tab 1 FERMER
Un hiver en Floride

Lise et moi avons repris la route, cette fois pour la Floride. Après avoir parcouru l'Amérique du Nord pendant un an et demi, à bord de notre Grande bleue, nous voulons explorer le royaume des «snowbirds», que nous connaissons peu. Joignez-vous à nous pour ce nouveau périple.
Articles récents
Archives
le 13 février,2016
Bye, bye, Florida !
le 6 février,2016
Record de pluie et docteur $US
le 30 janvier,2016
Un mois au même endroit
le 23 janvier,2016
Trois excellents romans
le 16 janvier,2016
Soixante et onze ans
le 9 janvier,2016
Premières impressions de Naples
le 2 janvier,2016
Enfin aux Keys !
le 26 décembre,2015
Le plaisir de lire en voyage
le 19 décembre,2015
Le pauvre dollar canadien
le 12 décembre,2015
Alligators, pythons et pluie
le 5 décembre,2015
Le choc de Miami
le 28 novembre,2015
Un village québécois en Floride
le 20 novembre,2015
Un astronouille chez les astronautes
le 14 novembre,2015
Savannah la magnifique!
le 7 novembre,2015
Le charme de la route
le 31 octobre,2015
Vivement le Sud !
le 18 octobre,2015
Au royaume des «snowbirds»
le 9 mai,2015
Les voyages forment la vieillesse
le 2 mai,2015
Revivre à Montréal
le 25 avril,2015
La «route des pionniers»
le 18 avril,2015
Une journée perdue !
le 10 avril,2015
Une semaine texane
le 4 avril,2015
Déjà-vu et découverte
le 27 mars,2015
Sur le chemin du retour
le 21 mars,2015
Indian Wells : retour au tennis
le 14 mars,2015
État de grâce à Borrego
le 7 mars,2015
Le bonheur est à l’épicerie
le 20 février,2015
Le caravaning zen
le 14 février,2015
Adios Los Barriles !
le 7 février,2015
Les habitués de Martin Verdugo’s
le 31 janvier,2015
Nos adieux à la caravane
le 24 janvier,2015
Sous le chaud tropique du Cancer
le 19 janvier,2015
Le choc de la Baja California
le 10 janvier,2015
Eh oui ! 70 ans déjà !
le 1 janvier,2015
La côte et la civilisation
le 27 décembre,2014
L’éternité sous les palmiers
le 19 décembre,2014
Perdus dans le canyon
le 12 décembre,2014
Pépés tranquilles, enfants criards
le 6 décembre,2014
Une pause bienvenue
le 29 novembre,2014
De Silicon Valley à Big Sur
le 22 novembre,2014
San Francisco sans magie
le 15 novembre,2014
Les grands parcs : Yosemite, Kings Canyon et Sequoia
le 8 novembre,2014
Le coût de la vie à Napa et Sonoma
le 1 novembre,2014
Retrouvailles à Reno
le 27 octobre,2014
La côte Ouest sous la pluie
le 17 octobre,2014
Presque en panne sèche
le 11 octobre,2014
Plein sud !
le 4 octobre,2014
Pluie, soleil et vertige
le 27 septembre,2014
Retour dans la vallée de l’Okanagan
le 20 septembre,2014
Un an déjà !
le 13 septembre,2014
Vancouver, prise 2
le 6 septembre,2014
Vancouver sous la pluie et le soleil
le 30 août,2014
Jours heureux à Victoria
le 23 août,2014
Pour soigner ma tourismophobie
le 16 août,2014
Long Beach : au bout du mythe
le 9 août,2014
Repos à Nanaimo
le 2 août,2014
Beau et chaud !
le 26 juillet,2014
Quelques jours en Alaska
le 20 juillet,2014
Marche avec les ours
le 12 juillet,2014
Premières impressions du Yukon
le 4 juillet,2014
Direction : Yukon
le 28 juin,2014
Les Rocheuses quasi inchangées
le 21 juin,2014
Une petite déprime
le 14 juin,2014
Le charme discret de Kelowna
le 7 juin,2014
Marché, soleil et factures
le 31 mai,2014
Un jour de bonheur !
le 23 mai,2014
Déceptions, découvertes et plaisirs
le 17 mai,2014
Le coup de foudre, enfin !
le 10 mai,2014
Besoin d’une pause
le 3 mai,2014
La boucle est bouclée
le 26 avril,2014
Bryce Canyon, la merveille !
le 19 avril,2014
Zion : beau et bondé
le 12 avril,2014
La bonne humeur de retour
le 4 avril,2014
Seuls avec la poisse
le 28 mars,2014
De retour à Sedona
le 21 mars,2014
De retour de la Vallée de la Mort
le 16 mars,2014
Voir Las Vegas et partir
le 6 mars,2014
Bye-bye Arizona !
le 28 février,2014
Je voulais voir Yuma…
le 22 février,2014
Dans un village de retraités
le 14 février,2014
L’Arizona tient promesse
le 6 février,2014
L’Arizona, enfin!
le 1 février,2014
Le sud du Texas
le 24 janvier,2014
Bye, bye Florida !
le 18 janvier,2014
69 ans dans les sources chaudes
le 9 janvier,2014
35 ans d’amour et d’humour
le 4 janvier,2014
Un Jour de l’An sans Skype
le 27 décembre,2013
Noël en Floride
le 20 décembre,2013
Drôle de cadeau de Noël
le 14 décembre,2013
Floride 2, Texas 0
le 7 décembre,2013
La douce chaleur du Sud
le 30 novembre,2013
À la guerre comme à la guerre
le 23 novembre,2013
Demain l’hiver, je m’en fous…
le 16 novembre,2013
À la veille du grand départ
le 9 novembre,2013
À demi rassurés
le 26 octobre,2013
En attendant le Sud
le 17 octobre,2013
Pépins et autres pépins (2)
le 15 octobre,2013
Pépins et autres pépins (1)
le 10 octobre,2013
Caravaning automnal et bipolaire
le 8 octobre,2013
L’appart est loué pour… 20 mois
le 2 octobre,2013
Notre vie sur la route
le 29 septembre,2013
Le choix d’une autocaravane
le 25 septembre,2013
Le tour de l’Amérique du Nord
le 18 janvier,2014

