Untitled Document
tab 1 FERMER
Mécanique et entretien
À quelle pression gonfler ses pneus? Quel véhicule tracteur choisir pour sa caravane? Comment prévenir les mauvaises odeurs? Dans l'incertitude, il fait bon discuter avec un expert. Notre chroniqueur technique Rémi Guertin répond à vos questions.


Question


J’ai fait l’achat d’une autocaravane possédant une génératrice et deux batteries à décharge profonde. Auparavant, j’avais une caravane.

Est-ce que les deux batteries se rechargent automatiquement en roulant ou faut-il absolument les recharger avec la génératrice ?

Par ailleurs, j’ai remarqué qu’il y a un bouton pour mettre les batteries en fonction. Doit-on le mettre à OFF chaque fois que l’on roule ou que l’on est branché sur le réseau (HQ) ? Devrait-on plutôt le laisser toute la saison en position ON ou le mettre en fonction uniquement lorsqu’on fait du camping autonome ?

Sylvie Tremblay

Réponse


L’alternateur du châssis recharge les batteries maison en roulant sur la route. Si la charge des batteries est basse en raison d’une utilisation des appareils de l’habitation, on pourra recharger les batteries à l’aide de la génératrice.

L’interrupteur des batteries doit être en position ON afin de recharger les batteries sur la route, sinon les batteries n’emmagasineront pas d’énergie. Même chose pour faire fonctionner les appareils domestiques. Et l’interrupteur doit encore être en position ON lorsque le VR est branché au secteur, ce qui permet de recharger les batteries. Le seul moment où vous mettrez les batteries hors tension avec cet interrupteur, c’est lors du remisage du VR. Cela vous évitera que les batteries se déchargent à cause des pertes fantômes qu’occasionnent le détecteur de propane et les voyants de la radio, par exemple.

Rémi Guertin 



Question


J’ai une caravane à sellette et j’aimerais savoir s’il est suffisant de lubrifier les roulements de roue en utilisant seulement un pistolet graisseur. Serait-il préférable de toujours faire le gros travail de désassembler, nettoyer, lubrifier et réassembler ?

Denis Pageau

Réponse


La technique qui consiste à lubrifier les roulements en les graissant simplement à l’aide d’un pistolet graisseur n’est pas la bonne. Je vous recommande plutôt de déposer les roues et tambours, ce qui vous permettra de confirmer le bon état des freins, ainsi que leur bon fonctionnement. Une usure inégale indique qu’un des freins ne fonctionne pas. On nettoie aussi les tambours et les garnitures à l’aide d’un vieux pinceau ou d’une petite brosse.

Pour les grands voyageurs, comme les caravaniers migrateurs (snowbirds) par exemple, la procédure devrait être effectuée une fois par année. Ceux qui ne font que des sorties de fin de semaine et pendant leurs vacances peuvent la faire tous les deux ans. Sur une tente-caravane, je recommande de la faire tous les ans, car les petites roues, ça tourne vite ! Par ailleurs, en cas de bruits anormaux, on effectue l’inspection et le travail dès que possible.

Rémi Guertin 



Question


Je possède un Chevrolet Express 3500, 2004, comptant 160 000 km, pesant près de 4 tonnes, toujours propre et bien entretenu par mes concessionnaires VR et Chevrolet et jamais utilisé en hiver ou lorsqu’il y a du calcium sur la route.

Étant habitué à l’entreposer en octobre dans un endroit spécialisé et sec, mais non chauffé, pour une période maximale de six mois, je fais face aujourd’hui à une situation exceptionnelle. Comme je serai à l’extérieur du pays en 2018, j’ai l’intention d’entreposer mon VR pour une longue période, 18 ou 19 mois environ.

Au mieux, le VR pourrait être démarré à quelques reprises durant cette période par mon entreposeur, mais non déplacé (sauf de quelques mètres) ni prêté à cause de toutes les formalités administratives et techniques que cela implique.

Mes questions sont les suivantes :
• Quels sont les risques et conséquences sur le moteur et la mécanique de ne pas rouler durant un an et plus ?
• Devrais-je envisager de le vendre avant de partir à l’extérieur du pays et de m’en racheter un autre au retour, étant donné que nous désirons continuer à faire du camping durant quelques années ?
• Si je décide de ne pas le vendre, que devrais-je faire afin de limiter les problèmes ou mauvaises surprises au retour, après 18 à 19 mois d’entreposage ?

Merci de prendre le temps de bien me conseiller ! Il s’agit d’une décision très importante pour nous, notamment au plan financier.

Marc Côté

Réponse


Il y a peu de risques à entreposer votre VR sur une période aussi longue que 18 mois. J’ai trouvé sur Auto Hebdo et Auto Trader quelques Lincoln MKX 2016 flambant neufs. Ces VUS qui n’ont pas roulé depuis plus d’un an seront vendus avec pleine garantie.

