Eeyou Istchee Baie-James | Camping Caravaning
Untitled Document
tab 1 FERMER
Eeyou Istchee Baie-James
Le vrai Nord

BJamesAccueil

Si on se fie aux sites de discussion et à l’achalandage grandissant à Radisson, la Baie-James est une destination qui fait rêver de plus en plus de voyageurs en VR. Mais elle soulève aussi bien des questions et quelques inquiétudes. Notre journaliste apporte ici des réponses et un éclairage rassurants.

Dans un territoire grand comme l’Allemagne, une route mythique nous conduit jusqu’au nord du 53e parallèle. C’est dans cette région que de grands barrages ont poussé au début des années 1970, au fil de rivières légendaires. Mais il s’agit avant tout du pays de la nation crie, dont les magnifiques villages se développent à un rythme impressionnant.

Voilà donc les trois principales raisons qui valent le voyage. Parcourir l’emblématique route de la Baie-James. Visiter les installations hydroélectriques qui font la fierté des Québécois. Découvrir la culture crie dont les racines plongent dans la nuit des temps. À cela, j’ajouterais la révélation du vrai Nord, de la taïga et d’un environnement fascinant.

Kilomètre zéro

C’est à Matagami, au nord de l’Abitibi, que se trouve la borne du kilomètre zéro de la route de la Baie-James. On doit s’arrêter au bureau d’information touristique du km 6 pour s’enregistrer et recueillir l’information essentielle sur les services offerts le long du parcours. Première escale sur le trajet : le magnifique Camping du lac Matagami (km 37).

Le long des 620 kilomètres de la route, on croise plusieurs haltes-piqueniques, des belvédères, des rampes de mise à l’eau et des haltes-campings dotées de tables et de toilettes. On peut utiliser gratuitement ces espaces de campement (contribution volontaire suggérée).

Six téléphones d’urgence jalonnent le trajet. Si vous ne pouvez pas compter sur votre cellulaire au long de la route, il captera toutefois un signal dans tous les villages.

À mi-parcours, au km 381, on croise le seul relai routier avec essence et services. Dans ce genre de voyage, il ne faut jamais rater une occasion de faire le plein !

Fraichement retapée

Au cours des dernières années, la route de la Baie-James était dans un piteux état. Des travaux majeurs ont heureusement été réalisés en 2019, améliorant considérablement la situation. Elle est entièrement pavée et ne représente aucun problème particulier, sinon des lignes d’effondrement linéaires de la chaussée qui traversent la route de part en part tous les 100 mètres dans certains secteurs. Rien de grave, mais ça peut parfois surprendre.

Plusieurs conducteurs parcourent la route de la Baie-James en une journée, mais voyager en véhicule récréatif comporte un grand avantage : on peut prendre son temps. Comment enjamber de grandes rivières mythiques comme les Broadback, Rupert, Eastmain et autres sans s’arrêter pour les admirer ? Les haltes sur la rivière Rupert, les lacs Yasinski et Vieux-Fort sont particulièrement agréables. J’ai apprécié les campements des haltes-campings Rupert et du lac Duncan.   

 

Première destination : Radisson

Une fois à Radisson, la tournée des gigantesques installations hydroélectriques s’impose naturellement. Les visites guidées des centrales LG1 et de l’aménagement Robert-Bourassa (LG2) sont offertes gratuitement par Hydro-Québec et s’avèrent captivantes. Elles permettent d’entrer à l’intérieur des centrales souterraines et de voir une turbine en action, puis d’admirer le réservoir, les barrages et l’impressionnant évacuateur qualifié à juste titre d’escalier de géant. Radisson abrite aussi une intéressante boutique d’artisanat des Premières Nations, des stations-service et un magnifique camping.

Rencontrer les Premières Nations

On profite d’une route de 84 kilomètres entièrement pavée pour se rendre dans la communauté crie de Chisasibi (4 000 habitants) d’où deux chemins mènent aux rives de la baie James, dont un juste sous le 54e parallèle. Le musée local se révèle extrêmement intéressant et les petits VR peuvent traverser sur l’ile de Fort-Georges où se trouvait autrefois la communauté.

