Untitled Document
tab 1 FERMER
Comment éloigner les moustiques de façon naturelle ?

Moustique

Ils nous zézayent dans les oreilles, nous piquent sournoisement et sabotent nos soirées autour du feu de camp. Que peut-on faire contre les moustiques sans avoir à utiliser des répulsifs chimiques ? Certaines techniques naturelles semblent bien efficaces.

De récentes études démontreraient que le DEET pourrait être toxique pour le système nerveux. Dans la mesure du possible, il vaudrait donc mieux l’éviter. Certains produits naturels peuvent être de bonnes solutions écoresponsables et moins nocives pour votre famille pour repousser ces agaçants petits vampires. Découvrons-en quelques-unes.

Les huiles essentielles

Humecter de quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronnée un mouchoir qu’on porte autour du  cou ou une casquette ou fichu sur notre tête peut repousser les petits volatiles insistants. Vous pouvez aussi concocter votre répulsif à base d’huile végétale. Mélanger 10 ml d’huile avec quatre gouttes d’huile essentielle de Citronnelle, trois gouttes de Géranium Bourbon et deux gouttes de Menthe poivrée. On peut même y ajouter ¼ à ½ de c. à thé d’essence de vanille.

Il existe aussi, dans certains magasins, des lotions à vaporiser toutes prêtes composées de citronnelle, d’eucalyptus, de géranium, de menthe et de lavande ou des crèmes à base d’huile de coco et d’olive contenant ces mêmes huiles essentielles.

Et pour une soirée sur le balcon, les encens à base de ces différentes huiles essentielles nous débarrassent également assez bien de ces insectes.

Les fruits acidulés, horreur des moustiques

Les fruits peuvent aussi être nos alliés pour repousser les assaillants. Un demi-pamplemousse déposé sur une table près de soi ou des morceaux de citron ou d’orange piqués de clous de girofle peuvent aussi servir d’insecticides naturels autour de nous. Autre petit truc similaire, à appliquer en parallèle pour éviter que des fourmis entrent dans votre caravane ou votre tente : coulez du jus de citron sur le sol à l’entrée de votre tente, cela empêchera les petites curieuses de venir vous visiter.

Les plantes, de bonnes complices aussi

Pensez à planter des plants de géraniums près de votre balcon où vous aimez vous asseoir ou à y suspendre des jardinières de géraniums rouges. Le pelargonium citronellum s’avère le plus efficace. Ces plantes dégagent un parfum que détestent les moustiques et les autres insectes. Des plants de menthe, de basilic frais, de romarin et même de citronnelle déposés ici et là autour de vous peuvent aussi dissuader ces indésirables. 

  

Et autres idées étonnantes

Le vinaigre de cidre sur la peau est un bon répulsif et tout aussi efficace pour apaiser les piqûres. Se frotter aussi les parties du corps exposées à l’air avec des feuilles de tomates ou des feuilles de mélisse peut éloigner les piqueuses. Quelques feuilles de ces plantes près de votre sac de couchage en camping peuvent aussi être un bon répulsif.

On peut aussi fabriquer une bougie flottante. Dans un pot mason rempli d’eau, déposez des tiges de romarin et de citronnelle en plus de quelques gouttes d’huiles essentielles répulsives et de deux tranches de citron sur lesquelles vous déposez la petite bougie. En chauffant, la bougie diffusera les huiles dans l’air.

Autre idée, un bon ventilateur saura aussi évincer tout moustique téméraire autour de vous alors que dans les cas extrêmes de mouches noires ou de « maringouins » agressifs, les filets antimoustiques vendus dans les magasins de sport peuvent devenir des incontournables bien appréciés de toute la famille, petits et grands.

Et si le mal est fait ?

Si mesdames les moustiques ont quand même réussi à vous soutirer quelques gouttes de sang, que peut-on faire pour en apaiser la démangeaison ?

Appliquez sur la piqûre du déodorant ou de la pâte dentifrice ou un mélange de bicarbonate de sodium (petite vache) légèrement mouillé pour en faire une pâte.

Quatre à cinq gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronnée dans 100 ml d’huile végétale peut aussi être un bon baume sur les piqûres. Deux ou trois gouttes d’huile essentielle de lavande dans 100 ml d’huile peut également aider à apaiser la démangeaison. Frotter la piqûre avec un glaçon ou y apposer un sac de gel de congélateur est apaisant, tout comme un sachet de thé mouillé ou une compresse imbibée de vinaigre. Enfin, un cataplasme de pâte d’argile verte calme aussi la piqûre et peut aider à la cicatrisation en plus.

Et si vous désirez vous entourer d’alliés indéfectibles pour contrer la présence de ces indésirables, installez une cabane de chauve-souris dans votre cour ou accrochée à votre VR ! Ces dames de la nuit sont capables d’engloutir quelque 2 000 moustiques en une nuit et, malgré ce qu’en pensent certains, vous, elles ne vous incommoderont pas.

Par Danielle Goyette
Camper au Québec 2020

À lire aussi
● Chasse-moustiques
● Le bon matériel peut tout changer
● C’est insectes qui veulent notre peau !
● Zoonoses – Doit-on les craindre ?

Les commentaires sont fermés.

Autres articles dans cette catégorie
AFFICHER PLUS D'ARTICLES