Untitled Document
tab 1 FERMER
Conduire son VR


Question


J’ai une caravane Puma 25 RS 2015 de 3 266 kg (7 200 lb). Je viens d’installer quatre pneus Goodyear Endurance (sur vos bons conseils) cotés ST 205/75/14, dont la pression d’air recommandée est de 65 psi. Nous comptons aller en Californie et, avec la chaleur qu’il fait là-bas l’été, nous nous demandons à quelle pression il est risqué que les pneus éclatent, étant donné le climat.

Rénard Tellier

Réponse


Partez sans crainte, lorsqu’un manufacturier indique la pression maximale de ses pneus, celle-ci tient compte des fluctuations de la température extérieure.

Il faut savoir que la température de l’air ambiant a relativement peu d’importance sur la sécurité d’un pneu. Lorsqu’on roule, la température augmente à l’intérieur des pneumatiques, à cause de la contraction des flancs du pneu dans sa partie inférieure et au relâchement de ces mêmes flancs dans la partie supérieure. Ce double mouvement se produit à chaque rotation des roues. Souvent, lorsqu’un pneu éclate, cela est causé par une pression interne trop basse du pneu. Dans un pneu insuffisamment gonflé, la variation entre la contraction et le relâchement se trouve accentuée, ce qui augmente d’autant la chaleur interne du pneu.

Comme la température de l’air dans le pneu atteint généralement un niveau plus élevé que la température de l’air ambiant, cette dernière ne contribue pas à faire grimper davantage la température à l’intérieur du pneu. En réalité, on peut même dire que, dans une certaine mesure, elle l’abaisse.

Paul Laquerre 



Question


Afin d’affronter les côtes lors d’un voyage dans l’Ouest américain, quelle serait la capacité maximum de remorquage d’un fourgonnette Dodge Grand Caravan 2016, sachant que la capacité maximum de celle-ci est de 1 633 kg (3 600 lb) ? Est-ce qu’une caravane de 1 089 kg (2 400 lb) serait trop élevée ? Doit-on ajouter un refroidisseur de transmission et de différentiel ?

Pierre Aubry

Réponse


La capacité de traction est déterminée sous différentes conditions afin d’assurer la fiabilité du tracteur. Donc, les conditions rencontrées dans les Rocheuses ne seraient pas trop difficiles pour votre fourgonnette Dodge qui pourra facilement tracter une caravane d’un poids à vide de 1 089 kg (2 400 lb). Notez qu’une caravane très profilée, comme une Vista de Gulf Stream ou une Prolite, serait plus facile à tracter, ce qui laisse plus de puissance disponible pour monter les côtes. Si votre fourgonnette Dodge ne possède pas un refroidisseur externe pour la boite-pont, il serait sage d’en ajouter un. C’est une dépense peu élevée pour prévenir la surchauffe dans les longues côtes.

Rémi Guertin 



Question


Je souhaiterais connaitre la consommation d’essence et la fiabilité auxquelles on peut s’attendre de l’autocaravane de classe B+ Forest River Sunseeker 2390TS avec moteur V6 à essence ou au diésel.

Michel Richard

Réponse


Le moteur V6 à essence de 3,7 L utilisé dans le Ford Transit est en production depuis 2011 et sa consommation d’essence est très faible. J’ai le même moteur dans ma Mustang 2014 et il est très performant tout en étant économique. Dans une autocaravane de classe B+, on pourrait espérer une consommation d’essence se situant à 15-17 L/100 km.

Le moteur diésel de 3,2 L est produit depuis plusieurs années pour le marché européen et sa conception est éprouvée. Il est construit en Afrique du Sud et importé par Ford. Pour cette autocaravane, on pourrait obtenir une performance d’environ 13-14 L/100 km.

Notez que les frais de carburant ne sont qu’une petite partie de vos frais de caravaning. Le cout réel de votre VR sera sa dépréciation au cours des années. Il faut aussi compter l’entretien et les assurances du VR et le cout des terrains de camping.

Rémi Guertin 



Question


J’aimerais avoir votre avis sur des changements à apporter à notre autocaravane. Nous avons une Forest River Sunseeker 2010 modèle 28.6, achetée en 2011. Nous avons environ 78 000 km au compteur. Nous l’utilisons pour nous rendre dans le sud des États-Unis.

Notre VR louvoie beaucoup… Avant que la garantie de Ford prenne fin, nous avons fait changer l’amortisseur de direction, sans que cela améliore vraiment la situation.

J’ai fait peser le VR et nous avons environ 340 kg (750 lb) de moins que ce que le fabricant recommande une fois chargé. Mes pneus sont des Michelin installés il y a deux ans, je garde la pression des pneus à 78 lb et je ne voyage jamais avec mes réservoirs pleins.