À partir de l’été 2020, les voyageurs qui se rendront à Wemindji pourront embarquer pour une écocroisière sur la baie James. Il s’agit de la seule véritable occasion d’explorer le gigantesque golfe qui prolonge la baie d’Hudson au sud.

Quant à Waskaganish, autrefois Rupert House, il s’agit du premier poste de traite sur la baie James, créé par Radisson et des Groseillers à la fin du 17e siècle. Avec un peu de chance, on peut y vivre des expériences inoubliables grâce aux suggestions de la responsable du bureau de tourisme local, Stacy Bear. Pour ma part, j’ai assisté à une leçon de pêche au filet dans la Rupert, offerte par un ainé aux jeunes Cris, puis à la préparation du poisson blanc, de même qu’à un cours de filetage de poisson donné aux filles et, finalement, au fumage du poisson avant sa cuisson dans l’huile. J’ai savouré le produit fini sous la grande tente communautaire. Que du bonheur !

Par Yves Ouellet
Magazine Camping Caravaning, vol. 26 no 1, mars-avril 2020

 

À lire aussi
● Plein air en Abitibi-Témiscamingue
● Le Témiscamingue
● Le long de la route 389 : vous allez aimer la Côte-Nord
 ● La région de Duplessis
● La Côte-Nord
● Rouler sur la Côte-Nord
● Témiscamingue : Réserve Beauchêne
● Savoureuse Abitibi-Témiscamingue

Les commentaires sont fermés.

Pour info

RENSEIGNEMENTS TOURISTIQUES

Tourisme Baie-James : 1-888-748-8140,
decrochezcommejamais.com

Tourisme Eeyou Istchee : 1-888-268-2682,
info@creetourism.com

Chisasibi Tourism : Edward Bearskin,
819-855-2878, poste 12, ou 873-365-0312,
edwardbearskin@chisasibi.ca

Waskaganish Culture & Tourism : Stacy Bear,
819-895-2250, waskaganish.ca

Réservations pour croisière et forfaits :
Voyages Eeyou Istchee Baie-James,
1 855 745-3888, voyageseibj.com

Visite des centrales d’Hydro-Québec :
hydroquebec.com/visitez

BON À SAVOIR

 Meilleure période de l’année pour s’y rendre : aout
 Distance entre Montréal et Radisson : 1 321 km
● Stations d’essence : on en trouve dans toutes les localités et aux points stratégiques sur toutes les routes.
● Le voyage s’étire sur 3 000 kilomètres lorsqu’on s’arrête dans quelques communautés cries.
● On peut aussi se rendre à Radisson à partir du lac Saint-Jean en passant par Chibougamau et Lebel-sur-Quévillon (115 kilomètres de route de gravier sur la R-1005).

La route de la Baie-James

Bref historique

On a construit en un temps record la route nordique de 620 kilomètres reliant Matagami à Radisson, puis au village cri de Fort-George (Chisasibi). Ce long fil d’asphalte à l’empattement plus large que la normale peut supporter des poids lourds de 500 tonnes. Puis, comme le trait de la route de la Baie-James a été tiré à environ 100 kilomètres de la mer intérieure, les communautés cries côtières de Waskaganish, Eastmain et Wemindji ont finalement été raccordées à la route principale par des chemins de gravier d’excellente qualité.

Autres articles dans cette catégorie
    Chasse aux trésors pour petits et grands
    2010ChasseAuxTrésors75

    En pleine nature, à Saint-Raymond-de-Portneuf dans la région de Québec, se trouve une Vallée

    Géomission: par et pour les jeunes (et leurs familles!)
    Geomission75

    Vous avez certainement entendu parler ces dernières années de géocaching, ces chasses au trésor que l’on fait à

    La cycloroute de Bellechasse
    Thumb

    La cyclochasse de Belleroute ? C’est avec un tel lapsus qu’a débuté notre découverte

    Production et tendances

    Régulièrement, j’aime bien jeter un coup d’œil aux données statistiques concernant la production des

    La géocachette
    photo-3-tHUMB

    Plusieurs formules s’offrent à nous pour découvrir les trésors touristiques d’une région. La géocachette

