tab 1 FERMER

Récit de caravaniers à la conquête de l’Ouest

Articles récents
Archives
le 15 juin 2022
Île-du-Prince-Édouard / Circuit côtier North Cape
le 2 juin 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 26 mai 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 17 mai 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 20 avril 2022
Île-du-Prince-Édouard
le 31 mars 2022
Nouveau-Brunswick
le 16 mars 2022
Nouveau-Brunswick
le 10 février 2022
Nouveau-Brunswick / Fundy… Une baie avec vues
le 27 janvier 2022
Nouveau-Brunswick / Baie de Fundy
le 12 janvier 2022
Nouveau-Brunswick / Baie de Fundy
le 9 décembre 2021
Nouveau-Brunswick / Baie de Fundy
le 25 novembre 2021
La tournée Alantique : Grand Manan et l’Acadie
le 10 novembre 2021
LA TOURNÉE ATLANTIQUE : Sur la route du Nouveau-Brunswick (3)
le 21 octobre 2021
La tournée Atlantique : de Forillon à Percé (2)
le 12 octobre 2021
La tournée Atlantique
le 30 septembre 2021
Un bonheur simple, mais une expérience inoubliable
le 8 septembre 2021
Minganie : La nouvelle route
le 26 août 2021
Minganie : Le bout du pays
le 24 août 2021
La Moyenne-Côte-Nord et la Minganie
le 27 juillet 2021
La Haute Côte-Nord
le 20 juillet 2021
Côte-Nord
le 25 juin 2021
Alberta – Région des Badlands
le 22 juin 2021
Alberta – la vallée de Drumheller
le 12 mai 2021
Alberta – Les Rocheuses dans toute leur splendeur
le 26 avril 2021
Alberta – Deux sites touristiques… Deux mondes différents !
le 15 avril 2021
Alberta francophone – Rivière-la-Paix : Le nouveau pays
le 7 avril 2021
Alberta francophone – Route de prairies et de forêt
le 11 mars 2021
L’Alberta francophone – Legal : L’histoire en images
le 25 février 2021
L’Alberta francophone
le 12 février 2021
Itinéraires de rêve : l’Alberta
le 25 janvier 2021
Ontario — Lac Supérieur : finale en Harmony et conclusion en nuances
le 8 janvier 2021
Lac Supérieur – Sur le chemin du retour…
le 15 décembre 2020
Ontario/Lac Supérieur – Vue d’en haut…
le 27 novembre 2020
Lac Supérieur/Ontario – Le Géant endormi
le 13 novembre 2020
Ontario — Lac Supérieur Les arrêts se multiplient
le 22 octobre 2020
Sur la Transcanadienne
le 16 octobre 2020
Le long de la rive du lac Supérieur
le 29 septembre 2020
En route vers le lac Supérieur
le 2 septembre 2020
Labrador et Terre-Neuve – Le quad, un mode de vie
le 27 août 2020
De St John’s jusqu’à la fin…
le 25 août 2020
Gros-Morne et autres beautés naturelles…
le 10 août 2020
Fogo Inn, un modèle unique de développement
le 7 juillet 2020
Terre-Neuve : Péninsule Nord et St Anthony
le 23 juin 2020
Fabuleuse Basse-Côte-Nord
le 12 juin 2020
Labrador et Côte atlantique
le 1 juin 2020
Road trip au Labrador et Terre-Neuve – On quitte Manic V vers la côte du Labrador
le 6 mai 2020
Labrador et Terre-Neuve Les icebergs… une pure merveille !
le 17 avril 2020
Road trip au Labrador, Basse-Côte-Nord et Terre-Neuve – Un moment de réflexion avant le départ…
le 6 avril 2020
Côte-Nord — Labrador et Terre-Neuve : Les routes d’un nouveau monde !
le 18 mars 2020
Yellowstone : Un univers en ébullition
le 3 mars 2020
Lac Salé (Utah) — Yellowstone (Wyoming – Montana) : une route d’émerveillement !
le 20 février 2020
Utah… Grand Lac Salé, l’amorce du retour !
le 5 février 2020
Spectacle à grand déploiement en Utah !
le 18 décembre 2019
Capitol Reef — Utah
le 4 décembre 2019
Route 12 vers Torrey – Utah : LA route à découvrir
le 20 novembre 2019
Bryce Canyon National Park – Le plus extraordinaire entre tous
le 8 novembre 2019
Navajo National Monument et Zion
le 16 octobre 2019
Monument Valley… un des moments forts !
le 25 septembre 2019
La région du lac Powell
le 13 septembre 2019
Le Grand Canyon dans tous ses états
le 21 août 2019
Les gorges du Rio Grande
le 7 août 2019
Les villes du nord du Nouveau-Mexique
le 24 juillet 2019
Le désert blanc du Nouveau-Mexique
le 8 juillet 2019
Quelques étapes urbaines…
le 19 juin 2019
Route 66 — Revenons au début !
le 5 juin 2019
Get your kicks on Route 66…
le 22 mai 2019
Sous le charme de Chicago…
le 17 avril 2019
Se préparer avec méthode
le 27 mars 2019
Encore sur la route…
le 21 mars 2019
À venir
le 26 mai 2022

