Untitled Document
tab 1 FERMER


Question


Nous faisons des compétitions d’équitation et nous sommes à la recherche d’un équipement plus luxueux que notre remorque à  chevaux habitable. Je conserve ma camionnette RAM diésel 2500 HD. Je souhaite acheter une caravane à sellette d’une longueur maximale de 9,1 m à 9,8 m (30-32 pi) qui devra trainer une remorque dans laquelle logeront trois chevaux. Que me conseillez-vous ? Je m’intéresse, entre autres, au modèle Minnie Plus 27 RLTS de Winnebago. Évidemment, je pense devoir faire renforcer l’attelage de mon véhicule tracteur.

Michel Charrette

Réponse


Je serais plus que réticent à prendre la route avec une caravane à sellette derrière laquelle serait attachée une remorque transportant trois chevaux et leurs agrès. Le premier élément qui me rendrait nerveux est la masse que devrait remorquer la caravane à sellette. D’une part, celle-ci pourrait représenter une charge de près de 3 000 kg (6 614 lb) à remorquer, ce qui compliquerait énormément l’arrimage à la caravane à sellette. Je doute fort que le châssis d’une Minnie Plus 27 RLTS puisse offrir une résistance structurelle  suffisante pour tirer un poids aussi élevé. Outre la résistance limitée du châssis, des problèmes dynamiques et mécaniques se poseraient aussi, créant un déséquilibre dans la répartition des charges. Conjugués, ces trois facteurs favoriseraient un comportement routier instable mettant à risque la sécurité tant des passagers que des chevaux.

Au plan dynamique, le poids trainé par la caravane à sellette représenterait un ajout approchant les deux tiers de la masse totale en charge de la Minnie Plus envisagée. Le poids au timon de la remorque à chevaux ajouterait un poids vertical représentant de 10 % à 15 % de la remorque avec son chargement. Dans le cas d’une remorque prête à prendre la route, le poids ajouté à l’arrière de la caravane à sellette représenterait à lui seul un minimum de 300 kg (660 lb).

Au plan mécanique, le timon de la remorque serait beaucoup plus bas que le châssis de la caravane à sellette, ce qui obligerait à fabriquer un mécanisme sur mesure pour rendre le remorquage possible. La robustesse d’un tel appareillage ajouterait aussi un poids plus que significatif directement sur les deux essieux de la caravane à sellette. Chacun des essieux de la Minnie Plus 27 RLTS étant conçu pour supporter 2 359 kg (5 200 lb), je suis prêt à parier que cette limite serait largement dépassée. Les freins, mais surtout les roulements à billes des essieux, seraient mis à très rude épreuve.

Cependant, ma plus grande inquiétude vient de la modification de l’équilibre de l’ensemble. Le poids considérable appliqué sur la partie en porte-à-faux à l’arrière de la caravane à sellette aurait pour effet direct d’alléger l’avant de celle-ci, ce qui diminuerait d’autant le poids vertical normalement appliqué sur la sellette d’attelage. L’arrière de votre camionnette s’en trouverait allégé, réduisant son adhérence au sol en raison du déséquilibre ainsi créé. Comme les deux véhicules tractés seraient obligatoirement équipés de freins, advenant une situation d’urgence, la commande de freins pourrait peiner à gérer la répartition de l’intensité du freinage qui devrait s’appliquer à la caravane et à la remorque, ce qui pourrait entrainer un comportement erratique et dangereux de l’ensemble.

Paul Laquerre


Question


Nous envisageons de faire l’acquisition d’une nouvelle caravane. Nous hésitons entre quelques modèles dont la longueur varie entre 7,6 m et 8,5 m (25-28 pi). Le véhicule tracteur serait un VUS Mercedes GLE. Je n’ai pas trop d’inquiétude pour ce qui est du poids, car ce véhicule peut remorquer au minimum 2 994 kg (6 600 lb). Cependant, l’empattement du véhicule est relativement court et je me demande s’il est sécuritaire pour remorquer une caravane de 8,5 m (28 pi). Est-ce qu’une caravane avec des essieux plus éloignés serait plus appropriée comparativement à un modèle aux essieux rapprochés ?

Robert Lapierre

Réponse


Avec un empattement de 292 cm (114,8 po), on devrait opter pour une caravane plutôt courte. Comme vous envisagez l’achat d’une caravane mesurant de 7,6 m à 8,5 m (25-28 pi), je vous recommande de vous en tenir à un modèle proche d’une longueur hors tout de 7,6 m (25 pi), ce qui devrait répondre à vos besoins.

C’est l’ajustement des barres de répartition de poids qui est important dans ces cas-là. On obtient généralement la combinaison la plus stable possible en ajustant les barres de façon à ce que l’avant du véhicule tracteur descende autant que l’arrière lorsque la caravane est arrimée et que les barres sont sous tension, toujours comparativement aux mesures prises avant d’atteler. Je doute qu’une caravane dotée d’essieux plus éloignés soit plus stable, car la flexion se produit au niveau des pneus…

Rémi Guertin


Question


Nous avons une camionnette Sierra 3500 dont les pneus vont avoir 10 ans. Ils ne sont ni usés ni craquelés. Nous voyageons avec une caravane portée qui pèse environ 1 815 kg (4 000 lb) quand elle est chargée. L’hiver, la camionnette est remisée. Est-ce vrai que les pneus peuvent éclater ?

