tab 1 FERMER
Camping Chutes-aux-Iroquois
Le petit camping modèle de Labelle

Au retour des Hautes-Laurentides, ma conjointe et moi n’avions pas envie d’aller bien loin, le ciel s’orientant vers le gris foncé. Nous nous sommes donc arrêtés, un peu au hasard, au camping Chutes-aux-Iroquois, dans la municipalité de Labelle. Et ce fut une très belle découverte.

Ce petit camping situé à quelques kilomètres de Tremblant épouse la rivière Rouge, au pied des immenses bancs de sable qui s’accumulent en aval de chutes tumultueuses. Une puissante cascade qui s’abat sous le pont de la rue principale et qu’on aperçoit du camping. Il y a également une très belle petite chute sur le terrain du camping, près d’une section de camping rustique. Une chute que les exploitants n’ont jamais pensé nommer et qu’ils appellent simplement : « la chute du camping ». Ce site ombragé, aménagé de sorte à préserver tout son cachet paisible, se prête magnifiquement à la détente, à la lecture, au piquenique et à l’apéro.

Saisonniers e t voyageurs

Le camping compte une majorité de campeurs saisonniers dans sa clientèle, mais il réserve très certainement ses plus beaux points de vue aux voyageurs. Du moins, ceux qui donnent sur la rivière. Jusqu’à la très agréable pointe de l’emplacement C5 (sans services, avec vue sur l’aval de la rivière) que nous avons occupée avec bonheur, on trouve une section panoramique de construction récente avec tous les services que demandent les plus gros VR. Au bas de cet aménagement, les VR de dimension moindre s’installent tout près de la rivière jusqu’à la descente des embarcations nautiques (non motorisées) offertes en location. Un peu plus loin, les voyageurs en quête d’isolement et de calme trouvent un petit espace plein de verdure où se cacher.

On ne peut aussi s’empêcher de remarquer et d’apprécier la propreté absolument irréprochable des lieux, des emplacements et des installations sanitaires.

Un camping pour tous

Le camping Chutes-aux-Iroquois semble vraiment idéal pour la famille avec son parc de jeux et sa piscine. Les bancs de sable sont eux aussi fort attirants pour les enfants, de même que pour les propriétaires de chiens.

Les adeptes de vélo sont également comblés par la proximité de la piste cyclable Le P’tit Train du Nord. Ce tracé linéaire de 232 kilomètres s’avère éminemment accessible à toutes les clientèles cyclistes et aux adeptes de patins à roues alignées puisqu’il est asphalté à la hauteur de Labelle et jusqu’à Mont-Laurier. De plus, le camping se situe à peu près au centre du circuit, ce qui en fait une étape parfaite pour les cyclistes qui le parcourent en entier et pour ceux et celles qui veulent explorer la section nord, puis la partie sud.

Les amateurs de loisirs nautiques, notamment de canot et kayak, ne sont pas en reste. À partir du débarcadère du camping, on accède à 42 kilomètres d’eau calme sur la rivière Rouge, au coeur d’un panorama exceptionnel. Le camping loue les embarcations sur place et propose un circuit familial de quatorze kilomètres sur la rivière. Toutefois, il est clair que les canoteurs qui veulent et ont la capacité d’en faire plus, spécialement s’ils ont leur propre embarcation, peuvent se « payer la traite » jusqu’aux chutes de La Conception.

Non loin, on peut aussi rouler à vélo sur le Corridor aérobique, un parcours de 58 kilomètres entre Morin-Heights et Amherst. Finalement, on trouve aussi des sentiers de randonnée pédestre et de quad à quelques minutes du camping.

Histoire de famille

Le copropriétaire du Camping Chutes-aux-Iroquois et gestionnaire du groupe Camping Union, Jean-Sébastien Rioux, raconte que la famille Rioux a acquis le camping en 2002. Il s’agissait déjà d’une entreprise familiale fondée en 1969 et développée par les Dumontier, qui résident toujours dans le secteur. Donc, un des plus anciens terrains de camping dans la région des Laurentides.