Les manufacturiers d’autocaravanes achètent leurs châssis en grosse quantité afin d’obtenir un bon prix. Ces châssis peuvent passer des mois dans la cour du manufacturier, puis des mois dans la cour du dépositaire. L’autocaravane est vendue avec une pleine garantie et leurs proprios rencontrent très peu de problèmes.

Comme vous semblez encore très satisfait de votre VR, je vous conseille de le garder, surtout quand on regarde le prix des nouvelles autocaravanes de classe B, qui se vendent souvent plus de 100 000 $. Il suffira de faire la vidange d’huile avant le remisage et d’ajouter du Stabil dans le réservoir d’essence.

Au retour, j’opterais pour une autre vidange d’huile et je ferais aussi changer l’huile de la boite de vitesse et du différentiel si cet entretien est au programme. Gonflez les pneus à la pression maximale indiquée sur la paroi des pneus afin d’éviter de l’usure par aplatissement.

Rémi Guertin 



Question


Quelles sont les choses importantes à vérifier avant de remiser mon autocaravane ? Je suis propriétaire d’une Sprinter de 7 m (23 pi) et je compte la remiser quelques mois aux États-Unis, plus précisément à Las Vegas.

Bruno Beaudoin

Réponse


Aux États-Unis, un grand nombre de terrains de camping disposent d’une section réservée à cet usage. Il suffit généralement de donner un aperçu de la durée de l’entreposage au tenancier du camping pour que celui-ci vous assigne un emplacement.

Généralement, la facturation se fait au mois ou par fraction de mois en fonction des besoins du caravanier. Habituellement, les emplacements affectés au remisage sur les campings sont très sécuritaires, certains disposant même de services de surveillance par caméra alors que d’autres sont clôturés. Règle générale, il est possible d’obtenir un emplacement sans service à un tarif mensuel d’environ 50 $.

Quant aux précautions à prendre, elles sont peu nombreuses. En premier lieu, si votre VR n’est pas branché à une source d’alimentation électrique, il est primordial d’éteindre complètement les appareils fonctionnant à l’électricité. Tous les véhicules récréatifs possèdent des accessoires (détecteurs de fumée, de monoxyde de carbone et de propane, horloges…) qui, sans que l’on s’en rende compte, consomment continuellement de l’énergie. À défaut de tout fermer, après quelques mois de remisage, les batteries de votre véhicule seront à plat. Habituellement, il existe deux interrupteurs, l’un pour la partie véhicule à moteur et l’autre pour la partie résidentielle du VR, qu’il importe de mettre en position OFF.

Laisser entrouvertes les portes du frigo et du congélateur vous mettra à l’abri de mauvaises odeurs. Finalement, il serait indiqué de favoriser une certaine circulation d’air dans le VR. Cela peut se faire en laissant tout simplement le ventilateur de toit légèrement entrouvert et, si possible, une fenêtre. Il faut cependant veiller à ce que la pluie ne puisse pénétrer dans le véhicule. En appliquant ces quelques règles, vous devriez retrouver votre VR en parfaite condition à votre retour.

Paul Laquerre 



Question


J’ai une question concernant la pression des pneus. Nous avons une caravane portée installée sur une camionnette Ford F250. Je suis bien conscient que la pression des pneus augmente en roulant et aussi en fonction de la température. Notre caravane Lance pèse environ 1 135 kg (2 500 lb) à vide. J’aimerais savoir à quelle pression je dois gonfler les pneus lorsque la caravane est sur la camionnette. La pression nominale indiquée sur le camion est de 65 lb et la pression maximum du pneu est de 80 lb.

Étant donné que le poids est principalement sur l’arrière de la camionnette, est-ce que je peux gonfler à une pression différente les pneus avant et arrière ? Je surveille régulièrement la pression des pneus : elle n’est jamais en bas de 65 lb. Elle se rend parfois au-delà de 65 lb, mais ne dépasse pas 80 lb.

Merci ! Je me pose cette question depuis longtemps.

Gilles Charest

Réponse


La pression recommandée par Ford est la pression requise pour supporter le poids maximum autorisé sur chacun des essieux. La pression recommandée est donc suffisante, à moins que le poids sur l’essieu arrière dépasse la capacité autorisée. Cela est possible avec le poids d’une caravane portée. Une visite à la balance pour obtenir le poids exact sur chacun des essieux vous permettra de le confirmer.

La lecture de la pression doit être faite tôt le matin alors que les pneus sont froids et que le soleil ne les a pas réchauffés. On ne doit pas s’inquiéter de l’augmentation de la pression avec la montée de la température du pneu en roulant, les pneus sont conçus pour supporter ce phénomène.

Rémi Guertin