Untitled Document
tab 1 FERMER
Pièces et accessoires

Un joint d’étanchéité trop sec


Question


J’ai un problème avec ma toilette : elle ne garde pas l’eau adéquatement. C’est surement un joint d’étanchéité qui ne ferme pas de façon étanche. Est-ce qu’on peut acheter ce type de joint et, si oui, comment faut-il le poser ? Est-ce que je devrais enlever la toilette ?

Étienne Francis

Réponse


Vous avez raison, les joints d’étanchéité ont tendance à sécher avec les années. Deux possibilités s’offrent à vous. Fermez l’entrée d’eau et activez en position ouverte votre clapet de rétention d’eau. Portez un gant jetable et appliquez avec votre doigt de la gelée de pétrole (Vaseline) généreusement sur le joint d’étanchéité. Pas très agréable, j’en conviens, mais ça peut vous éviter de retirer la toilette.

Si cela ne résout pas votre problème, vous n’aurez d’autre choix que de retirer la toilette. Avant de commencer, assurez-vous d’avoir tout le matériel nécessaire pour effectuer le travail. Notez le modèle de VR, ainsi que la marque de la toilette, généralement indiqués à l’intérieur du couvert, avant de vous déplacer chez votre détaillant de pièces. Il pourra ainsi vous fournir la bonne pièce et aussi un nouveau joint de cire, qui agit comme joint d’étanchéité entre la toilette et la tuyauterie. Demandez-lui conseil pour l’installation, peut-être sera-t-il en mesure de vous fournir des illustrations pour votre modèle de toilette.

Gilles Courcelles

La deuxième batterie est-elle nécessaire ?


Question


J’envisage de petites vacances à Terre-Neuve prochainement. J’ai une caravane de 6 m (20 pi) Starcraft 2018, remorquée par un VUS Pathfinder 2018 de Nissan. Je me demandais si je devais me procurer une deuxième batterie pour la caravane, étant donné que je devrai emprunter un traversier à l’aller et au retour de Terre-Neuve. Les traversées seront respectivement d’une durée de 7 à 8 heures et de 17 heures.

Richard Nadeau

Réponse


Une deuxième batterie est de mise si vous faites du caravaning autonome, comme dans les festivals. Pour le traversier, cela ne fera pas une grande différence, à moins que vous pensiez faire fonctionner le frigo sur 12 V (si possible), parce que le propane sera fermé. Cela mettrait effectivement les batteries à plat assez rapidement. Assurez-vous d’avoir une bonne masse bien froide dans le frigo afin qu’il  conserve une température fraiche. Boissons en bouteilles et en canettes et un sac de glace dans le congélateur aideront.

Rémi Guertin

Un macérateur d’eaux noires, est-ce nécessaire ?


Question


J’aimerais avoir votre opinion sur l’option offerte dans une autocaravane de classe B : un macérateur d’eaux noires. Est-ce vraiment nécessaire ?

Lucie Gagnon

Réponse


Dans tous les véhicules récréatifs, les réservoirs septiques (eaux grises et eaux noires) sont conçus pour se vider par gravité. Ceci explique que les valves et soupapes d’évacuation soient toujours situées plus bas que les réservoirs. Depuis quelques années, les macérateurs sont apparus sur le marché. Personnellement, je n’ai jamais ressenti le besoin d’ajouter un tel accessoire sur l’un des 14 VR que j’ai possédés. La seule véritable utilité que je verrais à en posséder un serait dans le cas où mon véhicule récréatif soit stationné à plus basse altitude que la bouche d’égout ou encore que mon VR soit à une trentaine de mètres de cette bouche. En plus de déchiqueter les solides, ce qui se fait tout naturellement dans le réservoir, le macérateur peut jouer le rôle d’une pompe refoulante et forcer les déjections à franchir une grande distance dans un tuyau ascendant, annulant ainsi la force gravitationnelle.

Comme il est extrêmement rare d’être confronté à de telles situations, je considère qu’il s’agit d’une dépense inutile. D’ailleurs, cet appareil me fait penser aux compagnies qui offrent, à quatre fois le prix, des rouleaux de papier de toilette sous prétexte qu’ils sont spécialement conçus pour les VR. Selon leurs propos, ce papier se dissout dans les réservoirs, prévenant ainsi d’éventuels bouchons. Or, tous les papiers de toilette sont constitués de cellulose qui se dissout presque immédiatement lorsque plongée dans l’eau !

Paul Laquerre

L’ampèremètre est-il l’outil requis ?


Question


Je possède une caravane Palomino de 6,4 m (21 pi) qui vient d’être convertie à l’énergie solaire. Le contrôleur NPPT indique le rendement des panneaux solaires en pourcentage. Je désire connaitre la charge disponible des batteries à l’aide d’un ampèremètre. Le système comporte 2 panneaux solaires de 100 W chacun, 2 batteries de 6 V, 225 Ah et un bloc de fusibles de 300 A. Mon ampèremètre devrait être de combien d’ampères ?