Île-du-Prince-Édouard

Le Pont de la Confédération, 25 ans plus tard

Le pont de la Confédération a 25 ans cette année. Porte d’entrée officielle de l’Île-du-Prince-Édouard, il s’ouvre sur une des régions les plus méconnues de la province : la côte de Charlottetown.

Partons du Pont de la Confédération, la vedette incontestable de la région, afin d’explorer ce petit bout de rivage. Il s’élance comme une flèche effilée jusqu’à se perdre au-dessus des brumes du détroit de Nortumberland. Ce trait tiré entre ciel et mer raccroche l’Île-du-Prince-Édouard au continent et on vient désormais de partout, juste pour dire qu’on a franchi le fameux pont de la Confédération. Il s’agit d’un des plus longs ponts à travées multiples au monde, le plus long enjambant des glaces. Le pont de la Confédération impressionne par son design sobre et régulier. Ses 12,9 kilomètres épousent une forme sinueuse que l’on parcourt en une douzaine de minutes, à une altitude moyenne de 40 mètres, le point le plus élevé atteignant 60 mètres afin de permettre la circulation maritime. La chaussée de 11 mètres de large comporte deux voies de circulation et deux accotements d’urgence avec des téléphones à tous les 750 mètres, sur les lampadaires. L’ouvrage comporte 44 travées dont chaque poutre maitresse pèse 7 500 tonnes et mesure 192 mètres.

Entreprise en 1993, la construction a employé plus de 6 000 personnes. Quant aux couts, ils sont encore plus impressionnants que le pont. Le gouvernement canadien verse annuellement à la société d’exploitation Strait Crossing, et ce durant 35 ans, la somme de 41,9 millions de dollars auxquels le promoteur additionnera les revenus provenant des péages perçus. Le gouvernement fédéral sera ensuite propriétaire de cette réalisation titanesque qui devrait tenir le coup durant un siècle selon ses constructeurs.

Inauguré au printemps 1997, le pont de la Confédération a provoqué un intérêt immédiat et phénoménal en suscitant une augmentation de la fréquentation touristique de 60 % dès la première saison. En 1999, le nombre de visiteurs a dépassé le seuil record du million et a progressivement rebaissé depuis. Actuellement, les Ontariens composent la majorité de la clientèle de l’Île-du-Prince-Édouard avec 300 000 visiteurs. Environ 300 000 autres proviennent des Maritimes ; un peu plus de 80 000 des États-Unis et tout autant du Québec.

Le plus impressionnant point de vue sur le pont se trouve tout près du Gateway Village.

En mettant le pied sur l’île…

En arrivant sur l’île, de nombreux touristes prennent le temps de s’arrêter au Gateway Village de Borden, situé immédiatement à la droite de la sortie du pont. On y trouve amplement de stationnements dont plusieurs espaces réservés aux VR. Il s’agit d’un centre commercial éclaté, puisque subdivisé en plusieurs édifices à l’architecture pittoresque. Le plus important d’entre eux abrite un important comptoir d’information touristique où les nouveaux arrivants trouvent réponse à toutes leurs questions en plus de repartir avec une brassée de documentation. La visite gratuite du Centre d’interprétation attenante s’avère très intéressante. Gateway Village compte les habituelles boutiques de souvenirs et restaurants ainsi qu’un «liquor store» qu’il ne faut pas rater si vous souhaitez faire provision de bière, de vin ou de spiritueux. Autrement, vous risquez de chercher longtemps puisque les alcools ne se vendent que dans quelques magasins spécialisés et difficiles à trouver.

