Elle nous attendait bien sagement dans le grand stationnement d’Horizon Lussier. Toute petite derrière le camion qui allait la remorquer, la caravane Wolf Pup ne se démarquait ni par son volume ni par sa forme ou même sa couleur. À rouler sur les routes sinueuses de la Montérégie, mis à part un léger tangage, on a presque oublié qu’elle nous suivait tellement elle se faisait discrète…

À l’essai aujourd’hui, une petite caravane de voyage de la grande famille Forest River. Dans cette gamme, la série Cherokee propose trois modèles : la Cherokee, la Cherokee Gray Wolf et la Cherokee Wolf Pup. Cette dernière version se décline en quatre aménagements. Nous avons essayé la 16FQ, qui est l’une des plus légères de la série, mais aussi la seule avec une configuration longitudinale du lit.

L’extérieur

Sobre et classique, la Wolf Pup se différencie ainsi de ses concurrentes aux couleurs voyantes et aux formes surprenantes. Le revêtement en clin d’aluminium offre l’avantage de s’enlever facilement dans le cas d’une réparation qui nécessite d’avoir accès à l’intérieur des murs. Il lui donne, en plus, un petit air rétro… Le commerçant nous a informés que le modèle se fait aussi avec un revêtement en fibre de verre.

Le nez bien bulbeux promet une bonne pénétration de l’air afin de réduire la consommation d’essence et il est muni d’un pare-pierre offrant une protection minimale à l’avant. La bonbonne de propane siège sur le timon sans protection. Au premier coup d’oeil, on remarque une fenestration généreuse, mais aussi la présence de quatre pieds stabilisateurs. Ah oui, le climatiseur est installé sur le toit, bon point pour une si petite caravane. Il est d’ailleurs possible de marcher sur le toit à certains endroits désignés.

Du côté passager, un grand auvent mécanique de 3 m de largeur couvre presque tout le côté. Il sera facile de glisser une table de piquenique dessous. Tout à l’avant, on trouve le seul caisson extérieur de la caravane. Avec une porte de 24 cm sur 15 cm, seuls de petits objets pourront y pénétrer. Toutefois, ce caisson se trouve sous le lit qui se soulève pour y donner accès, ce qui facilite la gestion des bagages.

Deux grandes fenêtres percent ce côté. La plus avancée est verticale avec ses 33 cm sur 116 cm de hauteur alors que celle située à gauche de la porte pourrait être qualifiée de panoramique avec ses 117 cm sur 86 cm de hauteur. Deux hautparleurs sont placés tout juste sous cette grande fenêtre. La porte, située presque au centre, est surmontée d’une lampe d’ambiance à DEL et d’un autre luminaire blanc, plus puissant. Dénuée de loquet, elle tire plutôt parti de la penture autobloquante pour tenir ouverte. Le marchepied mécanique aurait nécessité un brin de lubrification, mais il est léger, donc facile à actionner. Une grande poignée facilite les entrées et sorties.

À l’arrière se trouve un pneu de rechange. Du côté conducteur, on voit les valves et trappes de ventilation des systèmes habituels. Deux petites fenêtres sont situées dans le premier tiers. L’une, de 67 cm sur 47 cm, s’ouvre en pivotant et sert aussi de sortie d’urgence alors que l’autre, de 55 cm sur 33 cm, coulisse pour s’ouvrir.

L’intérieur

Dès l’entrée dans la caravane, on se trouve entre le lit, la salle à manger et la cuisine. Comme mentionné plus haut, cet aménagement possède un grand lit placé dans le sens de la longueur, ce qui donne un accès facile aux deux côtés. Génial pour un si petit VR ! D’ailleurs, cet espace généreux de 28 cm sur 88 cm accueille une petite table de chevet. Le rangement se trouve au-dessus de la tête de lit. Les portes s’ouvrent en pivotant vers le haut, mais elles ne sont pas munies de quincaillerie bloquante. Le lit se soulève facilement (le matelas étant fabriqué de mousse légère) pour donner accès au caisson en dessous. Si une prise électrique est prévue de chaque côté, il n’y a qu’une seule lampe à DEL au plafond.  

