tab 1 FERMER
En caravane avec chaton Cider

À peine 36h après l’adoption inattendue de notre chaton Cider, il partait en camping dans une caravane Prolite Eco de 12 pieds. Fort heureusement, il a vite apprivoisé ce mode de vie. Bonheurs, câlins et adaptations humains-félin  s’entremêlent dans cette nouvelle aventure. Difficile maintenant de partir sans lui.

Mais où va la litière ? Ce fut le premier obstacle à ce projet. La majorité des litières sont trop volumineuses pour des petites caravanes. En forme d’un sac sport, notre litière idéale avec rebords se glisse sous le lit et se transporte bien. Minet, chanceux et faisant des envieux, est le seul à avoir « son bloc sanitaire » à l’intérieur. « Heureux comme un chien dans une boîte de truck »

Tout comme pour ses humains vivant en appartement, c’est une évasion pour fiston. La nature stimule sa curiosité. Voir le camping à travers les yeux d’un chat est un émerveillement. Le moment présent est attendrissant. Le rythme de nos  activités s’est ralenti et s’apparente à celui d’une famille. Après 3 weekends, la crapule faisait enfin ses nuits. La  vigilance fatigue, mais la zoothérapie compense. Ses accessoires remplacent symboliquement les vélos. « Il va vous falloir une fifthwheel avec tout le stock pour le chat », lance avec humour notre entourage. Ha ! Ha ! Bien essayé, mais non.

La vie est un jeu

Chose certaine, un chaton a de l’énergie nucléaire pour jouer! La caravane et le lit deviennent un terrain de jeu, en espace restreint. Des jouets en souris, des cachettes en oreillers et un hamac de fenêtre occupent son temps. Les insectes, les rongeurs, des oiseaux et des branches dehors sont son « Chat-Flix » ! En promenade en laisse, le chien avance. Quant au chat, il décide où on va… Des minouches et une baguette à plumeux aident à garder le cap.

Le camping : excellent pour la socialisation

Tout se joue dans les 6 premiers mois de vie. Ses rencontres, avec chiens et humains, eurent un bel impact de fraternisation. Passants et voisins trouvent ce campeur adorable. « Oh, c’est un chat ! », réalisent certains en le voyant au bout de la laisse. Une véritable mascotte de camping, surtout auprès des enfants! Par son ouïe très fine, des bruits anodins pour l’homme provoquèrent la fuite et l’inconfort. Des campings tranquilles ont aidé à l’acclimatation sonore. Les campings familiaux, eux, ont complété sa socialisation.

La nuit, tous les chats sont gris

Où est le chat? La lumière balaye le sol. Deux yeux ronds s’illuminent. Un harnais aux bandes réfléchissantes nous permet de garder sa trace dans la noirceur. Avec sa vision nocturne de commando, la cible est localisée. Opération PAPILLON. Le fameux laser est un allié pour l’éloigner de la porte le soir. Pour calmer son envie de sortir de la caravane en soirée, on ferme les lumières et la porte. Il finit par s’endormir en étant isolé de stimuli.

Les chats, tous voyageurs ?

Il existe trois caractères chez ces poilus: le timide, le curieux et l’aventurier. « Seuls 10 à 15 % des chats auront le tempérament pour voyager », souligne Daniel Filion, comportementaliste félin et fondateur d’Éduchateur. L’attachement à son environnement et la routine assurent le bien-être d’un félin. Cela diffère des chiens qui suivent leurs maîtres. Plus on l’initie tôt, plus il y a des chances que le camping avec un chaton soit possible. Or, même jeune, il ne va pas forcément tolérer les changements de milieux.

Mange – dodo – aime

Pour l’habituer aux voyagements, il faut y aller progressivement sans le forcer. Il doit impérativement aimer son expérience dans le plaisir! « On utilise des jeux et des gâteries à chaque étape: l’auto stationnée, en reculant la voiture, faire le tour du bloc, etc.», ajoutet-il. Le jeu, suite à un stress, désamorce la panique.

Ça se passe bien ? On maintient régulièrement les sorties, même l’hiver. Avant 1 an, l’animal aura un comportement de néophilie, soit d’être curieux de nouvelles choses. Plus le chat veillera, plus le réflexe de peur, de survie face aux dangers s’installera. En gardant la routine de voyager à l’année, son esprit d’explorateur moins apeuré est conservé.