69 ans dans les sources chaudes

Paul et Lise à Fanning Springs.
Paul et Lise à Fanning Springs.

 

Nous avons passé les derniers jours à Manatee Springs, un parc d’État que fréquentent l’hiver, outre les Snowbirds, les lamantins, ces gros mammifères marins qui viennent se réchauffer dans les sources chaudes des lieux. «Les prochaines nuits seront froides, de sorte que vos chances d’en voir sont excellentes», nous avait dit avec optimisme la ranger à l’entrée. Mais on a eu beau se rendre aux sources plusieurs fois par jour, nous n’avons pas vu là le moindre lamantin.En désespoir de cause, nous nous sommes rendus à Fanning Springs, une vingtaine de kilomètres plus loin, où séjournent aussi les lamantins. Ils sont énormes, dit-on. Pourtant, je n’ai entrevu ni un bout de tête ni un bout de queue. J’ai vu cependant l’homme qui a vu l’homme qui a vu deux lamantins. Je ne plaisante pas. Deux minutes avant mon arrivée, ils étaient là, paraît-il, à se prélasser dans cette grande baignoire. L’homme l’a dit à quelqu’un, qui me l’a dit. Lise, qui me précédait, a d’ailleurs aperçu, de loin il est vrai, leurs dos.

Faute de lamantins, nous nous sommes baignés avec les poissons-chats. C’est une sensation très agréable de se plonger, au cœur de janvier, dans une eau plus chaude que l’air ambiant.

Après, nous sommes allés fêter mon anniversaire au camping autour d’une bouteille de Pouilly-Fuissé, que m’avaient apportée nos nouveaux amis Lise et Daniel, venus nous retrouver. C’est un jour de fête que je ne suis pas près d’oublier, à moins bien sûr que l’alzheimer ne vienne me jouer des tours.

source-manaLe lendemain, en retournant aux sources de Manatee Springs, Lise a été tentée de se baigner de nouveau. Mais nous avons aperçu un écriteau nous indiquant que des serpents d’eau pourraient nous accompagner. «Sachez les respecter», pouvait-on lire. Mais vont-ils nous respecter? me suis-je demandé avec un brin d’inquiétude.

«Une seule espèce est vénéneuse», ajoutait-on, sans doute pour nous rassurer. «Mais les autres peuvent mordre.» Ah bon! Très rassurant, en effet.

Nous en étions là, perdus dans nos réflexions, quand on a vu, sur l’autre rive, une autre inscription, nous avisant celle-là qu’il y avait des alligators dans les environs. On a beau savoir que ces déréglés de la mâchoire chassent surtout la nuit, ça nous a coupé toute envie de faire une saucette. D’autant plus qu’il faisait plus froid que la veille.

Un peu plus tôt, Daniel et Lise avaient pris la direction du Sud-Ouest. Nous les retrouverons à la fin du mois à Austin. Nous partirons ensuite en leur compagnie pour San Antonio. Puis, nous poursuivrons notre route tous les quatre vers Mission, où nous retrouverons Diana et Jean, un autre couple que nous avons connu en décembre.