 

« Je l’ai géré les deux premières années, puis mon père, Serge Rioux, et moi-même, nous nous sommes attaqués à notre projet de mettre sur pied un regroupement de campings au Québec, le réseau Camping Union. Depuis, j’ai confié le camping à une autre personne et nous avons toujours appliqué une politique d’amélioration continue. Le défi, à l’achat, consistait à mettre à jour les installations et les infrastructures qui, pour la plupart, étaient désuètes. Nous avons progressivement rénové l’ensemble des blocs sanitaires. Refait le réseau électrique. Modernisé le parc pour enfants. Au fil des ans, nous avons aussi ajouté une offre de prêt-à-camper. »

Le Camping Chutes-aux-Iroquois possède 160 emplacements, dont 60 % sont occupés par des saisonniers, ce qui le positionne comme un camping intermédiaire pour ce qui est de sa capacité. « Les débuts ont été très modestes. Les gens avaient pris l’habitude de venir camper sur le terrain, ce qui a fait comprendre aux propriétaires qu’il y avait là une chance à saisir. Ce n’était rien de nouveau au fond puisque les Autochtones ont probablement fréquenté le site durant des siècles. » Malheureusement, il n’y a jamais eu de recherches archéologiques sur place pour étoffer cette affirmation, tout de même confirmée par l’histoire et les légendes relevées par la Société d’histoire de Labelle.

L’avenir

Pour Jean-Sébastien Rioux, le défi entrepreneurial consiste dans la faculté de « ne pas s’endormir sur une recette gagnante. » On a ici un terrain qui ne peut plus prendre d’expansion, alors la prochaine étape consistera probablement à reconstruire l’accueil et à améliorer la salle communautaire. « Nous essayons de le maintenir au meilleur niveau possible, ce qui exige des investissements annuels appréciables. »

Camping Union

Le Réseau Camping Union, sous l’égide du paternel qui s’occupe des acquisitions et des finances, regroupe sept campings propriétés de la famille Rioux. La mère, Doris Veillette, a la responsabilité des ressources humaines et des relations diplomatiques. L’épouse de Jean-Sébastien, Valérie Martel, s’occupe du site internet et des réseaux sociaux.

Au printemps 2021, certains noms ont changé sur la liste des membres. Ainsi, la Pourvoirie Chez Rainville, en Outaouais, s’ajoutera et le camping portera le nom Union Baskatong. « Nous allons d’ailleurs remettre ses installations à niveau durant les prochaines années », affirme le directeur. En outre, les autres terrains du groupe sont le Camping du Gouffre, à Baie-Saint-Paul, le Camping de la Demi-Lieue, à Saint-Jean-Port-Joli, le Camping Lac Saint-Michel, en Mauricie, et le Camping Lac-du-Cerf, dans les Hautes-Laurentides. Le Camping La Tuque ayant été vendu, le nombre de membres reste stable.

S’il y a une signature commune à attribuer aux campings du Réseau Union, Jean-Sébastien Rioux croit que c’est le fait qu’ils soient presque tous au bord de l’eau. La seule exception est le Camping Annie, en Gaspésie, qui jouit d’un beau point de vue sur le phare de Métis et qui possède un accès à la mer bien qu’il se situe de l’autre côté de la route 132. Le groupe applique un mode d’administration centralisé sur certains points et décentralisé pour d’autres. Trois personnes constituent le coeur administratif du groupe alors que chaque gérant est responsable de son camping, comme si ce dernier lui appartenait.

Le Réseau Camping Union confirme l’efficacité et le dynamisme des entreprises familiales au sein de l’industrie québécoise du camping. Souhaitons que cela demeure et s’étende.

Texte et photos : Yves Ouellet
Magazine Camping Caravaning, vol. 27 no 2, mai 2021

À lire aussi
● Exploitant de camping de génération en génération
● Acheter un terrain de camping
● Des tonnes d’investissements
●  Terrains de camping : la tendance est au « réseau »
Comment poussent les campings
Laurentides – Vélo-camping-dodo sur le P’tit Train du Nord

Les commentaires sont fermés.

