tab 1 FERMER

Récit de caravaniers à la conquête de l’Ouest

Articles récents
Archives
le 15 juin 2022
Île-du-Prince-Édouard / Circuit côtier North Cape
le 2 juin 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 26 mai 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 17 mai 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 20 avril 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 31 mars 2022
Nouveau-Brunswick
le 16 mars 2022
Nouveau-Brunswick
le 10 février 2022
Nouveau-Brunswick / Fundy… Une baie avec vues
le 27 janvier 2022
Nouveau-Brunswick / Baie de Fundy
le 12 janvier 2022
Nouveau-Brunswick / Baie de Fundy
le 9 décembre 2021
Nouveau-Brunswick / Baie de Fundy
le 25 novembre 2021
La tournée Alantique : Grand Manan et l’Acadie
le 10 novembre 2021
LA TOURNÉE ATLANTIQUE : Sur la route du Nouveau-Brunswick (3)
le 21 octobre 2021
La tournée Atlantique : de Forillon à Percé (2)
le 12 octobre 2021
La tournée Atlantique
le 30 septembre 2021
Un bonheur simple, mais une expérience inoubliable
le 8 septembre 2021
Minganie : La nouvelle route
le 26 août 2021
Minganie : Le bout du pays
le 24 août 2021
La Moyenne-Côte-Nord et la Minganie
le 27 juillet 2021
La Haute Côte-Nord
le 20 juillet 2021
Côte-Nord
le 25 juin 2021
Alberta – Région des Badlands
le 22 juin 2021
Alberta – la vallée de Drumheller
le 12 mai 2021
Alberta – Les Rocheuses dans toute leur splendeur
le 26 avril 2021
Alberta – Deux sites touristiques… Deux mondes différents !
le 15 avril 2021
Alberta francophone – Rivière-la-Paix : Le nouveau pays
le 7 avril 2021
Alberta francophone – Route de prairies et de forêt
le 11 mars 2021
L’Alberta francophone – Legal : L’histoire en images
le 25 février 2021
L’Alberta francophone
le 12 février 2021
Itinéraires de rêve : l’Alberta
le 25 janvier 2021
Ontario — Lac Supérieur : finale en Harmony et conclusion en nuances
le 8 janvier 2021
Lac Supérieur – Sur le chemin du retour…
le 15 décembre 2020
Ontario/Lac Supérieur – Vue d’en haut…
le 27 novembre 2020
Lac Supérieur/Ontario – Le Géant endormi
le 13 novembre 2020
Ontario — Lac Supérieur Les arrêts se multiplient
le 22 octobre 2020
Sur la Transcanadienne
le 16 octobre 2020
Le long de la rive du lac Supérieur
le 29 septembre 2020
En route vers le lac Supérieur
le 2 septembre 2020
Labrador et Terre-Neuve – Le quad, un mode de vie
le 27 août 2020
De St John’s jusqu’à la fin…
le 25 août 2020
Gros-Morne et autres beautés naturelles…
le 10 août 2020
Fogo Inn, un modèle unique de développement
le 7 juillet 2020
Terre-Neuve : Péninsule Nord et St Anthony
le 23 juin 2020
Fabuleuse Basse-Côte-Nord
le 12 juin 2020
Labrador et Côte atlantique
le 1 juin 2020
Road trip au Labrador et Terre-Neuve – On quitte Manic V vers la côte du Labrador
le 6 mai 2020
Labrador et Terre-Neuve Les icebergs… une pure merveille !
le 17 avril 2020
Road trip au Labrador, Basse-Côte-Nord et Terre-Neuve – Un moment de réflexion avant le départ…
le 6 avril 2020
Côte-Nord — Labrador et Terre-Neuve : Les routes d’un nouveau monde !
le 18 mars 2020
Yellowstone : Un univers en ébullition
le 3 mars 2020
Lac Salé (Utah) — Yellowstone (Wyoming – Montana) : une route d’émerveillement !
le 20 février 2020
Utah… Grand Lac Salé, l’amorce du retour !
le 5 février 2020
Spectacle à grand déploiement en Utah !
le 18 décembre 2019
Capitol Reef — Utah
le 4 décembre 2019
Route 12 vers Torrey – Utah : LA route à découvrir
le 20 novembre 2019
Bryce Canyon National Park – Le plus extraordinaire entre tous
le 8 novembre 2019
Navajo National Monument et Zion
le 16 octobre 2019
Monument Valley… un des moments forts !
le 25 septembre 2019
La région du lac Powell
le 13 septembre 2019
Le Grand Canyon dans tous ses états
le 21 août 2019
Les gorges du Rio Grande
le 7 août 2019
Les villes du nord du Nouveau-Mexique
le 24 juillet 2019
Le désert blanc du Nouveau-Mexique
le 8 juillet 2019
Quelques étapes urbaines…
le 19 juin 2019
Route 66 — Revenons au début !
le 5 juin 2019
Get your kicks on Route 66…
le 22 mai 2019
Sous le charme de Chicago…
le 17 avril 2019
Se préparer avec méthode
le 27 mars 2019
Encore sur la route…
le 21 mars 2019
À venir
le 2 juin 2022

Île-du-Prince-Édouard

Charlottetown livre ses secrets

Charlottetown, une ville charmante.

La capitale de l’Île-du-Prince-Édouard demeurera toujours une petite ville de province, charmante et agréable.

La Galerie d’art de Pilar Shepard.

