tab 1 FERMER
Pièces et accessoires

Qu’est-ce qu’un macérateur


Question


Nous magasinons pour remplacer notre VR actuel par un modèle plus récent et plusieurs vendeurs de véhicules neufs nous recommandent fortement d’installer un macérateur. Qu’est-ce que c’est exactement et est-ce vraiment une option aussi essentielle que le disent les vendeurs ? Certains modèles ont déjà une toilette avec ce macérateur, mais on nous recommande tout de même d’ajouter l’option à la sortie du système de vidange.

Charles Robitaille

Réponse


La venue de cette nouvelle toilette Dometic avec macérateur offre une tranquillité d’esprit aux campeurs qui n’ont pas l’habitude de gérer leur eau noire de façon rigoureuse. Au départ, il faut prendre en considération que cet ajout d’équipemen, qui n’est pas une nécessité, est un accessoire de plus à gérer.

Si votre nouvel achat inclut un macérateur à la toilette, l’ajout d’un deuxième à la sortie du système de vidange est complètement inutile, car il n’y aura plus rien à macérer.

Gilles Courcelles

Aidez-moi avec mon frigo !


Question


J’ai une petite caravane Hélio 2017. Lorsque cette dernière est stationnaire (à la maison comme au camping), le frigo fonctionne parfaitement, à l’électricité et au propane, qu’il soit branché au réseau électrique ou que nous soyons en autonomie. Le problème survient en roulant. Je pars de la maison et la température interne est à 0 °C. La flamme du bruleur est OK, tout est à automatique, la cheminée du bruleur est chaude, la bonbonne est pleine. Tout fonctionne normalement.

Après 3-4 heures de route, j’arrive au camping et la température du frigo est montée à 10-12 °C. De plus, de l’eau a coulé du drain blanc situé dans la grille inférieure extérieure du frigo (signe qu’il y a eu condensation dans l’appareil à cause de l’air chaud et humide qui y est entré). Le frigo n’indique aucune dysfonction, le voyant « check » n’étant pas allumé. Je vérifie le bruleur et la flamme est encore allumée et la cheminée est toujours chaude. Évidemment, la porte du frigo est bien fermée. Une fois stationnaire, en mode propane ou électrique, la température redevient normale à 0 °C après quelques heures et pour tout le séjour (d’une nuit à une semaine), sans aucun problème. Il se passe donc quelque chose durant le trajet sur la route.

Le printemps dernier, j’ai fait améliorer la circulation d’air à l’arrière du frigo. On sent bien la « tire » d’air froid par la grille du bas et la sortie d’air chaud par la grille supérieure. J’ai même fait un test en mettant une plaque d’aluminium sur le devant du bruleur et la chambre de combustion afin de contrecarrer un refroidissement des pièces potentiellement causé par un mouvement d’air en roulant, mais rien n’y fait. Nous en sommes réduits à apporter notre nourriture dans une glacière pour les longs trajets.

Avez-vous déjà entendu parler d’un tel problème ?

Martin Ste-Marie

Réponse


Votre problème est assez complexe et demande plusieurs vérifications. La première étant de vérifier la qualité de la flamme du bruleur. Celle-ci doit être d’un beau bleu sans aucune couleur jaunâtre et de 6-13 mm (¼-½ po) de hauteur. Vérifiez en donnant de petits coups sur le régulateur et la valve électrique pour détecter s’il y a une variation dans la qualité de la flamme.

Un problème commun se trouve dans la cheminée. Lorsqu’elle est engorgée de suie et soumise au vent lors des déplacements, il se forme une succion dans la cheminée, une sorte de courant d’air assez puissant pour éteindre la flamme du bruleur. Bien entendu, une fois le VR immobile, le système d’allumage automatique fait redémarrer le bruleur, mais le système de réfrigération a été arrêté tout ce temps. La solution est d’effectuer le nettoyage de la cheminée.

Un autre problème souvent rencontré est de type électrique. Avec la vibration des composantes sur la route, une dysfonction du système fait arrêter le bruleur. Vérifiez toutes les bornes électriques et les terminaux. Vérifiez plus précisément votre boite de commande électronique qui gère la valve du régulateur de flamme. À l’aide du manche en plastique d’un tournevis, donnez de petits coups sur les différentes composantes pour vérifier si une panne survient.

Une vérification un peu plus complexe pourrait aussi s’imposer, soit celle des composantes électroniques de réglage de la température du réfrigérateur. Vérifiez les bornes de connexion. Si aucune de ces vérifications ne s’avère concluante, je vous conseille de voir un spécialiste en réfrigération de VR.