Dire que nous nous craignions au début de ce voyage de nous retrouver un peu trop seuls. Or nous rencontrons des gens formidables. Le bonheur, je vous le répète, est sur la route.

Le carnet du caravanier

Nous sommes retournés chez Mercedes, deux fois plutôt qu’une. La première fois, c’était à Sarasota, où il fallait faire remplacer un phare borgne. Avant même que nous entrions, un jeune homme est venu nous demander très gentiment quel était notre souci. Nous lui avons montré le phare. Il est rapidement revenu avec une ampoule halogène. La grande bleue avait retrouvé toute sa vue.

La seconde, c’était encore une fois à Tampa. La lampe témoin jaune s’était en effet rallumée. Je n’en étais pas très heureux. Je l’ai écrit à Dave, responsable de notre dossier. Il a tout de suite répondu : «Venez. Nous réglerons le problème une fois pour toutes gratuitement.» Nous y sommes allés. Non seulement la réparation ne nous a rien coûté, mais on nous a même remboursé la réparation du mois précédent, Mercedes ayant estimé que tout cela était couvert par la garantie. Et en prime, notre autocaravane a eu droit de nouveau à un grand lavage.

Je le mentionne pour rassurer les lecteurs qui ont des sprinters Mercedes et qui s’inquiétaient de nos ennuis mécaniques. Primo, ces pépins étaient mineurs. Secundo, les concessionnaires sont nombreux aux États-Unis. Tertio, le service y est excellent. Quatro, ils ne snobent pas les caravaniers. Pendant que nous étions à Tampa, nous en avons d’ailleurs vu trois autres autocaravanes entre les mains expertes des mécanos.

Lise vous fait ses amitiés. On se revoit samedi prochain. En attendant, si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à m’écrire.

 

5 réponses à 69 ans dans les sources chaudes

  • Ah! Ces springs que nous aimons tant! J’aurais cru qu’il y avait des lamantins à cette période-ci de l’année… bizarre…bizarre…
    Nous, nous y allons en avril alors c’est certain qu’il n’y en a plus. 2 fois, nous avons fêté notre anniversaire de mariage au Manatee Springs.
    L’endroit où nous avons vu le plus de ces grosses vaches de mer, c’est au Manatee Viewing Center à Appollo Beach. C’est laid sans bon sens pour s’y rendre mais ça vaut la peine pour quiconque veut en voir.
    Bonne continuation de voyage!

  • Guy Gibo dit :

    C’est fait cher Paul… La Presse ne veut pas réagir alors nous sommes plusieurs à vouloir poursuivre ce que vous avez si bien mené au cours des dernières années. Pendant que vous parcourerai les routes de l’Amérique nous tenterons de nous retrouvez collectivement autour de ce qui nous passionne: le tennis. Espérant vous lire à l’occasion sur le même sujet bien sûr. Bonne route!!!!!!!
    http://asdutennis.wordpress.com/

    L’adresse est temporaire car nous comptons bien faire revivre Court Central avec une adresse enregistrée lorsque l’opération sera bien en place et avec la certitude qu’elle survivra… J’ai pris sur moi de publier l’une de vos photos. Si ça vous embête n’hésitez pas à me le dire et je la retirerai bien sûr. À bientôt!!!

  • France Héneault dit :

    Bonjour,
    Nous lisons attentivement votre blogue à chaque semaine que nous trouvons très intéressant. Nous serons, mon mari et moi, snowbirds dans 2 ans. Nous aimerions savoir ce qui a motivé le choix d’un Mercedes Sprinter au lieu de tracter une roulotte, une caravane à sellette, ou tout autre véhicule récréatif.
    Bonne continuation et merci de prendre le temps de parler de votre vie sur la route!

    France

  • Paul Roux dit :

    Guy, ça ne m’embête pas du tout, au contraire. Sur votre blogue, je vous ai félicité et souhaité longue vie à ce carnet. J’y participerai à l’occasion. Bonne chance!

  • Paul Roux dit :

    Personnellement, je n’avais aucune envie de conduire une caravane à sellette ou une grosse classe A. J’ai opté pour une autocaravane de classe B+, car ce type de véhicule constitue, à mon sens, un bon compromis en matière de confort et de maniabilité. Cela dit, pourquoi le Mercedes Sprinter? Je n’avais pas beaucoup aimé mon expérience précédente avec un véhicule monté sur un châssis Ford. Les autocaravanes montées sur un châssis Mercedes sont chères, il est vrai, mais quel rendement et quelle tenue de route! Je suis très content de notre Leisure Unity. J’aime beaucoup aussi la Navion G d’Itasca et le View G de Winnebago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *