Untitled Document
tab 1 FERMER

PAUL LAQUERRE

Un tour dans les airs salutaire

Une fois de plus, j’assiste ce weekend au Rassemblement d’ouverture de la saison de camping organisé par la FQCC. Cette année, l’événement a lieu à St-Ambroise, sur l’immense terrain du Géant Motorisé. Arrivé jeudi, chaque jour, je rencontre avec plaisir des membres dont plusieurs, comme moi, ont parcouru plusieurs centaines de kilomètres pour vivre cette expérience.

On pourrait croire qu’après toutes ces années je sois devenu blasé et que cette rencontre m’apparaisse comme une scène se répétant ad nauseam, comme dans le film « Le jour de la marmotte ». Eh bien non, chaque fois, je rencontre de nouvelles personnes, qui m posent des questions ou m’apprennent des choses, me parlent de leurs voyages, de leurs coups de cœur ou de leurs mésaventures.

Le rassemblement d’ouverture est également l’occasion de découvrir des produits, des services, des accessoires, conçus par des gens de chez nous. Cette année, ma découverte n’est pas celle d’un nouveau VR pour lequel j’aurais eu le coup de foudre ou même d’un accessoire fabuleux. Il s’agit plutôt d’un service que j’ai trouvé extrêmement pertinent pour les caravaniers sillonnant les routes du Québec.

Durant la belle saison, tout caravanier qui se respecte adore explorer notre territoire ou celui des provinces voisines. Échappant à son milieu citadin, il parcourt les campagnes jusque dans les coins les plus reculés, à la recherche d’un dépaysement propice au ressourcement.

Malheureusement, il arrive que ces vacances bucoliques prennent brusquement une tout autre tournure. Une blessure résultant d’une chute, un accident quelconque, un infarctus ou autre bibite du genre, et le plaisir devient irrémédiablement gâché. Pis encore, le malheur peut choisir de frapper alors que nous sommes à des dizaines, voire des centaines de kilomètres d’un établissement de services médicaux. Le drame !

Airmedic vient alors à la rescousse. Cette entreprise québécoise vient tout juste de conclure un partenariat fort intéressant avec la FQCC. Spécialisée en transport ambulancier par route, par hélicoptère ou par avion Airmedic propose, à très bas prix, une protection exceptionnelle pour les situations d’urgence médicale. Même s’il s’agit d’un service que personne ne souhaite utiliser, se savoir protégé procure une grande sécurité et calme l’inquiétude devant l’imprévisible.

En route vers la baie James ou le Labrador, un accident vous laisse avec une très mauvaise fracture. Un appel à Airmedic et l’aide s’organise sur le champ pour vous rapatrier vers un établissement de santé approprié à votre condition médicale. Au centre d’appel de l’entreprise, le personnel médical évalue la complexité de votre état et détermine le moyen de transport le plus adéquat à votre situation et à son urgence. Un hôpital est à quelques kilomètres et une route carrossable permet de vous atteindre, une ambulance vous sera acheminée par la centrale Airmedic. Selon votre situation ou votre condition, s’il est estimé que vous devez plutôt être dirigé vers un hôpital plus éloigné Airmedic sera là avec ses appareils volants (hélicoptère, avion) pour vous déplacer vers cet établissement le plus rapidement possible. Voilà qui est des plus rassurant.

La FQCC a demandé à Airmedic d’élaborer un programme spécifiquement destiné aux caravaniers. Il en est résulté une protection de six mois qui se décline en trois modes : personnel, de couple ou familial. Grâce à son énorme bassin de membres, la FQCC a pu négocier une réduction de 25 % sur le prix habituel facturé par Airmedic. Ainsi, il en coûte aussi peu que 56,25 $ pour une personne seule, 112,50 $ pour un couple ou 120 $ pour une famille. Cette tarification est d’autant plus intéressante qu’elle est inférieure au coût d’un seul transport par un service ambulancier régulier.

Actuellement, le service offert ne s’applique qu’au Québec. Imaginons un instant l’intérêt de nos snowbirds pour un plan nord-américain auquel ils pourraient souscrire pour toute l’année. Conscient des coûts faramineux des services médicaux aux États-Unis, il est certain que la majorité d’entre eux y souscrirait. Souhaitons que les gens de Airmedic lisent mon billet et qu’ils étudient sérieusement la possibilité d’étendre leur service à tout le continent. Pour ma part, je suis déjà prêt à signer pour obtenir ce service.