tab 1 FERMER
Véhicules tracteurs/tractés

Tracassé par le poids au timon


Question


Nous sommes tentés par une caravane, mais nous avons une inquiétude par rapport au poids au timon.

Notre véhicule tracteur est une camionnette Chevrolet Colorado Z71 V6, capacité de remorquage de 3 175 kg (7 000 lb). La caravane en question est une Freedom Express 192 RB. Son poids brut est de 2 015 kg (4 442 lb) et le poids sur le timon atteint 289 kg (638 lb).

Pouvons-nous tracter ce VR de façon sécuritaire ? Nous craignons que le poids au timon n’endommage la camionnette, à court et à long terme. Nous avons déjà un ensemble de barres de répartition de charge de marque Huskie Center Line d’une capacité maximale de 544 kg (1 200 lb). Serait-ce suffisant ?

Jean Martin Chagnon

Réponse


Le poids sur le timon semble un peu élevé au départ, mais il n’y a pas de quoi vous inquiéter. Si votre Colorado est déjà équipée d’une attache-remorque de GM, vérifiez ses caractéristiques. Vous aurez besoin d’au moins 363 kg (800 lb) de capacité de charge verticale et plus avec l’utilisation des barres de répartition de charge.

J’aurais une préférence pour une attache d’une capacité de 454 kg (1 000 lb), combinée à des barres de répartition, dont la capacité recommandée est aussi de 454 kg (1 000 lb), quitte à changer l’attache-remorque. Ce n’est pas trop dispendieux et vous pourriez revendre celle d’origine. Une telle attache-remorque est produite par les fabricants des marques Curt et Draw-Tite.

Vous ne risquez pas d’endommager votre Colorado. Celle-ci est construite pour prendre une telle charge. Les barres de 544 kg (1 200 lb) sont certainement suffisantes.

Rémi Guertin

Tracassé par le poids au timon


Question


J’ai une petite caravane Hélio 2017. Lorsque cette dernière est stationnaire (à la maison comme au camping), le frigo fonctionne parfaitement, à l’électricité et au propane, qu’il soit branché au réseau électrique ou que nous soyons en autonomie. Le problème survient en roulant. Je pars de la maison et la température interne est à 0 °C. La flamme du bruleur est OK, tout est à automatique, la cheminée du bruleur est chaude, la bonbonne est pleine. Tout fonctionne normalement.

Après 3-4 heures de route, j’arrive au camping et la température du frigo est montée à 10-12 °C. De plus, de l’eau a coulé du drain blanc situé dans la grille inférieure extérieure du frigo (signe qu’il y a eu condensation dans l’appareil à cause de l’air chaud et humide qui y est entré). Le frigo n’indique aucune dysfonction, le voyant « check » n’étant pas allumé. Je vérifie le bruleur et la flamme est encore allumée et la cheminée est toujours chaude. Évidemment, la porte du frigo est bien fermée. Une fois stationnaire, en mode propane ou électrique, la température redevient normale à 0 °C après quelques heures et pour tout le séjour (d’une nuit à une semaine), sans aucun problème. Il se passe donc quelque chose durant le trajet sur la route.

Le printemps dernier, j’ai fait améliorer la circulation d’air à l’arrière du frigo. On sent bien la « tire » d’air froid par la grille du bas et la sortie d’air chaud par la grille supérieure. J’ai même fait un test en mettant une plaque d’aluminium sur le devant du bruleur et la chambre de combustion afin de contrecarrer un refroidissement des pièces potentiellement causé par un mouvement d’air en roulant, mais rien n’y fait. Nous en sommes réduits à apporter notre nourriture dans une glacière pour les longs trajets.

Avez-vous déjà entendu parler d’un tel problème ?

Martin Ste-Marie

Réponse


Votre problème est assez complexe et demande plusieurs vérifications. La première étant de vérifier la qualité de la flamme du bruleur. Celle-ci doit être d’un beau bleu sans aucune couleur jaunâtre et de 6-13 mm (¼-½ po) de hauteur. Vérifiez en donnant de petits coups sur le régulateur et la valve électrique pour détecter s’il y a une variation dans la qualité de la flamme.