PROMOTION ABONNEMENT

Une nouvelle option à Bromont

Une nouvelle option est maintenant offerte aux caravaniers désirant acheter leur propre emplacement dans […]

Argile du frêne : à prendre au sérieux

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a émis, depuis le 1er avril 2014, une nouvelle […]

Ce que j’aurais aimé savoir dès le départ

Le blogue du réseau de camping KOA, publié en anglais sur le site koa.com, […]

Sur le bord de la mer

C’est dans la très belle région de Charlevoix, au village de Saint-Siméon, qu’est sis […]

Du nouveau en Beauce

Il y a du nouveau au Camping La Vallée Beauceronne, situé à 10 minutes […]

Des objets champions de la polyvalence

Il y a un constat qui fait généralement l’unanimité chez les campeurs : on […]

Huttopia : une troisième destination en Amérique du Nord

On connaissait déjà les campings Huttopia de Sutton, dans les Cantons-de-l’Est, et de North […]

Plus d’emplacements de camping au parc national du Mont-Mégantic

Les campeurs québécois et étrangers adorent le parc national du Mont-Mégantic, très reconnu pour […]

Une nuit à la belle étoile… dans un hamac !

Le Havre Familial, situé à Sainte-Béatrix dans Lanaudière, est un centre de vacances 4 […]

Du nouveau au parc national du Bic

Le parc national du Bic est sans contredit l’un des joyaux du Bas-Saint-Laurent. En […]

Des investissements au Camping Lausanne

La nouvelle équipe en place depuis l’an dernier au Camping Lausanne voit grand pour […]

Un nouveau parc voit le jour

Le 23 juin 2018 avait lieu l’ouverture partielle du parc national d’Opémican en Abitibi-Témiscamingue. […]

Du nouveau au Camping H2o

L’été 2019 s’annonce rafraichissant au Camping H2O, situé à Trois-Rivières. L’établissement apprécié des familles, […]

Réduction pour grand-papa et grand-maman

Grand-papa et grand-maman auront du plaisir à camper en tente ou en VR avec leurs petits-enfants dans […]

Dormir dans un cocon

Vous rêvez d’être dans votre bulle ? C’est chose faite avec Cocoon Tree. Cette […]

200 lots pour voyageurs s’ouvrent en Chaudière-Appalaches

Un nouveau camping classé 4 étoiles ouvre ses portes à la mi-juin dans la […]

Le camping des Voltigeurs

Même si le camping des Voltigeurs a l’air d’un jardin de géants avec ses […]

Un petit bijou dans le Pontiac

Le parc Leslie est un parc naturel de 405 ha (1 000 acres) qui […]

Encore améliore ses infrastructures

Pour bien des campeurs, le temps est venu de planifier son hiver au soleil. […]

Un nouveau camping écolo en Outatouais

Cet été, un tout nouveau camping ouvrira ses portes : le Camping Lac 31 Milles. Sous la […]

Installations inusitées – camper différemment

La route des vacances fourmille de campeurs qui ont déployé beaucoup d’énergie, mais peu […]

Yourtes 5 étoiles, au sud du Nouveau-Brunswick

Les Dream Domes sont au camping ce que les palaces sont à l’hôtellerie : de […]

Le parc régional de la Rivière Gentilly

Tous ses emplacements sont boisés et offrent un espace intime, à bonne distance des autres […]

On composte au Domaine des Dunes

Plusieurs campings offrent le recyclage à leurs campeurs, mais peu offrent aussi le service de compostage. […]

7 façons de camper de façon écoresponsable

Camper « vert », c’est la chose à faire. Voici quelques bonnes idées pour […]

Le Camping Pointe-aux-Oies améliore encore son offre

Le Camping Pointe-aux-Oies de Montmagny investit beaucoup dans la bonification de ses installations depuis […]

-->