Untitled Document
tab 1 FERMER


Question


J’ai lu dans un grand quotidien que chaque surplus de 25 kg (55 lb) au poids du véhicule automobile augmente de 1 % sa  consommation de carburant. C’est pour cette raison que l’on nous conseille souvent d’enlever le support à vélo ou un porte-bagage lorsqu’il n’est pas utilisé.

J’ai une autocaravane de classe B (Safari Condo Promaster XL Plus 2017) qui pèse 3 400 kg (7 495 lb). J’ai l’impression que l’augmentation de la consommation de carburant dont il est question est calculée en fonction du poids moyen d’un véhicule automobile, soit de 1 500 à 2 200 kg (3 307-4 850 lb). Par conséquent, l’impact d’un surplus de 25 kg (55 lb) sur mon VR serait inférieur à 1 %.

Pour un VR, plusieurs préconisent de ne remplir qu’à moitié le réservoir d’eau potable. Notre réservoir est de 100 L. Je comprends très bien le raisonnement. Mais, dans cette logique, faudrait-il aussi ne remplir que la moitié du réservoir à essence ? Qu’en pensez-vous ?

Yves Hudon

Réponse


Il est vrai que l’augmentation de la masse totale de tout véhicule a un impact direct sur sa consommation. La présence d’un coffre porte-bagage fixé sur la toiture me semble toutefois dépasser le simple facteur du poids. Je crois qu’il est un autre aspect beaucoup plus important en rapport avec ce coffre vide laissé en permanence sur le véhicule, soit celui de sa résistance aérodynamique. Certes, si ce coffre est rempli d’objets lourds, son poids ajoutera à la consommation de carburant. Cependant, même vide, le coffre aura un impact sur celle-ci. Ainsi, la consommation d’une autocaravane Safari Condo ayant un climatiseur sur le toit sera plus affectée par la résistance produite par cet accessoire que par le poids qu’il ajoute à l’ensemble.

Dans le cas précis que vous évoquez, seule la variable poids peut influer sur la consommation de votre VR puisque le réservoir, intégré dans la carrosserie, n’ajoute aucune résistance aérodynamique. On peut donc conclure que voyager avec un minimum d’eau dans sa réserve aide à obtenir une meilleure consommation, tout comme prendre la peine de vider ses réservoirs septiques avant de prendre la route.

Cependant, voyager avec un réservoir à demi plein vous obligerait à faire des arrêts plus fréquents à la pompe. L’impact de ce poids moindre sur la consommation devrait alors être pondéré par le fait que des arrêts fréquents suivis d’autant de départs auraient également un impact, à la hausse cette fois, sur la consommation, l’usure des freins… Je serais donc enclin à penser que l’économie réelle générée par un réservoir rempli à moitié serait bien moins significative que le calcul théorique effectué à partir du poids ajouté ou retranché au VR.

Paul Laquerre


Question


Je possède une caravane à sellette de 11,6 m (38 pi). Ma question concerne les batteries. J’ai deux batteries de six volts de bonne qualité, montées en série. J’ai aussi 460 watts de panneaux solaires sur le toit qui rechargent les batteries en continu.

Je me demande si je peux laisser les batteries dans le véhicule, sur la charge des panneaux solaires, au lieu de les retirer pour les entreposer dans la maison. Les batteries sont assez lourdes et il n’est pas facile de les sortir du VR et de les transporter jusqu’à la maison.

Que font les propriétaires d’autocaravane ? Je me le demande, car bien des batteries sont plutôt grosses (pensons à une TCR 430, par exemple).

Daniel Matte

Réponse


Vous avez le système idéal pour garder les batteries chargées. Il n’y a aucun besoin de déposer les batteries. Dans le cas d’une autocaravane, la meilleure solution est d’installer un petit chargeur d’appoint, tel un Battery Minder, spécialement conçu pour garder les batteries en bon état sur une période prolongée. Il en faudrait deux, soit un pour les batteries du moteur et un pour les batteries de l’habitation. C’est ce que j’utilise pour le remisage de ma Mustang et elle démarre rapidement au printemps !

Rémi Guertin


Question


Nous avons une autocaravane Georgetown 2012. Lors de son achat en 2017, le système Dish était déjà installé dans le VR. Nous ne l’avons jamais mis en marche. Nous irons en Floride l’hiver prochain et désirons savoir quoi faire pour l’activer afin d’avoir nos postes de télé du Québec.