Points de vue

Le plus impressionnant point de vue sur le pont se trouve tout près du Gateway Village. En empruntant l’avenue Borden, on atteint un petit parc qui borde les premières travées du pont et d’où on peut admirer une bonne partie de l’ouvrage. L’endroit est dédié aux nombreux marins de l’île qui ont œuvré sur les traversiers en opération jusqu’au jour de l’ouverture du pont.

En empruntant la rue Carleton, on peut aussi entrer sur le terrain d’un drôle d’édifice en forme de bateau, le Abby III, et avoir une vue plus complète du pont.

À Cape Traverse, on peut aller cherche un autre point de vue magnifique en prenant Wharf Road.

De Borden, il faut emprunter les routes 10 et puis 19 pour vraiment suivre la côte et jouir des plus beaux panoramas. Dès Cape Traverse, on peut aller cherche un autre point de vue magnifique sur le pont en prenant Wharf Road. Tout au bout, avant la courbe, on atteint une superbe petite plage dotée de quelques espaces de stationnement isolés et, surtout, offrant une vue du pont, lointaine, mais exceptionnelle. Il s’agit d’un endroit parfait pour les piqueniques, mais il n’y a pas de table. Il s’y trouve quelques chalets offerts en location.

Campings

Un peu plus loin, à Augustine Cove, on croise le chemin de Cumberland Cove et le Cumberland Cove Seaside Campground, un petit camping sommairement équipé. Il peut s’avérer intéressant pour les campeurs sous la tente ou les petits VR qui aiment la tranquillité et la proximité de la mer.

À l’ouest de Victoria-by-the-Sea, il faut coller la mer sur la route 19 pour apprécier les panoramas les plus éblouissants. Le mariage des champs en culture, de la terre d’ocre, de la mer et du ciel porte la bucolique à son apogée. À travers cela, il se glisse toujours un clocher blanc, quelques résidences victoriennes, de longues baies intérieures qui gardent captives les vapeurs du matin, des animaux de ferme indifférents à toutes ces beautés et des gens sympathiques qui vous saluent comme de vieilles connaissances.

C’est au KOA Holiday Haven Campground que les campeurs feront une agréable découverte, à 9 km au sud-ouest de Charlottetown, près de Corwall. Situé au bord d’une magnifique plage qui borde tout le camping sur l’embouchure de la rivière West, le parc offre 240 sites ombragés et gazonnés avec services qui ont tous vue sur la mer puisque le site est en paliers. Le terrain épouse toute l’extrémité d’une large pointe de 60 acres qui s’avance dans l’eau et qui est recouverte de longues allées de grands arbres. Pour le visiter, on peut profiter de la calèche qui y propose la promenade. Le Holiday Haven est aussi équipé d’une grande piscine, d’un magasin du campeur et de services Internet en plus des services habituels.

Plus loin sur la route 19, il ne faut surtout pas céder à la tentation de couper court sur la 19A en évitant Rice Point et Rocky Point. Encore une fois, la force des panoramas ne s’y dément pas et, chose nouvelle, alors qu’on atteint la grande plaine herbeuse du Lieu historique national Port-la-Joye, la ville apparait dans le décor. Rocky Point ferme l’entrée ouest du passage étroit de la rivière Hillsborough qui débouche sur la vaste baie du même nom. On aperçoit donc le havre de Charlottetown et la ville qui est tout près.

Pour s’informer…

Tourisme Île-du-Prince-Édouard :1 800 887-L’ÎLE ou ipevacances.com. Demandez le Guide et la carte de l’île (en français)

Pont de la Confédération : confederationbridge.com
Tarif 2022 : 50,25 $ (Augmentation récente de 1,75$)

Holiday Haven Campground, sur la 248 (Ferry road) sud à partir de la route 1 : koa.com/campgrounds/cornwall

Cumberland Cove Seaside Campgroundseasidecampingpei.com

Les commentaires sont fermés.