    Lac-Brome s’illumine pour le temps des fêtes

    Tout le mois de décembre, le village de Knowlton à Lac-Brome s’illumine et offre

    Ça sent le printemps au Salon du VR…

    Le Salon du VR, une présentation de l’Association des commerçants de véhicules récréatifs du

    Des articles pour le camping

    Cette semaine, des articles pour le camping… Car mine de rien, le printemps ne

    Dernières éditions: le Québec et l’ouest américain chez Ulysse

    La collection de guides « Fabuleux », qui propose des panoramas inspirants de destinations

    Les animaux du refuge Pageau
    2010RefugePageau75

    Fondé en 1986 par Michel Pageau, un ancien chasseur et trappeur qui se consacre

    Une passerelle au-dessus de la nature
    Passerelle75

    Situé à Nicolet, dans le Centre-du-Québec, le parc écologique de l’Anse du Port est

    Nouveau chef au Gîte du Mont-Albert

    Vous campez dans le coin et vous avez envie de vous faire gâter ? Le

    Randonneurs du dimanche

    Les sentiers de l’Estrie ont concocté une programmation spéciale pour les randonneurs du dimanche.

    Journée d’hiver Sépaq : gratuité d’accès pour tous, le samedi 18 février

    Les établissements de la Sépaq : chaleureux même en hiver. C’est autour de ce

    Huttopia présente La Trappeur, une nouvelle tente toile et bois avec salle de bains complète, en exclusivité à Sutton

    Les campeurs qui séjourneront au site Huttopia Sutton cet été auront le plaisir de

    Dans les bayous…
    Bayou75

    Ce n’est pas qu’en Louisiane que vous trouverez des bayous. En Outaouais, il y en a

    Un nouveau circuit touristique dans l’Outaouais
    Outaouais75

    Depuis l’été 2017, un circuit touristique sillonne l’Outaouais : les Chemins d’eau. Ne vous

    Deux arrêts gourmands à Saint-Pierre-les-Becquets
    Bleuets75

    Les caravaniers qui parcourent régulièrement l’autoroute 20 entre Montréal et Québec reconnaitront le nom

    Du plaisir en famille en Outaouais
    2009-07-famille-ouatouais75

    Vous planifiez un séjour avec de jeunes enfants dans la région de la Capitale

    Étonnant Québec! 150 expériences insolites pour vibrer, frémir, s’extasier et s’émouvoir

    On croit tout savoir et avoir tout entendu sur le Québec touristique, avec ses

    L’été 2015 au Domaine Forget  respire le grand art

    L’été sera animé au Domaine Forget alors que l’édition 2015 offrira une programmation variée

    Miam, du fromage !
    CircuitGourmandFromage75

    On peut suivre des routes gourmandes dans presque toutes les régions du Québec. Cette

    Un économusée du chocolat

    Toutes les raisons sont bonnes pour aller en Outaouais. Et toutes les raisons sont

    Un petit gout de revenez-y
    CassisEtMelisse75

    Si vous êtes à Saint-Damien-de-Buckland dans la région de Chaudière-Appalaches, faites un arrêt gourmand à

    La Forêt de Maître Corbeau
    MaitreCorbeau75

    Si vous et votre famille aimez l’hébertisme et les sentiers aériens, vous serez comblés dans

    Un après-midi nature en Montérégie
    PMenMonteregie75

    Amateurs de balades relaxantes en plein air, voici une idée de sortie en nature

    MOSAÏCANADA 150 célèbre les 150 ans de la Confédération canadienne

    À Gatineau, du 30 juin au 15 octobre 2017, se tiendra MOSAÏCANADA 150, l’un

    Nouvelle offre de randonnée alpine au Mont-Orford

    La randonnée alpine fait maintenant partie de l’offre en vigueur au Mont Orford, et

    Canyoning pour tous
    201306Canyoning75

    L’été est presque arrivé, c’est le temps d’essayer de nouvelles activités qui plairont aux

    Faire du vélo… dans les airs !
    201306VeloEnAir75

    Si vous cherchez une activité inustée et amusante pour toute la famille cette été, le

AFFICHER PLUS D'ARTICLES