Carole et Benoit Parent

Réponse


Malheureusement, le système Dish qui équipe votre véhicule récréatif ne vous permettra pas de capter vos émissions québécoises préférées à partir de la Floride. La raison en est fort simple : Dish est un fournisseur de services américain et, à cause de cela, il ne peut transmettre des émissions émises par les téléviseurs canadiens. En fait, le seul fournisseur de télévision par satellite qui vous offre ce service est Shaw Direct. Cependant, l’antenne parabolique utilisée par Dish n’est pas compatible avec celle de Shaw. Cette dernière possède une forme elliptique beaucoup plus allongée que l’antenne de Dish. De plus, celle de Shaw nécessite un ajustement sur trois axes alors que celle de Dish fonctionne sur deux axes seulement.

N’eût été ce fait, vous auriez simplement pu enlever le récepteur décodeur de Dish et le remplacer par celui de Shaw Direct. Cependant, je doute fort qu’un technicien puisse modifier la mécanique de votre antenne pour la rendre compatible avec le réglage de Shaw Direct. Vous vous retrouvez donc devant deux options. La première est d’enlever l’antenne actuelle et sa base pour lui substituer une antenne compatible avec Shaw Direct. L’autre possibilité consiste à vous procurer une antenne sur trépied et effectuer les réglages manuellement à chaque arrêt sur votre itinéraire. Dans les deux cas, il vous faudra remplacer le décodeur par celui spécifiquement conçu pour Shaw Direct. Les désagréments associés à l’antenne sur trépied seront de moindre importance si votre séjour en Floride dure plusieurs mois au même endroit. Dans ce cas, le positionnement de votre antenne sera effectué une seule fois durant votre séjour.

Paul Laquerre


Question


Je suis un nouveau caravanier et je viens de prendre possession d’une caravane. J’ai quelques questions sur la façon la plus efficace de réserver un emplacement de camping. Comment faites-vous vos réservations dans les établissements ?
1. À mesure ou à l’avance ?
2. Utilisez-vous un site web permettant de réserver dans plusieurs établissements ou le site web du camping qui vous intéresse ?
3. Y a-t-il une façon de valider les prix sur internet ou faut-il appeler chacun des terrains de camping ?
4. Y a-t-il une fourchette de prix à laquelle je dois m’attendre ?
5. Est-il trop tard, rendu à la mi-juin, pour envisager de faire un périple d’une cinquantaine de jours en Floride à partir de la deuxième semaine de février parce que tout est déjà réservé ?

Un caravanier néophyte

Réponse


Voici quelques éléments de réponse qui, je crois, vous aideront à y voir un peu plus clair en ce qui concerne la réservation d’emplacements de camping. Notez cependant que je ne suis pas personnellement très préoccupé par la planification de nos voyages. Souvent même, au moment du départ, nous n’avons aucune idée des endroits où nous nous arrêterons, car nous préférons conserver la plus grande latitude de mouvement possible.

Toutefois, lorsque la nécessité de réserver se fait trop pressante, notamment pour les parcs d’État, j’ai recours au site web  ReserveAmerica qui permet d’accéder à une quantité phénoménale de campings, surtout publics, un peu partout aux États-Unis. Dans le cas des parcs d’État, on peut même avoir accès au plan d’aménagement du camping et voir l’emplacement précis où nous nous installerons. Sur le site de ReserveAmerica, vous avez aussi très souvent accès à la description des services offerts sur chacun des emplacements ainsi que leur dimension et le prix exigé.

Lorsqu’il s’agit d’un camping privé, il faut alors se rendre sur le site de ce camping ou sur celui de la bannière à laquelle il appartient. Sun Communities, KOA et Encore, par exemple, offrent de nombreuses possibilités en Floride et un peu partout aux États-Unis. Vous  pouvez y voir le montant total qui vous sera facturé lors de la réservation. Il est cependant possible, grâce à une carte nommée Passport America, d’obtenir une réduction équivalente à 50 % sur le tarif quotidien demandé. Cette carte, que vous pouvez acheter en ligne, est un outil très précieux pour qui souhaite diminuer ses frais de camping.

En vous rendant sur le site PassportAmerica.com, vous pourrez jeter un oeil sur près de 2 000 campings acceptant cette carte de membre. Il faut aussi lire les restrictions que chaque camping peut décider d’appliquer (durée de séjour, retrait de la réduction en haute saison ou lors d’évènements spéciaux, etc.). En naviguant sur ce site, vous aurez une meilleure idée des prix demandés par plusieurs terrains de camping, ce qui vous aidera à déterminer votre budget lié à ce poste précis de dépenses.

En terminant, je ne crois pas qu’il soit impossible pour vous d’envisager un voyage en Floride commençant à la mi-février. Certes, à ce moment de l’année, de nombreux campings afficheront complet, surtout ceux situés en bordure des côtes où affluent les caravaniers migrateurs (snowbirds). Cela sera vrai, du moins pour un séjour prolongé, mais il est certain que la situation sera différente s’il s’agit de réserver pour seulement un jour ou deux. Par exemple, n’ayant aucune réservation, je me suis récemment pointé à l’improviste à un camping de type county park et j’ai réussi à y passer 17 jours, à condition de changer deux fois d’emplacement après m’être installé sur mon emplacement initial.