Dans la salle à manger, une petite table de 73 cm sur 65 cm repose sur deux supports tubulaires en aluminium. Le tout est solide. L’espace pour manger est toutefois un peu restreint, comme on peut s’y attendre dans une caravane de cette taille. Deux petits coffres pratiques sont cachés sous l’assise de la banquette. La table se démonte pour faire un petit lit de 76 cm sur 175 cm. C’est juste assez grand pour qu’un adulte y fasse une sieste.

Une belle grande fenêtre inonde cette pièce de lumière naturelle. Il est à noter d’ailleurs que presque toutes les fenêtres sont munies de stores plissés jour/nuit coulissants. Le support pour le téléviseur est fixé au mur de la salle de bain, ce qui limite le nombre de personnes pouvant la regarder. La radio se trouve dans le meuble de rangement situé au-dessus de la fenêtre.

Juste en face, du côté de la cuisine, un petit frigo Norcold est glissé sous le comptoir moulé de 160 cm sur 60 cm. Le petit évier de plastique offre une cuve de 28 cm sur 34 cm et une robinetterie d’entrée de gamme. La petite cuisinière au gaz Suburban propose deux feux et le four à microonde Magic Chef possède un volume de 29 cm sur 20 cm et 33 cm avec une puissance de 1 350 W. Pour ce qui est du rangement, l’armoire sous l’évier propose une tablette, alors que le petit garde-manger à gauche du comptoir a deux portes sans aucune tablette. La fenêtre éclaire bien l’espace de travail et est protégée par un store d’aluminium.

La salle de bain est étonnamment grande. Elle occupe toute la largeur de la caravane et fait 90 cm de profondeur. La porte standard de 51 cm (20 po) donne un accès facile à la pièce. La toilette de plastique de marque Dometic présente un bon dégagement. La douche se ferme par un rideau et sa base est assez profonde pour faire un minibain. Le petit comptoir moulé fait 90 cm sur 50 cm et supporte un lavabo de plastique de 40 cm sur 28 cm. Le grand miroir facilite les dernières retouches de beauté, mais ne cache pas de pharmacie. Le seul rangement disponible dans la pièce est sous le lavabo, accessible par deux petites portes d’armoire. Un ventilateur de plafond et un puits de lumière complètent l’aménagement.

Sur la route

La petite caravane s’est bien comportée si ce n’est qu’on a senti un léger tangage, ce qui est habituel avec ce genre de véhicule. Il va sans dire toutefois que le véhicule tracteur était plus qu’adéquat et qu’il est toujours difficile de commenter la tenue de route d’une caravane à laquelle aucun accessoire n’a été ajouté. Notons au passage que le châssis surdimensionné procure une bonne rigidité à l’ensemble et limite les mouvements et craquements de toutes sortes. Par ailleurs, des pneus de bonne taille (205/75 R14) ajoutent à la bonne tenue sur la route. Somme toute, la petite Wolf Pup est une caravane d’entrée de gamme légère, simple et sans prétention qui plaira au campeur à la recherche d’un abri pour le weekend. Facile à tracter et à utiliser, elle fait fi du superflu et va droit à l’essentiel.

Pour info : forestriverinc.com (en anglais) / horizonlussier.com
Nous remercions Denis Breton, d’Horizon Lussier, de nous avoir permis d’essayer gracieusement ce VR.

Texte et photos : Dany Coulombe
Magazine Camping Caravaning, vol 23/no 7, octobre-novembre 2017

À lire aussi
● Couple et puissance du moteur
● Votre camionnette est-elle surchargée ?
● Marche arrière et VR tracté
● Des camionnettes 1/2 tonne à l’essai
● La capacité de traction
● Choisir le bon véhicule tracteur
● Caravane un essieu