Sa vieille-ville, en particulier, a préservé un cachet irlandais et britannique absolument séduisant. Son secteur portuaire a été restauré et aménagé de façon remarquable et on s’y promène avec beaucoup de plaisir. Le Parc Victoria et les grandes maisons victoriennes des environs nous transportent dans une autre époque. La rue commerciale Queen est bordée de boutiques intéressantes dans une uniformité architecturale surprenante. Les rues transversales et leurs maisons de briques évoquent Dublin en alignant les pubs, brasseries, restaurant, bar à huitres et terrasses aussi agréables que décontractées. La rue Great George, quant à elle, recèle sa part de magie et de secrets. L’artère qui part des quais de la marina et se termine devant le Parlement provincial en passant au pied de la basilique catholique Saint Dunstan, abrite deux enseignes exceptionnelles : celle de l’Hôtel Great Georges et la Galerie d’art Pilar Shepard.

Pilar Shepard

D’origine portugaise, Pilar Shepard s’est imposée en tant que spécialiste en arts visuels avant d’ouvrir sa propre galerie en 1992. Femme d’affaires et collectionneuse avisée, elle réunit dans sa galerie nombre d’artistes réputés de toutes provenances et de maintes tendances. Parmi ceux-là,au moment de mon passage, des artistes du monde comme Larry Horowitz qui peint des plages  extraordinaires. Des artistes canadiens et québécois, comme Jean-Daniel Rohrer d’Outremont qui expose dans le monde et dont les œuvres non-figuratives démontrent une grande originalité. Des artistes de l’Île-du-Prince-Édouard comme Donald Rodd qui traduit et interprète merveilleusement les paysages de l’ile. De plus, Pilar Shepard, qui parle très bien français en passant, est également une passionnée d’art inuit et elle présente chez elle une sélection de sculptures vraiment remarquable. Des pièces inhabituelles d’un grand intérêt pour quiconque s’intéresse à l’art inuit. Le passage à la Galerie d’art Pilar Shepard s’avère donc incontournable pour tous les amateurs et, en particulier, pour ceux qui ont le portefeuille bien rempli.

The Great George

L’Hôtel boutique Great George, très singulier si ce n’est unique.

Comme nous, spécialement lorsque nous partons longtemps, on a parfois le gout de sortir de notre petit VR et de s’offrir une nuit à l’hôtel. Ce dont on ne se prive pas !

À proximité de la galerie, l’Hôtel boutique Great George m’a semblé très singulier, si ce n’est unique. Situé en plein cœur du quartier historique de Charlottetown, à deux pas de la zone portuaire, du parlement, des restaurants et de tout, le Great George occupe tout un district historique classé. Douze maisons patrimoniales voisines qui ont été merveilleusement restaurées et qui composent aujourd’hui un complexe hôtelier de grande classe. L’ensemble compte au total 54 chambres qui vont de la chambre d’hôte régulière en auberge à la prestigieuse suite Perkins que j’ai eu le privilège d’occuper… En passant par de somptueux appartements-bureaux, suites de charme, chambres romantiques, résidences pour deux ou pour la famille et appartements de long séjour. La plupart de ces accommodations sont regroupées dans un pâté de maisons, formant une cour intérieure avec terrasses et jardins privés. Toutes les unités sont luxueusement meublées avec beaucoup de bon gout pour créer une boutique vivante et fascinante dans laquelle tout est à vendre.

Une des résidences du complexe hôtelier The Great George.

L’histoire du Great Georges a commencé modestement en 1811 avec le Wellington Hotel pour culminer de nos jours. En 1857, Henry Haszard déménage son magasin général sur la rue principale. Il aménage le Pavilion Hotel qui accueille les délégués de la Conférence de Charlottetown en 1864.  L’endroit a changé de nom à plusieurs reprises, mais a toujours maintenu sa vocation tout en améliorant drastiquement sa qualité. Le Pavillon principal, hérité de cette époque, comporte un grand hall décoré à l’ancienne avec des couleurs lourdes et chaudes. On y trouve thé, café et biscuits chauds à toute heure et on y tient le petit déjeuner chaque matin. Il s’agit d’ailleurs d’une coutume particulière et déstabilisante pour certains. En se présentant dans le lobby le matin, on s’installe d’abord sur un des divans puis on nous apporte tout de suite une petite table pliante. On se sert au buffet du petit déjeuner (léger)  et chacun mange dans son coin du hall d’entrée. La formule est définitivement moins confortable que le petit déjeuner à une banquette ou à la table. Elle m’a toutefois séduite par son originalité.

Le Pavillon Perkins occupe une maison complète attenante au pavillon principal. Construite en 1843 par le cordonnier Hugh Perkins, elle est demeurée résidence privée jusqu’en 1950 alors qu’elle a été intégrée à l’Hôtel Regent. Deux étages avec, au premier, un immense salon avec foyer, une cuisine complète, espace petit déjeuner et salle à manger pour huit personnes ainsi qu’une salle de télévision. Au second palier se trouve la grande salle de bain avec le bain à remous double et la douche vapeur vitrée pour deux personnes ou plus, toilette, salle de lecture et antichambre donnant sur une chambre à coucher avec un lit grand à s’y perdre devant lequel la télé est encastrée au-dessus du foyer.

L’inconvénient d’un tel endroit, c’est qu’on passe quelques heures à s’y chercher avant de s’y trouver, mais une fois réglé ce problème… On s’y fait !

Pour s’informer…

Tourisme Île-du-Prince-Édouard:1 800 887-L’ÎLE ou www.ipevacances.com. Demandez le Guide et la carte de l’ile (en français)

The Great George
thegreatgeorge.com

Pilar Shephard Art Gallery
82 Great George Street
Téléphone : (902) 892-1953
pilarshephard.com

– Le terrain de camping le plus près de Charlottetown se trouve à Cornwall, à 15 minutes du centre-ville, sur la West River: Cornwall / Charlottetown KOA  – koa.com/campgrounds/cornwall

Les commentaires sont fermés.