Le VR a un long porte-à-faux et on dirait que l’arrière est plus bas que le devant. La chambre principale est située à l’arrière (et comporte une rallonge). La salle de bain se trouve derrière l’essieu arrière.

On nous a recommandé de faire poser des amortisseurs de type Bilstein ou encore d’installer une suspension pneumatique. Nous avons aussi eu la suggestion de faire installer une barre stabilisatrice Super Steer à l’arrière. En ce qui concerne l’avant, on nous recommande de changer la suspension pour des amortisseurs Bilstein, de changer l’amortisseur de direction pour un correcteur de louvoiement Safe-T-Plus et de faire installer une barre antilouvoiement The Tru Trac Bar.

J’ai vraiment besoin d’aide pour prendre la bonne décision et faire les ajustements nécessaires.

Pierre Desloges

Réponse


Vous avez bien fait de nous adresser votre demande, car certaines suggestions que l’on vous a faites me semblent superflues pour régler votre problème.

Tout d’abord, il serait important de vérifier si vos pneus Michelin conviennent à votre autocaravane. Il ne faut pas oublier que cette compagnie fabrique un très grand nombre de modèles aux usages variés. Comme la charge de votre véhicule effleure la limite maximale autorisée par le fabricant, vous devriez gonfler vos pneus à la pression maximale indiquée sur le flanc par Michelin. Des pneus bien gonflés aideront à réduire quelque peu les oscillations de gauche à droite.

Ces vérifications faites, venons-en aux accessoires essentiels pouvant vraiment être utiles. Débutons par une bonne nouvelle. La liste que l’on vous a suggérée est beaucoup trop longue. Je crois que la pose d’amortisseurs Bilstein à l’avant et à l’arrière ainsi que l’ajout d’un correcteur de louvoiement Safe-T-Plus suffiraient pour grandement améliorer le comportement routier de votre Sunseeker.

Les amortisseurs réduiraient l’amplitude des mouvements verticaux tout en contribuant à garder le véhicule dans l’axe de son déplacement. Quant au correcteur de louvoiement installé sur l’essieu avant, il faciliterait la conduite de votre véhicule en le rendant beaucoup moins vulnérable aux bourrasques latérales causées par le vent ou le croisement d’un poids lourd.

Jean Betournay 



Question


J’ai fait l’achat d’une autocaravane Chateau de 7,3 m (24 pi) neuve, moteur Ford 350 V10 6,8 L. Elle est munie de pneus Michelin. L’hiver dernier, je suis allé en Floride et elle se comportait bien sur l’autoroute. Toutefois, quand il y a du vent, elle bouge beaucoup et elle est difficile à contrôler, surtout quand un gros véhicule me dépasse.

J’ai vérifié la pression des pneus et tout était normal. Une fois sur place, j’ai fait vérifier le parallélisme de mon VR et je n’ai pas senti de changement. Des campeurs avec le même modèle ont fait installer des ballons sur leur autocaravane et m’ont dit que ça améliore beaucoup la stabilité du VR. Qu’en pensez-vous ?

Jean

Réponse


Votre autocaravane, comme la majorité des modèles d’entrée de gamme, souffre d’un comportement erratique chaque fois que vous êtes à proximité d’un poids lourd sur une grand-route. La masse en charge autorisée d’environ 5 670 kg de votre Thor Chateau à moteur Ford et châssis E-350 met à rude épreuve chacun des éléments de sa suspension. Il n’est donc pas surprenant que les turbulences de l’air causées par de plus gros véhicules modifient son comportement routier.

Vous mentionnez rouler sur des pneus Michelin. Dans un premier temps, assurez-vous que ceux-ci sont convenablement gonflés, c’est-à-dire tout près de la pression maximale autorisée par le fabricant.

D’autres causes peuvent également être responsables des turbulences ressenties. Comme vous le soulignez, des ballons, idéalement dotés d’un compresseur permettant d’ajuster automatiquement leur pression interne, amélioreraient sensiblement la tenue de route.

L’ajout d’un correcteur de louvoiement contribuerait à stabiliser le train avant du véhicule en réduisant les manoeuvres de correction du volant requises pour garder le cap. Cet accessoire pourrait aussi vous valoir un confort accru, mais surtout une réduction de la fatigue et du stress éprouvés chaque fois que vous prenez la route.

Cependant, avant d’engager toute dépense, je vous suggère fortement une vérification par un spécialiste compétent de l’état et de la qualité de vos amortisseurs. Souvent, des amortisseurs bas de gamme peinent à remplir leur mission lorsqu’ils sont poussés à leurs limites.

Jean Bétournay