chasseur et trappeur qui se consacre

    Séjourner parmi les arbres
    2010RogerEmite75

    Une des façons les plus inusitées et excitantes de camper dans la nature est

    xxx

    RP Funding Center Lakeland, FL

    St-Côme en glace

    Du 27 janvier au 12 février, le Festival St-Côme en Glace vous invite à

    Une passerelle suspendue sur la taïga
    Passerelle75

    Une incontournable virée pour les amoureux de la nature, le parc national du Canada de

    Un économusée du chocolat

    Toutes les raisons sont bonnes pour aller en Outaouais. Et toutes les raisons sont

    Un après-midi nature en Montérégie
    PMenMonteregie75

    Amateurs de balades relaxantes en plein air, voici une idée de sortie en nature

AFFICHER PLUS D'ARTICLES