Robi

Réponse


Un ampèremètre indique le débit (la quantité) du courant qui passe : positif sous la charge et négatif sous la décharge. Il n’indiquera pas le niveau de puissance disponible. Un ampèremètre de 30 ampères sera suffisant pour montrer le débit du courant lors de la charge. Pour déterminer la charge des batteries, un voltmètre serait l’instrument requis. Un voltage de 12,4 V indiquerait que les batteries sont à un taux de charge de 50 %. En théorie, vos panneaux pourraient fournir environ 16 Ah, ceci dans des conditions idéales. Je crois que vous avez là un système qui sera fort efficace.

Rémi Guertin


Question


J’ai une camionnette Sierra SLT 2015, moteur de 5,3 L et rapport de pont de 3,73, avec équipement de remorquage d’une capacité de 4 900 kg (10 800 lb). Je remorque une caravane Spree 261 2012.

J’ai profité d’une balance d’autoroute pour mesurer toutes les combinaisons de poids de mon ensemble. Je vous envoie le tableau
en annexe.

Je suis porté à laisser quatre mailles libres sur les barres de répartition de charge. Ainsi, ma camionnette semble davantage de niveau.
Avec ces tests, je m’aperçois que j’ai moins de poids à l’arrière qu’à l’avant. J’imagine qu’il serait préférable de laisser trois mailles libres pour avoir un peu plus de poids à l’arrière. Cependant, de cette façon, la camionnette descend un peu plus.

J’ai acheté ma camionnette après un an d’usure. Elle avait servi à remorquer une caravane à sellette. Ajouter une lame supplémentaire
serait-il une solution ?

Camionnette
Essieu 1
Camionnette
Essieu 2
Camionnette
total
Attache Caravane Total
caravane
Total sur la
route
Camionnette vide, plein d’essence  1 650 kg
(3 637 lb)
 1 160 kg
(2 557 lb)
 2 810 kg
(6 194 lb)
Camionnette chargée*, ½ essence  1 580 kg
(3 483 lb)
 1 420 kg
(3 130 lb)
 3 000 kg
(6 613 lb)
Camionnette chargée*, plein d’essence  1 590 kg
(3 505 lb)
 1 440 kg
(3 174 lb)
 3 030 kg
(6 680 lb)
Camionnette chargée*, ½ essence et caravane
(sans barres de répartition)
1 540 kg
(3 395 lb)
1 780 kg
(3 924 lb)
3 320 kg
(7 319 lb)
 2 630 kg
(5 798 lb)
5 950 kg
(13 117 lb)
Camionnette chargée*, ½ essence et caravane
(3 mailles libres sur barres de répartition)
 1 610 kg
(3 549 lb)
1 700 kg
(3 747 lb)
 3 310 kg
(7 297 lb)
2 640 kg
(5 820 lb)
 5 950 kg
(13 117 lb)
Camionnette chargée*, ½ essence et caravane
(4 mailles libres sur barres de répartition)
 1 660 kg
(3 659 lb)
 1 610 kg
(3 549 lb)
 3 270 kg
(7 209 lb)
 2 680 kg
(5 908 lb)
 5 950 kg
(13 117 lb)
Caravane seule, chargée  350 kg
(771 lb)
 2 580 kg
(5 687 lb)
 2 930 kg
(6 459 lb)

*Charge dans la camionnette : bois pour le feu, coffre d’outils, blocs, petite table, roue de secours de la caravane, tapis, etc., pour un total de 220 kg (485 lb).

J.D. Cuerrier

Réponse


Merci d’avoir pris le temps de compiler ces données ! Je me sers de la première ligne et de la dernière pour baser mes commentaires.
Lorsque les barres de répartition de charge de la caravane sont arrimées, le gain de poids sur l’essieu avant n’est que de 10 kg (22 lb) ce qui est très peu, alors que le poids sur l’essieu arrière monte de 170 kg (375 lb), camionnette chargée moins camionnette et caravane. Je constate que vous avez environ 272 kg (600 lb) de poids dans la caisse de la camionnette (ligne 1 moins ligne 3), ce qui est trop.

Je monterais la roue de secours du VR sur l’arrière de ce dernier. Allez-y mollo avec le bois ! Placez le coffre d’outils dans la caravane, s’il s’agit d’un petit coffre portatif. Les barres de répartition de charge devraient être d’une capacité de 454 kg (1 000 lb) afin de faire un bon travail, soit de transférer plus de poids sur l’essieu avant. Idéalement, l’avant de la camionnette devrait descendre autant que l’arrière lorsque vous arrimez les barres, afin d’obtenir une combinaison stable sur la route.

Je crois qu’en diminuant le poids du cargo dans la caisse de la camionnette, vous corrigerez la situation. Et oubliez de passer à trois mailles de chaine !

Rémi Guertin