Gilles Courcelles

Alimenter un frigo tout électrique


Question


J’ai une question au sujet du réfrigérateur de la caravane Fun Finder 23 BH 2020. Ce réfrigérateur, qui semble être de marque Frigidaire, ne fonctionnerait que sur le courant 12 V, pas sur le gaz propane. D’après le vendeur, il n’y a aucun problème avec ce type de frigo alimenté par la batterie qui se recharge grâce à l’onduleur.

Toujours selon ses dires, sur la route, la charge de la batterie est entretenue par le véhicule tracteur et, sur l’emplacement de camping, le fait de brancher la caravane continue à entretenir la charge. Selon lui, on va voir de plus en plus de frigos de ce genre.

Mon véhicule tracteur est un Ford F150 2011. Pas besoin non plus de panneau solaire si je ne fais pas de camping rustique. Donc, je sollicite votre opinion à ce sujet svp.

Richard Bilodeau

Réponse


Votre question est d’actualité. La tendance actuelle est à l’installation de ce nouveau type de réfrigérateur 12 V pour plusieurs raisons. Premièrement, son plus bas cout de fabrication en raison de l’élimination de l’ammoniaque liquide, des systèmes à double chauffage pour l’excitation des gaz, etc.

L’avantage important, selon moi, c’est sa capacité à fonctionner en basse et haute température en fournissant une réfrigération adéquate. Aucun entretien particulier ne lui est nécessaire.

Quant à son point négatif, c’est qu’il consomme de l’énergie 12 V en bonne quantité et qu’il faut s’assurer d’avoir de l’énergie en réserve lorsqu’il n’est pas branché sur le secteur. Lors de vos déplacements, il est vrai que votre véhicule remorqueur assurera son bon fonctionnement en lui fournissant largement l’énergie dont il a besoin.

Lors de vos excursions en autonomie, vous dépendrez alors d’une seule batterie. La durée de fonctionnement sera de
24 heures tout au plus. Si vous songez à de plus longs séjours sans service, installez une ou plusieurs autres batteries et des panneaux solaires.

Gilles Courcelles


De la pluie verglaçante sur le panneau solaire


Question


J’ai une question par rapport à un panneau solaire. Dernièrement, il y a eu de la pluie verglaçante et le panneau qui se trouve sur notre autocaravane a en reçu une bonne couche. Quelle est la meilleure façon de l’enlever pour ne pas briser notre panneau ? Je me pose la question car je compte voyager au Mexique dans quelques mois.

Lise et René

Réponse


Les panneaux solaires sont des accessoires très fragiles. Le panneau composé de cellules photoélectriques est protégé et recouvert d’une mince couche de verre trempé. Comme vous prévoyez de partir pour le Mexique, laissez la nature faire son oeuvre. La couleur de fond du panneau solaire, un bleu noir, attirera les rayons du soleil et fera fondre cette glace de façon naturelle. Ne frappez surtout pas sur le panneau pour briser la glace, ceci pourrait l’endommager à tout jamais. Si la glace disparait avant votre départ, protégez votre panneau d’un plastique que vous enlèverez au moment du départ.

Gilles Courcelels


Quels pieds niveleurs choisir ?


Question


J’aimerais avoir de l’information au sujet des pieds niveleurs. Je possède une autocaravane Winnebago View (Sprinter 3500) et j’hésite entre des pieds de marque BigFoot et un modèle HWH. Les BigFoot sont posés sur des plaques soudées au châssis, mais les cylindres sont pleins et ils montent et descendent grâce à un mécanisme hydraulique. En ce qui concerne les HWH, on m’a dit qu’il n’y a pas de soudure et qu’ils utilisent les trous du châssis. Ils n’altèrent donc pas la structure du VR. Toutefois, les cylindres sont vides et ils remontent à l’aide de ressorts qu’il faut remplacer à l’occasion. Ces derniers sont fortement recommandés par Winnebago aux États-Unis. Que me recommandez-vous ?

Georges Guart

Réponse


J’aurais une préférence pour les HWH, pour leur simplicité et le fait qu’ils sont boulonnés au châssis. Il n’y aurait pas de risque de soudure mal faite ou d’un châssis affaibli par la chaleur de la soudure. Mon autocaravane avait des pieds niveleurs HWH et je n’ai jamais eu de problème…

QReponse7

Rémi Guertin