Un chat peut souffrir du mal des transports. Des médicaments soulagent ce malaise et l’anxiété. Si un chat « se vide » en route, l’adaptation au transport sera souvent impossible. Rester dans son foyer sera la meilleure option.

 

Minou à la maison

Étant un chasseur solitaire, c’est un mythe de penser qu’un chat va s’ennuyer seul chez lui pendant que ses propriétaires séjournent au camping. Une courte visite par jour suffit. Un ami peut mal détecter si quelque chose ne va pas. Mieux vaut le laisser aux bons soins de professionnels qualifiés pour de longs séjours. À titre d’exemple, l’organisme Entre Pattes & Mains propose des visites à domicile pour leurs besoins de base. L’équipe se relaye pour garantir le service. On évite les soucis si la gardienne tombe malade.

Santé et sécurité

Dre Florence Deschênes de l’Hôpital vétérinaire de l’Est, qui campe avec sa chatte, partage des recommandations. D’abord, les vaccins et des traitements pour les tiques, vers et puces doivent être à jour. Trouver les coordonnées et les heures d’ouverture de cliniques et d’urgences vétérinaires à destination est judicieux. Ceux-ci doivent accepter de nouveaux patients.

Des piqures d’insectes et une déshydratation peuvent se produire en plein air. Dans un équipement sans climatiseur ou mal ventilé en été, un coup de chaleur peut vite arriver. On préconise alors de garder le chat avec soi et le surveiller. Une balade en auto et à l’animalerie à l’air climatisé est salutaire lors d’une canicule.

Premier soins

Une trousse de premiers soins contenant des bandages, pince à tique, désinfectant et sachets d’hydratation pour animaux dépanne. Du Benadryl pour enfant réduit l’enflure d’une piqure chez le chat. Le vétérinaire et un pharmacien prescrivent conjointement le dosage à administrer (visite cocasse au Jean-Coutu assurée !).

Si la situation ne régresse pas ou empire, il faut se rendre à la clinique. « Il ne faut pas tenter de s’improviser vétérinaire en camping. Ne jamais donner de médicaments humains aux animaux », prévient Dre Deschênes. Ceux-ci sont toxiques, voire mortels pour eux. En cas de doute sur comment donner de premiers soins ou sur l’état de santé, contacter la clinique vétérinaire.

Les essentiels pour minou en camping

1- Pour la litière :
La litière pliable Petleader et le tapis de litière Cat Litter 30 x 30 cm prennent peu d’espace (chez Amazon). Le bicarbonate de sodium neutralise les odeurs. Le désodorisant pour litière dégage trop de parfum dans une mini-caravane.

2- Harnais et laisse :
Un harnais est plus sécuritaire et solide qu’un collier. La compagnie Halti propose une laisse de dressage multifonction pour chien en taille petite. Pratique pour attacher son chat à une table à pique ou les promenades.

3- Piquet et longe :
Un câble d’attache pour chat de 3m convient à la majorité des emplacements. Le revêtement est résistant aux intempéries.

4- Sac à dos de transport :
Les chats aiment beaucoup les sacs à dos pour l’auto ou la rando. Notre chaton a aimé le sien, avec maille respirante, par temps chaud et pour l’observation (chez Amazon).

5- Feliway Classic :
Un traitement calmant qui envoie un signal « sécurité-maison» aux chats. À appliquer sur des couvertures, transporteur, etc. (chez les vétérinaires et animaleries).

Texte et photos : Patricia Delisle
Camper au Québec 2022

À lire aussi
 Voyager avec des animaux domestiques
● Pitou, Fido et les autres
● Plaisirs actifs avec son chien
● Animaux domestiques et camping
Voyager avec Pitou : le guide 101

Les commentaires sont fermés.