D’ailleurs, pour augmenter vos chances de trouver des emplacements, je vous suggère de regarder les nombreux campings publics qui parsèment la Floride ou encore d’opter pour un camping à l’intérieur des terres plutôt qu’en bordure de mer. Vous pouvez facilement situer les campings publics, car ceux-ci appartiennent à quatre catégories : national, state, county et city parks.

Paul Laquerre


Question


J’ai une camionnette Sierra SLT 2015, moteur de 5,3 L et rapport de pont de 3,73, avec équipement de remorquage d’une capacité de 4 900 kg (10 800 lb). Je remorque une caravane Spree 261 2012.

J’ai profité d’une balance d’autoroute pour mesurer toutes les combinaisons de poids de mon ensemble. Je vous envoie le tableau
en annexe.

Je suis porté à laisser quatre mailles libres sur les barres de répartition de charge. Ainsi, ma camionnette semble davantage de niveau.
Avec ces tests, je m’aperçois que j’ai moins de poids à l’arrière qu’à l’avant. J’imagine qu’il serait préférable de laisser trois mailles libres pour avoir un peu plus de poids à l’arrière. Cependant, de cette façon, la camionnette descend un peu plus.

J’ai acheté ma camionnette après un an d’usure. Elle avait servi à remorquer une caravane à sellette. Ajouter une lame supplémentaire
serait-il une solution ?

Camionnette
Essieu 1
Camionnette
Essieu 2
Camionnette
total
Attache Caravane Total
caravane
Total sur la
route
Camionnette vide, plein d’essence  1 650 kg
(3 637 lb)
 1 160 kg
(2 557 lb)
 2 810 kg
(6 194 lb)
Camionnette chargée*, ½ essence  1 580 kg
(3 483 lb)
 1 420 kg
(3 130 lb)
 3 000 kg
(6 613 lb)
Camionnette chargée*, plein d’essence  1 590 kg
(3 505 lb)
 1 440 kg
(3 174 lb)
 3 030 kg
(6 680 lb)
Camionnette chargée*, ½ essence et caravane
(sans barres de répartition)
1 540 kg
(3 395 lb)
1 780 kg
(3 924 lb)
3 320 kg
(7 319 lb)
 2 630 kg
(5 798 lb)
5 950 kg
(13 117 lb)
Camionnette chargée*, ½ essence et caravane
(3 mailles libres sur barres de répartition)
 1 610 kg
(3 549 lb)
1 700 kg
(3 747 lb)
 3 310 kg
(7 297 lb)
2 640 kg
(5 820 lb)
 5 950 kg
(13 117 lb)
Camionnette chargée*, ½ essence et caravane
(4 mailles libres sur barres de répartition)
 1 660 kg
(3 659 lb)
 1 610 kg
(3 549 lb)
 3 270 kg
(7 209 lb)
 2 680 kg
(5 908 lb)
 5 950 kg
(13 117 lb)
Caravane seule, chargée  350 kg
(771 lb)
 2 580 kg
(5 687 lb)
 2 930 kg
(6 459 lb)

*Charge dans la camionnette : bois pour le feu, coffre d’outils, blocs, petite table, roue de secours de la caravane, tapis, etc., pour un total de 220 kg (485 lb).

J.D. Cuerrier

Réponse


Merci d’avoir pris le temps de compiler ces données ! Je me sers de la première ligne et de la dernière pour baser mes commentaires.
Lorsque les barres de répartition de charge de la caravane sont arrimées, le gain de poids sur l’essieu avant n’est que de 10 kg (22 lb) ce qui est très peu, alors que le poids sur l’essieu arrière monte de 170 kg (375 lb), camionnette chargée moins camionnette et caravane. Je constate que vous avez environ 272 kg (600 lb) de poids dans la caisse de la camionnette (ligne 1 moins ligne 3), ce qui est trop.

Je monterais la roue de secours du VR sur l’arrière de ce dernier. Allez-y mollo avec le bois ! Placez le coffre d’outils dans la caravane, s’il s’agit d’un petit coffre portatif. Les barres de répartition de charge devraient être d’une capacité de 454 kg (1 000 lb) afin de faire un bon travail, soit de transférer plus de poids sur l’essieu avant. Idéalement, l’avant de la camionnette devrait descendre autant que l’arrière lorsque vous arrimez les barres, afin d’obtenir une combinaison stable sur la route.

Je crois qu’en diminuant le poids du cargo dans la caisse de la camionnette, vous corrigerez la situation. Et oubliez de passer à trois mailles de chaine !

Rémi Guertin