Robert Lapierre

Réponse


Tous les experts sont d’accord. Les pneus devraient être remplacés après 6 ans d’usage en raison de possibles dommages internes non apparents, comme la rouille des ceintures d’acier ou le bris de composantes internes. Vos frais seraient d’environ 1 500 $ pour remplacer six pneus, mais c’est là un moindre cout que ceux entrainés par des dommages causés par un pneu qui se brise ou encore un accident résultant de l’éclatement d’un pneu.

Rémi Guertin


Question


J’ai fait préparer mon équipement pour l’hiver par un expert. Étant donné que je laissais l’électricité en fonction pour maintenir les  batteries, celui-ci m’a recommandé de laisser le frigo en mode électrique, pour éviter la rouille et la condensation. Il m’a également conseillé de laisser fonctionner le ventilateur Fan-Tastic, afin d’éliminer l’humidité. Que pensez-vous de cela ? Nous laissons aussi des seaux de granules pour contrer l’humidité. Est-ce bon ?

Alain Leduc

Réponse


Premièrement, vos batteries devraient être débranchées et entreposées à l’abri du froid et de l’humidité. Une fois par mois, appliquez une charge et vérifiez le niveau de liquide dans les cellules. Inutile de faire fonctionner le frigo, surtout en période hivernale. Un réfrigérateur par absorption n’est pas fait pour fonctionner sous les 3 °C. Vous pouvez ruiner votre frigo en agissant ainsi. Entrouvrez simplement la porte du réfrigérateur et du congélateur pour permettre une certaine circulation d’air. Le plus important reste la circulation d’air à l’intérieur de votre véhicule récréatif. Veillez à l’ouverture de toutes les sources de ventilation possibles. De plus, vous pouvez déposer à l’intérieur des journaux, du charbon de bois ou de la litière à chat. Ce sont tous de très bons capteurs d’humidité.

Gilles Courcelles


Question


J’ai lu dans un grand quotidien que chaque surplus de 25 kg (55 lb) au poids du véhicule automobile augmente de 1 % sa  consommation de carburant. C’est pour cette raison que l’on nous conseille souvent d’enlever le support à vélo ou un porte-bagage lorsqu’il n’est pas utilisé.

J’ai une autocaravane de classe B (Safari Condo Promaster XL Plus 2017) qui pèse 3 400 kg (7 495 lb). J’ai l’impression que l’augmentation de la consommation de carburant dont il est question est calculée en fonction du poids moyen d’un véhicule automobile, soit de 1 500 à 2 200 kg (3 307-4 850 lb). Par conséquent, l’impact d’un surplus de 25 kg (55 lb) sur mon VR serait inférieur à 1 %.

Pour un VR, plusieurs préconisent de ne remplir qu’à moitié le réservoir d’eau potable. Notre réservoir est de 100 L. Je comprends très bien le raisonnement. Mais, dans cette logique, faudrait-il aussi ne remplir que la moitié du réservoir à essence ? Qu’en pensez-vous ?

Yves Hudon

Réponse


Il est vrai que l’augmentation de la masse totale de tout véhicule a un impact direct sur sa consommation. La présence d’un coffre porte-bagage fixé sur la toiture me semble toutefois dépasser le simple facteur du poids. Je crois qu’il est un autre aspect beaucoup plus important en rapport avec ce coffre vide laissé en permanence sur le véhicule, soit celui de sa résistance aérodynamique. Certes, si ce coffre est rempli d’objets lourds, son poids ajoutera à la consommation de carburant. Cependant, même vide, le coffre aura un impact sur celle-ci. Ainsi, la consommation d’une autocaravane Safari Condo ayant un climatiseur sur le toit sera plus affectée par la résistance produite par cet accessoire que par le poids qu’il ajoute à l’ensemble.

Dans le cas précis que vous évoquez, seule la variable poids peut influer sur la consommation de votre VR puisque le réservoir, intégré dans la carrosserie, n’ajoute aucune résistance aérodynamique. On peut donc conclure que voyager avec un minimum d’eau dans sa réserve aide à obtenir une meilleure consommation, tout comme prendre la peine de vider ses réservoirs septiques avant de prendre la route.

Cependant, voyager avec un réservoir à demi plein vous obligerait à faire des arrêts plus fréquents à la pompe. L’impact de ce poids moindre sur la consommation devrait alors être pondéré par le fait que des arrêts fréquents suivis d’autant de départs auraient également un impact, à la hausse cette fois, sur la consommation, l’usure des freins… Je serais donc enclin à penser que l’économie réelle générée par un réservoir rempli à moitié serait bien moins significative que le calcul théorique effectué à partir du poids ajouté ou retranché au VR.

Paul Laquerre