Quelques conseils supplémentaires

• Vérifier la règlementation sur les chats dans les terrains de camping et parcs avant de réserver
• Ne jamais garder le chat enfermé de longues heures. Les chats ont besoin de se dégourdir.
• Accorder des pauses dodo au chat, surtout de moins de 6 mois.
• Ne jamais laisser un chat sans surveillance ni libre à l’extérieur (animaux sauvages, chats errants, risque de fuite).
• Prévoir sa nourriture habituelle, des repas supplémentaires et toujours un bol d’eau fraîche à sa disposition.
• Apporter du nettoyant pour tissus et à lessive en cas de « petits accidents ».
• Avoir une application qui liste les hôtels qui acceptent les chats (utile en cas d'urgence).

Autres articles dans cette catégorie
    Un pinceau très utile

    Il fallait y penser, joindre en un seul outil de cuisine le pinceau et […]

    Trousse de premiers soins

    Il est très facile de créer soi-même une trousse de premiers soins. Il faut […]

    Les grignotines

    On croque, on craque, on est accro, on en redemande ! Au Canada, il […]

    Et si on jouait au mississippi ?

    Dans la salle communautaire de bien des campings se trouve une table de mississippi. […]

    Aimez le camping

    Le camping sous la tente aujourd’hui a bien peu à voir avec le camping […]

    Les piquets de tente

    Les piquets de tente. Quel sujet dénué d’intérêt, non ? Soyons honnêtes. Qui, parmi […]

    Voyager sur la trace de ses ancêtres

    Le tourisme généalogique, vous connaissez ? Visiter une région ou un pays où ont […]

    Une urgence survient !

    Voici quelques conseils qui vous assureront que vos vacances ne soient pas complètement gâchées, […]

    Sur le Chemin du Roy

    Le Chemin du Roy, première véritable route de Nouvelle-France, met les campeurs sur la […]

    On passe l’été au même camping

    Le saviez-vous ? Plus de 50 % des emplacements de camping du Québec sont […]

    Emballé pour réduire l’espace

    Une technique simple permet de sauver la vie des campeurs tout en prolongeant le […]

    Enfants anxieux et voyages

    La plupart du temps, les enfants sont contents de partir en voyage. Or, certains […]

    Camper avec de jeunes enfants

    En plein air on s’amuse souvent à dire que la réussite d’une sortie dépend […]

    56 trucs pour camper sous la tente

    Voici quelques idées et trucs que nous avons glanés aux cours de nos années […]

    Lampes et réchauds

    Quand vient le temps de faire le choix entre les différents réchauds et lampes […]

    L’ abécédaire du camping en famille

      À lire aussi ● Une famille à la conquête du Canada ● Sous la tente […]

    Panneaux solaires portatifs

    La vie en camping a déjà été plus simple. Il fût un temps où […]

    Bloc sanitaire

    Qui dit camping léger dit bien souvent passages obligés au bloc sanitaire. Pour les […]

    6 épices pour le camping

    Depuis un moment, la preuve a été faite qu’il est possible de bien manger […]

    8 activités à faire lors des interdictions de feux

    Les interdictions de feux à ciel ouvert peuvent entrer en vigueur au cours d’une […]

    Camper au beau milieu du fleuve

    Cela vous dirait d’être réveillé par le souffle des rorquals ou les parades roucoulantes des eiders à […]

    Distraire les enfants au camping

    Ah !, les enfants… Ils veulent être divertis en tout temps. Voici 4 jeux […]

    Comment éloigner les moustiques de façon naturelle ?

    Ils nous zézayent dans les oreilles, nous piquent sournoisement et sabotent nos soirées autour […]

    Un bon café en voyage, est-ce possible ?

    Lors de l’achat d’une cafetière de voyage, il y a certains points importants auxquels […]

    Faire face aux insectes

    Donner de son sang est un acte altruiste qui doit être encouragé. Mais avouons-le, […]

    On s’installe en 5 étapes

    Bien entendu, on peut y aller freestyle et installer son campement de la façon […]

    En caravane avec chaton Cider

    À peine 36h après l’adoption inattendue de notre chaton Cider, il partait en camping […]

    Bien manger en camping

    Si jouer dehors et dormir au grand air occupent une bonne partie de notre […]

    Les crèmes glacées

    Crème glacée, ça rime si bien avec été ! Dès que le soleil darde […]

    moncampingprefere.ca

    Depuis 2010, la communauté des campeurs peut partager, en français, les bonnes (et mauvaises) […]

AFFICHER PLUS D'ARTICLES