Un problème commun se trouve dans la cheminée. Lorsqu’elle est engorgée de suie et soumise au vent lors des déplacements, il se forme une succion dans la cheminée, une sorte de courant d’air assez puissant pour éteindre la flamme du bruleur. Bien entendu, une fois le VR immobile, le système d’allumage automatique fait redémarrer le bruleur, mais le système de réfrigération a été arrêté tout ce temps. La solution est d’effectuer le nettoyage de la cheminée.

Un autre problème souvent rencontré est de type électrique. Avec la vibration des composantes sur la route, une dysfonction du système fait arrêter le bruleur. Vérifiez toutes les bornes électriques et les terminaux. Vérifiez plus précisément votre boite de commande électronique qui gère la valve du régulateur de flamme. À l’aide du manche en plastique d’un tournevis, donnez de petits coups sur les différentes composantes pour vérifier si une panne survient.

Une vérification un peu plus complexe pourrait aussi s’imposer, soit celle des composantes électroniques de réglage de la température du réfrigérateur. Vérifiez les bornes de connexion. Si aucune de ces vérifications ne s’avère concluante, je vous conseille de voir un spécialiste en réfrigération de VR.

Gilles Courcelles

Une Mercedes comme youyou


Question


J’ai vu, en ligne, qu’on ne pouvait pas utiliser de véhicules Mercedes Benz comme youyous à cause de la traction intégrale. Un vendeur de Mercedes m’a dit que si je laissais le moteur en marche, je n’aurais pas de problème. Pouvez-vous m’éclairer dans ma démarche ?

Marcel Bérubé

Réponse


Je me dois d’être en accord avec ce que vous avez lu sur internet. J’ai des doutes sur le bienfondé des propos du vendeur Mercedes vous ayant conseillé de laisser le moteur en marche pour que le remorquage sur quatre roues soit possible. Agir de la sorte pour un caravanier qui souhaite se rendre en Floride, en Arizona ou en Californie en remorquant sa Mercedes de cette façon l’obligerait à bruler inutilement du carburant sur les 5 000 km à 10 000 km que peut représenter un trajet aller-retour. En plus contribuer sans raison véritable à l’augmentation des gaz à effet de serre, laisser un moteur tourner au ralenti pendant une durée de 48 à 240 heures que représente ce trajet pourrait causer des dommages importants à l’auto. Imaginons par exemple qu’en cours de route se produise une surchauffe du moteur de l’auto. Comment le conducteur au volant de son autocaravane en serait-il informé ? Or, une surchauffe du moteur peut à l’occasion causer un incendie du véhicule. Je vous laisse en imaginer les conséquences.

Dans votre question, vous n’avez fait aucune allusion à un quelconque modèle de Mercedes. J’en ai donc choisi un de gabarit moyen qui me semble assez populaire : le VUS GLC à transmission intégrale 4-MATiC. Dans le manuel du propriétaire, il est explicitement écrit ce qui suit :

Méthodes de remorquage autorisées 2 essieux au sol Oui, sur une distance maximale de 31 miles (50 km) et à une vitesse maximale de 31 mph (50 km/h)
Essieu avant soulevé Non
Essieu arrière soulevé Non

Je vous avoue avoir de la difficulté à concevoir qu’un caravanier accepterait de se rendre en Floride à une vitesse de 50 km/h et s’accommoder d’une distance maximale de 50 km avant de séparer sa voiture de l’autocaravane pour une balade de quelques dizaines de kilomètres afin de permettre aux composantes de sa Mercedes de retrouver leur harmonie avant de reprendre la route en mode remorquage pour un autre 50 km à vitesse très réduite. Le vendeur Mercedes avec qui vous avez discuté a très certainement beaucoup plus de patience et de tolérance que je n’en aurai jamais.

Paul Laquerre

Une question de poids et de freins


Question


Le poids de mon VUS Sportage de Kia atteint 1 471 kg (3 243 lb). Chargée de mon autoquad à deux places, ma remorque a un poids total de 862 kg (1 900 lb), soit la moitié du poids total de mon véhicule tracteur. Est-ce dangereux ? Plusieurs me disent que la loi m’oblige d’avoir des freins électriques sur ma remorque. Qu’en pensez-vous ?

Gerry Hérardo

Réponse


Le Code de la sécurité routière précise effectivement que deux conditions exigent la présence d’un système de freinage sur une remorque. La première règle fixe le PNBV (poids nominal brut du véhicule) de la remorque à 1 300 kg comme seuil à partir duquel celle-ci doit être munie de freins. Cependant, si le poids de la remorque et son chargement représente plus de 50 % du véhicule servant de tracteur, la présence d’un système de freinage devient alors obligatoire et la règle précédente n’est plus valide.

Lorsque vous affirmez que votre Sportage 2014 fait 1 471 kg, il s’agit là du PNBV de l’auto à sa sortie de l’usine et non du PTAC (poids total autorisé en charge), sa limite avec passagers et bagages. Malheureusement, dans sa documentation, la SAAQ ne précise pas lequel des deux poids doit être utilisé.

En précisant qu’une remorque et son chargement ne doivent pas dépasser 50 % du poids du véhicule tracteur si elle ne possède pas de freins, la SAAQ fait toutefois directement référence au PTAC de la remorque. La logique m’amène donc à croire que cette même notion s’applique au véhicule tracteur. D’ailleurs, pour contrevenir à la loi en matière de poids, la voiture devrait nécessairement excéder son propre PTAC.

Conséquemment, puisque le PTAC de votre Sportage est fixé à 2 094 kg (4 616 lb) et que vous me dites qu’en charge, votre remorque fait osciller la balance à 862 kg (1 900 lb), votre équipage me semble se situer à l’intérieur des limites déterminées par le Code de la sécurité routière. Je crois également comprendre que votre remorque ne possède pas de freins déjà installés, ce qui est normal pour une remorque de ce poids.

Évidemment, l’opinion que je viens de vous donner repose sur des éléments purement théoriques. Il vous appartiendra dans la réalité de l’évaluer dans des conditions réelles selon l’état des freins et le comportement routier de votre équipage sur la route.

Paul Laquerre


Ma camionnette a-t-elle la capacité de remorquage adéquate ?


Question


Je possède une camionnette RAM 1500 2014 avec une capacité de remorquage de 4 559 kg (10 050 lb). Puis-je remorquer une caravane à sellette ? Si oui, quel poids maximum me recommandez-vous et doit-on faire des modifications à la suspension de mon véhicule ?

Claude Gaudet

Réponse


Votre RAM peut tracter un poids de 4 536 kg (10 000 lb), mais il a une sévère restriction pour ce qui est de la charge utile. Cette dernière est indiquée sur la fiche signalétique jaune et blanc affichée dans l’embrasure de la porte du conducteur. La charge utile comprend le poids de la caravane chargée, le poids de la sellette et celui des passagers. Les modèles plus luxueux ont une charge utile moindre étant donné le poids supplémentaire des options ajoutées. Vous trouverez ci-dessous un lien vers une série de tableaux (en anglais) précisant le poids sur l’essieu arrière et la capacité de l’essieu des RAM 1500 de 2016. Il est important de ne pas surcharger l’essieu arrière. Je vous conseille de faire vos calculs très minutieusement…

J’ai trouvé un modèle de caravane à sellette qui serait peut-être compatible, la Sportsmen 251RL de KZ RV (voir le lien ci-dessous). On pourrait réduire le poids sur le véhicule tracteur en remplaçant le hayon par un filet en nylon. Si la roue de secours du VR se trouve sous l’avant du VR, on peut la déplacer sur le parechoc à l’arrière. En cas de doute, optez pour une caravane plutôt que pour une caravane à sellette.

ramtrucks.com/assets/towing_guide/pdf/2016_ram_1500_towing_charts.pdf
kz-rv.com/products/sportsmen-fifth-wheels/251RL.html

Rémi Guertin